2-6-2-22-f-Demi-finales cdl 2015-2016

2-6-2-22-f-Demi-finales cdl 2015-2016

Demi-finales cdl 2015-2016

cdl

Demi-finales

26 Janvier 2016

LC Equipe Score LC Equipe
LOSC Lille OSC 5-1 Girondins de Bordeaux- Girondins  Bordeaux FC

27 Janvier 2016

Date LC Equipe Score LC Equipe
27/1/2016 Paris Saint-Germain Paris Saint-Germain FC 2-0 Toulouse FC Toulouse FC

2016_cdl-PSG_TFC_demi_finale_

Le PSG et le TFC s’étaient déjà affrontés au Parc lors de la 1ère édition de la Coupe de la Ligue, il y a 21 ans.

Mercredi 27 janvier 2016 – 1/2 finale – Stade du Parc des Princes – Paris

LC Equipe Score LC Equipe
Paris Saint-Germain Paris Saint-Germain 2-0(0-0Mt) Toulouse FC Toulouse FC

arbitre

Arbitre(s) LP Nom,Prénom
Arbitre officiel France.ping Amaury DELERUE
France.ping Mickaël ANNONIER
Arbitre Assistant France.ping Bertrand JOUANNAUD
Arbitre supplémentaire France.ping Frank SCHNEIDER
France.ping Mikael LESAGE
4ème Arbitre France.ping Sébastien MOREIRA
Délégué principal France.ping Bernard COLMANT
Délégué assistant France.ping Frédéric BOURGINE

Spectateurs : 46897

lesbuteurs

Nbre de but(s) : 2 but(s)
Paris Saint-Germain :  France.pingSerge AURIER match 69′,  France.pingPresnel KIMPEMBE match 89′

Composition des équipes

Paris Saint-Germain Cj Cr E/S Toulouse FC Cj Cr E/S
LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
France.ping  1 26px-Righthand.svgNicolas DOUCHEZ Uruguay.sping  1 26px-Righthand.svgM.Goicoechea
France.ping  3 Presnel KIMPEMBE 20px-Yellow_card.svg 89′ serbie_svg 15 Uros SPAJIC
Côte_d'Ivoire.ping 19 Serge AURIER 20px-Yellow_card.svg 69′ Burkina_Faso.ping 20 Steeve YAGO
France.ping 20 Layvin KURZAWA Republic_Democratique_du_Congo.svg 26 M.TISSERAND
Bresil.ping 32 Captain_sports.svgDavid LUIZ suisse-ping-2 29 JF.MOUBANDJE
France.ping  4 Benj. STAMBOULI 65′ France.ping  8 Captain_sports.svgEtienne DIDOT
France.ping 25 Adrien RABIOT Algerie.ping 13 Zin. MACHACH 20px-Sub_off.svg 59′
Uruguay.sping  9 Edinson CAVANI Danemark.svg  9 20px-Sub_on.svgM.Braithwaite
Argentina.ping 11 Angel DI MARIA 20px-Sub_off.svg Maroc.ping 17 A. REGATTIN 20px-Sub_off.svg 59′
France.ping 14 20px-Sub_on.svgBlaise MATUIDI 74′ serbie_svg 11 20px-Sub_on.svgAleksan.PESIC
Argentina.ping 22 Ezequiel LAVEZZI 20px-Sub_off.svg France.ping 23 Yann BODIGER
Bresil.ping  7 20px-Sub_on.svgLUCAS MOURA 74′ France.ping 27 Alexis BLIN
France.ping 29 J-Kévin AUGUSTIN 20px-Sub_off.svg 65′ Tunisie.ping 10 W. BenYEDDER20px-Sub_off.svg 75′
suede_svg 10 20px-Sub_on.svgZlat. IBRAHIMOVIC Argentina.ping 18 20px-Sub_on.svg Oscar TREJO
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg
allemagne_.svg 16 26px-Righthand.svgKevin TRAPP France.ping 16 26px-Righthand.svgMarc VIDAL
Bresil.ping 17 MAXWELL Bresil.ping  6 W.MATHEUS
Bresil.ping  7 LUCAS MOURA 74′ Mali.ping  4 T. H. DOUMBIA
Bresil.ping  8 20px-Sub_on.svgThiago MOTTA Argentina.ping 18 20px-Sub_on.svgOscar TREJO 75′
France.ping 14 20px-Sub_on.svgBlaise MATUIDI 74′ Bresil.ping 19 SOMALIA
France.ping 33 Christopher NKUNKU Danemark.svg  9 20px-Sub_on.svgM. Braithwaite 59′
suede_svg 10 20px-Sub_on.svgZlat.IBRAHIMOVIC 65′ serbie_svg 11 20px-Sub_on.svgAleksan.PESIC 59′
Le(s) buteur(s) Min Le(s) buteur(s) Min
Côte_d'Ivoire.ping 11 match Serge AURIER 69′
France.ping  3 match Presnel KIMPEMBE  89′
Entraîneur Entraîneur
France.ping Laurent Blanc France.ping Dominique Arribage

Tableau général des 10 buteurs 2015-2016

R LP Nom, Buteur LC Club Buts csc Péno
1 France.ping Lakdar BOUSSAHA Bourg en Bresse 01 FBBP 01 8 6
2 Tunisie.ping Wissam BEN YEDDER Toulouse FC Toulouse FC 6
3 France.ping Alexandre MENDY OGC Nice OGC Nice 4
4 France.ping Yannis SALIBUR EA Guingamp EA Guingamp 3
France.ping Wesley JOBELLO Clermont Foot Clermont Foot 3
France.ping Loïs DIONY Dijon FCO Dijon FC 3
7 France.ping Raphaël CACERES FC Sochaux-Montbéliard FC Sochaux-Montbéliard 2
France.ping Loïc DAMOUR Bourg en Bresse 01 FBBP 01 2
France.ping Kévin HOGGAS Evian TG FC Evian TG FC 2 1

Tableau des buteurs en 1/2 Finale

LP Nom, Buteur LC Club Buts  Min csc Péno
Algerie.ping Yassine BENZIA  Lille OSC 1   match 7′
Mali.ping Adama SOUMAORO Lille OSC 1 match 45′
Senegal.ping Lamine SANE  Girondins de Bordeaux 1 match 41′ 1
France.ping Eric BAUTHEAC Lille OSC 1 match 56′
Maroc.ping Sofiane BOUFAL Lille OSC 1 match 90’+3
France.ping Clément CHANTOME Girondins de Bordeaux 1 match 33′
Argentina.ping Ezequiel LAVEZZI Paris Saint-Germain 1 match 69′
Argentina.ping Angel DI MARIA Paris Saint-Germain 1 match 89′

Résumé

Bilan des confrontations en Coupe de la Ligue

3e confrontation : 1/4 de finale 1994/1995 – 1/8 de finale 2005/2006

  • 90 +4 Au terme d’une partie moribonde lors de laquelle ni Toulouse ni Paris n’ont voulu prendre des risques, le PSG se qualifie pour la finale de la Coupe de la Ligue en passant par la petite porte. Il a fallu un éclair de Rabiot à la passe, et un autre de Di Maria, pour valider ce succès. Les Franciliens ont désormais rendez-vous avec Lille le 24 avril prochain au Stade de France.
  • 90 +4- David Luiz est toujours au sol, les soigneurs du PSG sont venus sur la pelouse. Le Brésilien se relève sans l’aide de la civière mais il grimace hors du terrain. A suivre…
  • 90 +2- Inquiétude dans les rangs parisiens avec un David Luiz au sol dans la surface, lequel se tient le genou droit…
  • 90- Il y aura trois minutes de temps additionnel. 90 Braithwaite s’élance, frappe fort à mi-hauteur mais le Danois tombe sur un Douchez des grands soirs. Le portier tricolore n’a rien eu à faire de tout le match et il stoppe la tentative d’une superbe manchette.
  • 89- Kimpembe tacle bêtement Braithwaite dans la surface, offre un penalty à Toulouse et récolte le carton jaune. 89 Penalty pour Toulouse.
  • 87- Lucas a deux contres à jouer mais par deux fois le Brésilien en fait trop et perd le ballon.
  • 85- Malgré le score de 2-0, Toulouse continue de rester dans son camp. L’idée est manifestement d’en encaisser le moins possible.
  • 83- Le PSG a une superbe opportunité de tripler la mise en contre mais Ibrahimovic la joue perso, en oubliant trois partenaires démarqués, pour tenter un tir en angle très fermé. C’est logiquement stoppé par Goicoechea. 81 En deux actions seulement, le PSG s’est mis à l’abri face à des Toulousains qui n’ont rien tenté offensivement. Le froid réalisme d’un club nettement supérieur en termes de moyens.
  • 79- A noter qu’avant de sortir, Angel Di Maria a inscrit son douzième but de la saison : huit en Ligue 1, trois en Ligue des champions et donc un en Coupe de la Ligue.
  • 77- A peine entré, Ibrahimovic frappe déjà des 27 mètres : c’est nettement hors cadre.
  • 75- Côté toulousain, c’est déjà le dernier changement aussi. Trejo remplace Ben Yedder.
  • 74- Triple changement côté parisien. Lavezzi, Augustin et Di Maria cèdent leur place à Lucas, Ibrahimovic et Matuidi.
  • 72- BUT de Di Maria pour le PSG ! Les Franciliens doublent la mise sur leur deuxième occasion. Di Maria perce latéralement et déclenche une lourde frappe du gauche des 22 mètres en position excentrée. Le tir est soudain, peut-être légèrement contré par Blin, et il prend à défaut le pauvre Goicoechea.
  • 71- Ce but arrange doublement le PSG puisque, en dehors de cette avance au score, le club de la capitale voit enfin Toulouse sortir dans son camp. Ceci lui permet de continuer à attaquer en petit nombre mais avec moins de défenseurs en face.
  • 70- Sur un centre toulousain venu de la droite, Douchez réalise une parade peu académique mais il est suppléé par Kimpembe. Le camp parisien s’est fait une petite frayeur sur ce coup.
  • 69- Aurier commet une grossière faute d’anti-jeu sur Pesic et récolte un carton. L’Ivoirien trouve même le moyen de rouspéter après l’arbitre…
  • 67- Ezequiel Lavezzi vient d’inscrire son troisième but de la saison, toutes compétitions confondues. L’Argentin, avant ce match, avait marqué deux buts en Ligue 1.
  • 65- BUT de Lavezzi pour le PSG ! Contre toute attente, il se passe quelque chose dans ce match. C’est Rabiot, le seul à trouver des ouvertures depuis l’entame, qui lance merveilleusement Lavezzi à la limite du hors-jeu. L’Argentin bute dans un premier temps sur Goicoechea mais le ballon lui revient dessus et il marque alors dans le but vide.
  • 64- Comme Kurzawa, Di Maria multiplie les mauvaises passes depuis l’entame du match. Ceci explique (en partie) pourquoi le PSG est à la peine à la construction du jeu.
  • 62- Kurzawa tente un quatrième centre qui finit de la même manière que les trois premiers : loin de tout partenaire.
  • 60- Côté parisien, Ibrahimovic, Lucas et Matuidi sont partis à l’échauffement.
  • 59- Double changement du côté du TFC : Braithwaite et Pesic remplacent respectivement Machach et Regattin.
  • 58- Et pendant ce temps, le match continue d’endormir tout le monde. Aucun joueur ne prend le moindre risque, débouchant sans surprise sur ce triste bilan : il n’y a pas eu la moindre occasion des deux côtés pour l’heure.
  • 56- Monsieur Delerue a logiquement cédé sa place, lui qui souffrait d’une blessure à un mollet.
  • 54 Scène rare au Parc des Princes avec la sortie de… monsieur Delerue. L’arbitre de la rencontre est remplacé par Frank Schneider, qui était présent au titre d' »arbitre supplémentaire », tout comme Mikael Lesage.
  • 52- Rappelons que le vainqueur de cette demi-finale affrontera Lille en finale, au Stade de France, le samedi 23 avril prochain.
  • 50- La seconde période est repartie comme avait débuté la première : Toulouse reste dans son camp et Paris n’ose rien.
  • 48- Kurzawa est joliment décalé dans le couloir gauche mais le centre de l’ex-Monégasque est complètement raté. Le ballon file directement derrière le but toulousain…
  • 47- A noter qu’aucun changement n’a été effectué de part et d’autre à la pause.
  • 46 Monsieur Delerue donne le coup d’envoi du second acte.

45- C’est la mi-temps !

  • 45- Paris et Toulouse rentrent bons amis aux vestiaires après une première période franchement indigente. Toulouse a défendu à dix dans son camp sans même jouer les contres et le PSG n’a pas osé attaquer à plus de cinq. Résultat ? Un match nul et vierge. Il faudra proposer autre chose en seconde période pour éviter la prolongation.
  • 44- Il n’y aura pas de temps additionnel au cours de cette première période.
  • 43- Servi dans la surface par une bonne remise d’un partenaire, Lavezzi tente la volée du gauche mais il rate le ballon. Que de déchets chez les Parisiens ce mercredi soir…
  • 41- Sur l’une de ses rares montées, Kurzawa centre depuis la gauche mais l’ancien Monégasque n’arrive pas à levé son ballon : c’est facilement contré.
  • 39- Décalé côté gauche, Lavezzi crochète Blin, semble lui-même venir buter sur le Toulousain et exagère complètement sa chute. Monsieur Delerue prend la décision de ne pas siffler coup franc et de ne pas infliger de carton à l’Argentin.
  • 38- Lancé par Cavani, Augustin la joue encore tout seul et tire nettement à côté.
  • 36- Voici le premier tir cadré du PSG, l’oeuvre de Cavani dans un angle très fermé. C’est sans aucun souci pour Goicoechea.
  • 35- Scène litigieuse dans la surface parisienne avec cette chute au sol de Yago, après une poussette de Stambouli dans son dos. Monsieur Delerue ne bronche pas.
  • 33- Après un relais avec Di Maria, Lavezzi s’infiltre dans la surface, très excentré côté gauche, et tire à côté. Le PSG n’a pas cadré une frappe pour l’instant.
  • 31- Le PSG est à la peine au milieu, sans Motta, Verratti ni Matuidi. Stambouli et Rabiot jouent exactement dans la même zone tandis que Di Maria est aux abonnés absents.
  • 29- Ben Yedder est lancé par Yago, de la tête, mais l’attaquant toulousain est hors-jeu.
  • 27- Sur une ouverture lumineuse de Rabiot, Lavezzi est lancé côté gauche. L’Argentin cherche Cavani dans la surface mais il trouve le défenseur Tisserand, vigilant.
  • 25- Nouvelle mauvaise passe de Machach, vers Yago, qui n’a pas encore réglé la mire dans ce match.
  • 23- Ben Yedder part en vitesse sur l’aile gauche, possède un peu d’avance sur son garde du corps Rabiot, mais l’ex-Toulousain reste concerné jusqu’au bout et chipe finalement le ballon à l’attaquant des Violets.
  • 22- Et voilà la première semi-occasion du match pour le PSG. Elle vient d’un exploit individuel de Stambouli, qui dribble trois joueurs avant de tirer juste à côté. Le ballon manquait toutefois de précision et Goicoechea était sur la trajectoire.
  • 20- Le PSG ne s’est pas procuré la moindre occasion pour l’heure. Deux raisons l’expliquent : Toulouse défend extrêmement bas et à 10, tandis que la troupe de Laurent Blanc attaque à 4 ou 5. Insuffisant, forcément.
  • 18- Après une passe ratée d’Aurier, Toulouse tente de construire une contre-attaque. L’action est vite avortée après une mauvaise transmission de Machach.
  • 16- Di Maria n’y est pas lors de ce début de match. L’Argentin marche sur le terrain et rate certaines passes plutôt simples.
  • 14- Deux corners s’enchaînent pour le TFC mais l’arrière-garde parisienne n’est pas mise en danger sur ces deux tentatives.
  • 13- Sur une très longue ouverture de Bodiger, Ben Yedder se présente dans la surface parisienne, très excentré. Il est finalement taclé par Kimpembe, qui offre un premier corner aux Violets.
  • 12- Le TFC, avec un onze résolument défensif et placé très bas sur le terrain, montre beaucoup de difficultés à exister dans le camp parisien.
  • 10- Le troisième corner parisien, celui-ci botté par Lavezzi, est encore repoussé par la défense des visiteurs.
  • 9- Augustin lance un contre depuis la ligne médiane. Le jeu attaquant parisien arrive tout dans la surface de Toulouse, sans chercher de partenaire, et échoue sur Blin, qui concède le corner.
  • 7- A la suite d’un ballon repoussé difficilement par Goicoechea, Di Maria tente un extérieur du pied et envoie le ballon… en touche. Geste totalement raté par l’Argentin.
  • 6- Rabiot imite Di Maria avec une frappe lointaine du gauche. Contré, le ballon de l’ancien Toulousain file en corner. Celui-ci ne donne rien.
  • 4- Di Maria prend sa chance du gauche, à près de 25 mètres : c’est nettement à côté.
  • 3- Les Parisiens sont très offensifs et Lavezzi puis Kurzawa centrent tour à tour dans la surface toulousaine. Par deux fois, les Violets parviennent à écarter le danger.
  • 2- Le PSG se procure déjà un premier corner, botté de manière sortante par Di Maria. L’Argentin trouve Augustin au second poteau mais celui-ci repart vers l’arrière. L’arbitre de la rencontre, monsieur Amaury Delerue, donne le coup d’envoi. Hasard du calendrier, c’est la troisième fois que le PSG et Toulouse s’affrontent… en onze jours !

Les Parisiens ont battu les Toulousains en Ligue 1 (0-1), le 16 janvier dernier, ainsi qu’en seizième de finale de la Coupe de France (2-1), il y a huit jours. Les deux formations se sont également défiées lors de la phase aller du championnat, le 7 novembre dernier, pour un succès 5-0 des partenaires de Di Maria.

Du côté du Toulouse FC, Dominique Arribagé aligne un onze défensif, en 5-4-1, avec le seul Ben Yedder en attaque. Regattin et Machach sont censés évoluer sur les côtés alors que Didot et Bodiger tenteront d’orienter le jeu. Un temps attendu, Pesic démarre sur le banc, tout comme Braithwaite, buteur salvateur du match contre l’OM au tour précédent.

Les compositions d’équipe sont tombées et le PSG présente un onze remanié avec notamment les titularisations de Lavezzi et Augustin sur le front offensif pour épauler Cavani. Di Maria est reculé au poste de relayeur gauche, Ibrahimavic et Lucas démarrent sur le banc alors que Pastore est blessé, au même titre que Verratti et Thiago Silva. A noter les présences dans le onze de Rabiot, Stambouli et autre Kimpembe.

De son côté, le TFC a disputé trois matches depuis l’entame de la compétition et a éliminé tour à tour Auxerre aux tirs aux buts (3-3, tab : 2-1), Rennes (1-3) et l’OM (2-1).

Pour arriver en demi-finale le Paris SG n’a eu que deux matches à jouer, à chaque fois à domicile, face à Saint-Etienne (1-0) et Lyon (2-1). La troupe de Laurent Blanc va donc accueillir son adversaire pour la troisième fois de suite.

2016-cdl-demi-losc_bordeaux

Lille a pulvérisé Bordeaux (5-1) mardi soir, lors de la première demi-finale

Mercredi 26 janvier 2016 -1/2 Finale au Stade Pierre-Mauroy À Villeneuve d’Ascq

LC Equipe Score LC Equipe
LOSC LOSC Lille 5-1(3-1Mt) Girondins de Bordeaux- Girondins de Bordeaux

arbitre

Arbitre(s) LP Nom,Prénom
Arbitre officiel France.ping Clément TURPIN
France.ping Eric DANIZAN
Arbitre Assistant France.ping Guillaume DEBART
Arbitre supplémentaire France.ping Benoît MILLOT
France.ping Bartolomeu VARELA
4ème Arbitre France.ping Stéphane JOCHEM
Délégué principal France.ping Christian SERCOMANENS
Délégué assistant France.ping Jean-Pierre LOMINE

Spectateurs : 19168

lesbuteurs

LOSC Lille : Yassine BENZIA match 17′,  Lamine SANE (csc) match 41′, Adama SOUMAORO match 45′, Eric BAUTHEAC match 56′, Sofiane BOUFAL 90’+3

 Girondins de Bordeaux : Clément CHANTOME match 33′

Nbre de but(s) : but(s)
LOSC Lille : Yassine BENZIA match 17′,  Lamine SANE (csc) match 41′, Mali.pingAdama SOUMAORO match 45′, France.pingEric BAUTHEAC match 56′, Maroc.pingSofiane BOUFAL 90’+3
Girondins de Bordeaux : France.pingClément CHANTOME match 33′

Composition des équipes

Lille OSC Cj Cr E/S Girondins-Bordeaux Cj Cr E/S
LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
Nigeria.ping  1 26px-Righthand.svgVincent ENYEAMA Uruguay.sping 30 26px-Righthand.svgJérôme PRIOR
France.ping  2 Sébastien CORCHIA Italie.svg  3 D. CONTENTO
Argentina.ping  5 Renato CIVELLI France.ping 21 Cédric YAMBERE
Mali.ping 19 Adama SOUMAORO France.ping 26 Fréd.GUILBERT
France.ping 23 Captain_sports.svgFlo. BALMONT 20px-Sub_off.svg 76′ Mali.ping  7 Abdou TRAORE20px-Sub_off.svg 46′
France.ping  4 20px-Sub_on.svgBenjamin PAVARD France.ping 22 20px-Sub_on.svg Adam OUNAS
Cameroun.ping  6 Ibrahim AMADOU France.ping 11 C. CHANTOME
Maroc.ping  8 Mounir OBBADI 20px-Yellow_card.svg 46′ Gabon.ping 17 A.BiyogoPOKO 20px-Sub_off.svg 25′
France.ping 11 Eric BAUTHEAC Senegal.ping  6 20px-Sub_on.svgLamine SANE 20px-Yellow_card.svg 51′
Portugal.svg 32 Rony LOPES20px-Sub_off.svg 90′ Republique-Tcheque.ping 18 Captain_sports.svgJaros.PLASIL
Maroc.ping  8 20px-Sub_on.svgSofiane BOUFAL Tunisie.ping 24 Wahbi KHAZRI 20px-Yellow_card.svg 44′
Algerie.ping  9 Yassine BENZIA 20px-Sub_off.svg 84′ Uruguay.sping  9 AleDiego ROLAN
Côte_d'Ivoire.ping 22 20px-Sub_on.svgJunior TALLO France.ping 27 Enzo CRIVELLI
France.ping 19 Djibril SIDIBE
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s)  20px-Yellow_card.svg  20px-Red_card.svg  20px-Sub_on.svg
France.ping 16 26px-Righthand.svgSteeve ELANA France.ping 40 26px-Righthand.svgLucas BOBE
Mali.ping  3 Youssouf KONE France.ping  6 20px-Sub_on.svgLamine SANE 25′
France.ping 28 20px-Sub_on.svgBenjamin PAVARD 76′ France.ping 29 Max. POUNDJE
Maroc.ping  7 20px-Sub_on.svgSofiane BOUFAL 90′ France.ping 33 Jean AMBROSE
France.ping 24 Rio MAVUBA 82′ France.ping 22 20px-Sub_on.svgAdam OUNAS 46′
France.ping 31 Morgan AMALFITANO Côte_d'Ivoire.ping 13 Thomas TOURE
Côte_d'Ivoire.ping 22 20px-Sub_on.svgJunior TALLO 65′ Italie.svg 23 Valentin VADA
Le(s) buteur(s) Min Le(s) buteur(s) Min
Algerie.ping  9 match Yassine BENZIA 17′ France.ping matchC.CHANTOME 33′
Senegal.ping  6 match Lamine SANE (csc)  41′
Mali.ping 23 match A. SOUMAORO 45′
France.ping 11 match Eric BAUTHEAC 56′
Maroc.ping  7 match Sofiane BOUFAL 93′
Entraîneur Entraîneur
France.ping Laurent BLANC France.ping Willy Sagnol

Résumé 

2016_cdl-PSG_TFC_demi_finale_

Le PSG et le TFC s’étaient déjà affrontés au Parc lors de la 1ère édition de la Coupe de la Ligue, il y a 21 ans.

27 Janvier 2016

LC Equipe Score LC Equipe
Paris Saint-Germain 2-0 Toulouse FC

Bilan des confrontations en Coupe de la Ligue : 3e confrontation 1/4 de finale 1994/1995 – 1/8 de finale 2005/2006

Résumé match :

  • 90 +4 Au terme d’une partie moribonde lors de laquelle ni Toulouse ni Paris n’ont voulu prendre des risques, le PSG se qualifie pour la finale de la Coupe de la Ligue en passant par la petite porte. Il a fallu un éclair de Rabiot à la passe, et un autre de Di Maria, pour valider ce succès. Les Franciliens ont désormais rendez-vous avec Lille le 24 avril prochain au Stade de France.
  • 90 +4- David Luiz est toujours au sol, les soigneurs du PSG sont venus sur la pelouse. Le Brésilien se relève sans l’aide de la civière mais il grimace hors du terrain. A suivre…
  • 90 +2- Inquiétude dans les rangs parisiens avec un David Luiz au sol dans la surface, lequel se tient le genou droit…
  • 90- Il y aura trois minutes de temps additionnel. 90 Braithwaite s’élance, frappe fort à mi-hauteur mais le Danois tombe sur un Douchez des grands soirs. Le portier tricolore n’a rien eu à faire de tout le match et il stoppe la tentative d’une superbe manchette.
  • 89- Kimpembe tacle bêtement Braithwaite dans la surface, offre un penalty à Toulouse et récolte le carton jaune. 89 Penalty pour Toulouse.
  • 87- Lucas a deux contres à jouer mais par deux fois le Brésilien en fait trop et perd le ballon.
  • 85- Malgré le score de 2-0, Toulouse continue de rester dans son camp. L’idée est manifestement d’en encaisser le moins possible.
  • 83- Le PSG a une superbe opportunité de tripler la mise en contre mais Ibrahimovic la joue perso, en oubliant trois partenaires démarqués, pour tenter un tir en angle très fermé. C’est logiquement stoppé par Goicoechea. 81 En deux actions seulement, le PSG s’est mis à l’abri face à des Toulousains qui n’ont rien tenté offensivement. Le froid réalisme d’un club nettement supérieur en termes de moyens.
  • 79- A noter qu’avant de sortir, Angel Di Maria a inscrit son douzième but de la saison : huit en Ligue 1, trois en Ligue des champions et donc un en Coupe de la Ligue.
  • 77- A peine entré, Ibrahimovic frappe déjà des 27 mètres : c’est nettement hors cadre.
  • 75- Côté toulousain, c’est déjà le dernier changement aussi. Trejo remplace Ben Yedder.
  • 74- Triple changement côté parisien. Lavezzi, Augustin et Di Maria cèdent leur place à Lucas, Ibrahimovic et Matuidi.
  • 72- BUT de Di Maria pour le PSG ! Les Franciliens doublent la mise sur leur deuxième occasion. Di Maria perce latéralement et déclenche une lourde frappe du gauche des 22 mètres en position excentrée. Le tir est soudain, peut-être légèrement contré par Blin, et il prend à défaut le pauvre Goicoechea.
  • 71- Ce but arrange doublement le PSG puisque, en dehors de cette avance au score, le club de la capitale voit enfin Toulouse sortir dans son camp. Ceci lui permet de continuer à attaquer en petit nombre mais avec moins de défenseurs en face.
  • 70- Sur un centre toulousain venu de la droite, Douchez réalise une parade peu académique mais il est suppléé par Kimpembe. Le camp parisien s’est fait une petite frayeur sur ce coup.
  • 69- Aurier commet une grossière faute d’anti-jeu sur Pesic et récolte un carton. L’Ivoirien trouve même le moyen de rouspéter après l’arbitre…
  • 67- Ezequiel Lavezzi vient d’inscrire son troisième but de la saison, toutes compétitions confondues. L’Argentin, avant ce match, avait marqué deux buts en Ligue 1.
  • 65- BUT de Lavezzi pour le PSG ! Contre toute attente, il se passe quelque chose dans ce match. C’est Rabiot, le seul à trouver des ouvertures depuis l’entame, qui lance merveilleusement Lavezzi à la limite du hors-jeu. L’Argentin bute dans un premier temps sur Goicoechea mais le ballon lui revient dessus et il marque alors dans le but vide.
  • 64- Comme Kurzawa, Di Maria multiplie les mauvaises passes depuis l’entame du match. Ceci explique (en partie) pourquoi le PSG est à la peine à la construction du jeu.
  • 62- Kurzawa tente un quatrième centre qui finit de la même manière que les trois premiers : loin de tout partenaire.
  • 60- Côté parisien, Ibrahimovic, Lucas et Matuidi sont partis à l’échauffement.
  • 59- Double changement du côté du TFC : Braithwaite et Pesic remplacent respectivement Machach et Regattin. 58- Et pendant ce temps, le match continue d’endormir tout le monde. Aucun joueur ne prend le moindre risque, débouchant sans surprise sur ce triste bilan : il n’y a pas eu la moindre occasion des deux côtés pour l’heure.
  • 56- Monsieur Delerue a logiquement cédé sa place, lui qui souffrait d’une blessure à un mollet. 54 Scène rare au Parc des Princes avec la sortie de… monsieur Delerue. L’arbitre de la rencontre est remplacé par Frank Schneider, qui était présent au titre d' »arbitre supplémentaire », tout comme Mikael Lesage.
  • 52- Rappelons que le vainqueur de cette demi-finale affrontera Lille en finale, au Stade de France, le samedi 23 avril prochain.
  • 50- La seconde période est repartie comme avait débuté la première : Toulouse reste dans son camp et Paris n’ose rien.
  • 48- Kurzawa est joliment décalé dans le couloir gauche mais le centre de l’ex-Monégasque est complètement raté. Le ballon file directement derrière le but toulousain…
  • 47- A noter qu’aucun changement n’a été effectué de part et d’autre à la pause. 46 Monsieur Delerue donne le coup d’envoi du second acte.

45- C’est la mi-temps !

  • 45- Paris et Toulouse rentrent bons amis aux vestiaires après une première période franchement indigente. Toulouse a défendu à dix dans son camp sans même jouer les contres et le PSG n’a pas osé attaquer à plus de cinq. Résultat ? Un match nul et vierge. Il faudra proposer autre chose en seconde période pour éviter la prolongation.
  • 44- Il n’y aura pas de temps additionnel au cours de cette première période.
  • 43- Servi dans la surface par une bonne remise d’un partenaire, Lavezzi tente la volée du gauche mais il rate le ballon. Que de déchets chez les Parisiens ce mercredi soir…
  • 41- Sur l’une de ses rares montées, Kurzawa centre depuis la gauche mais l’ancien Monégasque n’arrive pas à levé son ballon : c’est facilement contré.
  • 39- Décalé côté gauche, Lavezzi crochète Blin, semble lui-même venir buter sur le Toulousain et exagère complètement sa chute. Monsieur Delerue prend la décision de ne pas siffler coup franc et de ne pas infliger de carton à l’Argentin.
  • 38- Lancé par Cavani, Augustin la joue encore tout seul et tire nettement à côté.
  • 36- Voici le premier tir cadré du PSG, l’oeuvre de Cavani dans un angle très fermé. C’est sans aucun souci pour Goicoechea.
  • 35- Scène litigieuse dans la surface parisienne avec cette chute au sol de Yago, après une poussette de Stambouli dans son dos. Monsieur Delerue ne bronche pas.
  • 33- Après un relais avec Di Maria, Lavezzi s’infiltre dans la surface, très excentré côté gauche, et tire à côté. Le PSG n’a pas cadré une frappe pour l’instant.
  • 31- Le PSG est à la peine au milieu, sans Motta, Verratti ni Matuidi. Stambouli et Rabiot jouent exactement dans la même zone tandis que Di Maria est aux abonnés absents.
  • 29- Ben Yedder est lancé par Yago, de la tête, mais l’attaquant toulousain est hors-jeu.
  • 27- Sur une ouverture lumineuse de Rabiot, Lavezzi est lancé côté gauche. L’Argentin cherche Cavani dans la surface mais il trouve le défenseur Tisserand, vigilant.
  • 25- Nouvelle mauvaise passe de Machach, vers Yago, qui n’a pas encore réglé la mire dans ce match.
  • 23- Ben Yedder part en vitesse sur l’aile gauche, possède un peu d’avance sur son garde du corps Rabiot, mais l’ex-Toulousain reste concerné jusqu’au bout et chipe finalement le ballon à l’attaquant des Violets.
  • 22- Et voilà la première semi-occasion du match pour le PSG. Elle vient d’un exploit individuel de Stambouli, qui dribble trois joueurs avant de tirer juste à côté. Le ballon manquait toutefois de précision et Goicoechea était sur la trajectoire.
  • 20- Le PSG ne s’est pas procuré la moindre occasion pour l’heure. Deux raisons l’expliquent : Toulouse défend extrêmement bas et à 10, tandis que la troupe de Laurent Blanc attaque à 4 ou 5. Insuffisant, forcément.
  • 18- Après une passe ratée d’Aurier, Toulouse tente de construire une contre-attaque. L’action est vite avortée après une mauvaise transmission de Machach.
  • 16- Di Maria n’y est pas lors de ce début de match. L’Argentin marche sur le terrain et rate certaines passes plutôt simples.
  • 14- Deux corners s’enchaînent pour le TFC mais l’arrière-garde parisienne n’est pas mise en danger sur ces deux tentatives.
  • 13- Sur une très longue ouverture de Bodiger, Ben Yedder se présente dans la surface parisienne, très excentré. Il est finalement taclé par Kimpembe, qui offre un premier corner aux Violets.
  • 12- Le TFC, avec un onze résolument défensif et placé très bas sur le terrain, montre beaucoup de difficultés à exister dans le camp parisien.
  • 10- Le troisième corner parisien, celui-ci botté par Lavezzi, est encore repoussé par la défense des visiteurs.
  • 9- Augustin lance un contre depuis la ligne médiane. Le jeu attaquant parisien arrive tout dans la surface de Toulouse, sans chercher de partenaire, et échoue sur Blin, qui concède le corner.
  • 7- A la suite d’un ballon repoussé difficilement par Goicoechea, Di Maria tente un extérieur du pied et envoie le ballon… en touche. Geste totalement raté par l’Argentin.
  • 6- Rabiot imite Di Maria avec une frappe lointaine du gauche. Contré, le ballon de l’ancien Toulousain file en corner. Celui-ci ne donne rien.
  • 4- Di Maria prend sa chance du gauche, à près de 25 mètres : c’est nettement à côté.
  • 3- Les Parisiens sont très offensifs et Lavezzi puis Kurzawa centrent tour à tour dans la surface toulousaine. Par deux fois, les Violets parviennent à écarter le danger.
  • 2- Le PSG se procure déjà un premier corner, botté de manière sortante par Di Maria. L’Argentin trouve Augustin au second poteau mais celui-ci repart vers l’arrière. L’arbitre de la rencontre, monsieur Amaury Delerue, donne le coup d’envoi. Hasard du calendrier, c’est la troisième fois que le PSG et Toulouse s’affrontent… en onze jours ! Les Parisiens ont battu les Toulousains en Ligue 1 (0-1), le 16 janvier dernier, ainsi qu’en seizième de finale de la Coupe de France (2-1), il y a huit jours. Les deux formations se sont également défiées lors de la phase aller du championnat, le 7 novembre dernier, pour un succès 5-0 des partenaires de Di Maria.

Du côté du Toulouse FC, Dominique Arribagé aligne un onze défensif, en 5-4-1, avec le seul Ben Yedder en attaque. Regattin et Machach sont censés évoluer sur les côtés alors que Didot et Bodiger tenteront d’orienter le jeu. Un temps attendu, Pesic démarre sur le banc, tout comme Braithwaite, buteur salvateur du match contre l’OM au tour précédent. Les compositions d’équipe sont tombées et le PSG présente un onze remanié avec notamment les titularisations de Lavezzi et Augustin sur le front offensif pour épauler Cavani. Di Maria est reculé au poste de relayeur gauche, Ibrahimavic et Lucas démarrent sur le banc alors que Pastore est blessé, au même titre que Verratti et Thiago Silva. A noter les présences dans le onze de Rabiot, Stambouli et autre Kimpembe.

De son côté, le TFC a disputé trois matches depuis l’entame de la compétition et a éliminé tour à tour Auxerre aux tirs aux buts (3-3, tab : 2-1), Rennes (1-3) et l’OM (2-1).

Pour arriver en demi-finale le Paris SG n’a eu que deux matches à jouer, à chaque fois à domicile, face à Saint-Etienne (1-0) et Lyon (2-1). La troupe de Laurent Blanc va donc accueillir son adversaire pour la troisième fois de suite.

Score à la mi-temps : 0 – 0 Score à la fin du temps règlementaire 2 – 0

Les remplaçants : 59′ A. Pešić 59′ A. Regattin 59′ M. Braithwaite 59′ Z. Machach, B. Matuidi 74′ E. Lavezzi 74′ J. Augustin 74′ Lucas Moura 74′ Z. Ibrahimovic 74′ Á. di María 74′ 75′ O. Trejo 75′ W. Ben Yedder

Les Cartons : S. Aurier 69′ , P. Kimpembe 89′

Buteur(s) : Á. di María 72′, P. Kimpembe 89′ pour le Paris SG, le TFC 90′ M. Braithwaite (Pénalty manqué)

2016-cdl-demi-losc_bordeaux

Lille a pulvérisé Bordeaux (5-1) mardi soir, lors de la première demi-finale en 1/2 Finale de la Coupe de la ligue au Stade Pierre-Mauroy À Villeneuve d’Ascq

Mardi 26 Janvier 2016

LC Equipe Score LC Equipe
LOSC Lille 5-1(3-1Mt) Girondins de Bordeaux

Bilan des confrontations en Coupe de la Ligue

3e confrontation : – 16è de finale 2000-2001 – 1/8 de finale 2014-2015

Lille est le premier qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue 2015-2016 qui se jouera le samedi 23 avril au Stade de France. Le LOSC connaîtra son adversaire mercredi 27 janvier dans la soirée, à l’issue du match entre le Paris Saint-Germain et Toulouse.

Ce sera la première finale du club nordiste dans cette épreuve, après deux échecs en demies, en 2013 à Saint-Étienne et en 2015 face au PSG. Sur sa pelouse, le 14e de Ligue 1 a fait exploser le 10e (5-1). Bordeaux a cédé dès la 7e minute. « Je crois qu’il faut surtout féliciter cette équipe de Lille qui, elle, a mis tous les ingrédients, de la première minute jusqu’à la fin du match, pour s’offrir la joie d’être au Stade de France, a déclaré l’entraîneur des Girondins Willy Sagnol. Individuellement, chaque joueur de Lille a été largement au-dessus de chaque joueur de Bordeaux et aujourd’hui c’était vraiment une faillite de tout le monde ».

lille-bdx-cdl-demi-finale-2016

Lille humilie Bordeaux et se qualifie pour la finale.  Lille s’est qualifié mardi pour la finale de la Coupe de la Ligue après avoir étrillé Bordeaux, qui était invaincu depuis le 2 décembre dernier (5-1). Une victoire amplement méritée, tant le LOSC a dominé les débats de bout en bout.

En bref

Lille ne l’a pas volé. Dominateur d’un bout à l’autre du match, le LOSC est le premier qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue après sa victoire facile contre Bordeaux (5-1). Il faut dire que les Lillois sont les seuls à avoir joué un vrai match de Coupe, tant les Girondins sont passés à côté de leur sujet. Battus dans tous les duels, indigents offensivement et fébriles dans leur propre camp, ils n’ont jamais été capables de se mettre à la hauteur de l’événement. Un trou d’air improbable pour une équipe qui n’avait plus perdu depuis le 2 décembre dernier et qui semblait avoir définitivement éloigné ses démons du début de saison.

Ils ont ressurgi au plus mauvais moment, sous l’impulsion aussi de Dogues morts de faim. Revanchards après leur défaite contre Troyes le week-end dernier (1-3), ils ont l’une de leurs copies les plus convaincantes de la saison. Ils ont régné sur le milieu, ont mis à mal la défense bordelaise dès qu’ils ont eu l’opportunité de passer par les côtés et ont su faire le dos rond dans leurs temps faibles, sans jamais céder à la panique. La qualification pour la finale pourrait avoir des effets très bénéfiques pour la suite de la saison lilloise, tant le match et la dynamique qu’il pourrait engendrer regorgent de positif.

Résumé du match

  • 7′ (1-0) Bauthéac combine avec D.Sidibé sur la gauche. Le latéral lillois déborde avant de centrer devant la but. Contento gêne la sortie de Prior et Benzia est en embuscade pour en profiter. Sa frappe est légèrement déviée par le gardien de Bordeaux, mais entre tout de même dans le but.
  • 15′ Remontée de balle rapide des Lillois, qui se projettent dans le camp adverse en trois passes, de Civelli à Bauthéac en passant par Obbadi. L’ancien Niçois adresse un centre parfait pour Benzia, dont la reprise du gauche frôle le poteau de Prior.
  • 23′ But refusé pour les Lillois. A la suite d’un coup de pied arrêté en faveur du LOSC, Civelli et Soumaoro restent aux avant-postes. Le premier remise de la tête pour le second. Le ballon lui est enlevé par Plasil et file jusqu’à Sidibé, qui conclut de près. Mais il est logiquement sanctionné pour une position de hors-jeu.
  • 33′ (1-1) Sur un ballon anodin, Soumaoro tente un geste technique dans sa propre surface de préparation. Mais il perd le contrôle sous la pression de Khazri et Chantome en profite pour placer une frappe croisée qui passe entre les jambes d’Enyeama avant de se loger dans le petit filet.
  • 37′ Bauthéac s’arrache pour récupérer le ballon dans son camp. Balmont en profite pour mener la contre-attaque et lancer R.Lopes dans la profondeur. Le Portugais se présente seul face à Prior, qui remporte son duel en jouant bien le coup et en plongeant au dernier moment sur sa droite pour stopper le tir de son vis-à-vis. 41eme minute (2-1) Parti du côté gauche, R.Lopes sollicite le une-deux avec Benzia à l’entrée de la surface. La remise de l’international algérien oblige L.Sané à intervenir et le défenseur sénégalais lobe malencontreusement Prior, qui était en position avancée après avoir anticipé la passe lilloise.
  • 45′ (3-1) Coup franc excentré sur la droite en faveur de Lille. Balmont s’en charge et centre au second poteau pour Civelli. Libre de tout marquage, l’Argentin est tranquille pour remiser de la tête vers Soumaoro, tout aussi seul pour pousser le ballon au fond des filets à bout portant.
  • 47 Sur un coup franc bordelais frappé par Khazri, Civelli manque son dégagement de la tête. S’en suit un improbable cafouillage, dont profite Yambéré. Mais le tir du défenseur bordelais est repoussé par Enyeama, qui bouche bien son premier poteau sur le coup.
  • 56′ (4-1) Corchia dédouble dans le dos de Balmont sur la droite et est servi par son capitaine d’un soir. L’ancien Sochalien centre et Bauthéac coupe la trajectoire du ballon au premier poteau, en passant devant un L.Sané laxiste. La déviation de l’ailier lillois, du bout du pied gauche, ne laisse aucune chance à Prior.
  • 58′ Nouveau coup franc excentré pour Bordeaux et Khazri. La défense lilloise éloigne le danger, mais Contento hérite du ballon à l’entrée de la surface. Sa frappe du gauche est repoussée sur sa ligne par Benzia.
  • 84′ Coup franc pour Bordeaux, légèrement décalé sur la gauche. Khazri opte pour la frappe et trouve la lucarne d’Enyeama. Sauf que le gardien nigérian est vigilant et repousse le ballon des deux poings.
  • 88’Lancé dans la profondeur, Chantôme s’infiltre dans la surface lilloise et déborde sur la gauche. Son centre au second poteau file jusqu’à Ounas, qui contrpole de l’extérieur du gauche avant d’enchaîner sur le tir. Sa tentative passe au-dessus de la barre transversale.
  • 90’+3 (5-1) Tallo lance une dernière offensive pour les Lillois. Entré en jeu d’une dizaine de minutes auparavant, l’international ivoirien percute vers l’avant avant de décaler Boufal, lui aussi nouveau venu sur la pelouse. Il réussit son contrôle et place un délicieux ballon piqué pour battre Prior, mal placé sur l’action.

Les joueurs à la loupe

Losc Lille : SOUMAORO est passé par tous les états. Coupable d’une grossière erreur sur l’égalisation bordelaise, il s’est rattrapé en inscrivant le troisième but de son équipe. Le natif de Fontenay-aux-Roses a ainsi fait oublier une boulette qui ne doit pas masquer un match plein, aux côtés d’un CIVELLI intraitable dans les duels et précieux par son jeu aérien, en particulier offensif. Auteur d’un excellent début de match, BENZIA a posé d’énormes problèmes à la charnière girondine par ses déplacements et sa technique balle au pied.

Si R.LOPES a fait preuve de beaucoup d’irrégularité, BAUTHEAC a été récompensé de son investissement et de son sérieux par un but. L’ancien Niçois a tout réussi dans cette rencontre, où son association avec D.SIDIBE a fait des merveilles. CORCHIA s’est concentré sur ses taches défensives avant de se libérer après la pause et de délivrer une passe décisive. Le trio AMADOU-BALMONT-OBBADI a brillé par son énorme activité à la récupération et sa faculté à lancer des attaques rapides. Le trident a également étalé une belle complémentarité. Peu sollicité, ENYEAMA a su réaliser les interventions qu’il fallait aux moments opportuns.

Girondins de Bordeaux: Un match à oublier pour POKO et L.SANE. Le premier a été remplacé par le second dès la demi-heure de jeu, le staff bordelais constatant son incapacité à bloquer son couloir. Mais son suppléant, qui s’est installé dans l’axe, est passé tout autant à côté de son sujet et a démontré qu’il avait la tête ailleurs, lui qui pourrait quitter le club avant la fin du Mercato hivernal. Très fébrile en début de match, PRIOR ne porte néanmoins pas la responsabilité du naufrage, tant il a été abandonné par sa defense. Seul défenseur à surnager, YAMBERE a récupéré des situations bien mal engagées.

GUILBERT et CONTENTO ne se sont pas mis au niveau d’une demi-finale de Coupe. Ils ont souffert le martyr sur leurs côtés respectifs. Il faut dire qu’ils n’ont pas été aidés par KHAZRI et ROLAN, peu impliqués dans le repli défensif. CRIVELLI s’est demené à la pointe de l’attaque, mais n’a eu que trop de ballons à négocier. CHANTOME a marqué son premier but avec Bordeaux, ce qui restera anecdotique. Mais l’ancien Parisien n’a pas pu compenser les manques de son équipe dans l’entrejeu, où PLASIL et AB.TRAORE n’ont pas fait mieux. Le second a laisse sa place à la pause à OUNAS, intermittent du spectacle à défaut d’être vraiment efficace.

L’arbitre au rapport: Un match maîtrisé d’un bout à l’autre, où il a toujours pris les bonnes décisions, y compris sur les actions les plus litigieuses.

Ça s’est passé en coulisses…

  • En six demi-finales de Coupe de la Ligue, Bordeaux ne s’était jamais incliné à ce stade.
  • Lille disputera le 23 avril prochain sa première finale dans la compétition.
  • Jérôme Prior était titulaire dans les buts bordelais, suite à la blessure de Cédric Carrasso samedi dernier à Nantes. Le gardien des Girondins souffre d’une rupture des ligaments croisés du genou droit, ce que l’IRM passée lundi a confirmé. Son absence longue durée, qui le privera de toute la fin de saison, pourrait inciter ses dirigeants à recruter.
  • Pour cette affiche, le stade Pierre-Mauroy était loin d’être plein. Le deuxième étage de l’enceinte n’était même pas ouvert au public.

 

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football