2.1 Coupe de la Ligue 1963-1965

2.1 Coupe de la Ligue 1963-1965

Clubs V/F cdl 1963-1965

Clubs vainqueurs

de la Coupe de la Ligue 1963-1965

Tableau Générale

Edition LP LC trophyEquipe vainqueur LP LC icones_2Equipe finaliste
1963-1964 France.ping RC Strasbourg RC Strasbourg France.ping FC Rouen 1899 FC Rouen
1964-1965 France.ping FC Nantes FC Nantes France.ping SC Toulon SC Toulon

Palmarès des clubs vainqueurus

 

trophy RC Strasbourg RC Strasbourg 1963-1964

 

 

 

trophy FC Nantes FC Nantes 1964-1965

Nantes 1963-64

FC Nantes 1963-1964

Debout de G à D : Jort, Bout, Suaudeau, Le Chenadec, Baloche, Rault, Eon

Accroupis : Couronné, Guillot, Blanchet, Santos, Simon, Boukhalfa

jose-arribas-fc-nantes

Petite rétro : L'ERE ARRIBAS

Voici donc le F.C. Nantes en Division 1! L'effectif subit plusieurs mouvements dont les arrivées de gaby de Michèle, Jacky Simon et Robert Budzinski. José Arribas reste l'entraineur.

fcnantes64

L'Equipe 1963-1964 A la mi-saison, le F.C.N. se classe 17ème sur 18. Il y a donc urgence. Mais la seconde partie du championnat voit le redressement du F.C.N. qui termine la première saison de D2 à la 8ème place, et atteint les demi-finales de la Coupe de France, niveau jamais atteint jusque là. L'équipe reste stable à l'approche de la saison 1964/65. Dés la seconde journé le F.C.N. règle le sort du Champion sortant, l'A.S. Saint Etienne. C'est le début d'une longue rivalité entre les deux clubs.

Le F.C. Nantes se tient dans le haut du classement. A partir du 10 janvier, le F.C.N. entame une série incroyable de 16 matchs avec une seule défaite. A cinq rencontres de la fin du Championnat, ils sont quatre en 2 points: nantes, Strasbourg, Bordeaux et Valenciennes.

1964-1965-fc-nantes-presse-ocean

L'équipe 1964 -1965

Le 30 mai 1965, la réception de l'A.S. Monaco est synonyme de finale à distance avec Bordeaux et Valenciennes. Le F.C.N. l'emporte au treme d'un terrible match à suspens: 2-1. Le match s'est déroulé devant 20 092 spectateurs, nouveau record. Le F.C.N. est Champion. Au coup de sifflet final, le stade est envahit et José Arribas est porté en triomphe.

Dix-nef joueurs ont participé à ce premier titre. Le contrat de l'entraîneur, José Arribas, est reconduit pour trois ans et est couronné le meilleur entraîneur de première division. titre-fc-nantesReproduction de la une du journal local au lendemain du titre. La moyenne de spectateurs sur la saison est de 12 743.

Durant l'intersaison, le stade Malakoff subit des travaux en perspective de la Coupe d'Europe; La tribune en bordure de la Loire est aggrandit. Le gradin face à la tribune d'honneur est détruite et laisse place à une nouvelle tribune de 5 400 places. la capacité totale du stade est portée à 24 000 places.

Dés le début de la nouvelle saison, le F.C.N. enchaine les victoires en championnat (13 matchs sans défaite jusqu'au 11 novembre 1965). Entre temps, le F.C.N débute en Coupe d'Europe face au Partizan de Belgrade. Il est défait 0-2 et 2-2 contre le futur finaliste.

Aprés un double coup d'arrêt face à Rennes et Sochaux, le F.C.N. reprend sa marche en avant, restant invaincu jusqu'au 17 avril 1966. A quatre rencontres de la fin du championnat, le F.C.N. est en passe d'être sacré pour la seconde fois consécutive. En effet c'est lors de la 35ème journée, le 15 mai 1966 que les Canaris sont sacrés Champions de France.

Entraîneurs V-F cdl 1963-1965

next-coach-cover

entraineurs

entraîneurs

cdl2

1963-1965

Entraîneurs – Clubs – Vainqueur

Edition LP trophyEntraîneur LC trophyClub Vainqueur
1963-64 France.ping Robert Jonquet RC Strasbourg RC Strasbourg
1964-65 France.ping José Arribas FC Nantes FC Nantes

Entraîneurs – Clubs – Finaliste

Edition LP icones_2Entraîneur Finaliste LC icones_2Club Finaliste
1963-64 France.ping Marius Bruat FC Rouen 1899 FC Rouen
1964-65 France.ping Hervé Mirouze SC Toulon SC Toulon

Palmarès entraîneurs

Robert_Jonquet_(1949)

trophy Robert Jonquet 1963-1964

Entraîneur

Il rejoint le Racing Club de Strasbourg en D2 en 1960 pour y terminer sa carrière de joueur. Le Racing est promu lors de cette saison 1960-1961. Le retour de Strasbourg en première division s’annonce bien (avec une victoire en coupe d’Alsace, compétition amicale locale, dans l’été 1961), mais le début de saison est difficile. L’entraîneur Émile Veinante est remercié, et Jonquet est nommé entraîneur, cumulant la fonction avec son rôle de défenseur, et il parvient à éviter la relégation. Jonquet raccroche les crampons et reste entraîneur de Strasbourg jusqu’en 1964.

Il revient en effet à Reims, en difficulté, dans les années 1960. Il remporta le championnat de deuxième division en 1966, mais le Stade de Reims est de nouveau relégué dès la saison suivante. Robert Jonquet a entraîné ensuite les aubois de l’US romillonne de Romilly-sur-Seine, puis des clubs marnais évoluant en Division 3, le RC Epernay et le CO Châlons-sur-Marne, avant de revenir de septembre 1980 à août 1981, en duo avec Léon Desmenez à la tête du Stade de Reims. Ce sera sa dernière expérience d’entraîneur.

Toujours proche par la suite de son ancien club, et résident à Reims, Jonquet déplore le rôle grandissant de l’argent dans le football et la perte de valeurs et de l’esprit d’équipe chez les joueurs, mais aussi chez les supporters9. Après la reconstruction du stade Auguste-Delaune, une tribune est inaugurée et baptisée le 28 février 2008 en hommage à Robert Jonquet, qui meurt le 18 décembre 2008, deux semaines après l’inauguration de l’enceinte (5 décembre).

José Arribas

trophy José Arribas 1964-1965

Entraîneur 

José Arribas est né le 16 Janvier 1921 à Bilbao en Espagne. Suite à la guerre civile qui sévit dans son pays le petit José arrive en France, à Nantes, à l’âge de 14 ans. Il devient joueur de l’US Le Mans. Ce club est dans une période faste et José Arribas y côtoie des internationaux belges auprès de qui il apprend beaucoup.Il y forge sa technique et son tempérament avant de quitter le club après la guerre.

Arribas commence alors une carrière d’entraîneur à Saint-Malo. Il se fait connaître dans le monde footballistique par ses expériences comme en 1958 où il essaye le 4-2-4 brésilien. Il est aussi connu en tant que technicien hors-pair et lors son arrivée au FC Nantes il inspire le célèbre « jeu à la Nantaise » qu’il résume en 3 mots : vitesse, technique et intelligence.

José Arribas reste 16 ans au FC Nantes qu’il a contribué à faire monter en Division 1. Malgré des titres de Champion de France gagnés, il reste discuté par les dirigeants et les supporters nantais. . Ces derniers sifflent les joueurs. Les dirigeants, eux, ne lui proposent qu’un renouvellement de contrat d’un an, ce qui l’incite à quitter le FC Nantes pour l’Olympique de Marseille en 1976.

José Arribas laisse toutefois un héritage colossal à Nantes : deux générations de joueurs, futurs entraîneurs pour la plupart formés au « jeu à la nantaise », tel son disciple Jean-Claude Suaudeau. La revue Football 65 dit de lui : »qu’il a façonné le FC Nantes à son image : celle de la loyauté, de la correction, de l’amour de l’offensive,du beau jeu et de la modestie ». José Arribas est décèdé le 28 septembre 1989 d’une longue maladie. Le centre sportif de la Jonelière, centre de formation et d’entraînement du FC Nantes, porte depuis son nom.

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football