2.1.2 Entraîneurs V-F

2.1.2 Entraîneurs V-F

Entraîneurs V-F cdl 1963-1965

next-coach-cover

entraineurs

entraîneurs

cdl2

1963-1965

Entraîneurs – Clubs – Vainqueur

Edition LP trophyEntraîneur LC trophyClub Vainqueur
1963-64 France.ping Robert Jonquet RC Strasbourg RC Strasbourg
1964-65 France.ping José Arribas FC Nantes FC Nantes

Entraîneurs – Clubs – Finaliste

Edition LP icones_2Entraîneur Finaliste LC icones_2Club Finaliste
1963-64 France.ping Marius Bruat FC Rouen 1899 FC Rouen
1964-65 France.ping Hervé Mirouze SC Toulon SC Toulon

Palmarès entraîneurs

Robert_Jonquet_(1949)

trophy Robert Jonquet 1963-1964

Entraîneur

Il rejoint le Racing Club de Strasbourg en D2 en 1960 pour y terminer sa carrière de joueur. Le Racing est promu lors de cette saison 1960-1961. Le retour de Strasbourg en première division s’annonce bien (avec une victoire en coupe d’Alsace, compétition amicale locale, dans l’été 1961), mais le début de saison est difficile. L’entraîneur Émile Veinante est remercié, et Jonquet est nommé entraîneur, cumulant la fonction avec son rôle de défenseur, et il parvient à éviter la relégation. Jonquet raccroche les crampons et reste entraîneur de Strasbourg jusqu’en 1964.

Il revient en effet à Reims, en difficulté, dans les années 1960. Il remporta le championnat de deuxième division en 1966, mais le Stade de Reims est de nouveau relégué dès la saison suivante. Robert Jonquet a entraîné ensuite les aubois de l’US romillonne de Romilly-sur-Seine, puis des clubs marnais évoluant en Division 3, le RC Epernay et le CO Châlons-sur-Marne, avant de revenir de septembre 1980 à août 1981, en duo avec Léon Desmenez à la tête du Stade de Reims. Ce sera sa dernière expérience d’entraîneur.

Toujours proche par la suite de son ancien club, et résident à Reims, Jonquet déplore le rôle grandissant de l’argent dans le football et la perte de valeurs et de l’esprit d’équipe chez les joueurs, mais aussi chez les supporters9. Après la reconstruction du stade Auguste-Delaune, une tribune est inaugurée et baptisée le 28 février 2008 en hommage à Robert Jonquet, qui meurt le 18 décembre 2008, deux semaines après l’inauguration de l’enceinte (5 décembre).

José Arribas

trophy José Arribas 1964-1965

Entraîneur 

José Arribas est né le 16 Janvier 1921 à Bilbao en Espagne. Suite à la guerre civile qui sévit dans son pays le petit José arrive en France, à Nantes, à l’âge de 14 ans. Il devient joueur de l’US Le Mans. Ce club est dans une période faste et José Arribas y côtoie des internationaux belges auprès de qui il apprend beaucoup.Il y forge sa technique et son tempérament avant de quitter le club après la guerre.

Arribas commence alors une carrière d’entraîneur à Saint-Malo. Il se fait connaître dans le monde footballistique par ses expériences comme en 1958 où il essaye le 4-2-4 brésilien. Il est aussi connu en tant que technicien hors-pair et lors son arrivée au FC Nantes il inspire le célèbre « jeu à la Nantaise » qu’il résume en 3 mots : vitesse, technique et intelligence.

José Arribas reste 16 ans au FC Nantes qu’il a contribué à faire monter en Division 1. Malgré des titres de Champion de France gagnés, il reste discuté par les dirigeants et les supporters nantais. . Ces derniers sifflent les joueurs. Les dirigeants, eux, ne lui proposent qu’un renouvellement de contrat d’un an, ce qui l’incite à quitter le FC Nantes pour l’Olympique de Marseille en 1976.

José Arribas laisse toutefois un héritage colossal à Nantes : deux générations de joueurs, futurs entraîneurs pour la plupart formés au « jeu à la nantaise », tel son disciple Jean-Claude Suaudeau. La revue Football 65 dit de lui : »qu’il a façonné le FC Nantes à son image : celle de la loyauté, de la correction, de l’amour de l’offensive,du beau jeu et de la modestie ». José Arribas est décèdé le 28 septembre 1989 d’une longue maladie. Le centre sportif de la Jonelière, centre de formation et d’entraînement du FC Nantes, porte depuis son nom.

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football