1.3 Domination du RC Roubaix 1902-1908

1.3 Domination du RC Roubaix 1902-1908

Domination du RC Roubaix (1902-1908)

Domination du RC Roubaix (1902-1908)

Le championnat de France de l’USFSA prend son envol en ce début du XXe siècle, coïncidant avec l’augmentation du nombre de Comité régionaux. De trois participants au championnat de France en 1901, on passe à quatre en 1902, neuf en 1903, treize en 1905 et dix-huit en 1908. La compétition continue d’être jouée en fin de saison entre chaque champion régional, en tournoi à élimination directe. Entre 1902 et 1908, alors que le football se développe dans toute la France, la finale du championnat va systématiquement opposer le champion du Nord au champion de Paris.

La finale de l’édition 1902 met aux prises le 20 avril le Racing Club de France au Racing Club de Roubaix à Bécon les Bruyères. Elle accouche d’un match d’anthologies. Les deux équipes terminent la rencontre à 3-3, et il est prévu de disputer des prolongations de vingt minutes jusqu’à ce qu’une équipe prenne l’avantage. Dans la troisième prolongation, Peacock finit par marquer pour les Roubaisiens, qui enlèvent le titre au bout d’un match interminable de 2 h 30. L’édition suivante se termine par la même finale, et par une nouvelle victoire du RC Roubaix, par 3-1.

En 1904, les Roubaisiens remportent leur troisième titre consécutif, 4-2 face à l’United Sport Club, démontrant qu’il faudra désormais compter avec le football nordiste. Les Parisiens du Gallia Club récupèrent le titre au RC Roubaix le 16 avril édition 1905. Une nouvelle fois, on a recourt à deux prolongations de trente minutes pour départager les équipes. Le Gallia finit par l’emporter 1-0 après 2 h 30 de match, malgré une domination roubaisienne. André Billy, vice-président de l’USFSA, s’inspire de cette rivalité pour proposer l’organisation d’une rencontre annuelle entre une sélection de Paris et une sélection du Nord. La première rencontre de ce type a lieu le 7 janvier 1906 et se solde par une victoire de Paris sur le Nord par 3-0. Néanmoins, les Nordistes en profite pour se faire repérer par les sélectionneurs de l’équipe de France et gagner leurs galons d’internationaux. Quatre mois plus tard, en finale du championnat, les rôles s’inversent.

Le RC Roubaix se défait du tout récent Cercle athlétique de Paris par 4-1. Le RC France et le RC Roubaix se retrouvent pour la troisième fois en finale lors de l’édition 1907. Cette fois-ci, la rencontre tourne à l’avantage des Parisiens, qui l’emportent par 3-2. Il s’agit de la dernière victoire d’un club parisien dans la compétition. Les Racingmen des deux camps s’opposent une quatrième et dernière fois en finale dès la saison suivante. Les Roubaisiens reprennent leur titre grâce à une victoire 2-1. Avec ce cinquième titre, le RC Roubaix rejoint le Standard AC au palmarès. Paradoxalement, ce dernier succès signe la fin de la domination roubaisienne sur le championnat de France. Ils ne remporteront plus de titre de champion du Nord, ne se qualifiant plus pour le championnat national.

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football