2-6-2-22-d-Huitièmes de finale cdl 2015-2016

2-6-2-22-d-Huitièmes de finale cdl 2015-2016

Huitièmes de Finale cdl 2015-2016

cdl
1/8 de Finale Coupe de la Ligue 2015-2016

Règlement

Chaque tour se déroule en un seul match. En cas d’égalité, une prolongation de 2 périodes de 15 minutes est disputée. Si l’égalité persiste, une séance de tirs au but départage les 2 équipes.

1314_huitiemes_place_restos_coeur

Une semaine après les seizièmes de finale, qui ont vu les éliminations de plusieurs clubs de Ligue 1 (Angers, Bastia, Reims, Nantes, Caen, Montpellier et Troyes), le tirage au sort des huitièmes avait lieu ce mardi midi, au siège de l’agence immobilière ERA. Le PSG, tenant du titre, affrontera Saint-Etienne, qu’il avait éliminé des deux Coupes Nationales la saison dernière.

Autres clubs européens à faire leur entrée en lice à ce stade de la compétition, Bordeaux et Monaco se rencontreront au Matmut Atlantique Stadium. Le tirage a été plus clément avec les deux Olympiques, l’OM et l’OL, qui ont hérité de clubs de Ligue 2 : Bourg-en-Bresse et Tours. Les matches se joueront les 15 et 16 décembre prochains.

Résultats

Huitièmes de finale

Le tirage au sort a lieu le 16 décembre, après le dernier match des huitièmes de finale. Les quarts de finale se déroulent le mardi 12 et le mercredi 13 janvier 2016. Ne restent en lice que des clubs de L1.

15 Décembre 2015

LC Equipe Score LC Equipe
EA Guingamp EA Guingamp 2-2(4-3tab) OGC Nice OGC Nice
LOSC Lille OSC 1-0 Stade Lavallois Stade Lavallois
FC Lorient FC Lorient 3-0 Dijon FCO Dijon FCO
stade_rennais_fc Stade Rennais FC 1-3 Toulouse FC Toulouse FC

 

15 Décembre 2015

LC Equipe Score LC Equipe
Girondins de Bordeaux- Girondins Bordeaux FC 3-0 AS Monaco AS Monaco FC
Bourg en Bresse 01 Bourg-en-Bresse Péronnas 01  2-3 Olympique de Marseille Olympique Marseille 
Olympique Lyonnais Olympique Lyonnais 2-1 Tours FC Tours FC
Paris Saint-Germain Paris Saint-Germain FC 1-0 AS Saint-Etienne AS Saint-Etienne

Tableau général des buteurs 2015-2016

LP Nom,  Buteur LC Club Buts csc Péno
France.ping Lakdar BOUSSAHA Bourg en Bresse 01 FBBP 01 8 6
Tunisie.ping Wissam BEN YEDDER Toulouse FC Toulouse FC 5
France.ping Alexandre MENDY OGC Nice OGC Nice 4
France.ping Yannis SALIBUR EA Guingamp EA Guingamp 3
France.ping Wesley JOBELLO Clermont Foot Clermont Foot 3
France.ping Loïs DIONY Dijon FCO Dijon FC 3
France.ping Pierre BOUBY AJ Auxerre AJ Auxerre 3 2(tab)
France.ping Raphaël CACERES FC Sochaux-Montbéliard FC Sochaux-Montbéliard 2
France.ping Loïc DAMOUR Bourg en Bresse 01 FBBP 01 2
France.ping Kévin HOGGAS Evian TG FC Evian TG FC 2 1
Maroc.ping Hassane ALLA Stade Lavallois Stade Lavallois MFC 2
France.ping Adrien-Mehdi MONFRAY Stade Lavallois Stade Lavallois MFC 2 1
France.ping Loïs DIONY Dijon FCO Dijon FC 2
Portugal.svg Adryan OLIVEIRA TAVARES FC Nantes FC Nantes 2
France.ping Sohny SEFIL AJ Auxerre AJ Auxerre 2 1(tab)
France.ping Gaëtan COURTET AJ Auxerre AJ Auxerre 2
France.ping Benjamin JEANNOT FC Lorient FC Lorient 2
France.ping Romain PHILIPPOTEAUX FC Lorient FC Lorient 2

 

 Mardi 15 décembre 2015 – 1/8 de finale – Stade Municipal du Roudourou – Guingamp

LC Equipe Score LC Equipe
EA Guingamp EA Guingamp 2-2(4-3tab) OGC Nice OGC Nice

arbitre

Arbitre(s) LP Nom, Prénom
Arbitre officiel France.ping Fredy FAUTREL
Arbitre Assistant France.ping Frédéric CANO
«  France.ping Ludovic LEDUCQ
«  France.ping Alexandre PERREAU NIEL
«  France.ping Jérémy STINAT
4ème Arbitre France.ping Christophe MOUYSSET
Délégué principal France.ping Paul DECLAUDE
Délégué assistant France.ping Guy CAMUS

Spectateurs : 10873

lesbuteurs

Nbre de but(s) : but(s)
 match 86′

Composition des équipes

EA Guingamp Cj Cr E/S OGC Nice Cj Cr E/S
LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
France.ping  1 26px-Righthand.svg France.ping 11 26px-Righthand.svg
France.ping  2 France.ping  4
France.ping  4 20px-Sub_off.svg France.ping  3 20px-Sub_off.svg
France.ping 10 20px-Sub_on.svg France.ping  9 20px-Sub_on.svg20px-Yellow_card.svg
Bresil.ping  5 France.ping  5
France.ping  6 France.ping  6
France.ping  7 France.ping  7
France.ping  8 20px-Sub_off.svg France.ping  8 20px-Sub_off.svg
France.ping  3 20px-Sub_on.svg20px-Yellow_card.svg France.ping  2 20px-Sub_on.svg Captain_sports.svg
France.ping  9 France.ping 10
France.ping 11 Captain_sports.svg France.ping 12 20px-Yellow_card.svg
Bresil.ping 12 20px-Yellow_card.svg France.ping 13
Liberia.ping 13 France.ping
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping 26px-Righthand.svg 26px-Righthand.svg
France.ping  20px-Sub_on.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping 20px-Sub_on.svg 20px-Sub_on.svg
Le(s) buteur(s) Min Le(s) buteur(s) Min
France.ping 11 match match
Bresil.ping 12 match
Entraîneur Entraîneur
France.ping France.ping

Résumé des matchs

barre-om13fcs-

losc-stade-lavallois.800

Mardi 15 décembre 2015 – 1/8 de finale – Stade Pierre Mauroy – Lille

LC Equipe Score LC Equipe
LOSC Lille OSC 1-0(0-0Mt) Stade Lavallois Stade Lavallois

arbitre

Arbitre(s) LP Nom, Prénom
Arbitre officiel France.ping Bartolomeu VARELA
Arbitre Assistant France.ping David BENECH
«  France.ping Stephan LUZI
«  France.ping Stéphanie FRAPPART
«  France.ping François LETEXIER
4ème Arbitre France.ping Régis GAILLARD
Délégué principal France.ping Michel LE BRUN
Délégué assistant France.ping Philippe LESAGE

Spectateurs : 8801

lesbuteurs

Nbre de but(s) : but(s)
 match 86′

Composition des équipes

Lille OSC Cj Cr E/S Stade Lavallois Cj Cr E/S
LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
France.ping  1 26px-Righthand.svg France.ping 11 26px-Righthand.svg
France.ping  2 France.ping  4
France.ping  4 20px-Sub_off.svg France.ping  3 20px-Sub_off.svg
France.ping 10 20px-Sub_on.svg France.ping  9 20px-Sub_on.svg20px-Yellow_card.svg
Bresil.ping  5 France.ping  5
France.ping  6 France.ping  6
France.ping  7 France.ping  7
France.ping  8 20px-Sub_off.svg France.ping  8 20px-Sub_off.svg
France.ping  3 20px-Sub_on.svg20px-Yellow_card.svg France.ping  2 20px-Sub_on.svg Captain_sports.svg
France.ping  9 France.ping 10
France.ping 11 Captain_sports.svg France.ping 12 20px-Yellow_card.svg
Bresil.ping 12 20px-Yellow_card.svg France.ping 13
Liberia.ping 13 France.ping
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping 26px-Righthand.svg 26px-Righthand.svg
France.ping  20px-Sub_on.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping 20px-Sub_on.svg 20px-Sub_on.svg
Le(s) buteur(s) Min Le(s) buteur(s) Min
France.ping 11 match match
Bresil.ping 12 match
Entraîneur Entraîneur
France.ping France.ping

 

barre-om13fcs-

 Mardi 15 décembre 2015 – 1/8 de finale – Stade Yves Allainmat – Le Moustoir – Lorient

LC Equipe Score LC Equipe
FC Lorient FC Lorient 3-0(1-0Mt) Dijon FCO Dijon FCO

arbitre

Arbitre(s) LP Nom, Prénom
Arbitre officiel France.ping Sébastien MOREIRA
Arbitre Assistant France.ping Julien AUBE
«  France.ping Eric DANIZAN
«  France.ping Didier FALCONE
«  France.ping Karim ABED
4ème Arbitre France.ping Gilles LANG
Délégué principal France.ping Daniel CAUCHIE
Délégué assistant France.ping René SUCARRAT

Spectateurs : 8825

lesbuteurs

Nbre de but(s) : but(s)
 match 86′

Composition des équipes

FC Lorient Cj Cr E/S Dijon FCO Cj Cr E/S
LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
France.ping  1 26px-Righthand.svg France.ping 11 26px-Righthand.svg
France.ping  2 France.ping  4
France.ping  4 20px-Sub_off.svg France.ping  3 20px-Sub_off.svg
France.ping 10 20px-Sub_on.svg France.ping  9 20px-Sub_on.svg20px-Yellow_card.svg
Bresil.ping  5 France.ping  5
France.ping  6 France.ping  6
France.ping  7 France.ping  7
France.ping  8 20px-Sub_off.svg France.ping  8 20px-Sub_off.svg
France.ping  3 20px-Sub_on.svg20px-Yellow_card.svg France.ping  2 20px-Sub_on.svg Captain_sports.svg
France.ping  9 France.ping 10
France.ping 11 Captain_sports.svg France.ping 12 20px-Yellow_card.svg
Bresil.ping 12 20px-Yellow_card.svg France.ping 13
Liberia.ping 13 France.ping
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping 26px-Righthand.svg 26px-Righthand.svg
France.ping  20px-Sub_on.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping 20px-Sub_on.svg 20px-Sub_on.svg
Le(s) buteur(s) Min Le(s) buteur(s) Min
France.ping 11 match match
Bresil.ping 12 match
Entraîneur Entraîneur
France.ping France.ping

barre-om13fcs-

Mardi 15 décembre 2015 – 1/8 de finale – Stade du ROAZHON PARK – Rennes

LC Equipe Score LC Equipe
stade_rennais_fc Stade Rennais FC 1-3(0-2Mt) Toulouse FC Toulouse FC

arbitre

Arbitre(s) LP Nom, Prénom
Arbitre officiel France.ping Benoît BASTIEN
Arbitre Assistant France.ping Frédéric HAQUETTE
«  France.ping Hicham ZAKRANI
«  France.ping Floris AUBIN
«  France.ping Florent BATTA
4ème Arbitre France.ping Fabrice PLANCON
Délégué principal France.ping Maurice SOMMA
Délégué assistant France.ping Hervé SIRAUX

Spectateurs : 14672

lesbuteurs

Nbre de but(s) : but(s)
 match 86′

Composition des équipes

Stade Rennais Cj Cr Remplacement Toulouse FC Cj Cr Remplacement
LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg  20px-Sub_off.svg
France.ping  1 26px-Righthand.svg France.ping 11 26px-Righthand.svg
France.ping  2 France.ping  4
France.ping  4 20px-Sub_off.svg France.ping  3 20px-Sub_off.svg
France.ping 10 20px-Sub_on.svg France.ping  9 20px-Sub_on.svg20px-Yellow_card.svg
 Bresil.ping  5 France.ping  5
France.ping  6 France.ping  6
France.ping  7 France.ping  7
France.ping  8 20px-Sub_off.svg France.ping  8 20px-Sub_off.svg
France.ping  3 20px-Sub_on.svg20px-Yellow_card.svg France.ping  2 20px-Sub_on.svg Captain_sports.svg
France.ping  9 France.ping 10
France.ping 11 Captain_sports.svg France.ping 12 20px-Yellow_card.svg
 Bresil.ping 12 20px-Yellow_card.svg France.ping 13
 Liberia.ping 13 France.ping
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s)  20px-Yellow_card.svg  20px-Red_card.svg  20px-Sub_on.svg
France.ping 26px-Righthand.svg 26px-Righthand.svg
France.ping  20px-Sub_on.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping 20px-Sub_on.svg 20px-Sub_on.svg
Le(s) buteur(s) Min Le(s) buteur(s) Min
France.ping 11 match match
 Bresil.ping 12 match
Entraîneur Entraîneur
France.ping Luis Fernandez France.ping Frédéric Antonetti

barre-om13fcs-

Mercredi 16 décembre 2015 – 1/8 de finale – Stade du Matmut Atlantique – Bordeaux

LC Equipe Score LC Equipe
Girondins de Bordeaux- Girondins  Bordeaux FC 3-0(1-0Mt) AS Monaco AS Monaco FC

arbitre

Arbitre(s) LP Nom, Prénom
Arbitre officiel France.ping Frank SCHNEIDER
Arbitre Assistant France.ping Djemel ZITOUNI
«  France.ping Nicolas HENNINOT
«  France.ping Thomas LEONARD
«  France.ping Aurélien PETIT
4ème Arbitre France.ping Tugdual PHILIPPE
Délégué principal France.ping Rémy KREMER
Délégué assistant France.ping Michel LASFARGUES

Spectateurs : 15165

lesbuteurs

Nbre de but(s) : but(s)
 match 86′

Composition des équipes

Girondins  Bordeaux FC Cj Cr E/S AS Monaco FC Cj Cr E/S
LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
France.ping  1 26px-Righthand.svg France.ping 11 26px-Righthand.svg
France.ping  2 France.ping  4
France.ping  4 20px-Sub_off.svg France.ping  3 20px-Sub_off.svg
France.ping 10 20px-Sub_on.svg France.ping  9 20px-Sub_on.svg20px-Yellow_card.svg
Bresil.ping  5 France.ping  5
France.ping  6 France.ping  6
France.ping  7 France.ping  7
France.ping  8 20px-Sub_off.svg France.ping  8 20px-Sub_off.svg
France.ping  3 20px-Sub_on.svg20px-Yellow_card.svg France.ping  2 20px-Sub_on.svg Captain_sports.svg
France.ping  9 France.ping 10
France.ping 11 Captain_sports.svg France.ping 12 20px-Yellow_card.svg
Bresil.ping 12 20px-Yellow_card.svg France.ping 13
Liberia.ping 13 France.ping
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping 26px-Righthand.svg 26px-Righthand.svg
France.ping  20px-Sub_on.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping 20px-Sub_on.svg 20px-Sub_on.svg
Le(s) buteur(s) Min Le(s) buteur(s) Min
France.ping 11 match match
Bresil.ping 12 match
Entraîneur Entraîneur
France.ping France.ping

Résumé des matchs

Bordeaux régale et affrontera Lorient en quarts

adam-ounas-a-realise-un-excellent-match-jusqu-a-sa-sortie-8è-cdl-2016

Adam Ounas a réalisé un excellent match jusqu’à sa sortie à un quart d’heure de la fin

Les Girondins, euphoriques, se sont qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue en étrillant Monaco (3-0) au Matmut Atlantique. Ounas, Rolan et Saivet ont marqué Les Girondins ne sont qu’à quatre points de la cinquième place en championnat, mais le chemin le plus rapide vers la coupe d’Europe, objectif annoncé, sera sans doute moins sinueux via la Coupe de la Ligue. En tout cas s’ils continuent d’affronter des adversaires aussi disposés à leur faciliter la tâche.

Ce mercredi soir, Monaco n’avait visiblement pas la tête à cette compétition et a traversé la rencontre comme un fantôme, sans détermination ni agressivité. Bordeaux, plein d’enthousiasme et d’allant offensif, n’a même pas eu besoin de se pencher pour ramasser le cadeau de Noël laissé en avance par les hommes du Rocher et a sans conteste réalisé son meilleur match de la saison. Il faut remonter jusqu’à la première période face à Lyon (3-0 à la pause, 3-1 score final) pour voir une équipe girondine qui se fait plaisir et régale son public.

Contrairement à Jardim, Sagnol avait aligné sa meilleure équipe possible compte-tenu des blessures et des repos forcés. Elle n’a mis qu’un quart d’heure à se montrer dangereuse, sur une frappe d’Ounas péniblement détournée en corner par Nardi (15e). Le jeune milieu offensif, qui vient tout juste de signer son premier contrat professionnel, débutait son festival

Prestation complète

Car un quart d’heure plus tard, il enrhumait Bakayoko et décochait une frappe sèche du gauche qui trompait le portier monégasque avec l’aide du poteau (1-0, 31′). Puis il butait sur Nardi après avoir laissé Wallace sur place d’un petit pont (32′), avant que son une-deux avec Poko ne débouche sur une frappe trop molle de Rolan (33e). Monaco, décidément bien aimable, se flagellait presque lui-même quand Wallace manquait de peu le contre-son-camp (40′) avant que le jeune Mbappé ne rate complètement son face à face avec Carrasso.

Euphoriques, les Girondins auraient pu se laisser endormir par une opposition aussi faible et sortir du match à la mi-temps. Mais ils ont su maintenir la tête de leur adversaire sous l’eau et saisir une offrande monégasque. La relance de Pasalic était intercepté par Rolan qui fusillait Nardi (2-0, 57′). Ounas, lui, avait des jambes de feu et offrait un centre en retrait que Diabaté n’exploitait pas (65′). L’attaquant malien constitue la seule déception de la soirée, lui qui aurait dû cadrer sa tête alors qu’il était absolument seul (52′) mais qui n’a pas grand chose à se reprocher sur son enchaînement poitrine-volée (62′).

Le troisième but, inscrit par Saivet sur un corner que Monaco n’avait manifestement pas envie de défendre (3-0, 88e), est venu couronner une prestation complète où le milieu girondin a régné et où la charnière n’a pas beaucoup transpiré, si ce n’est sur de rares alertes. En même temps qu’ils faisaient le plein de confiance, les Bordelais ont confirmé leurs bonnes dispositions au Matmut Atlantique. Difficile de mieux préparer la réception de l’OM, dimanche (21h), qui viendra clore cette première moitié de saison.

bordeaux-le-16-12-2015-football-bordeaux-monaco-cdl-2016Sagnol : « Beaucoup de sérieux et de vitesse »

On a fait le choix, par obligation du fait des absences, de bousculer la hiérarchie en faisant confiance à d’autres joueurs, plus jeunes. Cela nous a pas mal réussi ces dernières semaines. On sait que la saison est longue et qu’on aura besoin de tout le monde jusqu’à la fin. Aujourd’hui (mercredi), il y a eu beaucoup de sérieux en première mi-temps, plus de vitesse et de prises de risques en deuxième. On va retenir que c’était un match de Coupe, qu’on gagne 1-0, 3-0 ou 4-0, l’important était de se qualifier.

Lorient en quart de finale

Le tirage au sort, effectué après la rencontre, a été plutôt clément avec les Girondins. Ils recevront Lorient au Matmut Atlantique, le 12 ou le 13 janvier. Les autres quarts de finale opposeront le PSG à Lyon, Toulouse à Marseille et Guingamp à Lille.

Bordeaux n’a fait qu’une bouchée de Monaco(3-0)

Dominateur de bout en bout, Bordeaux s’est logiquement imposé devant Monaco (3-0) en 8e de finale. Les Girondins ont livré l’une de leurs meilleures prestations de la saison pour accéder aux quarts de finale.

Buteur et animateur du jeu bordelais face à Monaco (3-0), Adam Ounas explose au plus haut niveau cette saison. Excellent dribbleur, bon buteur, le gaucher de 19 ans détonne au sein du groupe bordelais par sa fraîcheur et sa volonté de jouer vers l’avant. Quoi qu’il arrive.

On se plaint trop souvent du manque de talent et du manque de jeu en Ligue 1 pour ne pas s’enthousiasmer – peut-être un peu vite – lorsque des jeunes joueurs nous proposent des actions telles que celles réussies par Adam Ounas face à Monaco, en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue. A 19 ans, le jeune ailier formé aux Girondins de Bordeaux a multiplié les festivals au coeur de la défense monégasque. Son but, le premier du large succès des joueurs de Willy Sagnol (3-0), est un parfait résumé des qualités du Franco-Algérien.

A l’origine, le joueur de Chambray-lès-Tours récupère le ballon au pressing à 35m des buts de Nardi. Alors que d’autres auraient cherché à faire tourner, pas lui. Une accélération et trois Monégasques (Bakayoko, Raggi et Carvalho) éliminés plus loin, Adam Ounas s’hésite pas une seule seconde et tente de suite sa chance de 20m. Poteau rentrant. Un symbole pour un joueur à qui tout réussit. Du moins quand il joue : « On ne peut pas dire que tout me réussit vu que je me suis blessé récemment, explique le joueur de 19 ans. Mais oui, je joue bien en ce moment et, comme ça aide l’équipe, c’est tant mieux ».

om-coupe-de-la-ligue-2

L’Olympique de Marseille a validé son billet pour les quarts de finale en s’imposant à Bourg-en-Bresse, club de Ligue 2 (2-3). Sarr (13e), Ocampos (51e) et Cabella (75e) ont inscrit les buts marseillais.

Mercredi 16 décembre 2015 – 1/8 de finale – Stade Marcel Verchere – Bourg-en-Bresse

LC Equipe 1 Score LC Equipe 2
Bourg en Bresse 01 Bourg-en-Bresse Péronnas 01  2-3(1-1Mt) Olympique de Marseille Olympique de Marseille 

arbitre

Arbitre(s) LP Nom, Prénom
Arbitre officiel France.ping Stéphane JOCHEM
Arbitre Assistant France.ping Julien PACELLI
«  France.ping Mickaël LAMOUCHE
«  France.ping Sylvain PALHIES
«  France.ping Romain DELPECH
4ème Arbitre France.ping Frédéric HEBRARD
Délégué principal France.ping Christian GRAS
Délégué assistant France.ping Dominique HOFF

Spectateurs : 6405

lesbuteurs

Nbre de but(s) : but(s)
Bourg-en-Bresse Péronnas 01 :  match 86′
Olympique de Marseille : 

Lakdar BOUSSAHA match 27’péno, match90’+3’péno

Composition des équipes

FBBP 01 Cj Cr E/S Olymp. Marseille Cj Cr E/S
LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
France.ping 16 26px-Righthand.svgSébast.CALLAMAND France.ping 16 26px-Righthand.svgYohann PELE
France.ping  2 Mickaël ALPHONSE espagne.svg  2 J.MANQUILLO
France.ping  3 Florent PERRADIN20px-Sub_off.svg 20px-Yellow_card.svg 22′ 81′ hollande.svg  4 Karim REKIK
France.ping 12 20px-Sub_on.svgFlorent OGIER France.ping 15 St.SPARAGNA 20px-Yellow_card.svg 19′
France.ping 11 Vital NSIMBA France.ping 23 Benjamin MENDY
France.ping 17 Baba TRAORE Argentina.ping  7 Lucas OCAMPOS
France.ping  8 Jason BERTHOMIER France.ping 13 R. CABELLA20px-Sub_off.svg 78′
France.ping 15 Captain_sports.svgJimmy NIRLO Cameroun.ping 29 20px-Sub_on.svgA.Z.ANGUISSA
France.ping 23 Alliou DEMBELE France.ping 17 Bouna SARR
France.ping  9 Rafik BOUJEDRA20px-Sub_off.svg Chile.ping 18 Mauricio ISLA 20px-Sub_off.svg 46′
France.ping 11 20px-Sub_on.svgLoïc DAMOUR 81′ Bresil.ping  8 20px-Sub_on.svgLucas SILVA
France.ping 12 Lakdar BOUSSAHA 20px-Yellow_card.svg 16′ Togo.ping 20 Captain_sports.svgAl. ROMAO 20px-Yellow_card.svg 73′
France.ping 13 Moulaye-Idrissa BA20px-Sub_off.svg 61′ Belgique.ping 22 M.BATSHUAYI20px-Sub_off.svg
France.ping 19 20px-Sub_on.svgPatrice DIMITRIOU Italie.svg 25 20px-Sub_on.svgPaolo CEGLIE
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping  1 26px-Righthand.svgMickael SCANNELLA France.ping 30 26px-Righthand.svgS.MANDANDA
France.ping  5 Yannick GOYON Cameroun.ping  3 Nico. NKOULOU
France.ping 12 20px-Sub_on.svgFlorent OGIER 81′ Italie.svg 25 20px-Sub_on.svgPaolo CEGLIE 63′
France.ping 19 20px-Sub_on.svgPatrice DIMITRIOU 61′ Côte_d'Ivoire.ping 26 B.DJADJEDJE
France.ping 22 Aurélien FAIVRE Bresil.ping  8 20px-Sub_on.svgLucas SILVA 46′
France.ping 18 Maxime MOISY France.ping 27 Maxime LOPEZ
France.ping 27 20px-Sub_on.svgLoïc DAMOUR 81′ Cameroun.ping 29 20px-Sub_on.svgA.Z.ANGUISSA 46′
Le(s) buteur(s) csc pén Min Le(s) buteur(s) Min
France.ping 12 match Lakdar BOUSSAHA 1 27′ France.ping 17 match Bouna SARR 13′
France.ping 12 match Lakdar BOUSSAHA 1 93′ Argentina.ping 7 match Luc.OCAMPOS 50′
France.ping match R. CABELLA 75′
Entraîneur Entraîneur
France.ping Hervé Della MAGGIORE France.ping Frédéric Antonetti

Décidément, l’OM voyage toujours aussi bien. Alors qu’ils ont les pires difficultés à remporter des succès au Vélodrome, les Olympiens continuent de glaner des points et des qualifications loin de leurs terres. Hier soir, ils ont assuré l’essentiel sur la pelouse de Bourg-en-Bresse en l’emportant in extremis (2-3). Une qualif’ en quart de finale qui permet à Michel et aux siens d’espérer un beau parcours dans cette coupe trop souvent délaissée.

On pensait que la Coupe de la Ligue était une compétition en bois que les clubs de Ligue 1 jouaient sur une jambe. Eh bien cela ne semble pas être le cas pour l’Olympique de Marseille. Englués dans le ventre mou en championnat, les hommes de Michel se verraient bien enlever une coupe et pourquoi pas celle défendue depuis tant d’années par Frédéric Thiriez. C’est en tout cas le souhait de Cabella, présent en zone mixte après la laborieuse victoire face à Bourg-en-Bresse : « On a fait le travail, ça fait du bien pour le moral. L’ambition c’est d’aller au bout, on joue toutes les compétitions à fond. Ce soir on a montré qu’on voulait gagner« . Si ce discours est connu, il semble être encore plus vrai pour l’OM.

Si les Phocéens n’ont évidemment pas fait une croix sur une belle place d’honneur en Ligue 1, ils savent que la Coupe de la Ligue permet d’impliquer tout l’effectif et que la victoire finale n’est plus si loin. Contrairement à la Coupe de France et à la Ligue Europa, très dépensières en énergie, Marseille n’est finalement plus qu’à trois matchs d’un sacre en CDL.

Une bonne raison de s’impliquer. Après avoir débriefé la rencontre, Michel a lui aussi insisté sur cette notion. « Bourg a été un adversaire qui s’est avéré très bon. Il aurait fallu jouer tout le match comme la deuxième mi-temps, où nous avons dominé et montré de l’autorité. J’insiste, la Coupe de la Ligue est une compétition qui nous intéresse beaucoup » a-t-il conclu sur le sujet. Puisque la Coupe de la Ligue est un véritable objectif, l’OM devra préparer très sérieusement son quart de finale face à Toulouse, en janvier prochain.

Bourg-en-Bresse poursuit sa mue et rêve plus grand

Marseille1

A l’étroit financièrement, Bourg-en-Bresse, qui affronte Marseille mercredi soir en Coupe de la Ligue (18h45), se comporte relativement bien pour sa première saison en Ligue 2. Tout en comptant ses sous, le club de l’Ain continue à se structurer.

Mercredi soir face à l’OM, pour la première fois depuis qu’il a pris possession des lieux, Bourg-en-Bresse va remplir le stade Marcel-Verchère, une enceinte habituellement occupée par l’US Bressanne (Fédérale 1) et qu’il partage désormais avec les rugbymen, après un exil de plus de deux mois à Gueugnon. Cela atténuera (un peu) les regrets d’Hervé Della Maggiore, un peu étonné par le manque d’engouement populaire autour de son équipe.

« Je suis légèrement déçu. Je m’attendais à ce qu’il y ait un peu plus de monde, notamment grâce à nos résultats plutôt encourageants pour un promu. On a fait un peu plus de 4500 spectateurs au tour précédent contre Nantes (3-2 a.p, le 28 octobre), mais en championnat, ça tourne autour des 2000-2500. C’est vrai qu’ici, il y a plutôt une tradition de rugby et de basket, et que nous avons joué plusieurs fois en semaine. Il va peut-être nous falloir un peu de temps pour attirer plus de monde », explique l’entraîneur burgien.

3 000 euros de salaire en moyenne

La bonne santé sportive de son équipe, dixième de Ligue 2 avec dix points d’avance sur Sochaux, le premier relégable, atténue évidemment cette légitime frustration partagée par les joueurs. Bourg-en-Bresse, qui compte aujourd’hui plus de la moitié du total d’unités statistiquement nécessaires à se maintenir est aussi une équipe qui joue. « On marque beaucoup de buts (28), on encaisse aussi pas mal (31)… Au moins, on ne s’ennuie pas en nous regardant jouer. Je me souviens qu’en début de saison, tout le monde nous renvoyait en National. Je ne dis pas que nous sommes déjà maintenus, mais ce que nous réalisons depuis le mois d’août, ce n’est pas mal », ajoute le milieu de terrain Patrice Dimitriou (32 ans), un des plus anciens du club.

Della Maggiore se souvient aussi de certains articles lus dans la presse, « où des journalistes se demandaient même si on allait remporter un seul match… Après nos deux premières défaites en championnat, nous avons éliminé Brest en Coupe de la Ligue (2-2, 5-4 aux t.a.b le 11 août). En rentrant dans le vestiaire, j’ai dit aux joueurs que la saison venait de commencer, et il y a eu une série de six rencontres sans défaite (cinq victoires, un nul). »

Mais pour la direction du club, la saison avait commencé bien avant le mois d’août. Gilles Garnier, le président depuis 2005, quand Bourg-en-Bresse 01 évoluait en CFA2 et s’appelait encore Bourg-Péronnas, a changé de monde, et tous les salariés avec lui. « La montée, on ne l’envisageait peut-être pas si tôt, mais on y pensait un peu. Rappelez-vous qu’un an plus tôt, nous avions échappé à la relégation en CFA grâce à la rétrogradation administrative de Sedan ! Mais si nous ne montions pas en 2014-2015, cela posait des problèmes financiers, car il aurait été nécessaire de réduire la voilure. On avait 2 millions d’euros de budget en national, sans optimiser les rentrées sponsoring. Le club avait un coût de fonctionnement assez élevé par rapport à ses ressources, notamment au niveau de la masse salariale des joueurs. »

Cette saison, les Burgiens, avec 4,9 millions d’euros pour faire face à leur train de vie, ont dû serrer les boulons un peu partout. Le passage devant la DNCG, qualifié de « flippant » par Gilles Garnier, s’est finalement bien terminé, avec tout de même une restriction de taille. « Notre masse salariale est encadrée. Chez nous, le salaire le plus élevé est à 7000 euros hors primes, et la moyenne tourne à 3000 euros. C’est aussi pour cela que nous avons prolongé presque tout l’effectif de la saison dernière, avec dix-huit pros et six amateurs. »

Co-voiturage obligatoire

Pour la saison prochaine, Gilles Garnier et la direction du club misent sur un budget de 7 millions d’euros, dans une ville moyennement peuplée (40 000 habitants) et où cohabitent trois sports de haut niveau. « Cela nous permettrait de recruter », reprend Hervé Della Maggiore, conscient que certains joueurs – dont le Sénégalais Pape Sané (9 buts), suivi en France et au Portugal – suscitent déjà les convoitises. « Sané, j’ai bien l’impression qu’il pourrait partir », admet Garnier. Des sponsors locaux, régionaux et nationaux ont été approchés afin de renforcer la surface financière du promu. Dans les locaux du club, situés à Péronnas, à mi-chemin entre le terrain d’entraînement et l’ancien stade où les joueurs, adeptes du co-voiturage, se changent et se douchent, le nombre de salariés a doublé.

« Ils sont seize aujourd’hui, répartis entre l’Association et la SAS », poursuit le président bénévole, lequel dirige une entreprise de terrassement depuis vingt-quatre ans. A Bourg-en-Bresse, l’attachée de presse, qui poursuit ses études à Lyon, est également l’intendante du club. « On a tous de grosses journées, car le fonctionnement du club n’est plus du tout le même qu’en National. » Hervé Della Maggiore avait quant à lui anticipé : il y a un peu plus d’un an et demi, il avait vendu l’entreprise familiale de plâtrerie-peinture – « une décision difficile à prendre », avoue-t-il – pour faire face aux exigences de son agenda sportif. « La Ligue 2, ça change beaucoup de choses. Dans ma communication, je fais plus attention, car médiatiquement, nous sommes plus exposés. Les joueurs lisent et écoutent tout », termine l’entraîneur burgien. A quand les séances de média training ?

 L’OM a su éviter le piège à Bourg-en-Bresse (2-3)8è-de-finale-cdl-2016-bourg-en-bresse-om

COUPE DE LA LIGUE – Parfois inquiété, Marseille a quand même validé son billet pour les quarts de finale avec une victoire à Bourg-en-Bresse (2-3). Les Marseillais, tenus en échec à la pause, ont fait la différence en seconde période.

Tout n’a pas été parfait mais Marseille s’est épargné un faux-pas. Pas totalement bousculés, pas totalement rassurants, les Olympiens ont mis du temps avant de prendre la mesure de Bourg-en-Bresse et filer en quarts de finale de la Coupe de la Ligue (2-3). La réduction du score sur un penalty litigieux sifflé en faveur des pensionnaires de Ligue 2 a quelque peu laissé vivre le suspense. Mais quand l’OM a accéléré, Bourg-en-Bresse n’a pas réussi à suivre. Ocampos (51e) puis Cabella (75e) ont assuré le succès des hommes de Michel avant que Boussaha, de nouveau sur penalty ne réduise la marque sans conséquence à la dernière seconde. • Le film du match

Loin de ses bases, tout est facile ou presque pour l’OM. En enchaînant une sixième victoire consécutive toutes compétitions confondues hors du Vélodrome, Marseille a poursuivi sa belle dynamique. Bien rentrés dans leur match, les Olympiens ont trouvé la faille rapidement grâce à Bouna Sarr à la réception d’un centre de Manquillo après une belle action de jeu (0-1, 13e). Batshuayi a ensuite été tout proche de doubler la mise (16e) mais Callamand a repoussé les chances. Un début de match idéal pour les hommes de Michel qui se sont relâchés un peu trop et Bourg-en-Bresse en a profité.

Bien aidés par l’arbitre, généreux sur le penalty accordé à Boujedra, les joueurs de Ligue 2 ont recollé au score grâce à Boussaha (1-1, 27e). Mais leur défense était bien trop faible pour espérer voir plus loin dans cette compétition. Ocampos a été le premier à profiter de ces errements de la défense des locaux. Il a tranquillement poussé le bon centre de Mendy pour un but quasiment identique à l’ouverture du score (1-2, 51e).

Cabella, oublié par Perradin a ensuite aggravé la marque et assuré le score (1-3, 75e). Le penalty concédé dans le temps additionnel par Sparagna (encore lui) n’a servi qu’à gonfler les statistiques du buteur du FBBP. En transformant, Boussaha s’est offert sa sixième réalisation de la compétition. En vain. L’OM était plus fort et a su faire respecter son rang.

8è-cdl-2016-ol-toursfc-

Mercredi 16 décembre 2015 – 1/8 de finale – Stade Municipal de Gerland – Lyon

LC Equipe Score LC Equipe
Olympique Lyonnais Olympique Lyonnais 2-1(1-0Mt) Tours FC Tours FC

arbitre

Arbitre(s) LP Nom,Prénom
Arbitre officiel France.ping Sébastien MOREIRA
Arbitre Assistant France.ping Julien AUBE
«  France.ping Eric DANIZAN
«  France.ping Didier FALCONE
«  France.ping Karim ABED
4ème Arbitre France.ping Gilles LANG
Délégué principal France.ping Daniel CAUCHIE
Délégué assistant France.ping René SUCARRAT

Spectateurs : 15835

lesbuteurs

Nbre de but(s) : but(s)
Olympique Lyonnais : Claudio BEAUVUE match38′ et match85′
Tours FC : Ibrahima TANDIA  match 71′

Composition des équipes

Olympique Lyonnais Cj Cr E/S Tours FC Cj Cr E/S
LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
France.ping 30 26px-Righthand.svgMathieu GORGELIN United_States.svg 16 26px-Righthand.svgQ.Westberg
Burkina_Faso.ping  4 Bakary KONE France.ping  5 Thibaut CILLARD
France.ping 13 Christophe JALLET20px-Sub_off.svg 46′ France.ping 12 Florian MIGUEL
Central_African_Republic.svg  2 20px-Sub_on.svgM.YANGA-MBIWA France.ping 24 Jonath.GRADIT
France.ping 15 Jérémy MOREL France.ping 25 Sam.BOUHOURS20px-Yellow_card.svg 64′
France.ping  8 Corentin TOLISSO France.ping  3 Cyr.LOUVION
Algerie.ping 11 Rachid GHEZZAL Algerie.ping  7 Haris BELKEBLA
France.ping 12 Jordan FERRI20px-Sub_off.svg 20px-Yellow_card.svg 45′ 83′ France.ping  8 Saîf-E.KHAOUI20px-Sub_off.svg 86′
France.ping  7 20px-Sub_on.svgClément GRENIER France.ping 20 20px-Sub_on.svgG.MALFLEURY
espagne.svg 14 Sergi DARDER 20px-Sub_off.svg 64′ France.ping 31 Bapt.SANTAMARIA
Belgique.ping 17 20px-Sub_on.svgS. MALBRANQUE Italie.svg  9 Luca MIRACOLI 20px-Sub_off.svg 13′
Bresil.ping 21 Captain_sports.svgMaxime GONALONS Côte_d'Ivoire.ping 10 20px-Sub_on.svgCh. KOUAKOU20px-Yellow_card.svg 87′
France.ping  9 Claudio BEAUVUE France.ping 19 Captain_sports.svgB.Bergougnoux20px-Sub_off.svg 62′
Côte_d'Ivoire.ping 27 Maxwell CORNET France.ping 26 20px-Sub_on.svgIbrahima TANDIA
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg
Portugal.svg  1 26px-Righthand.svgAnthony LOPES France.ping 30 26px-Righthand.svgBingou.KAMARA
Central_African_Republic.svg  2 20px-Sub_on.svgM.YANGA-MBIWA 46′ France.ping 17 Max.CoutoTeixeira
France.ping  7 20px-Sub_on.svgClément GRENIER 83′ France.ping 21 M-Labib MAOUCHE
Belgique.ping 17 20px-Sub_on.svgS.MALBRANQUE 64′ France.ping 22 R.RAVELOSON
France.ping 25 Romain DEL CASTILLO Côte_d'Ivoire.ping 10 20px-Sub_on.svgChris.KOUAKOU 13′
Republic_Democratique_du_Congo.svg 28 Arnold MVUEMBA France.ping 20 20px-Sub_on.svgG.MALFLEURY 86′
France.ping 33 Gaetan PERRIN France.ping 26 20px-Sub_on.svgIbrahima TANDIA 62′
Le(s) buteur(s) Min Le(s) buteur(s) Min
France.ping  9 match Claudio BEAUVUE 38′ France.ping 26 match Ibrahima TANDIA 71′
France.ping  9 matchClaudio BEAUVUE 85′
Entraîneur Entraîneur
France.ping Hubert FOURNIER France.ping Frédéric Antonetti

Grâce à un doublé de Claudio Beauvue, l’Olympique Lyonnais a battu le Tours FC (2-1) lors des huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue.

Coupe de la Ligue (1/8èmes de finale) Olympique Lyonnais – Tours FC : 2-1 Buteurs : Claudio Beauvue (38e ; 85e) pour l’OL ; Tandia (73e) pour Tours

Les Lyonnais sont soulagés. L’OL s’est qualifié mais ce fut ô combien compliqué. Pour le compte des huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue, l’OL s’est qualifié pour les quarts de finale grâce à un doublé de Claudio Beauvue, auteur de six buts désormais pour l’Olympique Lyonnais.

L’ancien guingampais a ouvert le score après la demi-heure de jeu (38e) avant que Tours, 13ème de Ligue 2, n’égalise par l’intermédiaire de Tandia (73e). Mais c’est donc la nouvelle recrue sur le front de l’attaque lyonnaise qui permet aux siens de valider le ticket pour les quarts de finale de la compétition (85e). Uns victoire salvatrice puisque le club de Jean-Michel Aulas restait sur une victoire sur les sept derniers matches toutes compétitions confondues.

barre-om13fcs-

Mercredi 16 décembre 2015 – 1/8 de finale – Stade du Parc des Princes – Paris

LC Equipe Score LC Equipe
Paris Saint-Germain Paris Saint-Germain  1-0(0-0Mt) AS Saint-Etienne AS Saint-Etienne

arbitre

Arbitre(s) LP Nom,Prénom
Arbitre officiel France.ping Amaury DELERUE 
Arbitre Assistant France.ping Nicolas DANOS
«  France.ping Bertrand JOUANNAUD
«  France.ping Olivier THUAL
«  France.ping William LAVIS
4ème Arbitre France.ping Cyril SAINT CRICQ LOMPRE
Délégué principal France.ping Pierre GALEA
Délégué assistant France.ping Michel BORTOT

Spectateurs : 47346

lesbuteurs

Nbre but(s): match1 but(s)
Paris Saint-Germain : Uruguay.spingEdinson CAVANI match 86′

Composition des équipes

Paris Saint-Germain Cj Cr E/S AS Saint-Etienne Cj Cr E/S
LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
Italie.svg 30 26px-Righthand.svgSalvatore Sirigu France.ping 30 26px-Righthand.svgJessy Moulin
Bresil.ping  5 Marquinhos France.ping  3 P-Yves Polomat
France.ping 20 Layvin Kurzawa France.ping 20 Jonathan Brison
Pays-Bas.ping 23 Grégory Van der Wiel France.ping 33 R.P.Gabriel 20px-Yellow_card.svg 41′
Bresil.ping  2 Captain_sports.svgThiago Silva France.ping 34 R-Nath. Dekoke
France.ping  4 Benjamin Stambouli 20px-Yellow_card.svg 55′ France.ping  6 Captain_sports.svgJ. Clement
Italie.svg  6 Marco Verratti20px-Sub_off.svg 62′ France.ping  8 Benjamin Corgnet20px-Sub_off.svg 87′
Argentina.ping 11 20px-Sub_on.svgAngel di Maria France.ping 36 20px-Sub_on.svgCazim Suljic
Bresil.ping  7 Lucas Moura  20px-Yellow_card.svg 57′ France.ping 14 Renauld Cohade 20px-Sub_off.svg 78′
France.ping 25 Adrien Rabiot cap-verdien.ping 15 20px-Sub_on.svgErin Pinheiro
suede_svg 10 Zlatan Ibrahimovic 20px-Sub_off.svg 62′ France.ping 14 Neal Maupay 20px-Sub_off.svg 61′
Uruguay.sping  9 20px-Sub_on.svgEdinson Cavani France.ping 37 20px-Sub_on.svgHugo Roussey
Argentina.ping 22 Ezequiel Lavezzi France.ping 17 Jonathan Bamba
France.ping 31 Dylan Saint-Louis
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping  1 26px-Righthand.svgNicolas Douchez France.ping  1 26px-Righthand.svgAnt. Maisonnial
Bresil.ping 17 Maxwell France.ping 35 Leo Petrot
Bresil.ping 32 David Luiz France.ping 11 Val.Eysseric
Bresil.ping  8 Thiago Motta cap-verdien.ping 15 20px-Sub_on.svgErin Pinheiro 78′
France.ping 14 Blaise Matuidi France.ping 18 Fabien Lemoine
Uruguay.sping  9 20px-Sub_on.svgEdinson Cavani 62′ France.ping 36 20px-Sub_on.svgCazim Suljic 87′
Argentina.ping 11 20px-Sub_on.svgAngel di Maria 62′ France.ping 37 20px-Sub_on.svgHugo Roussey 61′
Le(s) buteur(s) Min Le(s) buteur(s) Min
Uruguay.sping  9 match Edinson CAVANI 86′
Entraîneur Entraîneur
France.ping Laurent Blanc France.ping Christophe Galtier

Les Verts n’ont pas à rougir

Longtemps malmené par une équipe stéphanoise remaniée mais concernée, le Paris Saint-Germain a finalement obtenu son ticket, mercredi, pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue (1-0). Les hommes de Laurent Blanc ont dû attendre les dernières minutes pour que Di Maria et Cavani ne débloquent la situation et permettent au PSG de défendre encore ses deux derniers titres dans la compétition. Coupe de la Ligue – 1/8e de finale Paris Saint-Germain 1-0 AS Saint-Etienne :(0-0Mt), Buteur : Edinson CAVANI (match85′)

Le fait du match

Le PSG a longtemps peiné, presque douté. Devant une formation forézienne bien regroupée, les coéquipiers de Thiago Silva ont dû patienter de longues dizaines de minutes avant de trouver la solution. En première période, un premier éclair de génie aurait pourtant pu débloquer la situation. Sur un centre de Lavezzi, repoussé par Dekoke, Ibrahimovic hérite du ballon et tente un ciseau acrobatique somptueux. Mais le cuir vient s’écraser sur l’équerre de Jessy Moulin. Rageant.

Advertissement

Le but 1-0 (86e) : côté droit, Angel Di Maria repique sur son pied gauche pour distiller une merveille d’ouverture en profondeur pour Cavani. L’attaquant uruguayen reprend le cuir d’une volée de l’intérieur du pied droit. Moulin est pris sur sa gauche et ne peut empêcher l’ouverture du score parisienne.

L’homme du match Angel Di Maria (PSG).

Remplaçant au coup d’envoi, le milieu de terrain argentin a foulé la pelouse du Parc des Princes dès l’heure de jeu, à la place de Verratti. Alors que les deux équipes semblaient se destiner à une prolongation, il a offert une ouverture somptueuse à Cavani, permettant à son compère uruguayen d’inscrire le seul but de la rencontre d’une reprise maîtrisée du plat du pied. Une transversale qui a débloqué une situation jusque-là compliquée à se décanter pour le PSG.

Les conséquences

Pour ce quatrième duel en quatre ans en Coupe de la Ligue, c’est donc le Paris SG qui poursuit l’aventure. Doubles tenants du titre, les hommes de Laurent Blanc auront donc encore l’occasion de défendre leurs couronnes dans cette compétition. Si l’entraîneur du PSG avait confié avant cette rencontre que les coupes nationales n’étaient évidemment pas sa priorité, le parcours continue pour le club de la capitale.

A l’inverse, les Stéphanois ne referont pas l’exploit de 2013, lorsqu’ils avaient sorti les Parisiens avant de décrocher le titre au stade de France. Cette fois, Christophe Galtier avait décidé d’aligner une formation extrêmement rajeunie. Des jeunes pousses qui ont pourtant longtemps tenu la dragée haute à leurs homologues parisiens. Avant de rendre les armes dans les dernières minutes. Pas de quoi rougir, tout de même, pour des Stéphanois en panne de confiance ces derniers temps.

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football