4.3.7 Arbitrage

4.3.7 Arbitrage

4.3.7 Arbitrage

sifflet-cartons-arbitres

4.3.7 Arbitrage

Vingt-et-un arbitres sont retenus en début de saison pour devenir les arbitres principaux des matchs de première division. À l’issue de la saison, un classement est établi sur les performances de ces derniers et le moins bon arbitre est rétrogradé en division inférieure.

arbitre

Les arbitres de Ligue 1 en 2015-2016 :

  • Benoît Bastien
  • Hakim Ben El Hadj
  • Wilfried Bien
  • Ruddy Buquet
  • Tony Chapron
  • Amaury Delerue
  • Fredy Fautrel
  • Antony Gautier
  • Johan Hamel
  • Lionel Jaffredo
  • Stéphane Jochem
  • Stéphane Lannoy
  • Mikaël Lesage
  • Jérôme Miguelgorry
  • Benoît Millot
  • Sébastien Moreira
  • Nicolas Rainville
  • Frank Schneider
  • Clément Turpin
  • Bartolomeu Varela

Parmi les arbitres de Fédérale 1, neuf sont internationaux et peuvent être appelés à arbitrer des matchs de coupe d’Europe des clubs, voire des confrontations entre équipes nationales. Parmi eux se trouvent Antony Gautier, qui a participé à plusieurs matchs de Ligue des Champions, de Ligue Europa et des éliminatoires du championnat d’Europe de football 2012, ou encore Clément Turpin, qui devient en décembre 2009 le plus jeune arbitre français désigné arbitre international par la FIFA.
stephane-lannoy_L’arbitre occupant actuellement le plus haut niveau
dans la hiérarchie française est Stéphane Lannoy. Sélectionné en tant qu’arbitre principal pendant le tournoi de football des Jeux olympiques 2008 à Pékin, il a depuis été sélectionné pour tous les évènements majeurs du football international, comme la Coupe du monde 2010 ou le Championnat d’Europe de football 2012. Il a été élu meilleur arbitre de Ligue 1 au terme de la saison 2011-2012, accompagné de ses assistants Eric Dansault et Frédéric Cano.

En 2011, plusieurs arbitres de première division menacent de retarder volontairement les coups d’envoi des matchs de la 26e journée du championnat, dont notamment Olympique de Marseille – Lille OSC, décisif pour le titre de champion de France. Ils se justifient par les continuelles critiques reçues de la part des clubs lors des semaines précédentes et évoquant « le mépris profond des arbitres par tous les acteurs du football ».

SAFEFace à la décision du Syndicat des Arbitres de Football Elite (SAFE), la Fédération française de football, en accord avec la Ligue de football professionnel, a procédé à la désignation de nouveaux arbitres de niveau National, qui respecteraient les règlements de la Fédération.

SAFE : 

  • Une mise en avant du geste de l’avantage à travers une forme dynamique et stylisée reprenant les 2 bras en avant.
  • Le logo véhicule ainsi l’ouverture au jeu et non pas seulement la notion de sanction trop souvent vue comme unique rôle de l’arbitre.
  • Un sigle composé de deux formes distinctes, insistant sur le caractère multiple et la notion d’équipe associés à l’arbitrage, tant au niveau des individus que des fonctions. Ce sigle symbolise aussi l’élan et l’ouverture du syndicat pour promouvoir et défendre les intérêts des arbitres.
  • Un rappel de la couleur historique attribuée à l’arbitrage, le noir.
  •  Une couleur verte pour la symbolique du terrain.
  • Un cadre blanc rappelant la délimitation blanche des terrains ainsi que la notion de défense des arbitres, mission du syndicat.
  • Une volonté de trouver un caractère propre et de s’éloigner de couleurs déjà uilisées dans le milieu du football.
  •  Les proportions du logo rappellent celles du carton, le syndicat devant répondre avec fermeté aux déviances comportementales qui affectent les arbitres.
  • Une volonté générale de s’éloigner de certains codes désuets du football et de gagner en modernité à travers un style épuré et dynamique

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football