2-6-2-22-c-Seizièmes de finale cdl 2015-2016

2-6-2-22-c-Seizièmes de finale cdl 2015-2016

Seizièmes de finale cdl 2015-2016

cdl

Les huitièmes de finale, qui verront l’entrée en lice des six clubs de Ligue 1 européens (Paris SG, Lyon, Monaco, Marseille, Saint-Etienne, Bordeaux), se disputeront les mardi 15 et mercredi 16 novembre. Le tirage au sort aura lieu mardi 3 novembre à 12h30.

cdl-affiche-2015

Voici 5 bonnes raisons de suivre les 16è de finale de la Coupe de la Ligue

Un Caen-Nice alléchant, des clubs de L2 aux dents longues et Casimir Ninga

Parce que Caen et Nice ont des choses à se faire pardonner

SM Caen-OGC Nice,  Parce que Caen et Nice ont des choses à se faire pardonner , c’est certainement le duel le plus alléchant de la soirée entre deux des bonnes surprises du début de saison en Ligue 1. Mais aussi entre deux équipes en quête de rachat après avoir connu une grosse désillusion ce week-end. Caen a subi une défaite à domicile face à Nantes (0-2), tandis que Nice a été surpris sur le terrain d’un promu, le GFC Ajaccio (3-1). L’une des deux formations aura réussi à se remettre dans le droit chemin à l’issue de leur rencontre. Reste à savoir laquelle.

Parce qu’on devrait voir Casimir

En déplacement à Lorient, Montpellier va se présenter avec une équipe remaniée. Son entraîneur, Roland Courbis, a annoncé qu’il allait mettre pas moins de sept joueurs au repos. Les réservistes vont avoir l’occasion de s’illustrer, notamment Casimir Ninga. Le jeune attaquant tchadien s’est offert son premier but en Ligue 1 samedi dernier lors de la victoire face à Bastia (2-0) d’un joli ciseau et devrait avoir du temps de jeu au Moustoir. Parce que la L2 peut vraiment bouleverser la hiérarchie

Stade de Reims et FC Nantes doivent se méfier. Les deux pensionnaires de Ligue 1 seront en terrain miné chez deux équipes qui ont bien réussi leur début de saison à l’échelon inférieur. Dijon et Bourg-en-Bresse, respectivement leader et quatrième du classement de Ligue 2, sont prêts à signer un coup d’éclat. Tout comme Auxerre, en déplacement à Toulouse pour défier un TFC relégable, diminué par les blessures (Trejo, Doumbia et Aguilar), et encore meurtri après la claque reçue vendredi à Lyon (3-0).

Parce que si le GFC Ajaccio enchaîne, ce ne sera pas forcément anodin

Le GFC Ajaccio a signé l’une des sensations du week-end en s’offrant Nice (3-1) pour remporter son tout premier match de la saison. Les Corses ne veulent pas en rester là, et comptent bien enchaîner avec une qualification face à Guingamp. Comme Nice, l’EAG est l’une des équipes en forme du moment, et sa solidité actuelle a été confirmée par le point ramené d’Angers samedi (0-0). Si le Gazélec élimine la formation de Jocelyn Gourvennec, il aura peut-être lancé sa saison pour de bon.

Parce qu’entre Lille et Troyes, une seule équipe aura sa bouffée d’oxygène. La Coupe de la Ligue, c’est aussi l’occasion de se donner un bol d’air pour ceux qui étouffent un peu en championnat. Lille et Troyes par exemple. La lanterne rouge et le 15e de Ligue 1 s’affrontent dans le Nord pour trouver une petite éclaircie dans un ciel bien morose. On ne va pas vous mentir, ça ne sent pas l’orgie de buts entre les deux plus mauvaises attaques de Ligue 1 (5 buts pour Troyes, 6 pour Lille). Mais au moins en Coupe de la Ligue, les filets finissent toujours par trembler. Même si ça doit attendre la séance de tirs au but.

Le programme TV des 16ème de finale de la Coupe de la Ligue 2015-2016

coupe-de-la-ligue3

Dix rencontres seront programmées ce milieu de semaine en ce qui concerne les 16ème de finale de la Coupe de la Ligue. Sept matchs seront diffusés en direct sur les antennes de France Télévision. A noter que les équipes disputant la Ligue des champions et la ligue Europa sont exemptes de ce tour et entreront directement en 8ème de finale.

prog16coupeligue-

Le programme TV des 16ème de finale

Mardi 27 Octobre 2015

20:00 Evian Thonon Gaillard – Stade Lavallois France 4

20:00 Tours – Angers

21:00 SC Bastia – Stade Rennais FC

Mercredi 28 octobre 2015

18:30 GFC Ajaccio – EA Guingamp France 4

20:00 Dijon FCO – Stade de Reims

21:00 Lille OSC – ESTAC Troyes FC France 3 Région

21:00 SM Caen – OGC Nice France 3

21:00 FC Lorient – Montpellier HSC France 3 Région

21:00 Toulouse FC – AJ Auxerre France 3 Région

21:00 Bourg en Bresse – FC Nantes France 3 Région

la coupe-mal-aimée

barre-om13fcs-

Mardi 27 octobre 2015 -1/16 de finale au Parc des Sports d’Annecy

LC Equipe Score LC Equipe
Evian TG FC Evian Thonon Gaillard FC 2-2-(0-1Mt)-(4-5tab) Stade Lavallois Stade Lavallois MFC

arbitre

Officiels LP Nom, Prémon
Arbitre Principal France.ping Johan HAMEL
Arbitres Assistants France.ping Fabrice PLANCON
France.ping Julien PACELLI
4ème Arbitre France.ping Sylvain PALHIES
Délégué Principal France.ping Christian GRAS
 Délégué Assistant France.ping Dominique D’AGOSTINO

Spectateurs : 2824

          lesbuteurs

Nbre de but(s) : 4 20px-ballon but(s)
Evian TGFC : Bresil.pingGustavo CAMPANHARO match 80′, France.pingKévin HOGGAS match 114′
Stade Lavallois : France.pingJulien VIALE match6′, France.pingAdrien-Mehdi MONFRAY match 107′

Tableau des T.a.b

LP Evian TGFC Buts Tir-au-but Buts LP Stade Lavallois
Tunisie.ping Kévin HOGGAS 20px-Soccerball_shad_check.svg 4-5 20px-Soccerball_shad_check.svg Maroc.ping Hassane ALLA
Argentina.ping Hernan ALTOLAGUIRRE 20px-Soccerball_shad_check.svg 20px-Soccerball_shad_check.svg France.ping  Anthony GONCALVES
France.ping Ludovic SOARES 20px-Soccerball_shad_check.svg 20px-Soccerball_shad_check.svg France.ping Adrien-Mehdi MONFRAY
Bresil.ping Gustavo CAMPANHARO 20px-Soccerball_shade_cross.svg 20px-Soccerball_shad_check.svg France.ping César ZEOULA
France.ping Morgan KAMIN 20px-Soccerball_shad_check.svg 20px-Soccerball_shad_check.svg Maroc.ping Rachid ALIOUI

Composition des équipes

Evian TGFC Cj Cr E/S Stade Lavallois Cj Cr E/S
 LP D Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
France.ping 40 26px-Righthand.svg Benjamin Leroy France.ping 16 26px-Righthand.svgLionel Cappone
Comores.ping  2 Kassim Abdallah France.ping  8 A-Mehdi Monfray
Bresil.ping  3 Captain_sports.svg Betao 20px-Sub_off.svg 46′ France.ping 20 Nordi Mukiele
France.ping  6 20px-Sub_on.svgF. Centonze France.ping 25 E. Quintin 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 56′ 85′
Gabon.ping  4 A. Appindangoye Maroc.ping 26 Fouad Chafik
France.ping 18 Ludovic Soares 20px-Yellow_card.svg 55′ Mali.ping 27 Djibril Konate
Central_African_Republic.svg  7 Q. Ngakoutou 75′ France.ping  6 Captain_sports.svgA.Goncalves 20px-Yellow_card.svg 65′
Côte_d'Ivoire.ping 15 Mohamed N’Dao France.ping  9 R. Habran20px-Sub_off.svg 20px-Yellow_card.svg 85′ 96′
Bresil.ping 21 G.Campanharo20px-Yellow_card.svg 28′ 84′ France.ping 19 20px-Sub_on.svgAlassane N’Diaye
France.ping 23 Morgan Kamin Democratic_Republic_of_the_Congo.svg 11 Chris Malonga20px-Sub_off.svg 69′
Belgique.ping  9 Gianni Bruno 20px-Sub_off.svg 63′ France.ping 10 20px-Sub_on.svgCésar Zeoula
France.ping 10 20px-Sub_on.svgKévin Hoggas Maroc.ping 18 Hassane Alla
France.ping 19 Zakari.Anarouai20px-Sub_off.svg 63′ France.ping 17 Julien VIALE20px-Sub_off.svg 77′
Argentina.ping 24 20px-Sub_on.svgH. Altolaguirre Maroc.ping  7 20px-Sub_on.svgRachid ALIOUI 20px-Yellow_card.svg 100′
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping  1 26px-Righthand.svgJohann Durand France.ping  1 26px-Righthand.svgMax. Hautbois
France.ping 10 20px-Sub_on.svgKévin Hoggas 63′ France.ping  2 Kévin Perrot
France.ping  6 Cédric Barbosa 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 85′ 85′ France.ping 21 Malik Couturier
France.ping 33 Killian Sanson France.ping 10 César Zeoula
France.ping  6 20px-Sub_on.svgFabien Centonze 46′ France.ping 19 20px-Sub_on.svgAlassane N’Diaye 96′
Guinee.ping 11 Sekou Keita France.ping  7 20px-Sub_on.svg Rachid Alioui 77′
Argentina.ping 22 20px-Sub_on.svgH.Altolaguirre 63′ France.ping 28 20px-Sub_on.svgDuckens Nazon 72′
Le(s) buteur(s) Le(s) buteur(s)
Bresil.ping 21 20px-ballon Campanharo 80′ France.ping 17 20px-ballon Julien Viale 6′
France.ping 10 20px-ballon Kévin Hoggas 114′ France.ping  8 20px-ballon A-M.Monfray 107′
Entraîneur Entraîneur
Bosnie_herzegovine_.svg  Safet Sušić France.ping Denis Zanko

Résumé du match

Le marathon lavallois de la semaine débutait ce soir face à l’équipe d’Evian TGFC pour le compte des 16e de finale de la Coupe de la Ligue. Les Tango avaient bien entendu comme objectif de se qualifier pour le tour suivant.

Et cet objectif, ils l’ont obtenu aux tirs au but dans un match à rebondissements. Comme face à Lens lors de leur dernière sortie à l’extérieur, les Tango rentrent parfaitement dans la rencontre et les débats penchent rapidement en faveur des joueurs de Denis Zanko. Après un premier essai non-cadré (3e) de Julien Viale, l’attaquant lavallois met le ballon au fond des filets de Benjamin Leroy à la 6e minute de jeu. Chris Malonga l’avait parfaitement servi au second poteau. Les Mayennais venaient aussi d’obtenir les deux premiers corners de la partie.

EVIAN TG FC 0-1 LAVAL. Le premier quart d’heure est donc pour les stadistes, les Savoyards mettent le danger sur les buts de Lionel Cappone sur une tentative de Gianni Bruno (11e). Puis les locaux s’enhardissent. Zakariya Abarouai essaie de trouver le but Tango. Après une belle sortie des deux poings de Lionel Cappone, le milieu offensif local frappe en direction du but vide. Ballon non-cadré (17e). Puis, à la 25e minute, Quentin N’Gakoutou ne trouve pas non-plus le cadre. Les Lavallois réagissent par Anthony Gonçalves (36e) tout juste devancé par Benjamin Leroy. On était à deux doigts de doubler la mise. La défense lavalloise est attentive en cette fin de première mi-temps. Zakariya Abarouai centre pour Gianni Bruno mais les Lavallois dégagent le ballon en corner qui ne donne rien. Mi-temps sifflé par M. Hamel et les Lavallois mènent à la pause par 1 but à 0.

Les joueurs d’Evian se montrent les premiers en évidence en début de seconde période. Gustavo Campanharo tire un coup franc aux abords de la surface lavalloise. La défense Tango se dégage. Les situations sur le but de Laval se font plus nombreuses mais les joueurs stadistes tiennent ce but d’avance. Passé l’heure de jeu, la pression est moins importante. Romain Habran se crée une belle occasion à la 65e minute de jeu. Sa frappe à l’entrée de la surface adverse est trop enlevée et passe au-dessus du but de Benjamin Leroy. Dommage.

A 20 minutes de la fin, le match s’emballe. D’abord par Evian TGFC et Fabien Centonze. Il trouve le poteau de Lionel Cappone (73e). Puis pour Laval, sur le contre, Erwan Quintin trouve César Zeoula (il venait d’entrer en jeu) dont le centre en retrait trouve Julien Viale. L’attaquant lavallois voit sa frappe dégagée tant bien que mal par les Savoyards (64e). Puis Hassane Alla envoie une frappe qui frôle le but de Benjamin Leroy (76e). Malheureusement pour les Mayennais, les locaux reviennent dans le match. Comme face à Tours vendredi dernier, les Lavallois avaient les balles du 2-0 mais ils se font rejoindre au tableau d’affichage. De la tête, Morgan Kamin trompe Lionel Caponne à 8 minutes de la fin du match.

EVIAN TGFC 1-1 LAVAL.Quelques secondes après cette égalisation, Mohamed N’Dao est expulsé par M. Hamel. Les Lavallois continuent donc cette rencontre en supériorité numérique. Idem pour Cédric Barbosa qui est sur le banc de touche et qui conteste la décision de l’arbitre. Peu de temps après, Rachid Alioui ne peut reprendre le ballon donné par Romain Habran (85e). L’avantage numérique est de courte durée car Erwan Quintin se fait lui aussi expulsé pour un second carton jaune. Les Lavallois ont la dernière balle du temps réglementaire par Rachid Alioui. La tête de l’attaquant lavallois ne lobe pas Benjamin Leroy. Et M. Hamel envoie tout le monde en prolongations.

A peine de retour sur la pelouse, les Lavallois continuent d’aller de l’avant. Cesar Zeoula voit sa tentative déviée en corner (91e). Benjamin Leroy est ensuite attentif sur une frappe lointaine de Rachid Alioui (98e). La fin de cette première période des prolongations est en faveur des locaux. Aaron Appidangoye expédie une frappe puissante que Lionel Cappone boxe parfaitement (102e). Le gardien du Stade sauve les siens ! Et quelques minutes après la mi-temps de ces prolongations, les Tango reprennent l’avantage par Adrien Monfray ! Rachid Alioui trouve le milieu défensif lavallois qui arme une frappe. Aucune chance pour Benjamin Leroy (105e).

EVIAN TGFC 1-2 LAVAL. C’est véritablement un match de folie ! Les Savoyards égalisent sur une frappe de Kévin Hoggas. Lionel Cappone, battu, regarde Anthony Gonçalves dégager un ballon qui prenait la direction des filets. Mais, M. Hamel valide l’égalisation, estimant que la balle a franchi la ligne de but (114e).

EVIAN TGFC 2-2 LAVAL. Les dernières occasions sont pour les Tango. La frappe de Rachid Alioui frôle le montant droit de Benjamin Leroy (118e). Puis, un coup franc d’Alassane N’Diaye n’est pas cadré et M. Hamel envoie tout le monde aux tirs au but. A cette « loterie », Lionel Cappone est décisif en arrêtant un tir au but de Gustavo Campanharo. Du côté lavallois, Adrien Monfray, Anthony Gonçalves, Hassane Alla, César Zeoula et Rachid Alioui compostent le ticket pour les 8e de finale de la Coupe de la Ligue, un niveau jamais atteint par le Stade ! L’adversaire du Stade Lavallois sera connu mardi prochain, le 3 novembre.

barre-om13fcs-

tours-angers-cdl-16è-2016

Mardi 27 octobre 2015-16è de finale-Stade de la Vallée du Cher, Tours

LC Equipe Score LC Equipe
Tours FC Tours FC 1-0(0-0Mt) SCO Angers Angers SCO

arbitre

Officiels LP Nom, Prémon
Arbitre Principal France.ping Hakim BEN EL HADJ
Arbitres Assistants France.ping Christophe MOUYSSET
France.ping Ludovic LEDUCQ
4ème Arbitre France.ping Alexandre PERREAU NIEL
Délégué Principal France.ping Christian SERCOMANENS
 Délégué Assistant France.ping Gérard LAFEAC

Spectateurs : 10104          lesbuteurs

Nbre de but(s) : 1 20px-ballon but(s)
Tours FC : Italie.svgLuca MIRACOLI match 52′

Composition des équipes

Tours FC Cj Cr E/S Angers SCO Cj Cr E/S
 LP D Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
United_States.svg 16 26px-Righthand.svgQ. WESTBERG France.ping 30 26px-Righthand.svgAlex.LETELLIER
France.ping  5 Thibaut CILLARD France.ping  2 Gaël Angoula
France.ping 12 Florian MIGUEL congo.ping  3 A. Bouka Moutou
France.ping 24 Jonathan GRADIT France.ping 24 Romain THOMAS
France.ping 25 Samuel BOUHOURS Maroc.ping 28 Romain SAÏSS
Algerie.ping  7 Haris BELKEBLA 20px-Yellow_card.svg 47′ France.ping  7 Captain_sports.svgOlivier AURIAC
Algerie.ping 14 Captain_sports.svgL.AGOUAZI 20px-Yellow_card.svg 25′ Argentina.ping 13 Diego GOMEZ 20px-Sub_off.svg 57′
France.ping 21 Moh.L.MAOUCHE 20px-Sub_off.svg 93′ Cameroun.ping 12 20px-Sub_on.svgJean Pierre NSAME
France.ping  8 20px-Sub_on.svgSaîf-Edd.KHAOUI France.ping 14 B.Ketkeophomphone20px-Sub_off.svg 63′
France.ping 23 Alexy BOSETTI 20px-Sub_off.svg 76′ Togo.ping 10 20px-Sub_on.svgGilles SUNU
France.ping  7 20px-Sub_on.svgIbrahima TANDIA France.ping 15 Pierrick CAPELLE 20px-Sub_off.svg 78′
Italie.svg 22 Luca MIRACOLI 89′ France.ping 19 20px-Sub_on.svgMathias SERIN
France.ping 19 B.Bergougnoux 20px-Sub_off.svg 20px-Yellow_card.svg 67′ 72′ Cameroun.ping 26 Guy NGOSSO
France.ping 24 20px-Sub_on.svgBapt.Santamaria 20px-Yellow_card.svg 89′ suisse-ping-2 22 Goran KARANOVIC
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s)  20px-Yellow_card.svg  20px-Red_card.svg  20px-Sub_on.svg
France.ping 30 26px-Righthand.svgBingour.KAMARA France.ping  1 26px-Righthand.svgLudovic BUTELLE
serbie_svg 33 Bogdan MILOSEVIC France.ping  5 Thomas MANGANI
France.ping  8 20px-Sub_on.svgSaîf-Edd.KHAOUI 93′ Senegal.ping 17 Cheikh NDOYE
France.ping 31 20px-Sub_on.svgBapt.SANTAMARIA 72′ France.ping 19 20px-Sub_on.svgMathias SERIN 78′
Côte_d'Ivoire.ping 10 Christian KOUAKOU France.ping 29 Vincent MANCEAU
France.ping 20 Geoff. MALFLEURY France.ping 10 20px-Sub_on.svgGilles SUNU 63′
France.ping 26 20px-Sub_on.svgIbrahima TANDIA 76′ France.ping 12 20px-Sub_on.svgJean Pierre NSAME 57′
Le(s) buteur(s) Min Le(s) buteur(s) Min
Italie.svg 20px-ballon Luca MIRACOLI 59′ France.ping
Entraîneur Entraîneur
Italie.svg Marco SIMONE France.ping Stéphane MOULIN

Résumé du match

Qualification logique d’un Tours FC qui est parvenu à faire tomber le deuxième de Ligue 1. Les hommes de Marco Simone ont peut-être livré leur meilleur match de la saison. Offensivement, le TFC s’est lâché à l’image du bon match de Bosetti sur le front de l’attaque.

16è-cdl-2016-tours-bat-angers

Sans le moindre complexe face au SCO, le Tours FC réalise une belle première période. Le jeu est équilibré mais les meilleures occasions sont clairement en faveur des locaux. Suite à un beau mouvement tourangeau, Miracoli se retrouve en excellente position mais Letellier sauve son équipe (15′). Bergougnoux par deux fois sur coup franc est également tombé sur le gardien angevin (29′, 45′).

Tours a livré un véritable match de Coupe !

En début de seconde période, Miracoli au coude-à-coude avec Capelle ouvre le score sur corner (1-0, 52′). Généreux, les tourangeaux auraient même pu doubler la mise par Miracoli (62′), Santamaria (79′) ou encore Tandia (85′). A l’inverse, Angers a certes dominé en fin de rencontre mais sans se créer la moindre occasion, à l’image d’un coup franc dans les nuages de Sunu (77′). A l’arrivée, seule la tête non cadrée par Thomas en première période sur un coup franc de Gomez aura donné des frayeurs à Westberg (25′).

Tours élimine Angers 1-0

fctoursphotopatricedeschamps

Un petit but marqué à la maison mais une grosse performance à l’arrivée. Ce mardi soir, en coupe de la Ligue, Tours a éliminé Angers et s’est qualifié pour les 8e de finale. Un exploit face aux Angevins actuellement 2e de la Ligue 1.

Le FC Tours bat le SCO Angers 1 à 0

C’est une belle surprise que les Tourangeaux ont fait à leurs supporters ce mardi soir devant plus de 10000 spectateurs. Le Tours FC élimine le SCO Angers dès les seizièmes de finale de la Coupe de la ligue, 1-0. Les hommes de Marco Simone ont peut-être livré là leur meilleur match de la saison.

A la 52′ minute, Luca Miraconi marque le seul but de la rencontre, après un corner obtenu en tentant un ciseau. Les Tourangeaux ont multiplié les occasions face à une équipe d’Angers largement remaniée, où seuls trois titulaires habituels étaient alignés.

Tours-Angers : Marco Simone veut (enfin) imprimer sa marque

16e-cdl-2016-marco-simone-

Après des expériences en demi-teinte à Monaco ou Lausanne, l’ancien avant-centre italien Marco Simone entraîne depuis cet été le FC Tours, une équipe qu’il espère marquer de son empreinte. Le 16e de finale face à Angers, deuxième de Ligue 1, va lui donner l’occasion de signer un premier coup d’éclat.

Les rides sont un peu plus présentes, les traits plus tirés, mais l’accent italien reste chantant et la coiffure toujours aussi étudiée. A 46 ans, Marco Simone reste une figure du football reconnaissable entre toutes. Depuis fin juin, il occupe un bureau modeste au siège du FC Tours, après une saison calamiteuse où les bleu ciel ont été relégables pendant 22 journées. Approché par Rennes, qui cherchait un entraîneur-adjoint dédié aux attaquants, il a opté pour Tours, un choix « plus cohérent avec mon parcours depuis trois ans ». Un premier contact informel avait été noué avec le président du club, Jean-Marc Ettori, en avril, à Cannes. Tours était alors avant-dernier de Ligue 2, et l’ancien attaquant du Milan AC, du PSG et de Monaco, qui avait été aussi consultant télé ou agent depuis sa retraite sportive, était libre après trois brèves expériences d’entraîneur aux allures de missions impossibles.

Marco Simone, Rafael Marquez et Ludovic Giuly mènent l'ASM jusqu'au titreMarco Simone, Rafael Marquez et Ludovic Giuly mènent l’ASM jusqu’au titre

La première, à Monaco, consistait à faire remonter l’équipe 18e de Ligue 2 en 2011/2012. La 8e place finale, en lançant les jeunes Nampalys Mendy, Valère Germain (Nice), ou Layvin Kurzawa (PSG), avait été jugée insuffisante par le nouvel actionnaire russe Dmitry Ryboloviev. Les deux autres, toutes aussi infructueuses, à Lausanne, consistaient à éviter la relégation après le plus mauvais départ de l’histoire du championnat suisse avec 4 points en 14 journées en 2012/2013, puis à essayer de la faire remonter la saison suivante, alors qu’elle comptait déjà 12 points de retard sur la seule place qui permettait la remontée en division 1.

« Je ne pense pas avoir encore assez d’expérience pour entraîner dans un championnat aussi compliqué, pas par rapport au football, mais de tout ce qu’il y a autour », juge-t-il. « A l’étranger on peut travailler. En Italie ça fait des années que c’est compliqué de faire l’entraîneur parce que la pression est négative sur les résultats et ne te donne pas la possibilité de travailler avec une certaine sérénité », ajoute-t-il.

Simone se dit « très satisfait du travail » effectué en trois mois et demi avec Tours, actuellement 10e de Ligue 2 à 7 points du podium, rappelant qu’il s’agit d' »une saison ‘transitoire' », puisque le projet du club et de monter en L1 dans les 2 ans. Son équipe porte déjà sa marque, puisqu’elle est deuxième meilleure défense de L2 et invaincue à l’extérieur. « L’identité de jeu est là. C’est une équipe sérieuse, concentrée, déterminée, qui, tactiquement, est très attentive. C’est une équipe difficile à jouer, qui concède peu d’occasions », poursuit-il.

« Angers, une source d’inspiration pour le FC Tours »

Le 16e de finale de Coupe de la Ligue contre Angers, mardi, permettra de mesurer le travail effectué, même si ce sera un « match très compliqué ». « On souhaitait ni PSG ni Angers parce qu’ils sont la deuxième force du championnat et qu’ils ne sont pas là par hasard », considère Simone. « Angers, ça peut être, ça doit être une source d’inspiration pour le FC Tours » et son projet de montée, assène-t-il encore. Une montée vers laquelle il espère guider le club, dans une région dont il apprécie « les châteaux, le vin, l’art de la cuisine ». « Je n’ai pas vraiment encore eu l’occasion de la vivre à 100% parce que j’ai beaucoup de boulot, mais l’envie de rester ici pour découvrir la région, c’est aussi un objectif », glisse-t-il.

barre-om13fcs-

Stade Rennais – Sylvain Armand : ‘Il n’y a plus de bête noire’

16è-cdl-2016-bastia-rennes

Mercredi 28 Octobre 2015 -16è de finale au Stade Armand Césari, Bastia (Corse)

LC Equipe 1 Score LC Equipe2
SC Bastia SC Bastia 0-1(0-0Mt) stade_rennais_fc Stade Rennais FC

arbitre

Officiels LP Nom, Prémon
Arbitre Principal France.ping Stéphane LANNOY
Arbitres Assistants France.ping Djemel ZITOUNI
France.ping Sébastien DENIS
4ème Arbitre France.ping Karim ABED
Délégué Principal France.ping Rémy KREMER
 Délégué Assistant France.ping Gilles PETITMANGIN

Spectateurs : 3048          lesbuteurs

Nbre de but(s) : 1 20px-ballon but(s)
Stade Rennais FC : Mali.pingAbdoulaye DOUCOURE match 59′

Composition des équipes

SC Bastia Cj Cr E/S Stade Rennais Cj Cr E/S
 LP D Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
Danemark.svg  1 26px-Righthand.svg Jesper HANSEN France.ping 40 26px-Righthand.svgAbdoulaye DIALLO
France.ping  5 Sébastien SQUILLACI Algerie.ping  2 Mehdi ZEFFANE
France.ping 15 Julian PALMIERI 20px-Sub_off.svg 62′ Portugal.svg  5 Pedro MENDES 20px-Yellow_card.svg 27′
France.ping 19 20px-Sub_on.svgAxel NGANDO France.ping 21 Benjamin ANDRE 20px-Sub_off.svg 82′
France.ping 17 Math. PEYBERNES 20px-Yellow_card.svg 60′ suisse-ping-2  6 20px-Sub_on.svgGelso.FERNANDES
France.ping 20 Captain_sports.svgF-Jos.MODESTO France.ping 22 Sylvain ARMAND
France.ping 28 Florian MARANGE France.ping 24 Ludovic BAAL
Guinee.ping  2 Sadio DIALLO 20px-Sub_off.svg 71′ France.ping 29 Captain_sports.svgRomain DANZE
France.ping 22 20px-Sub_on.svgChrist. MABOULOU Mali.ping 28 A.DOUCOURE 20px-Sub_off.svg 86′
France.ping  8 Gaël DANIC 20px-Sub_off.svg 78′ Colombie.ping 11 20px-Sub_on.svgJ.Fern.QUINTERO
Togo.ping  7 20px-Sub_on.svgFloyd AYITE Senegal.ping 20 Yacouba SYLLA
Algerie.ping 14 Mehdi MOSTEFA Pologne.ping 10 Kamil GROSICKI 20px-Sub_off.svg 72′
Mali.ping 33 Lassa.COULIBALY 20px-Yellow_card.svg 40′ France.ping 12 20px-Sub_on.svgSteven MOREIRA
France.ping  9 Florian RASPENTINO France.ping 17 Jeremie BOGA
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping 30 26px-Righthand.svgThom.VINCENSINI France.ping 16 26px-Righthand.svgOlivier SORIN
France.ping 29 Gilles CIONI France.ping 12 20px-Sub_on.svgSteven MOREIRA 72′
France.ping  6 Seko FOFANA Senegal.ping 14 Fallou DIAGNE
Maroc.ping 18 Lyes HOURI Chad.svg  6 20px-Sub_on.svgGelso.FERNANDES 82′
Cameroun.ping 19 20px-Sub_on.svg Axel NGANDO 62′ France.ping 11 20px-Sub_on.svgJ.Fern.QUINTERO 86′
Togo.ping  9 20px-Sub_on.svg Floyd AYITE 78′ Bresil.ping 18 Pedro HENRIQUE
France.ping 22 20px-Sub_on.svg Christ.MABOULOU 71′ Central_African_Republic.svg 27 Habib HABIBOU
Le(s) buteur(s) Min Le(s) buteur(s) Min
Mali.ping 20px-ballon A. DOUCOURE 59′
Entraîneur Entraîneur
France.ping Ghislain PRINTANT France.ping Philippe MONTANIER

Résumé du match

SC Bastia reçoit le Stade Rennais ce mardi sebastien-squillaci_jeremie_boga-27-10-2015-bastia_rennes-cdl-2015-2016

Sylvain Armand et Rennes se sont qualifiés aux dépens de Bastia (0-1)

Victorieux des Rennais la saison dernière en quarts de la Coupe de la Ligue, les Bastiais remettront-ils ça, ce soir ? Même si la compétition « ne rapporte rien » à en écouter certains, un succès est indispensable pour sortir de la crise . L’occasion de se refaire une santé contre un adversaire qui lui réussit particulièrement bien depuis l’an passé.

Le match se déroule à 21 heures à Furiani. 

Les groupes probables

SC Bastia : Hansen, Modesto, Squillaci, Marange, Cioni, Mostefa, Fofana, NGando, Palmieri, Raspentino, Ayite Remplaçants : Vincensini (g), Peybernes, Coulibaly, Diallo, Houri, Maboulou, Danic.

Stade Rennais : Diallo, Danze, Diagne, Armand, Baal, Sylla, Henrique, Doucoure, Grosicki, Boga, Zeffane Remplaçants : Sorin (g), Gelson, Mendes, André, Moreira, Quintero, Habibou.

L’adversaire : Rennes sans Sio

Giovanni Sio avait surpris tout son monde en faisant le tour d’honneur aux côtés des bastiais après la victoire du mois d’août. L’Ivoirien ne le refera pas ce soir. La faute à un carton rouge reçu à Lorient. Privé de son attaquant pour suspension, Philippe Montanier devra également faire sans Ntep, Mexer, Mbengue et Cavaré, tous blessés. Seconde du championnat au soir de sa victoire à Nantes le 13 septembre, l’équipe bretonne n’a plus gagné un seul match depuis. Retombé à la 7e place de la Ligue 1, humiliés par Nice sur leur pelouse, les Rennais veulent prendre une revanche dès ce soir. D’autant qu’ils restent sur quatre défaites sur leurs quatre dernier matches à Furiani.

Ça y est : Rennes n’est plus maudit sur la pelouse d’Armand-Cesari Furiani. Incapables de s’imposer sur l’Île de Beauté depuis un soir d’Octobre 2001, les Bretons, qui restaient sur quatre défaites de rang face au Sporting, sont parvenus, hier soir dans le cadre des 16èmes de finale de la Coupe de la Ligue, à faire tomber les Corses dans leur antre (0-1). Une victoire qui faisait, fort logiquement, le bonheur de Sylvain Armand. « Il y a des matches plus difficiles que les autres. Ce soir, il faut tirer un coup de chapeau à l’équipe.

On s’impose dans un endroit difficile qui ne nous réussit pas trop. Il y a eu de la maîtrise, de beaux mouvements, notamment sur le but. Il faut continuer sur cette voie-là. C’est bien de se qualifier ici, il n’y a plus de bête noire », a déclaré le défenseur et capitaine du SRFC à l’issue de la rencontre, dans un entretien accordé aux micros de France 4.

barre-om13fcs-

Dijon réalise l’exploit et sort Reims (2-1)

annonce-match-Dijon-Reims-16è-cdl-2016

Mercredi 28 octobre 2015-16è de finale-Stade Gaston Gérard, Dijon

LC Equipe Score LC Equipe
Dijon FCO Dijon FCO 2-1(2-1Mt) Stade_reims Stade de Reims

arbitre

Officiels LP Nom, Prémon
Arbitre Principal France.ping Lionel JAFFREDO
Arbitres Assistants France.ping Tugdual PHILIPPE
France.ping Régis GAILLARD
4ème Arbitre France.ping Romain DELPECH
Délégué Principal France.ping Jacques FIORE
 Délégué Assistant France.ping Michel VAN BRUSSEL

Spectateurs : 4849          lesbuteurs

Nbre de but(s) : 3 20px-ballon but(s)
Dijon FCO : France.pingLoïs DIONY match17′, France.pingJérémy BELA match39′
Stade de Reims : France.pingG.CHARBONNIER match19′

Composition des équipes

Dijon FCO Cj Cr E/S Stade de Reims Cj Cr E/S
 LP D Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
France.ping 30 26px-Righthand.svgBaptiste REYNET Togo.ping 16 26px-Righthand.svgKossi AGASSA
France.ping  2 Arnaud SOUQUET turquie.ping 15 Atila TURAN
France.ping  6 Christopher Jullien France.ping 25 Anthony WEBER
France.ping 13 Gael ANDONIAN France.ping  5 Grégory BOURILLON
France.ping 25 Captain_sports.svgSteven PAULLE20px-Yellow_card.svg 50′ congo.ping  8 Captain_sports.svgPrince ONIANGUE
France.ping 12 Wesley SAID 20px-Sub_off.svg 77′ Bresil.ping 11 Diego RIGONATO
France.ping 20 20px-Sub_on.svgR. AMALFITANO France.ping 19 Alexi PEUGET 20px-Yellow_card.svg 51′
France.ping 22 Johan GASTIEN congo.ping 26 Omenuke MFULU
France.ping 24 Erwan MAURY 20px-Yellow_card.svg 58′ cap-verdien.ping  7 Odair FORTES 20px-Sub_off.svg 63′
France.ping  7 Yohann RIVIERE 20px-Sub_off.svg 27′ France.ping 12 20px-Sub_on.svgNicolas Preville 20px-Yellow_card.svg 72′
France.ping 10 20px-Sub_on.svgJérémy BELA France.ping 10 G.CHARBONNIER 20px-Sub_off.svg 72′
France.ping  9 Loïs DIONY 20px-Sub_off.svg 20px-Yellow_card.svg 48′ 89′ France.ping 29 20px-Sub_on.svgGrejohn KYEI
cap-verdien.ping 11 20px-Sub_on.svgJulio TAVARES France.ping 24 David NGOG 20px-Sub_off.svg 72′
France.ping 19 Mamadou THIAM Mali.ping 20 20px-Sub_on.svgJordan Siebatcheu
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s)  20px-Yellow_card.svg  20px-Red_card.svg  20px-Sub_on.svg
France.ping 16 26px-Righthand.svgEnzo BASILIO Haiti.svg 30 26px-Righthand.svgJohny PLACIDE
Italie.svg 15 Abdoulaye BAMBA France.ping  3 Franck SIGNORINO
France.ping 10 Jérémy BELA 20px-Sub_on.svg 27′ France.ping 22 Mickaël TACALFRED
France.ping 14 Jordan MARIE Gabon.ping 18 Frédéric BULOT
France.ping 19 R. AMALFITANO 20px-Sub_on.svg 77′ France.ping 12 20px-Sub_on.svgNicolas  PREVILLE 63′
France.ping  9 Khalid BOUTAIB France.ping 20 20px-Sub_on.svgJordan Siebatcheu 72′
France.ping 18 F.SAMMARITANO France.ping 29 20px-Sub_on.svgGrejohn KYEI 72′
cap-verdien.ping 11 Julio TAVARES 20px-Sub_on.svg 89′
Le(s) buteur(s) Min Le(s) buteur(s) Min
France.ping 20px-ballon Loïs DIONY 17′ France.ping 20px-ballon G.Charbonnier 19′
France.ping 20px-ballon Jérémy BELA 39′
Entraîneur Entraîneur
France.ping Olivier DALL’OGLIO France.ping Olivier GUEGAN

Résumé du match

Leader de Ligue 2, Dijon s’est qualifié, mercredi, pour les huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue après sa victoire face au Stade de Reims (L1) 2 à 1. Nous vous proposons le résumé vidéo de cette rencontre avec tous les buts et les réactions des deux équipes.

Le fil du match : Dijon se procurait la première occasion sur une frappe non cadrée de Loïs Diony (10′), à laquelle répliquait Alexis Peuget, obligeant Baptiste Reynet à une première intervention (13′). Mais pour Diony, la seconde tentative était la bonne. L’ancien attaquant de Mont-de-Marsan (CFA) profitait d’une déviation de Yohann Rivière pour tromper Kossi Agassa d’un tir au ras du poteau gauche du gardien international togolais (1-0, 13′).

Loïs Diony buteur avec Dijon contre Reims-16è-cdl-2016Loïs Diony buteur avec Dijon contre Reims

Le DFCO avait à peine le temps de savourer ce but que Gaëtan Charbonnier égalisait d’une frappe puissante (1-1, 19′). La minute suivante, Odaïr Fortes enlevait trop sa reprise (20′), puis Thiam ne réussissait pas à redonner l’avantage à Dijon voyant sa tentative repoussée par le gardien champenois (28e). Pourtant, Agassa devait s’incliner pour la seconde fois de la soirée à peine la première demi-heure achevée, puisque Jérémy Bela reprenait au second poteau un centre d’Arnaud Souquet (2-1, 31′). Malgré plusieurs occasions de chaque côté et quelques sauvetages des gardiens, le score n’évoluera plus.

barre-om13fcs-

BOURG-EN-BRESSE /FC NANTES en Coupe de la Ligue pour les 16è de finale Rendez-vous mercredi 28 octobre à 20h50, France 3 vous propose une soirée spéciale .

2016-cdl-16e-

16ème de finale de Coupe de la Ligue, au Stade Marcel Verchère, Bourg-en-Bresse

LC Equipe Score LC Equipe
Bourg en Bresse 01  FBBP 01  3-2(a.p)-(1-1Mt) FC Nantes  FC Nantes

arbitre

LP Officiels LP Nom, Prémon
soccer_whistle_icon Arbitre Principal France.ping François LETEXIER
Arbitres Assistants France.ping Bastien MELIQUE
France.ping Gilles LANG
4ème Arbitre William LAVIS
Délégué Principal France.ping Marc BASTET
 Délégué Assistant France.ping Francis VIDRY

Spectateurs : 4694

lesbuteurs

Nbre de but(s) : 5 20px-ballon but(s)
FBBP 01 : France.pingBaba Traoré match38′ Lakdar Boussaha match57′, match105′
FC Nantes : Bresil.pingAdryan match26′, match50′

Composition des équipes

FBBP 01 Cj Cr E/S FC Nantes Cj Cr E/S
 LP D Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
France.ping 16 26px-Righthand.svgSéb.Callamand France.ping 30 26px-Righthand.svgMaxime DUPE
France.ping  2 M. ALPHONSE20px-Sub_off.svg 91′ Albanie.ping  3 Ermir LENJANI20px-Sub_off.svg 20px-Yellow_card.svg 74′
France.ping  3 20px-Sub_on.svgFlor.PERRADIN France.ping  8 20px-Sub_on.svgA.THOMASSON 89′
France.ping  5 Captain_sports.svgYan. GOYON 20px-Yellow_card.svg 13′ France.ping  4 Captain_sports.svgO.VIZCARRONDO
France.ping 17 Baba TRAORE France.ping 14 Youssouf SABALY
France.ping 22 Aurélien FAIVRE France.ping 15 Léo DUBOIS
France.ping  8 J.BERTHOMIER20px-Sub_off.svg20px-Yellow_card.svg 64′ 107′ France.ping 26 Koffi DJIDJI 20px-Red_card.svg 56′
France.ping 18 20px-Sub_on.svgMaxime MOISY Senegal.ping 20 Rémi GOMIS
France.ping  9 Rafik BOUJEDRA20px-Sub_off.svg 70′ France.ping 18 Lucas DEAUX 20px-Yellow_card.svg(105′)
France.ping 27 20px-Sub_on.svgLoïc DAMOUR Bresil.ping 23 Adryan O.TAVARES20px-Sub_off.svg 62′
France.ping 15 Jimmy NIRLO Mali.ping 12 20px-Sub_on.svgBirama TOURE
France.ping 23 Alliou DEMBELE France.ping 20 Jules ILOKI
France.ping 10 Lakdar BOUSSAHA Argentina.ping 23 Emiliano SALA20px-Sub_off.svg 69′
France.ping 14 Pape SANE Maroc.ping  9 20px-Sub_on.svgYacine BAMMOU
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping 30 26px-Righthand.svgJulien FABRI France.ping  1 26px-Righthand.svgRémy RIOU
France.ping  3 20px-Sub_on.svgFlorent PERRADIN 91′ Albanie.ping  5 Lorik CANA
France.ping  4 Quentin LACOUR France.ping 25 Enock KWATENG
France.ping 12 Florent OGIER France.ping  8 20px-Sub_on.svgA.THOMASSON 89′
Senegal.ping  6 Lamine DIOMPY France.ping 12 20px-Sub_on.svgBirama TOURE 62′
France.ping 18 20px-Sub_on.svgMaxime MOISY 107′ Maroc.ping 10 20px-Sub_on.svgYacine BAMMOU 69′
France.ping 27 20px-Sub_on.svgLoïc DAMOUR 70′ Cameroun.ping 24 Alexis ALEGUE
Le(s) buteur(s) Min Le(s) buteur(s) Min
France.ping 20px-ballon Baba Traoré 38′ Bresil.ping 20px-ballonAdryan TAVARES 26′
France.ping 20px-ballonLakdar Boussaha 57′ Bresil.ping 20px-ballonAdryan TAVARES 50′
France.ping 20px-ballonLakdar Boussaha 105′
Entraîneur Entraîneur
France.ping Hervé Della Magiore France.ping Michel Der Zakarian

Résumé du match

FC Nantes: «On ne peut pas se qualifier quand on encaisse trois buts», peste le coach Michel Der Zakarian

sans doute-tournant-match-expulsion-koffi-djidjiSans doute le tournant du match: l’expulsion de Koffi Djidji.

Ce mercredi soir, le FC Nantes a été sorti après prolongation (3-2) en 16e de finale de la Coupe de la Ligue à Bourg-en-Bresse (L2)… 

NEWS DU MATCH: VOYAGE: Les joueurs de Michel Der Zakarian se sont envolés vers 10h20 depuis l’Aéroport de Nantes Atlantique. Au terme d’un voyage d’une heure et trente minutes, l’avion de la délégation nantaise s’est posé sous la pluie sur la piste de l’Aéroport Lyon – Bron.

1ère FOIS: Les « Bleus » évoluaient pour la première fois de la saison à domicile, à Bourg-en-Bresse. Le stade Marcel Verchère a été rénové et configuré pour la Ligue 2.

3ème TOUR: Si le FC Nantes entrait en lice dans le cadre des 16èmes de finale de la compétition, les joueurs d’Hervé Della Maggiore participaient à leur 3ème rendez-vous après les qualifications à Brest (2-2, 3 tab à 5) et face à Nancy (0-0, 5 tab à 4).

ADRIEN THOMASSON: Originaire de la région Rhône-Alpes, Adrien Thomasson portait un regard particulier sur la rencontre face à Bourg-en-Bresse. Né à Bourg Saint-Maurice, le milieu de terrain nantais a lancé son parcours de footballeur sous les couleurs de l’AS Bourg-Saint-Maurice, puis du FC Annecy et d’Evian Thonon Gaillard. Adrien Thomasson a également porté les couleurs du Vannes OC avant de rejoindre le FC Nantes à l’été 2015. Mercredi soir, il est rentré en jeu à la 88e minute, à la place d’Ermir Lenjani.

Résumé du match

C’est déjà terminé pour le FC Nantes

Pour son entrée en 16ème de finale de la Coupe de la Ligue, le FC Nantes s’est incliné 3-2 face à Bourg-en-Bresse. Malgré un doublé d’Adryan, les Canaris n’ont pas réussi à tenir leur avantage, notamment en raison de l’expulsion sévère de Koffi Djidji (55′), obligeant les Jaunes à évoluer à 10 contre 11 pendant plus d’une heure. L’aventure en Coupe de la Ligue est donc déjà terminée pour le FC Nantes qui s’incline 3-2 sur la pelouse flambant neuve du stade Marcel Verchère de Bourg-en-Bresse.

Face à la meilleure attaque de Ligue 2, les Canaris livraient une belle entame de partie, les deux équipes se livrant volontiers offensivement. Sur coup franc, Ermir Lenjani touchait la barre transversale (15′), marquant la main-mise progressivement prise par les Nantais. Et sur une ouverture de Lucas Deaux, Jules Iloki trouvait la tête d’Adryan au premier poteau: 0-1 (26′). La joie des Canaris était toutefois de courte durée. Si Dembele ne trouvait pas le cadre (35′) et si Koffi Djidji reprenait in extremis Berthomier (37′), Traoré trouvait l’égalisation sur un ballon mal repoussé sur corner, et remis par Berthomier: 1-1 (38′).

Avant la pause, Nantes tentait de reprendre l’avantage, mais les tentatives de Youssouf Sabaly (39′) et Koffi Djidji (40′) étaient contrariées. Dès le retour des vestiaires, Adryan profitait d’une percussion d’Ermir Lenjani dans son côté gauche. Le centre de l’Albanais était repoussé devant Emiliano Sala, pour la reprise du Brésilien: 2-1 (50′). Mais encore une fois, l’avantage était de courte durée. Si Emiliano Sala était lui aussi contrarié par le portier bressan (55′), la physionomie du match était bien différente après l’expulsion – sévère – de Koffi Djidji et un penalty en faveur de Boussaha.

L’attaquant de Bourg en Bresse transformait: 2-2 (55′). Nantes basculait alors dans un match tourné sur la défense. Et les deux équipes se neutralisaient jusqu’à la prolongation. Yacine Bammou, entré en jeu, se montrait le plus dangereux. D’abord sur une frappe qui filait juste au-dessus du but (92′), avant que Callamand ne détourne sa tentative suivante (96′). Et, alors que Nantes semblait mieux dans le jeu, Bourg en Bresse obtenait un nouveau penalty… que Boussaha transformait à nouveau: 3-2 (105′). Nantes poussait bien pour tenter de revenir, malgré une infériorité numérique qui courait depuis plus d’une heure.

Au coup de sifflet final, Nantes devait s’incliner et déjà sortir de la Coupe de la Ligue. Au-delà du résultat et du scénario, les Canaris vont devoir vite se remettre de la fatigue, car dès dimanche, ils recevront Marseille à la Beaujoire, en 12ème journée de Ligue 1.

barre-om13fcs-

Le Stade Malherbe crucifié dans les arrêts de jeu

ogc nice-vainqueur-16è-cdl-2015-contre-sm caen

Coupe de la Ligue : SM Caen 1 – 2 Nice . Alors qu’ils menaient 1-0 à la pause et qu’ils se sont vu refuser un but en seconde période pour un hors-jeu inexistant, les hommes de Patrice Garande ont vu la qualification pour le tour suivant leur échapper à la 93′. Une déception que les Caennnais devront rapidement digérer dans la perspective du déplacement, dans trois jours, à Bastia pour le compte de la 12e journée de championnat.

Mercredi 28 octobre 2015-16è de finale-Stade Michel d’Ornano, Caen

LC Equipe 1 Score LC Equipe2
SM Caen SM Caen 1-2 (1-0Mt) OGC Nice OGC Nice

arbitre

Officiels LP Nom, Prémon
Arbitre Principal France.ping Stéphane JOCHEM
Arbitres Assistants France.ping Cedric MOREAU
France.ping Mickaël LAMOUCHE
4ème Arbitre France.ping Thomas LEONARD
Délégué Principal France.ping Jacques FIORE
 Délégué Assistant France.ping Philippe LESAGE

Spectateurs : 10098          lesbuteurs

Nbre de but(s) : 3 20px-ballon but(s)
SM Caen : Andy DELORT match 14′
OGC Nice : France.pingAlexandre MENDY match 57′ et match 90’+2′

Composition des équipes

SM Caen Cj Cr E/S OGC Nice Cj Cr E/S
 LP D Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
France.ping 30 26px-Righthand.svg Paul REULET France.ping 30 26px-Righthand.svgYoan CARDINALE
Guinee.ping 12 Dennis APPIAH France.ping  4 Paul BAYSSE 20px-Yellow_card.svg 91′
France.ping 13 S. BEN YOUSSEF Portugal.svg 23 Ricardo PEREIRA 20px-Yellow_card.svg 80′
France.ping 22 Alexandre RAINEAU France.ping 24 Captain_sports.svgMathieu BODMER20px-Yellow_card.svg 71′
France.ping 28 Damien DA SILVA Haiti.svg 25 R.GENEVOIS 20px-Sub_off.svg 20px-Yellow_card.svg 85′ 86′
Republic_Democratique_du_Congo.svg  8 Jordan NKOLOLO 20px-Sub_off.svg 63′ France.ping 29 20px-Sub_on.svgJérémy PIED
France.ping  6 20px-Sub_on.svgJ. DELAPLACE France.ping  8 Mahaman.TRAORE20px-Sub_off.svg 65′
Haiti.svg 14 Jeff LOUIS 20px-Sub_off.svg 72′ Côte_d'Ivoire.ping  6 20px-Sub_on.svgJean Michael SERI
France.ping 23 20px-Sub_on.svgHervé BAZILE Bresil.ping 19 Wallyson MALLMANN
Benin.svg 18 Jordan ADEOTI 20px-Yellow_card.svg 91′ France.ping 22 Nampalys MENDY
France.ping 25 Captain_sports.svgJulien FERET Algerie.ping 11 Saïd BENRAHMA
France.ping  9 Andy DELORT 89′ France.ping 15 Alexandre MENDY
France.ping 23 Ronny RODELIN France.ping 34 Paulin PUEL 20px-Sub_off.svg 72′
France.ping  9 20px-Sub_on.svgHatem BEN ARFA
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping  1 26px-Righthand.svgR.VERCOUTRE France.ping 40 26px-Righthand.svgAndréa GAMBETTA
France.ping  2 Nicolas SEUBE France.ping 33 Olivier BOSCAGLI
Tunisie.ping  5 20px-Sub_on.svgAlaeddine YAHIA 75′ Côte_d'Ivoire.ping  6 20px-Sub_on.svgJean Michael SERI 65′
France.ping  6 20px-Sub_on.svgJ.DELAPLACE 84′ France.ping 26 Vincent KOZIELLO
France.ping 19 20px-Sub_on.svgJ.LEBORGNE 89′ France.ping  9 20px-Sub_on.svgHatem BEN ARFA 72′
France.ping 11 Vincent BESSAT France.ping 28 Valère GERMAIN
France.ping 20 Hervé BAZILE France.ping 29 20px-Sub_on.svgJérémy PIED 86′
Le(s) buteur(s) Min Le(s) buteur(s) Min
France.ping 18 20px-ballon Andy DELORT 14′ France.ping 20px-ballon Alexandre MENDY 57′
France.ping 20px-ballon Alexandre MENDY 92′
Entraîneur Entraîneur
France.ping Patrice GARANDE France.ping Claude PUEL

Résumé du match

Nice en huitièmes de finale

ogcnice-cdl-2015L’attaquant niçois Alexandre Mendy auteur d’un doublé contre Caen en 16e de finale de la Coupe de La Ligue

Le contexte Caen ouvre une parenthèse

Troisième avec 21 points après 11 journées de Ligue 1, le Stade Malherbe ouvre, à l’occasion de la réception du Gym, la parenthèse Coupe de la Ligue qui reste, à ce jour, le chemin le plus court pour rallier le Stade de France (quatre parties). Une compétition qui, si elle ne possède pas l’aura de sa grande soeur, la Coupe de France, dégage tout de même un parfum particulier.

« Les coupes génèrent une atmosphère à part, un engouement, une sorte d’euphorie », décrit Patrice Garande. « Dans ces matches-là, il existe toujours un aspect passionnel et émotionnel qui tient à leur nature propre. Contre Nice, il n’y aura pas de repêchage, soit nous sommes qualifiés, soit nous sommes éliminés. Du coup, l’approche de cette rencontre est différente de celles du championnat ».

Pour leur entrée en lice, la tâche des « Bleu et Rouge » ne s’annonce pas évidente face à une formation azuréenne qualifiée la semaine dernière par le coach du SMC « de meilleure équipe de Ligue 1 ». « Abstraction de la rencontre à Ajaccio (revers 3-1 samedi), les Niçois sont impressionnants avec, surtout, ce milieu composé de petits gabarits qui vont à 2000 à l’heure, jouent à une ou deux touches avec la volonté de se projeter vers l’avant », analyse l’entraîneur caennais.

Les compositions

Paul Reulet titulaire dans les cages

Pour ce 1/16e de finale, Patrice Garande qui disposait son équipe dans un traditionnel 4-1-4-1 procédait à un léger turnover en lançant, notamment, dans les cages Paul Reulet. La première titularisation pour ce gardien issu du centre de formation normand ; Rémy Vercoutre s’asseyant sur le banc. Souffrant toujours d’une sciatalgie depuis son passage avec la sélection du Bénin, Emmanuel Imorou était, lui, contraint de déclarer forfait.

Pour le remplacer, le technicien malherbiste alignait sur le flanc gauche de la défense Alexandre Raineau, auteur d’une excellente rentrée face à Reims il y a deux semaines. Conservant une grande partie de sa colonne vertébrale (Dennis Appiah, Damien Da Silva, Julien Féret, Ronny Rodelin, Andy Delort), le patron technique du SMC donnait également du temps de jeu à Syam Ben Youssef et Jordan Nkololo.

Du côté niçois, Claude Puel, déjà privé d’une demi-douzaine d’éléments sur blessure, avait prévenu : « Ce ne sera pas le même onze (par rapport au championnat) qui va débuter ». Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’entraîneur du Gym n’a pas menti ; Jean-Michaël Seri, Hatem Ben Arfa et Valère Germain étant remplaçants. Dans son immuable 4-4-2 avec un milieu en losange, l’entraîneur du Gym lançait dès le coup d’envoi les jeunes Saïd Benrahma, Paulin Puel, et Alexandre Mendy sur le front de l’attaque.

Le film du match

Les Niçois signent le hold-up parfait

  • 11′. Sur un coup franc indirect, Andy Delort, décalé par Julien Féret, allume la première mèche d’un coup de canon des 25 mètres repoussé par Yoan Cardinale. Dans la foulée, la tête à angle fermé de l’avant-centre caennais, consécutive à un centre au second poteau de Dennis Appiah, est détournée du bout du pied par le gardien niçois (12′).
  • 14′. Bénéficiant d’une offrande via un centre parfait d’Alexandre Raineau, Delort place une tête croisée hors de portée du portier des visiteurs. SM Caen 1-0 Nice
  • 16′. A la suite d’un coup de pied arrêté boxé des deux points par Paul Reulet, Bodmer place un extérieur du pied droit à l’entrée de la surface capté sans aucune difficulté par l’ultime rempart caennais.
  • 17′. Servi par Delort pleine axe, Jeff Louis bute sur un Cardinale tout heureux de se trouver sur la trajectoire de la frappe surpuissante de l’Haïtien. Quatre minutes plus tard, le coup franc rentrant du n°14 du SMC oblige le gardien aiglon à se détendre. A la récupération aux abords des 16,50 mètres, Féret tente, lui aussi, sa chance, mais trouve encore Cardinale à la parade.
  • 31′. Récupérant le « cuir » au nez et à la barbe de Bodmer, Louis initie un une-deux avec Delort avant de se présenter devant Cardinale, mais son tir à ras de terre, trop croisé, flirte avec le montant gauche des visiteurs.
  • 46′. Dès l’entame de la seconde période, le ton est donné. La demi-volée des 20 mètres de Ronny Rodelin est repoussée en corner par le portier niçois. Dans la minute qui suit, le centre de Mahamane Traoré, qui est passé dans le dos de Syam Ben Youssef, est parfaitement anticipé par Reulet, auteur d’une prise de balle impeccable.
  • 57′. A la suite d’un une-deux entre Saïd Benrahma et Paulin Puel, Mendy hérite du ballon dans la surface, résiste au retour d’Appiah avant de tromper à bout portant Reulet. SM Caen 1-1 Nice
  • 70′. Sur une récupération dans le camp niçois, Féret lance dans la profondeur Delort. Se présentant en face-à-face devant Cardinale, le n°9 des « Bleu et Rouge » tope sa balle piquée qui est, finalement, sortie par le gardien azuréen.
  • 76′. S’extirpant du marquage grâce à un une-deux avec Hervé Bazile, Féret adresse un caviar à Delort qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. Une seconde réalisation pour AD9 refusée pour un hors-jeu inexistant !
  • 91′. Après un coup de pied arrêté de Féret, la déviation de la tête de Delort est propulsée dans les filets par Ben Youssef, mais le défenseur central tunisien est signalé hors-jeu.
  • 93′. Parti à la limite du hors-jeu sur une action où, à l’origine, les « Bleu et Rouge » réclamaient une faute sur Jonathan Delaplace, Mendy fusille Reulet et offre la qualification à l’OGC Nice. SM Caen 1-2 Nice

La réaction

Patrice Garande : « Ce scénario est cruel »

« Le scénario est cruel. Sur l’ensemble du match, je pense que nous aurions mérité de nous qualifier surtout après notre excellente première mi-temps où nous nous sommes procurés de nombreuses occasions. Le regret, c’est de ne pas avoir fait la différence durant cette période. Ce soir, malgré la défaite, j’ai retrouvé mon équipe. Maintenant, il faut passer à autre chose et très vite replonger dans le championnat avec ce déplacement à Bastia ».

barre-om13fcs-

 Lorient poursuit sa belle série

les-merlus-fetent-leur-victoire-cdl-16è-2016

Mercredi 28 octobre 2015-16è de finale au Stade Yves Allainmat – Le Moustoir, Lorient

LC Equipe 1 Score LC Equipe2
FC Lorient FC Lorient 3-2(3-1Mt) Montpellier Hérault SC Montpellier HSC

arbitre

Officiels LP Nom, Prémon
Arbitre Principal France.ping Wilfried BIEN
Arbitres Assistants France.ping Huseyin OCAK
France.ping Julien AUBE
4ème Arbitre France.ping Yohann ROUINSARD
Délégué Principal France.ping Michel MARTIN
 Délégué Assistant France.ping Christophe LAQUERRIERE

Spectateurs : 9699          lesbuteurs

Nbre de but(s) : 5 20px-ballon but(s)
FC Lorient : France.pingBenjamin JEANNOT match6′(péno), France.pingMarvin GAKPA match36′, France.pingRomain PHILIPPOTEAUX match40′
Montpellier HSC : Senegal.pingMamadou NDIAYE match13′, Senegal.pingSouleymane. CAMARA match84′

match-16è-cdl-2016-mhsc-lorient

Composition des équipes

FC Lorient Cj Cr E/S Montpellier HSC Cj Cr E/S
 LP D Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
France.ping 40 26px-Righthand.svgBenj.LECOMTE Benin.svg 30 26px-Righthand.svgJonathan LIGALI
Senegal.ping  5 Zargo TOURE Senegal.ping  2 Mamadou NDIAYE20px-Sub_off.svg 69′
Portugal.svg 14 Rapha.GUERREIRO Senegal.ping 19 20px-Sub_on.svgSouleyman.CAMARA
France.ping 24 Captain_sports.svgWesley LAUTOA Algerie.ping 15 Ramy BENSEBAINI
France.ping 29 Pape Abdou PAYE France.ping 21 William REMY
France.ping 11 Marvin GAKPA Italie.svg 35 Dylan GISSI20px-Sub_off.svg 46′
Comores.ping 13 Raffid. ABDULLAH20px-Sub_off.svg 71′ Chad.svg 24 20px-Sub_on.svgJ.ROUSSILLON
Republic_Democratique_du_Congo.svg 21 20px-Sub_on.svgR. MULUMBA 20px-Yellow_card.svg 82′ France.ping 12 Florian SOTOCA
Algerie.ping 17 Walid MESLOUB20px-Sub_off.svg 79′ France.ping 13 Ellyes SKHIRI
Burkina_Faso.ping 15 20px-Sub_on.svgAlain TRAORE France.ping 14 Captain_sports.svgBryan DABO
France.ping 28 Max. BARTHELME20px-Sub_off.svg 77′ Mali.ping  9 Musta. YATABARE 20px-Sub_off.svg 67′
Côte_d'Ivoire.ping 22 20px-Sub_on.svgMoryke FOFANA perou.ping 19 20px-Sub_on.svgJean DEZA 20px-Yellow_card.svg 83′
France.ping 19 R. PHILIPPOTEAUX Comores.ping 28 Djamel BAKAR
France.ping 22 Benjamin JEANNOT France.ping 31 Quentin CORNETTE
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping 40 26px-Righthand.svgP.Andre GUERIN France.ping 40 26px-Righthand.svgDimitry BERTAUD
Burkina_Faso.ping 15 20px-Sub_on.svgAlain TRAORE 79′ France.ping 24 20px-Sub_on.svgJ. ROUSSILLON 46′
France.ping 18 Hamad.KARAMOKO suisse-ping-2 22 Sébastien WÜTHRICH
Senegal.ping 25 Lamine GASSAMA France.ping 33 Anthony RIBELIN 62′
Republic_Democratique_du_Congo.svg 21 20px-Sub_on.svgRémi MULUMBA 71′ France.ping 24 Pierrick FITO
Cameroun.ping 12 Benja.MOUKANDJO Senegal.ping 34 20px-Sub_on.svgSouleyman.CAMARA 69′
Côte_d'Ivoire.ping 23 20px-Sub_on.svgMoryke FOFANA 77′ perou.ping  9 20px-Sub_on.svgJean DEZA 67′
Le(s) buteur(s) Min Le(s) buteur(s) Min
France.ping 20px-ballon Benj. JEANNOT 6′ Senegal.ping 20px-ballon Mamadou NDIAYE 13′
France.ping 20px-ballon Marvin GAKPA 36′ Senegal.ping 20px-ballon Souleym. CAMARA 84′
France.ping 20px-ballon R.Philippoteaux 40′
Entraîneur Entraîneur
France.ping Sylvain RIPOLL France.ping Rolland COURBIS

Résumé du match

Lorient poursuit sa belle série

COUPE DE LA LIGUE – Lorient a enchaîné un quatrième match sans défaite en dominant Montpellier mercredi au stade des 16es de finale (3-2). Une victoire qui permet aux Merlus d’entretenir leur excellente dynamique, alors que le MHSC connait un nouveau coup d’arrêt.

16è-cdl-2016-MHSC-lorient

Les Merlus ont fait le show.

Auteurs d’une première période de haut vol, ils ont bien négocié leur entrée en lice dans la Coupe de la Ligue. En marquant trois buts avant la pause face à Montpellier, les Lorientais ont mis en évidence les largesses défensives de leurs adversaires et décroché une victoire synonyme de billet pour les 8es de finale (3-2). Un mois après un revers à La Mosson en championnat (2-1), ils ont pris leur revanche en se montrant plus consistants, malgré de nombreux changements dans leur onze de départ.

Les titularisations, des deux côtés, de plusieurs jeunes joueurs inexpérimentés, n’ont pas empêché la rencontre de partir sur les chapeaux de roue. Le Montpelliérain William Rémy a touché le ballon de la main dans sa surface et Benjamin Jeannot a vite ouvert le score en transformant le penalty (1-0, 6e). En difficulté en championnat, les visiteurs héraultais ont pourtant refusé de baisser la tête si facilement. Ils ont rapidement réagi et égalisé par l’intermédiaire de Mamadou N’Diaye sur une belle reprise à la suite d’un corner (1-1, 12e). Le joueur de 20 ans a ouvert son compteur avec le maillot pailladin.

Les Merlus se sont fait peur sur la fin

Les joueurs de Rolland Courbis ont poursuivi sur leur lancée et se sont procuré deux occasions nettes que Ellyes Skhiri (20e) et Quentin Cornette (30e) n’ont pas réussi à transformer. Ils se sont aussi largement exposés aux offensives adverses dans une rencontre très ouverte. Les Merlus, eux, ont frappé fort en moins de cinq minutes. En embuscade au bout d’un contre express, Marvin Gakpa a signé son premier but chez les pros d’une reprise redoutable de précision (2-1, 36e). Romain Philippoteaux, idéalement lancé depuis son camp par Walid Mesloub, est ensuite allé tromper Jonathan Ligali (3-1, 41e).

Moins rigoureux et moins lucides en seconde période, les Merlus ont laissé leurs adversaires reprendre progressivement espoir. Leur gardien Florent Chaigneau a ainsi dû s’employer devant Djamel Bakar (57e) et Jérôme Roussillon (60e), avant de craquer devant Souleymane Camara (3-2, 85e). Malgré une fin de match assez folle, les Lorientais ont tenu et attendent maintenant de connaître le nom de leur prochain adversaire.

barre-om13fcs-

Les Dogues du LOSC accueillent l’ESTAC Troyes

Jimmy_Cabot

Ce mercredi soir (21 heures), les Dogues de Lille accueillent Troyes, dans le cadre des seizièmes de finale de la Coupe de la Ligue. Une affiche entre deux formations en grandes difficultés qui pourrait offrir une belle et nécessaire bouffée d’oxygène au vainqueur du soir !

Mercredi 28 octobre 2015 -16è de finale au Stade Pierre-Mauroy, Lille

LC Equipe Score LC Equipe
LOSC Lille OSC 2-1 ESTAC Troyes ES Troyes AC

arbitre

Officiels LP Nom, Prémon
Arbitre Principal France.ping Benoît BASTIEN
Arbitres Assistants France.ping Nicolas HENNINOT
France.ping Hicham ZAKRANI
4ème Arbitre France.ping Romain DELPECH
Délégué Principal France.ping Paul DECLAUDE
 Délégué Assistant France.ping Frédéric BOURGINE

Spectateurs : 9886

          lesbuteurs

Nbre de but(s) : 3 20px-ballon but(s)
Lille OSC : Zambia.svgStoppila SUNZU match 49′, France.pingSehrou GUIRASSY match 57′
Estac Troyes : Colombie.pingBrayan PEREA match29′

Composition des équipes

Lille OSC Cj Cr E/S Estac Troyes Cj Cr E/S
 LP D Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
France.ping 40 26px-Righthand.svg Mike MAIGNAN France.ping 40 26px-Righthand.svgP.BERNARDONI
France.ping  2 Sébasti.CORCHIA 20px-Yellow_card.svg 79′ Republic_Democratique_du_Congo.svg 3 Chris MAVINGA
Zambia.svg 13 Stoppila SUNZU Sud-Africa.ping 31 A.Calvin NGCONGCA
France.ping 18 Captain_sports.svgFranck BERIA 20px-Sub_off.svg 23′ serbie_svg 32 Dusan VESKOVAC
Ghana.svg 14 20px-Sub_on.svgYaw YEBOAH 20px-Yellow_card.svg 74′ France.ping 14 XAVIER THIAGO 20px-Yellow_card.svg 36′
France.ping 28 Benjamin PAVARD Côte_d'Ivoire.ping 24 Lossem.KARABOUE20px-Sub_off.svg 72′
Cameroun.ping  6 Ibrahim AMADOU France.ping 27 20px-Sub_on.svgCorentin JEAN
Maroc.ping  7 Sofiane BOUFAL 20px-Sub_off.svg 46′ France.ping 29 Captain_sports.svgQuentin OTHON20px-Sub_off.svg20px-Yellow_card.svg 33′ 60′
France.ping 26 20px-Sub_on.svgAlexis ARAUJO France.ping  4 20px-Sub_on.svgThomas AYASSE
France.ping 11 Eric BAUTHEAC France.ping 33 Alois CONFAIS
Côte_d'Ivoire.ping 17 Soualiho MEITE France.ping  7 Yoann COURT
France.ping 12 Sehrou GUIRASSY20px-Sub_off.svg 84′ Colombie.ping 13 Brayan PEREA
Belgique.ping 27 20px-Sub_on.svgBapti.GUILLAUME France.ping 21 Jimmy CABOT 20px-Sub_off.svg 60′
France.ping 15 Lenny NANGIS 20px-Yellow_card.svg 72′ Cameroun.ping 12 20px-Sub_on.svgH.Bienv.NTSAMA
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg
Nigeria.ping  1 26px-Righthand.svgV.ENYEAMA Slovenie.ping 30 26px-Righthand.svgDenis PETRIC
France.ping 19 Djibril SIDIBE France.ping  2 Johan MARTIAL
Mali.ping 23 Adama SOUMAORO France.ping  4 20px-Sub_on.svgThomas AYASSE 60′
Ghana.svg 14 20px-Sub_on.svgYaw YEBOAH 23′ France.ping 19 Karim AZAMOUN
France.ping 26 20px-Sub_on.svgAlexis ARAUJO 46′ France.ping 25 Jessy PI
France.ping 34 Nolan MBEMBA Cameroun.ping 12 20px-Sub_on.svgH.Bienv.NTSAMA 60′
Belgique.ping 27 20px-Sub_on.svgBapti.GUILLAUME 84′ France.ping 27 20px-Sub_on.svgCorentin JEAN 72′
Le(s) buteur(s) Min Le(s) buteur(s) Min
Zambia.svg 13 20px-ballon Stoppila SUNZU 49′ Colombie.ping 13 20px-ballon Brayan PEREA 29′
France.ping 12 20px-ballon Sehrou Guirassy 57′
Entraîneur Entraîneur
France.ping Hervé RENARD France.ping Jean-Marc FURLAN

Résumé du match

L’ENJEU

Hervé Renard, à l’orée de la saison, avait prévenu son monde : Lille avait de grandes chances de vivre une saison 2015-2016 de transition. Force est de constater qu’après onze journées de Ligue 1, l’entraîneur des Dogues est dans le vrai. Avec seulement onze point pris en championnat et une peu reluisante quinzième place au classement, le club nordiste déçoit. Seul Sofiane Boufal répond aux attentes mais, problème, l’ancien joueur du SCO Angers serait désormais dans le viseur du PSG.

Si le groupe du LOSC reste de qualité, avec plusieurs joueurs de talents, les blessures et une faiblesse offensive criante empêchent les coéquipiers de Rio Mavuba de viser plus haut, pour l’instant… Distancés dans la course aux accessits européens, les Dogues, s’ils veulent déjà sauver leur saison, se doivent de réaliser un joli parcours en Coupe. Cela passe donc par une victoire contre Troyes, ce soir. Malgré une équipe largement remaniée… À Troyes, le dur apprentissage de la Ligue 1 se confirme et se poursuit semaine après semaine. Avec aucune victoire glanée en l’espace de onze journées, le club de l’Aube est logiquement lanterne rouge du championnat. Mais Jean-Marc Furlan, entraîneur de l’ESTAC, s’était préparé à cela et demeure résolument optimiste pour la suite de la saison. Son équipe ne lâche pas et devrait bientôt être récompensée de ses efforts selon ses dires. Dès ce soir au stade Pierre-Mauroy face à une équipe de Lille en dedans ?

L’homme à suivre

Acheté pour 1,5 million d’euros au Stade Lavallois (Ligue 2) cet été, Sehrou Guirassy n’a pas encore trouvé le chemin des filets dans l’élite. Devant habituellement se contenter de bouts de matches, l’avant-centre est annoncé titulaire face aux Aubois. Un adversaire qui devrait lui rappeler la Ligue 2 et qui pourrait lui permettre de débloquer son compteur.

Ils sont dit…

« Hervé Renard, entraîneur du LOSC : « Il y aura un turn-over dans l’effectif. Ca permettra de voir certains joueurs qui n’ont pas eu beaucoup de jeu. À eux de s’exprimer. Ma position serait de faire jouer la meilleure équipe possible. La Coupe de la Ligue est une position importante. Demain, Vincent Enyeama restera au repos. Qu’on se qualifie ou pas, le classement en Ligue 1 ne bougera pas. À nous de bien négocier ce match à domicile. Important de bien figurer en Coupe de la Ligue. Le LOSC a fait demi-finaliste la saison dernière. C’est un objectif à prendre en compte. Il faut persister, être solide mentalement. Encore plus que dans les périodes fastes. On représente le LOSC, on doit faire plus.

 » Jean-Marc Furlan, entraîneur de Troyes : « Pour la gestion de cette semaine à trois matches, il devrait y avoir une certaine forme de turnover. Les jeunes et les joueurs en manque de temps de jeu devraient avoir l’occasion de s’exprimer mercredi. Nous avons la chance d’avoir des joueurs qui ont l’esprit club. Nous sommes dans le dur. Le LOSC est très solide défensivement, alors que nous avons de grandes difficultés à marquer des buts. Nous avons une forte envie de nous qualifier. Il est évident qu’en plus, ça nous donnerait un peu de confiance. La Coupe a pour moi toujours une saveur particulière. Nous aborderons ce match face au LOSC avec optimisme. »

barre-om13fcs-

L’AJ Auxerre (Ligue 2) a perdu aux tirs au but (3-3, 2 tab à 1) son son seizième de finale de la Coupe de la Ligue sur le terrain du Toulouse FC (Ligue 1), ce mercredi 28 octobre au soir.

tfc.-auxerre-cdl-16èfinale-2016

Mercredi 28 Octobre 2015 -1/16 de finale au Stadium de Toulouse

LC Equipe Score LC Equipe
Toulouse FC Toulouse FC 3-3(2-1tab) AJ Auxerre AJ Auxerre

arbitre

Officiels LP Nom, Prémon
Arbitre Principal France.ping Aurélien PETIT
Arbitres Assistants France.ping Johann PERRUAUX
France.ping François BOUDIKIAN
4ème Arbitre Jérémy STINAT
Délégué Principal France.ping Pierre GALEA
 Délégué Assistant France.ping Guy CAMUS

Spectateurs : 6298

lesbuteurs

Toulouse FC : Tunisie.pingWissam BEN YEDDER match73′ et match88′, Yann BODIGERmatch114′

AJ Auxerre: Samed KILIC(match32′), Sohny SEFIL(match82′), Gaëtan COURTET (match103′)

Nbre de but(s) : 3 20px-ballon but(s)
Lille OSC : Zambia.svgStoppila SUNZU match 49′, France.pingSehrou GUIRASSY match 57′
Estac Troyes : Colombie.pingBrayan PEREA match29′

Tableau des T.a.b

LP Toulouse FC Buts Tir-au-but Buts LP AJ Auxerre
Tunisie.ping Wissam BEN YEDDER 20px-Soccerball_shad_check.svg 2-1 20px-Soccerball_shad_check.svg Senegal.ping Pierre BOUBY
France.ping Adrien REGATTIN 20px-Soccerball_shade_cross.svg 20px-Soccerball_shade_cross.svg Senegal.ping  Mouhamadou DIAW
Danemark.svg Martin BRAITHWAITE 20px-Soccerball_shad_check.svg 20px-Soccerball_shade_cross.svg France.ping Gaëtan COURTET
serbie_svg Uros SPAJIC 20px-Soccerball_shade_cross.svg 20px-Soccerball_shade_cross.svg Benin.svg (2) Cédric HOUNTONDJI
20px-Soccerball_shade_cross.svg France.ping Sohny SEFIL

Composition des équipes

Toulouse FC Cj Cr E/S AJ Auxerre Cj Cr E/S
 LP D Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
Comores.ping 30 26px-Righthand.svg Ali AHAMADA France.ping  1 26px-Righthand.svgZach.BOUCHER
Cameroun.ping  3 J-Armel Kana-BIYIK France.ping  3 Thom. FONTAINE20px-Sub_off.svg  78′
Bresil.ping  4 W. MATHEUS20px-Sub_off.svg 20px-Yellow_card.svg 89′ 102′ Benin.svg (2)  4 20px-Sub_on.svgC.HOUNTONDJI
France.ping 27 20px-Sub_on.svgAlexis BLIN France.ping 25 Sohny SEFIL 20px-Yellow_card.svg 112′
serbie_svg  3 Uros SPAJIC France.ping 27 Salimo SYLLA
serbie_svg  7 Pavle NINKOV 20px-Yellow_card.svg 81′ France.ping  8 Samed KILIC20px-Sub_off.svg 117′
Côte_d'Ivoire.ping  7 Captain_sports.svgJ.Akpa-AKPRO20px-Sub_off.svg 59′ France.ping  7 20px-Sub_on.svgPierre BOUBY
France.ping 13 20px-Sub_on.svgZinéd. MACHACH France.ping 10 Captain_sports.svgMouhamad. DIAW
Maroc.ping 17 Adrien REGATTIN France.ping 12 Grégoire LEFEBVRE
Bresil.ping  9 SOMALIA France.ping 21 Ibrahima SECK 20px-Yellow_card.svg 42′
France.ping 23 Yann BODIGER France.ping 35 Brahim KONATE20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 70′ 83′
Tunisie.ping 10 Wiss.BenYEDDER Mali.ping  9 Cheick F. DIARRA20px-Sub_off.svg 86′
serbie_svg 11 Aleksand. PESIC20px-Sub_off.svg 66′ France.ping 19 20px-Sub_on.svgAlex. VINCENT
Danemark.svg  9 20px-Sub_on.svgM.BRAITHWAITE France.ping 18 Gaëtan COURTET
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping 16 26px-Righthand.svgMarc VIDAL Central_African_Republic.svg 16 26px-Righthand.svgGeoffrey LEMBET
Republic_Democratique_du_Congo.svg 32 Marcel TISSERAND Benin.svg (2)  4 20px-Sub_on.svgC. HOUNTONDJI 78′
France.ping  8 Etienne DIDOT France.ping  7 20px-Sub_on.svgPierre BOUBY 117′
France.ping 13 20px-Sub_on.svgZinéd. MACHACH 59′ France.ping 19 20px-Sub_on.svgAlexand.VINCENT 19′
France.ping 14 Pantxi SIRIEIX France.ping 20 Grégory BERTHIER
France.ping 27 20px-Sub_on.svgAlexis BLIN 102′ France.ping 14 F.X. FUMU TAMUZO
Danemark.svg  9 20px-Sub_on.svgM.BRAITHWAITE 66′ France.ping 26 Romain MONTIEL
Le(s) buteur(s) Min Le(s) buteur(s) Min
Tunisie.ping 10 20px-ballon Wiss.BenYedder 73′ France.ping  8 20px-ballon Samed KILIC 32′
Tunisie.ping 10 20px-ballon Wiss.BenYedder 88′ France.ping 25 20px-ballon Sohny SEFIL 82′
France.ping 23 20px-ballon Yann BODIGER 103′ France.ping 18 20px-ballon Gaët.COURTET 103′
Entraîneur Entraîneur
France.ping Dominique Arribage France.ping Jean-Luc Vannuchi

Résumé du match

L’AJA a pourtant mené au score par trois fois dans cette rencontre. Elle a ouvert la marque dès la 32′ grâce à Samed Kilic, titulaire pour la quatrième fois de la saison. Délaissé par la défense adverse, il a été parfaitement servi dans l’axe par Mouhamadou Diaw. Kilic inscrit là son premier but de la saison et a permis à son équipe de rentrer au vestiaire avec un avantage d’un but.

Puis, après l’égalisation de Ben Yedder (1-1, 74′), l’immense Sohny Sefil a inscrit, de la tête, le deuxième but auxerrois (1-2, 82′) sur un coup franc de Gaëtan Courtet. Ben Yedder a arraché la prolongation en signant un doublé (2-2, 86′). Gaëtan Courtet, encore lui, a marqué le troisième but ajaïste durant la prolongation, sur une déviation de Seck (2-3, 103′). Mais Bodiger a remis les deux équipes à égalité à la 114′ (3-3).

Fontaine blessé, Konaté expulsé

toulouse-coupe-de-la-ligue

Durant la séance de tirs au but, le portier auxerrois Boucher a stoppé la tentative de Regattin, mais Courtet n’a pas cadré son tir et Diaw, Houtondji et Sefil ont vu les leurs stoppés par Ahamada. Deux points noirs ternissent la soirée : le défenseur auxerrois Thomas Fontaine est sorti sur civière à la 78e minute. On ignore, pour l’heure, la nature et la gravité de sa blessure. Brahim Konaté, lui, a été expulsé (84e) après avoir reçu son deuxième carton jaune. Les Ajaïstes rentreront de Toulouse jeudi dans la matinée. Ils s’entraîneront à 14 h 30. Le tirage au sort des huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue aura lieu le mardi 3 novembre.

barre-om13fcs-

L’En Avant joue les prolongations

Le dernier seizième de finale de la Coupe de la Ligue a vu la victoire après prolongation de l’En Avant Guingamp sur la pelouse du GFC Ajaccio (0-1). Les Bretons défieront l’OGC Nice au prochain tour.

affiche-coupe-guingamp-15-16

Mercredi 25 novembre 2015 – Stade Ange Casanova, Ajaccio (Corse)

LC Equipe Score LC Equipe
GFC Ajaccio GFC Ajaccio 0-1(a.p) EA Guingamp EA Guingamp

arbitre

Officiels LP Nom, Prémon
Arbitre Principal France.ping Mikael LESAGE
Arbitres Assistants France.ping Nicolas HENNINOT
France.ping Sébastien DENIS
4ème Arbitre France.ping Romain DELPECH
Délégué Principal France.ping Jacques FIORE
 Délégué Assistant France.ping Jean-Pierre LOMINE

Spectateurs : 1570

          lesbuteurs

Nbre de but(s) : 3 20px-ballon but(s)
EA Guingamp : France.pingSloan PRIVAT match103′

Composition des équipes

GFC Ajaccio Cj Cr E/S EA Guingamp Cj Cr E/S
 LP D Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
France.ping 30 26px-Righthand.svg Jules GODA Danemark.svg  1 26px-Righthand.svgJonas LÖSSL
Guinee.ping  3 Issiaga SYLLA France.ping 15 Captain_sports.svgJérémy SORBON 20px-Yellow_card.svg 56′
France.ping  4 Roderic FILIPPI France.ping 25 Reynald LEMAITRE
France.ping  5 Jérémie BRECHET France.ping 29 Christ. KERBRAT 20px-Yellow_card.svg 97′
Senegal.ping 15 Kader MANGANE France.ping  8 Julien CARDY
France.ping 29 Alexandre COEFF France.ping 10 Nicolas BENEZET20px-Sub_off.svg 62′
France.ping 20 Captain_sports.svgLouis POGGI20px-Sub_off.svg 75′ Belgique.ping 12 20px-Sub_on.svgNill DE PAUW
France.ping  6 20px-Sub_on.svgD. Ducourtioux France.ping 20 Laurent dos Santos
croatie_svg 23 Damjan DJOKOVIC20px-Sub_off.svg 84′ France.ping 26 Thibault GIRESSE
France.ping 18 20px-Sub_on.svgAmos YOUGA France.ping 11 Sloan PRIVAT20px-Sub_off.svg 105′
France.ping  7 Kevin MAYI France.ping 27 20px-Sub_on.svgFranck HERY
France.ping 22 Issiar DIA20px-Sub_off.svg 89′ France.ping 19 Yannis SALIBUR
Cameroun.ping 19 20px-Sub_on.svgJacques ZOUA France.ping 23 Jimmy BRIAND 20px-Sub_off.svg 72′
congo.ping 24 John TSHIBUMBU Mali.ping  9 20px-Sub_on.svgMana DEMBELE
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping 40 26px-Righthand.svgP.Andre GUERIN France.ping 16 26px-Righthand.svgThéo GUIVARCH
France.ping 33 Charles VITTINI France.ping 27 20px-Sub_on.svgFranck HERY 105′
France.ping  6 D. DUCOURTIOUX20px-Sub_on.svg 75′ France.ping 33 Brian LANDINI
France.ping 18 Amos YOUGA20px-Sub_on.svg 84′ Belgique.ping 12 20px-Sub_on.svgNill DE PAUW 62′
Cameroun.ping 19 Jacques ZOUA 89′ France.ping 24 Marcus COCO
France.ping  9 Khalid BOUTAIB France.ping 34 Jeremy LIVOLANT
France.ping  9 20px-Sub_on.svgMana DEMBELE 72′
Le(s) buteur(s) Le(s) buteur(s)     M
France.ping 20px-ballon Sloan Privat103′ 103′
Entraîneur Entraîneur
France.ping Thierry Laurey France.ping Jocelyn Gourvennec

Résumé du match

Un peu moins d’un mois après leur rencontre stoppée à la 54e minute par des pluies diluviennes, alors que le spectacle était au rendez-vous (2-2), Corses et Bretons se retrouvaient au stade Ange-Casanova avec pour enjeu le droit de recevoir l’OGC Nice en huitième de finale de cette Coupe de la Ligue. Sur une pelouse détrempée mais praticable, les deux équipes affichaient un visage prudent en début de partie. Sur une montée à contretemps de la défense, Privat, buteur lors du succès costarmoricain en Ligue 1 face au GFCA (2-1), plaçait une reprise de la tête lobée que Goda claquait in extremis au-dessus de sa barre transversale (22′). Titularisé en Coupe de la Ligue à la place de Maury, le portier camerounais devait s’employer sur un coup franc de Giresse (52′).

Côté insulaire, Mayi se révélait l’élément le plus perturbateur pour la défense adverse, mais sa tentative juste après le repos n’était pas cadrée (46′). Décalé dans la surface bretonne, son capitaine Poggi trouvait quant à lui sur sa trajectoire Lossl (65′), tout heureux de voir la frappe sur coup franc de Djokovic passer du bon côté de son montant droit (72′). Sur un contre rondement mené, Dembélé pensait avoir évité la prolongation à son équipe en trompant Goda, mais le but était invalidé par M. Millot pour hors-jeu (90′). Deux minutes plus tard, Tshibumbu voyait sa reprise de la tête s’écrasait sur la barre de Lossl (90’+2).

Malgré la fatigue, la prolongation débutait tambour battant. Goda se détendait sur une reprise de la tête de Dembélé (91′) tandis que son homologue guingampais Lossl détournait une frappe de Ducourtioux (98′). L’En Avant débloquait la marque sur un corner. En embuscade à six mètres, Privat se fendait d’une reprise spectaculaire pour tromper Goda (0-1, 104′).

Cette ouverture du score sapait l’énergie corse, même si Lossl devait à nouveau s’employer sur des frappes de Zoua (112′) et Mangane (118′), avant d’être suppléé par Dos Santos sur une tentative de Tshibumbu (120′). Les Guingampais tenaient jusqu’au bout leur qualification et accueilleront le mardi 15 décembre prochain l’OGC Nice, dans un remake de la finale de la Coupe de France 1997 remportée par les Aiglons.

Match à rejoué

Les joueurs quittent le terrain après l’interruption à la 54′ minute (2-2) du match de 16e de finale de la Coupe de Ligue opposant le Gazélec Ajaccio et Guingamp, le 28 octobre 2015

il pleut-cdl-2016

En début de soirée le match entre le Gazélec Ajaccio et l’En Avant de Guingamp a du être arrêté à cause de fortes pluies à la 55′ minute de jeu. Le match est reporté à une date ultérieure pour les deux équipes qui étaient dos à dos sur un score de 2-2 après l’exclusion du Gingampais Marcus Coco à la 52′.

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football