1.7 Bordeaux et Marseille en patron 1983-1993

1.7 Bordeaux et Marseille en patron 1983-1993

1.7 Girondins de Bordeaux et Olympique de Marseille en patron 1983-1993

1.7 Girondins de Bordeaux et Olympique de Marseille en patron 1983-1993

champion-trophy-300x300

palmares

1983-1993

Période LC trophyClub
1983-1984 Girondins_de_Bordeaux-1980-1990 Girondins de Bordeaux (2)
1984-1985 Girondins_de_Bordeaux-1980-1990 Girondins de Bordeaux (3)
1985-1986 Logo_PSG_1982 Paris Saint-Germain
1986-1987 Girondins_de_Bordeaux-1980-1990 Girondins de Bordeaux (4) 
1987-1988 monaco AS Monaco (5)
1988-1989 1986.1990 Olympique de Marseille (4)
1989-1990 1986.1990 Olympique de Marseille (5)
1990-1991 1990.1993 Olympique de Marseille (6)
1991-1992 1990.1993 Olympique de Marseille (7)
1992-1993 1990.1993 Olympique de Marseille (8) Retirer par LFP

1980-81-fcgbDans le milieu des années 1980, les Girondins sont l’équipe-phare du football français. Ils remportent trois titres en 1984, 1985 et 1987, deux coupes de France et se qualifient chaque année pour les coupes d’Europe. Ils manquent de peu la consécration européenne par deux fois. En 1985, ils sont battus en demi-finale de la Coupe des Champions par la Juventus de Michel Platini. En 1987, les Girondins sont de nouveau sortis en demi-finale de la Coupe des Coupes par le Lokomotive Leipzig.

1986-coupe-de-franceLe 30 avril 1986, Bordeaux remporte la Coupe de France de football face à l’Olympique de Marseille, en pleine ascension au début des années Tapie, en s’imposant 2-1 après prolongation grâce à un somptueux but de Giresse sur Joseph-Antoine Bell. L’année suivante est réalisé son premier et seul doublé en devançant l’Olympique de Marseille de quatre points en championnat et dominant ces mêmes Marseillais (2-0) en finale de la Coupe.

Au terme de la saison 1990-1991 où le club finit dixième, la DNCG décide de reléguer administrativement les Girondins de Bordeaux en D2 en raison de leur déficit budgétaire (environ 45 millions d’euros actuels). Durant cette période de domination bordelaise, deux autres clubs décrochent tout de même un titre de champion de France : le Paris Saint-Germain en 1986 et l’AS Monaco en 1988 avec à sa tête un certain Arsène Wenger.

S’ensuit une longue période de domination marseillaise connue sous le nom d’ère Tapie, du nom du président marseillais de l’époque Bernard Tapie, qui voit se succéder à l’OM de grands ou futurs grands joueurs tels que Jean-Pierre Papin, Chris Waddle, Didier Deschamps, Marcel Desailly, Rudi Völler ou Éric Cantona et des entraîneurs de renom tels que Franz Beckenbauer, Gérard Gili ou Raymond Goethals.

1988-89-om

 

Le club, après avoir été le dauphin des Girondins de Bordeaux en 1987, remporte quatre championnats de France de 1989 à 1992 et une coupe de France en 1989. Régulièrement qualifié en coupe d’Europe, il atteint les demi-finales de la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe en 1988 face à l’Ajax Amsterdam de Dennis Bergkamp, puis les demi-finales de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1990 face au Benfica Lisbonne.

En 1991, Marseille échoue en finale de Coupe d’Europe des clubs champions face à l’Étoile rouge de Belgrade aux tirs aux buts (5-3), après avoir notamment éliminé en quarts de finale le Milan AC, double tenant du titre. L’AC Milan de Frank Rijkaard, Marco van Basten et Jean-Pierre Papin est encore défait par l’Olympique de Marseille, cette fois en finale de la Ligue des champions à Munich (1-0), le 26 mai 1993 d’un but de la tête de Basile Boli.

1991-omBari

Il s’agit de la première victoire d’un club français en Coupe d’Europe, qui est terni dans la foulée par l’affaire VA-OM, une affaire de corruption qui éclate à la suite du match de championnat entre l’Olympique de Marseille et l’US Valenciennes-Anzin, des joueurs valenciennois déclarant avoir reçu des sommes d’argent d’émissaires de l’équipe adverse pour lever le pied durant le match.

Le 22 septembre, la fédération française suspend l’attribution à l’OM du titre de champion de France pour la saison 1992-1993, ainsi que les licences de Jean-Pierre Bernès et des joueurs impliqués.

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football