2-6-2-19-2013 Coupe de la Ligue

2-6-2-19-2013 Coupe de la Ligue

Coupe de la Ligue 2012-2013

cdl2

Coupe de la Ligue française de football 2012-2013

Généralités
Sport : Football
Organisateur : LFP
Edition : 19 ème
Périodicité : Annuelle
Lieux : France.pingFrance
Participants : 44
La Coupe de la Ligue est une compétition de football à élimination directe, organisée par la Ligue de football professionnel (LFP), qui rassemble uniquement les clubs français professionnels.
Statut des participants : Pro
Date :  7 Août 2012 au 20 Avril 2013
Epreuves : 7 tours
Site(s) : Stade de France, Finale jouée le : 20 Avril 2013
le 10 juillet 2016, se déroulera la finale de EURO2016 au Stade de France
Trophée
Le trophée actuel de la Coupe de la Ligue.
Palmarès
Vainqueur : AS Saint-Etienne
Finaliste : Stade Rennais FC
joueur__kfadth
Les buteur(s)
Nbre de but(s) : but.png 1 but
 Olympique de Marseille : Bresil.pingBrandao but.png18′
Meilleur(s) buteurs :
France.pingRomain Alessandrini but.png 3 buts, France.pingNicolas Haquin,turquie.pingMevlüt Erding, Senegal.pingIbrahima Touré

 

La Coupe de la Ligue de football 2012-2013 est la 19e édition de la Coupe de la Ligue de football française, organisée par la LFP.

Les premiers tours préliminaires se disputent en août, et la phase finale, d’octobre à avril.

La finale a lieu le samedi 20 avril 2013 au Stade de France et voit l’AS Saint-Étienne remporter sa première Coupe de la Ligue face au Stade rennais FC.

Déroulement de la Compétition

Calendrier

Tour Préliminaire 2012

LP Tour Equipe Date Participants
France.ping 1 Premier tour 7 Août 24
France.ping 2 Deuxième tour 28 Août 12
France.ping 3 Seizièmes de finale 25-26 Septembre 20 (6+14de L1)

Phase Finale 2012 -2013

LP Tour Equipe Date Participants
France.ping 1 Huitièmes de finale 30-31-Octobre-7 Nov 16 (10+6)
France.ping 2 Quarts de finale 27-28-29-Novembre 8
France.ping 3 Demi finales 15-16-Janvier 4
France.ping 4 Finale, Stade de France Samedi 20 Avril 2

Participants

1/8 de Finale

LP LC Equipe Ligue 1 Début
France.ping Montpellier HSC 1/8 de finale
France.ping Paris Saint-Germain 1/8 de finale
France.ping Olympique Lyonnais 1/8 de finale
France.ping Olympique de Marseille(titre) 1/8 de finale
France.ping FC Sochaux-Montbéliard 1/8 de finale
France.ping LOSC Lille Métropole 1/8 de finale

1/16 de finale

LP LC Equipe Ligue 1 Début
France.ping Stade Rennais FC 1/16 finale
France.ping FC Lorient  1/16 finale
France.ping Stade Brestois 29 1/16 finale
France.ping AS Nancy-Lorraine 1/16 finale
France.ping Valenciennes FC 1/16 finale
France.ping Toulouse FC 1/16 finale
France.ping OGC Nice 1/16 finale
France.ping Evian Thonon Gaillard FC 1/16 finale
France.ping AS Saint-Etienne 1/16 finale
France.ping FC Sochaux-Montbéliard 1/16 finale
France.ping AC Ajaccio 1/16 finale
France.ping ES Troyes AC 1/16 finale
France.ping Stade de Reims 1/16 finale
France.ping SC Bastia 1/16 finale

Premier tour

LP LC Equipe Ligue 2/Nat LC Equipe Ligue 2/Nat
France.ping SM Caen Dijon FCO
France.ping AJ Auxerre CS Sedan-Ardennes
France.ping AS Monaco RC Lens
France.ping AC Arles-Avignon Le Mans FC
France.ping Ajaccio GFC SCO Angers
France.ping Clermont Foot US Boulogne CO
France.ping Le Havre AC EA Guingamp
France.ping FC Istres Tours FC
France.ping FC Nantes LB Châteauroux
France.ping Stade Lavallois Nîmes Olympique
France.ping FC Metz Vannes OC
France.ping Amiens SC Chamois Niortais FC

Règlement

Chaque tour se déroule en un seul match. En cas d’égalité, une prolongation de 2 périodes de 15 minutes est disputée. Si l’égalité persiste, une séance de tirs au but départage les 2 équipes.

Résultats

Tours préliminaires

Premier tour

Les 20 équipes de Ligue 2 et les 4 équipes de National débutent cette Coupe de la Ligue.

Ce tour est prévu le mardi 7 août 2012. Le tirage au sort a lieu le mercredi 11 juillet à 13h30 au siège de la Ligue de football professionnel. En raison de l’indisponibilité du Stade François-Coty, le match Ajaccio GFC-Vannes OC est inversé.

Récapitulatif des rencontres

le 7 Août 2012

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping SM Caen 2-1 RC Lens
France.ping FC Istres 1-2(a.p) Clermont Foot
France.ping FC Metz 3-2 CS Sedan-Ardennes
France.ping Tours FC 3-3(5-4tab) Le Havre AC
France.ping Stade Lavallois 0-0(5-4tab) Le Mans FC
France.ping Angers SCO 2-1(a.p) FC Nantes
France.ping Nîmes Olympique 1-1(5-6tab) AS Monaco FC
France.ping Chamois Niortais FC 0-0(3-2tab) US BOulogne CO
France.ping Amiens SC 1-2 AJ Auxerre
France.ping LB Châteauroux 2-2(2-4tab) Dijon FCO
France.ping Vannes OC 3-3(7-8tab) Ajaccio GFC
France.ping AC Arles-Avignon 1-0 EA Guingamp

Deuxième tour

Les six rencontres se jouent le mardi 28 août.

Le tirage au sort a eu lieu immédiatement après celui du premier tour, le mercredi 11 juillet au siège de la Ligue de football professionnel. En raison de la Supercoupe d’Europe qui se déroule le 31 août 2012 au Stade Louis-II, le match AS Monaco FC – Chamois niortais est inversé.

Récapitulatif des rencontres

28 Août 2012

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping FC Metz 1-0 Tours FC
France.ping Clermont Foot 0-1 SM Caen
France.ping Stade Lavallois 0-2 Angers SCO
France.ping Chamois Niortais FC 1-2 AS Monaco FC
France.ping GFC Ajaccio 1-2 AC Arles-Avignon
France.ping AJ Auxerre 2-1 Dijon FCO

Phase finale

Seizièmes de finale

Les 10 rencontres sont prévues les mardi 25 et mercredi 26 septembre 2012. Les six vainqueurs du deuxième tour sont rejoints par les 14 équipes de Ligue 1 qui ne participent à aucune Coupe d’Europe. Le tirage au sort a lieu le jeudi 30 août à 12h00.

Récapitulatif des rencontres

25 Septembre 2012

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping AJ Auxerre 2-0 Angers SCO
France.ping SC Bastia 3-0 FC Metz
France.ping Stade REnnais FC 3-2 AS Nancy-Lorraine

26 Septembre 2012

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping Stade Brestois 29 2-4 OGC Nice
France.ping AC Arles-Avignon 2-1 AC Ajaccio
France.ping FC Sochaux-Montbéliard 3-2(a.p) Evian Thonon Gaillard FC
France.ping Stade de Reims 1-2 ES Troyes AC
France.ping FC Lorient 1-1(0-3tab) AS Saint-Etienne
France.ping SM Caen 0-1 Toulouse FC
France.ping AS Monaco FC 4-2(a.p) Valenciennes FC

 Huitièmes de finale

Les huitièmes de finale se déroulent les mardi 30 octobre et mercredi 31 octobre 2012. Ce tour signifie l’arrivée des six clubs « européens ». Les quatre premiers de la dernière Ligue 1 2011-2012 (Montpellier, le Paris Saint-Germain, le LOSC Lille Métropole et l’Olympique lyonnais) ont le statut de tête de série : ils ne peuvent s’affronter.

Le tirage au sort a lieu immédiatement après la fin des seizièmes de finale. Il est effectué par Assia El Hannouni, athlète octuple championne olympique aux jeux paralympiques.

Le match SC Bastia-AJ Auxerre est reporté pour cause de terrain impraticable.

Match disputé le 30 Octobre 2012

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping   FC Sochaux-Montbéliard 0-3 AS Saint-Etienne
France.ping AS Monaco FC 1-2 ES Troyes AC
France.ping Stade Rennais FC 1-0 AC Arles-Avignon
France.ping LOSC Lille 1-0(a.p) Toulouse FC

Match disputé le 31 Octobre 2012

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping   OGC Nice 3-1 Olympique Lyonnais
France.ping Montpellier HSC 1-0 FC Girondins de Bordeaux
France.ping Paris Saint-Germain 2-0 Olympique de Marseille

Match disputé le 7 Novembre 2012

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping   SC Bastia 1-0 AJ Auxerre

Quarts de finale

Les quarts de finale se déroulent les mardi 27 novembre et mercredi 28 novembre 2012. Le tirage au sort est intégral. Il a lieu immédiatement après la fin du huitième de finale entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille. Il est effectué par les acteurs de la série Fais pas ci, fais pas ça Bruno Salomone et Guillaume de Tonquédec.

Match disputé le 27 Novembre 2012

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping   AS Saint-Etienne 0-0(5-3tab) Paris Saint-Germain

Match disputé le 28 Novembre 2012

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping   Montpellier HSC 3-2 OGC Nice
France.ping SC Bastia 0-3 LOSC Lille

Match disputé le 29 Novembre 2012

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping   Stade Rennais FC 2-1 ES Troyes AC

Demi-finales

Les demi-finales sont prévues les mardi 15 janvier et mercredi 16 Janvier 2013.

Le tirage au sort a eu immédiatement après la fin du quart de finale entre le Stade Rennais  et l’ES Troyes AC. Il est  effectué par le navigateur Michel Desjoyeaux. Seul Montpellier HSC a remporté la Coupe de la Ligue auparavant(en 1992)

Match disputé le 15 Janvier 2013

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping AS Saint-Etienne 0-0(7-6tab) LOSC Lille

Match disputé le 16 Janvier 2013

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping Stade Rennais FC 2-0 Montpellier HSC

finalecdl

La finale se déroule le samedi 20 avril 2013. Un tirage au sort a lieu le 31 janvier 2013 afin de désigner l’équipe qui jouera protocolairement « à domicile » la finale (choix des vestiaires, des plages d’entrainement et des maillots). Le coup d’envoi est donné par François Gabart, vainqueur du Vendée Globe, et Armel Le Cléac’h, son dauphin.

le 20 Avril 2013 au Stade de France, Paris France.ping(France)

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping   AS Saint-Etienne 1-0(1-0) Stade Rennais FC

arbitre

Arbitre(s) LP Nom, Prénom
Arbitre officiel France.ping Ruddy Buquet
Arbitre Assistant France.ping Cyril Saint-Cricq Lompre
Arbitre Assistant France.ping Guillaume Debart
4ème Arbitre France.ping Olivier Thual
Délégué Principal France.ping Michel Martin
Délégué Assistant France.ping Noël Mannino
Délégué Assistant France.ping Maurice Somma

Spectateurs : 79087

lesbuteurs

Nbre de but(s) : but.png 1 but
 AS Saint-Etienne : Bresil.pingBrandao but.png18′

Composition des équipes

AS Saint-Etienne Cj Cr E/S Stade Rennais FC Cj Cr E/S
 LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
France.ping 16 26px-Righthand.svgStéphane Ruffier France.ping 1 26px-Righthand.svgBenoit Costil
espagne.svg 4 Kurt Zouma France.ping 3 Chris Mavinga
Cameroun.ping 20 Jonathan Brison Cameroun.ping 5 Jean-Armel Kana-Biyik
France.ping 24 Captain_sports.svgLoïc Perrin Ghana.svg 25 John Boye
France.ping 4 François Clerc France.ping 29 Captain_sports.svgRomain Danze20px-Sub_off.svg
France.ping 10 Renaud Cohade Nigeria.ping 4 20px-Sub_on.svgOnyekachi Apam 57′
France.ping 18 Fabien Lemoine Burkina_Faso.ping 7 Jonathan Pitroipa
France.ping 19 Josuha Guilavogui France.ping 8 Julien Feret20px-Sub_off.svg
Gabon.ping 7 Pierre-Emerick Aubameyang Colombie.ping 21 20px-Sub_on.svgVictor Hugo Montano  91′
France.ping 11 Yohan Mollo20px-Sub_off.svg Guinee.ping 10 Sadio Diallo
France.ping 21 20px-Sub_on.svgRomain Hamouma 74′ Cameroun.ping 15 Jean II Makoun
Bresil.ping 14 Brandao France.ping 26 Vincent Pajot 20px-Yellow_card.svg 68′
turquie.ping 9 Melvut Erding20px-Sub_off.svg
Mali.ping 18 20px-Sub_on.svgCheik Fantamady Diarra 25′
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping 30 26px-Righthand.svgJessy Moulin France.ping 16 26px-Righthand.svgAbdoulaye Diallo
France.ping 12 Jean-Pascal Mignot Nigeria.ping 4 20px-Sub_on.svgOnyekachi Apam 57′
Algerie.ping 13 Faouzi Ghoulam Ghana.svg 20 John Mensah
Senegal.ping 16 Moustapha  Bayal Sall France.ping 24 Dimitri Foulquier
France.ping 21 20px-Sub_on.svgRomain Hamouma 74′ France.ping 6 Alou Diarra
France.ping 27 Mathieu Bodmer Mali.ping 18 20px-Sub_on.svgCheik Fantamady Diarra 25′
Côte_d'Ivoire.ping 28 Tiémoko Ismaël Diomande Colombie.ping 21 20px-Sub_on.svgVictor Hugo Montano 91′
Le(s) buteur(s) M Le(s) buteur(s) csc P M
Bresil.ping 21 match Brandao 18′ France.ping
Entraîneur Entraîneur
France.ping Christophe Galtier France.ping Frédéric Antonetti

Résumé

Images liées:

Coupe de la Ligue 2012-2013

cdl2

affiche_finale_coupe_ligue_2013_asse_rennes

20 avril 2013 : ASSE 1-0 Rennes – Finale Coupe de la Ligue Une soirée inoubliable au Stade de France pour le premier titre majeur des Verts depuis 32 ans…

1213_affiche_finale_cdl_2013

L’avant match

Il doit être 20h00. Les Rennais sont les premiers à fouler la pelouse du Stade de France. Ils sont un peu applaudis par la tribune Nord et copieusement hués par… le reste du stade. Les joueurs stéphanois entrent enfin quelques minutes plus tard sur le terrain ! Des vidéos défilent avec des chants bretons, des chants stéphanois, dont la chanson de Monty reprise en chœur pour la première, mais pas la dernière, fois par tout le public vert. Après un show à l’Américaine pas forcément du goût des amateurs de football (pom-pom girls, suppositoires géants aux logos des deux clubs, ballons jaunes en enfilade, musique qui fait mal aux oreilles…), les joueurs entrent sur le terrain. Le stade est 1/3 rouge, 2/3 vert.

L’ASSE a été désignée par tirage au sort comme l’équipe qui reçoit. Ce sont donc les joueurs de Rennes qui sont les premiers cités par le speaker. Visiblement, ils font tous partie d’une famille nombreuse, la famille Hulé, prénom Hank. Sauf Frédéric Antonetti, qui est copieusement appalaudi par l’ensemble du stade ! Un deuxième acteur du match est aussi applaudi par la totalité du stade: Fabien Lemoine. Chaque équipe joue du côté de ses supporters (sud pour les Verts, nord pour les Rennais).

ASSE_Rennes_2013_1

Le Stade de France en Vert, ca claque quand même !

Les faits du match

Le match peut enfin commencer ! Les Verts engagent. Mais dès la première minute, ils sont mis en danger. Ruffier est en effet immédiatement mis dans le bain: les Rennais ont récupéré une balle au milieu de terrain, Pitroipa percute, passe à droite à Erding qui frappe, Brison dévie très légèrement le ballon mais dans la cage de Ruffier. Heureusement, le gardien stéphanois, très concentré, détourne en corner. Les Verts semblent timorés. Ils jouent très bas. Trop bas. Et dans ce premier quart d’heure de jeu, ce sont les Rennais qui dominent quelque peu les débats. Le problème vient essentiellement du milieu stéphanois, beaucoup trop défensif.

Presque contre le cours du jeu, à la 18e minute, Danzé fait une mauvaise remise en touche, côté gauche, interceptée par Cohade qui récupère la balle. On joue dans un petit mouchoir, toujours à gauche des cages de Costil. Cohade se bat pour récupérer la balle, c’est finalement Mollo qui s’en saisit. Il décale Aubameyang dans la surface qui centre devant la cage de Costil. Le gardien rennais n’arrive pas à intercepter la balle et Brandao, tout seul au second poteau, n’a plus qu’à déposer la balle au fond des filets. ASSE 1-0 Rennes

rennes-saint-etienne.brandao-le-porte-bonheurBrandao ouvre le score à la 18e minute Le stade explose !

Les supporters rennais qu’on entendait un peu deviennent muets quand les supporters verts enflamment le Stade ! Une poignée de minutes plus tard, Brandao n’est pas loin de doubler la mise avec toujours Aubame dans le rôle du passeur. Malheureusement, sa tête n’est pas assez appuyée et est détournée par Costil. Erding sort visiblement sur blessure à la 25e minute. Il est remplacé par Cheik Diarra. La suite du match n’est pas passionnante.

Alors que c’est la fin de la première mi-temps, l’arbitre siffle une faute imaginaire. Les joueurs rennais se mêlent au mur stéphanois, afin de masquer le coup franc de de Féret. Sa frappe n’est pas loin de finir au fond des cages vertes. Heureusement, Ruffier veille encore au grain ! Le tir à ras de terre, légèrement détourné par un pied vert ne le surprend pas et il peut se coucher dessus. L’arbitre siffle enfin la mi-temps ! Ouf !

erding-plait-a-l-asse-mais-est-beaucoup-trop-cher-Erding le Rennais est pris dans la masse stéphanoise

La deuxième mi-temps démarre en boulet de canon ! Cette fois, les Verts attaquent côté sud, côté Kop Vert ! Et cela ne fait pas 30 secondes que la deuxième mi-temps est commencée que Cohade, sur un splendide centre de Mollo, a une occasion en or de doubler la mise ! Le plat du pied Renaud ! Le plat du pied et ça rentrait tout seul ! Mais là, la balle s’envole dans les nuages à la grande satisfaction de Costil qui n’en demandait pas tant… Moins de dix minutes plus tard, C’est Pitroipa qui, sur une reprise de Clerc peut-être détournée, empêche sur la ligne les Verts de se mettre à l’abri. Rageant ! Danzé ne semble pas non plus en super forme. Il est remplacé lui aussi sur blessure par Apam (57e).

Les Rennais n’ont pas abdiqué mais ils ne sont pas en veine. Les Verts non plus. A la 62e, Aubameyang est près lui aussi de marquer: Cohade lui transmet une balle et la frappe d’Aubame ne passe pas loin de la cage bretonne. Côté Rennais, les tentatives de Boye, Makoun et Diarra sont toutes avortées. Perrin est dans un grand soir, Brison ne lache rien et Ruffier est impérial ! A la 74e, Mollo sort dans un tonner d’applaudissement, il est remplacé par Hamouma. Ce sera le seul changement stéphanois de la partie.

ruffier_rennes_finale_coupe_2013

Stéphane Ruffier s’impose dans les airs face aux attaquants bretons

Le stade pousse, mais les Verts ne marquent pas ce deuxième but qui soulagerait tout le monde. Du moins qui soulagerait deux tiers du public ! 86e minute: Ruffier arrête une frappe énorme de Diallo ! Les spectateurs n’en peuvent plus. Les arrêts de jeu semblent durer une éternité. Quand enfin arrive le coup de sifflet final… Nom d’une moustache !

On l’a fait !

On l’a gagnée cette coupe tant décriée ! On est européens, et on est au Stade de France, et on a gagné. Alors tant pis pour le reste ! Le stade explose ! Les joueurs aussi ! Ils vont gravir les marches qui les séparent des officiels qui vont leur remettre à chacun une réplique de cette mini-coupe qui est au design ce que Louis Nicollin est à la distinction. Peu importe encore une fois. Jérémy Clément est aussi présent ! Ils vont monter sur l’estrade. Perrin tend la main au coach. Clément est à sa droite et tous trois soulèvent cette Coupe plus que pleine ! Pleine d’émotions, pleine d’années sans trophée, pleine de joie !!!

Coupe-de-la-ligueLes Verts fêtent leur trophée avec une grande partie du public

Monty (3 fois !), Mickey 3D, on chante, on danse ! Eh puis Kurt fait participer tout le public : « Aujourd’hui ! Aujourd’hui ! On a joué ! On a joué ! La finale ! La finale ! On l’a gagnée ! On l’a gagnée ! Brandao ! Brandao ! Il a tiré ! Il a tiré ! Il a marqué ! Il a marqué ! Chhhhhhut… popolopopopo po ! » Un moment énorme de communion entre joueurs et supporters ! Après ça, on peut mourir… ou du moins dormir tranquilles ! Sereins. Détendus. Mieux que du Prozac ou du lexomil. Mieux que le sexe pour certains. Les supporters quittaient le Stade avec l’espoir que cette belle victoire en appelle beaucoup d’autres !

Le Saviez-vous ?

– Peu avant le match, Roland Romeyer, Dominique Rocheteau et bien d’autres qui avaient décidé d’accompagner la montée à Paris des joueurs de l’ASSE à vélo, faisaient leur entrée dans le Stade de France et participaient à un tour d’honneur. Cette opération humanitaire sous la bannière de l’Association « Coeur Vert » avait pour but de collecter des fonds au profit de la réanimation cardio-pulmonaire

ASSE_Rennes_2013_2

– Ce soir, le porte-bonheur de l’asse, Brandao, est élu meilleur joueur de la rencontre. Olivier Berthe, président des Restos du Cœur, lui remet son trophée d’homme du match.

– Cela faisait 32 ans que Saint-Etienne n’avait obtenu aucun trophée… mais ça faisait 40 ans que Rennes non plus !

– Pour en arriver là, les Verts s’étaient débarrassés de Lorient, Sochaux, le PSG et surtout de Lille lors d’une demi-finale épique. Rennes avait disposé de Nancy, Arles-Avignon, Troyes et Montpellier, à chaque fois à domicile.

– Ce n’est pas la première fois que l’ASSE évolue au Stade de France: en 1999, ils y affrontaient le Red Star (victoire 2-1) en battant le record de la plus grosse affluence pour un match de D2

– Chaque équipe comporte ce soir-là un ancien élément de l’autre. Fabien Lemoine a en effet été formé à Rennes et y a joué plusieurs années. Frédéric Antonetti a de son côté entraîné les Verts durant trois saisons de 2002 à 2004.

– Un joueur rennais aura l’occasion de porter le maillot vert dès la saison suivant: il s’agit de Mevlüt Erding, l’attaquant turc sorti à la 23e minute.

ASSE_Rennes_2013_6

– La titularisation de Kurt Zouma à la place de Bayal sera tenue secrète jusqu’au début du match. Coup de poker gagnant tant le jeune Stéphanois sera infranchissable durant le match. – Le lendemain à Saint-Etienne, les vainqueurs du trophée descendront la Grand Rue sur le toit d’un bus à impériale. 42.000 personnes les célèbreront comme il se doit. 42.000, ca ne s’invente pas…

Coupe de la Ligue : Saint-Étienne crucifie Paris aux tirs au but !

Saint-Etienne a éliminé le PSG en quart de finale de la Coupe de la Ligue (0-0, tab). Dominateurs en deuxième période et en prolongation, les hommes de Carlo Ancelotti ont cédé lors de la séance de tirs au but.

Ce soir, le PSG retrouvait une équipe avec laquelle il avait une revanche à prendre. Saint-Etienne était en effet la première formation à avoir fait tomber le PSG en championnat. Les titulaires étaient sur la pelouse pour une rencontre qui promettait. En première mi-temps, il ne manquait que les buts. Côté parisien, Ibrahimovic y mettait pourtant du sien. Dès le premier quart d’heure, Ruffier devait s’y prendre à deux fois pour stopper ses tentatives.

La première sur une frappe de 30 mètres côté gauche (8ème minute) et la deuxième plein axe sur un autre tir que le gardien stéphanois repoussait du bout du pied (13ème). Les Verts répondaient dans la foulée avec une tête d’Aubameyang déviée sur sa ligne par Chantôme (17ème) et une frappe au-dessus d’Hamouma (19ème). Légèrement dominateurs dans cette première mi-temps, l’ASSE se faisait peur sur un but de Lavezzi refusé finalement pour une position de hors jeu au départ de l’action (34ème). L’arbitre sifflait la mi-temps juste après une magnifique reprise de volée d’Hamouma qui passait au-dessus des buts de Douchez (43ème).

Toujours aussi enlevée en deuxième mi-temps, le match penchait désormais nettement en faveur du PSG. Ibrahimovic puis Menez mettaient tour à tour Ruffier à contribution. Le portier des Verts captait à chaque fois le cuir sur sa ligne alors que son équipe semblait accuser le coup physiquement. Le PSG, qui avait éliminé Marseille (2-0) au tour précédent, n’était pas non plus arque bouté sur les cages stéphanoises, mais gardait la possession du ballon. Les tentatives non-cadrées de Thiago Silva de la tête (69ème) et d’Ibrahimovic (86ème) ne trouvaient pas le cadre.

La prolongation s’imposait pour départager les deux équipes. Lavezzi était l’homme de ces 15 premières minutes même s’il s’en serait bien passé. Une première fois il loupait complètement sa passe pour Ibrahimovic sur une situation très intéressante (98ème). Cinq minutes après, il héritait du ballon de façon totalement inattendue sur une passe en retrait loupée de Clerc. L’Argentin passait en retrait à Ibrahimovic, mais le ballon était bien trop fort et Ruffier venait contrer le Suédois pour annihiler une occasion incroyable pour le PSG (105ème). Paris tentait clairement de forcer la décision face à des Stéphanois qui ne pouvaient faire mieux qu’attendre la séance de tirs au penalty. Armand voyait sa superbe reprise déviée par Ruffier (117ème). Rien n’y faisait, le PSG ne parvenait pas à vaincre dans le jeu. Les pénaltys s’imposaient.

Et c’est Thiago Silva (6ème frappeur) qui loupait le premier sa tentative. Saint-Etienne faisait le break et si Armand maintenait le suspens, Aubameyang transformait finalement son tir et envoyait les Verts en demi-finales. Saint-Etienne éliminait le PSG après avoir tenu face aux assauts parisiens en deuxième période et en prolongation. Paris n’a désormais plus que le championnat et la Ligue des Champions pour réussir sa saison.

Coupe de la Ligue 2012 : Saint-Etienne-PSG ce soir, Paris a soif de vengeance

 

A 20h45 sur France 3, Saint-Etienne reçoit le PSG, pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Après la victoire des Stéphanois au Parc il y a quelques semaines, ce match promet des étincelles.

« Oui, c’est la crise » avait admis Carlo Ancelotti, suite à la défaite au Parc face à Rennes. A ce moment-là, Paris était dans une situation critique et n’avait pris qu’un seul petit point sur neuf possibles. Depuis, le PSG a quelque peu relevé la tête en assurant sa qualification en Ligue des Champions grâce à une victoire 2-0 à Kiev, puis en laminant Troyes 4-0. Emmené par un infatigable Matuidi, le groupe a prouvé qu’il possède une certaine capacité de réaction en ne se laissant pas abattre. Par contre, le jeu proposé n’est toujours pas à la hauteur des millions dépensés.

Le onze de départ change souvent, ce qui ne favorise pas l’apparition d’une identité de jeu. « Nous devons utiliser nos qualités et aujourd’hui, la qualité évidente de l’équipe est un bon équilibre défensif et la contre-attaque » a avoué Ancelotti. Heureusement, pour compenser, les Parisiens peuvent compter sur un Zlatan en pleine forme, auteur d’un doublé samedi dernier. Et ce soir, le Suédois aura à coeur de prouver que sa dernière expulsion est désormais de l’histoire ancienne…

C’était le 3 novembre dernier. L’image d’Ibrahimovic atteignant le thorax de Ruffier d’un coup de pied sauté avait fait grand bruit. Surtout qu’après ça, Paris, réduit à 10, s’était incliné au Parc face aux Stéphanois. Il y a donc comme un air de revanche qui devrait flotter ce soir, même si Ancelotti dément : « Saint-Etienne est l’équipe qui possède la meilleure condition en France, ce sera un match très difficile, mais pas une revanche, Nous devrons faire un très bon match pour gagner.

En championnat, nous n’avions pas eu d’équilibre et on avait été en danger en contre-attaque. Il faudra rester en place et chercher à limiter les qualités de l’attaque adverse. » Côté Stéphanois, la victoire en championnat est encore dans toute les têtes, comme en atteste cette déclaration du milieu Fabien Lemoine : « A Paris, nous avions livré un très gros match et il va falloir rééditer au moins cette performance pour espérer quelque chose. Peut-être même faudra-t-il faire encore plus. » Quoi qu’il en soit, ce quart de finale de Coupe de la Ligue a tout pour nous offrir du grand spectacle. Quel est votre pronostic ? 

Coupe de la Ligue : Saint-Etienne en finale après sa victoire contre Lille

Saint-Etienne s’est qualifié pour la finale de la coupe de la ligue en battant Lille aux tirs buts. Les verts affronteront le vainqueur de Rennes Montpellier au Stade de France le 20 avril prochain. melty.fr vous en dit plus.

Mardi soir a eu lieu la première demi finale entre Saint-Etienne face à Lille au stade Geoffroy-Guichard. melty.fr vous en parle. Ce sont les verts qui sortent victorieux de ce duel. Aucun but n’a été marqué jusqu’aux prolongations, la qualification s’est jouée aux tirs aux buts (7-6) pour les verts. Une victoire difficile pour les Stéphanois qui ont buté sur un excellent Steve Elana, le gardien Lillois a plusieurs fois sauvé son équipe. En première mi-temps, Elana a repoussé les assauts de Mollo (5) et Fabien Lemoine (26). Dans les prolongations, le gardien lillois fait durer le suspense en repoussant les attaques d’Aubameyang et Cohade. Lille qui restait sur 3 victoires dans le chaudron a déçu, trop timide offensivement. Le club nordiste échoue au porte du Stade de France.

L’ASSE mérite sa victoire au vu du nombres d’occasions procurée sur l’ensemble du match

Saint Etienne Lille 7-6 aux tirs au but

C’est la troisième fois dans cette compétition que les verts se qualifient aux tirs aux buts, Saint Etienne avait crucifié Paris aux tirs aux buts. Le chaudron vert a explosé de joie après le dernier tir manqué par le joueur Lillois Idrissa Gueye. Les supporteurs des verts ont envahi la pelouse pour féliciter leur équipe. Saint-Etienne n’a plus disputé de final depuis 1982 et le dernier trophée remonte en 1981 une éternité pour les supporters Stéphanois. Saint-Etienne attend maintenant son adversaire pour la finale. L’autre demi finale voit s’affronter Rennes face à Montpellier. La finale de la coupe de la Ligue aura lieu au Stade de France le 20 avril prochain. Saint -Etienne mérite t-il leur victoire ? +

Coupe de la Ligue 2012 : Saint Etienne et Rennes en finale

Hier soir, sur la pelouse du Stade de la route de Lorient se jouait la dernière demi-finale de la Coupe de la Ligue entre l’équipe bretonne et les montpelliérains. L’équipe hôte s’est imposée 2 à 0 et rejoint Saint Etienne en finale.melty.fr vous raconte…

Nous connaissons désormais l’équipe qui rejoindra les verts de Saint Etienne pour la finale de la Coupe de la Ligue vainqueur contre Lille qui se tiendra au Stade de France le 20 avril prochain, il s’agit d’une première historique pour le Stade Rennais qui retrouvera enfin l’ambiance d’une finale qu’ils avaient oublié depuis leur défaite en Coupe de France en 2009 face à Guingamp. Les bretons avaient tout misé sur cette rencontre et l’ont très vite démontré et ce dès la 7ème minute grâce un but inscrit par Julien Féret.

En seconde période, les montpelliérains champion de France la saison passée se devaient de reprendre le dessus s’ils ne souhaitaient pas voir leur chance d’une place en finale s’envoler, mais le rennais plus déterminer que jamais ont fait preuve de réalismes surtout grâce aux gestes techniques d’un Alessandrini très sure de lui et très ambitieux. Les sudistes ont vu tous leurs espoirs se briser lorsqu’à la 51ème le ballon traverse les filets de leur gardien de but Laurent Pionnier sur une frappe de l’ex parisien Maevlut Erding.

1/8 de finale

Le PSG élimine Marseille en Coupe de la Ligue (2-0)  Le Paris-Saint-Germain s’est imposé ce soir (2-0) face à l’Olympique de Marseille en huitième de finale de la Coupe de la Ligue. Vainqueur de cette compétition lors des trois précédentes saisons, l’OM ne fera pas la passe de quatre.

Oui, Zlatan Ibrahimovic n’était pas là, mais ce PSG-OM n’a pas eu besoin du Suédois pour accoucher d’un bon match entre les deux éternels rivaux. Un match enlevé entre Parisiens et Marseillais, opposés ce soir en huitième de finale de la Coupe de la Ligue. Monté à Paris pour défendre un titre dont il était le tenant depuis trois ans, Marseille est reparti avec la certitude qu’il ne fera pas la passe de quatre. Battu logiquement (2-0) par un PSG globalement supérieur, les Phocéens n’ont pourtant pas livré un mauvais match.

S’ils étaient dominés dans le premier quart d’heure par leurs adversaires, il revenait progressivement dans la rencontre à la faveur notamment d’un Valbuena toujours aussi remuant. Et pourtant, c’est au moment où le duel s’équilibrait que Paris ouvrait le score. Lancé plein axe, Guillaume Hoarau était stoppé irrégulièrement par Rod Fanni dans la surface. L’arbitre indiquait le point de penalty et sortait en plus le rouge pour laisser les Marseillais à dix pour la dernière heure de jeu. Sorti sous les sifflets d’un stade plein à craquer, Rod Fanni ne voyait pas Thiago Silva ouvrir le score sur un contre-pied parfait face à Mandanda (1-0, 27ème).

Les 8 raisons d’être à fond sur les 16è de finale Coupe de la Ligue

Seizièmes de finale de la Coupe de la Ligue ce soir. Et vous, oui vous, faites partie de ceux qui n’ont pas peur de suivre un Tours-Amiens. Voici pourquoi.

Les seizièmes de finale de la Coupe de la Ligue édition 2013/2014 commencent ce soir avec notamment le derby corse, Bastia face à Ajaccio (18h). Ce tour marque l’entrée en lice des clubs de L1 à l’exception des « Européens » : PSG, Marseille, Lyon, Bordeaux, Saint-Etienne et Nice, qui ne retrouveront l’épreuve qu’en huitièmes de finale (17-18 décembre). En attendant, il y a un tour à passer pour 14 clubs de l’élite, 5 de L2 et un rescapé de National (Amiens). Voici les huit raisons d’être à fond (ou pas) sur ces seizièmes de finale de la Coupe de la Ligue.

1. C’est le chemin le plus court pour l’Europe (si on a envie de la jouer) Cinq matches pour une qualification en Coupe d’Europe. La Coupe de la Ligue est un véritable raccourci pour la C3. Elle offre à son vainqueur une place pour le troisième tour de qualification de la Ligue Europa. Cette place qualificative est reversée en Ligue 1 si le vainqueur vient à se qualifier pour une compétition européenne via le championnat. Cela reste le moyen le plus rapide pour les clubs professionnels d’aller en Europe. Reste à avoir le niveau ou envie de la jouer…

2. Vous aimez découvrir de nouvelles têtes et redécouvrir des joueurs au placard. C’est l’occasion pour les entraineurs de mettre en lumière de jeunes talents et de laisser une nouvelle chance aux joueurs mis de côté en championnat. Emanuel Herrera (Montpellier), Steeve Elana (Lille), Sergio Romero (Monaco) ou encore Fabrice Pancrate (Nantes), c’est maintenant ou jamais ! Profitez-en les gars, ça ne va peut-être pas durer.

3. Pour revivre un « J’ai pas touchéão » ! « J’ai pas touché ! » Ce cri du cœur de Brandão adressé à l’arbitre de la finale de la Coupe de la Ligue 2010 avait fait rire tous les téléspectateurs et lancé une vague de parodies sur internet. Il avait déclaré par la suite sur le site de l’OM : « Je ne comprends pas pourquoi ça a fait tout ce bruit ! C’était la première fois que je tentais de m’exprimer en français et je ne pense pas avoir fait de faute. J’ai été étonné que l’arbitre porte un micro-enregistreur.

Mais ce n’est pas grave, du moment que ça a diverti les gens « . On se moque certes, mais en quatre saisons et demie en France, l’attaquant stéphanois s’est imposé en expert de la Coupe de la Ligue, en y inscrivant neuf buts en treize rencontres. Il a remporté le trophée trois fois. Ce n’est pas encore aussi bien que son ancien coéquipier marseillais Souleymane Diawara (vainqueur en 2004, 2009, 2010, 2011 et 2012), mais c’est déjà pas mal.

om

4. Supporters de l’OM, vous êtes sûrs de ne pas voir perdre votre équipe… Si vous êtes un supporter de l’OM, vous allez forcément apprécier ce tour, votre équipe favorite ne jouant pas, celle-ci vous épargnera une nouvelle déception. Les Marseillais restant sur cinq défaites de rang, toutes compétitions confondues… Rendons néanmoins à César ce qui appartient à César : l’OM a remporté trois fois la Coupe de la Ligue (2010, 2011, 2012) et possède avec le PSG et Bordeaux le plus grand nombre de victoires dans la compétition.

FC Gueugnon

5. Supporters d’Amiens, vous pouvez être le nouveau Gueugnon En tant que Petit poucet de l’épreuve, vous pouvez encore espérer rééditer l’exploit de Gueugnon (alors en Ligue 2) qui avait battu le Paris Saint-Germain 2-0 en finale de l’édition 1999/2000. C’est d’ailleurs le seul club d’un échelon inférieur à avoir remporté le trophée. Son successeur est-il sur la ligne de départ ? Le meilleur moyen de le savoir, c’est de jeter un coup d’oeil aux 16es de finale.

6. Vous savez que c’est souvent un tour où pleuvent les buts ! Ce fut le cas lors d’un Lorient – Metz (5-4) en 2001 ou encore Montpellier – Lens (3-4) en 2009, Vannes – Valenciennes (3-3) en 2008, Toulouse – Caen (3-3) en 2007, Le Havre – Lorient (5-3) en 1998. Des buts et du spectacle en perspective ! Mettez-vous sur votre canapé et régalez-vous.

7. Vous allez pouvoir apprendre le Corse Bastia-Ajaccio ouvre les hostilités des 16e de finale de la Coupe de la Ligue (18h00). Mais ce match s’annonce très spécial. Les Bastiais accueillent les Ajacciens au stade Francis-Turcan de Martigues à huis-clos et hors de leur stade de Furiani, conséquence disciplinaire d’incidents entre les supporters des deux clubs lors du précédent derby, la saison dernière. Vous allez donc pouvoir entendre les joueurs corses, rien de tel pour mettre à jour ses connaissances avec la langue régionale de Corse. Grazie !

8. Vous êtes un VRAI amoureux de football Les controverses liées à la suppression ou non de la Coupe de la Ligue, ce n’est pas pour vous. L’éternel débat sur l’engorgement du calendrier, vous vous en moquez. Que ce soit Valenciennes – Troyes (20h00) ou Créteil – Toulouse (20h00), vous aimez tout simplement le football et ce qui compte pour vous c’est de voir du football et de belles rencontres !

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football