2-6-2-6-2000 Coupe de la Ligue

2-6-2-6-2000 Coupe de la Ligue

Coupe de la Ligue 1999-2000

cdl2

Coupe de la Ligue française de football 1999-2000

Généralités
Sport : Football
Edition : 6ème
Périodicité : Annuelle
Lieux : France.pingFrance
Participants
La Coupe de la Ligue est une compétition de football à élimination directe, organisée par la Ligue de football professionnel (LFP), qui rassemble uniquement les clubs français professionnels.
Statut des participants : Pro
Date : 16 Novembre 1999 au 22 Avril 2000
Epreuves : 6 tours
Stade
paris-parc-des-princes-panorama-1
Finale jouée le : 22 Avril 2000 au Stade de France France.ping(France)
Trophée
1er-trophée_de_la_Coupe_de_la_ligue1er Trophée de la Coupe de la Ligue
Palmarès
Vainqueur : FC Gueugnon (1)
Finaliste : Paris Saint-Germain
joueur__kfadth
Les buteur(s)
Nbre de but(s) : but.png 2 buts
FC Gueugnon : Marcelo Trapasso but.png65′, Sylvain Flauto but.png90′
Meilleur(s) buteurs :

La Coupe de la ligue de football 1999-2000 est la sixième édition de la Coupe de la Ligue de football en France. Le détenteur de la Coupe lors de l’édition précédente est le RC Lens

Déroulement de la compétition

Déroulement de la compétition, le club en premier est celui qui joue à domicile.

Premier Tour

Déroulement de la compétition, le club en premier est celui qui joue à domicile. Le premier tour a eu lieu le 16 et 24 novembre.

Match disputé le 16 Novembre

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping AS Beauvais  2-2(5-4tab) ASOA Valence
France.ping Toulouse FC  1-0 FC Martigues
France.ping Chamois Niortais FC   3-2(a.p) Stade Lavallois
France.ping SM Caen 1-2 Le Mans UC 
France.ping FC Lorient 1-1(1-4tab) US Créteil-Lusitanos 
France.ping FC Sochaux-Montbéliard  3-0 AC Ajaccio
France.ping OGC Nice   1-0  AS Cannes
France.ping Lille OSC  2-2(1-4tab) Red Star 

Match disputé le 24 Novembre

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping ES Wasquehal 4-4(4-5tab) LB Châteauroux

Seizièmes de finale

Les seizièmes de finale voient l’entrée dans la compétition des équipes de première division. Les matchs ont eu lieu le 7, 8 et 9 janvier 2000.

Match disputé le 7 Janvier

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping AS Beauvais 1-1(5-4tab) Le Havre AC
France.ping AJ Auxerre 0-0(4-5tab) AS Monaco

Match disputé le 8 Janvier

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping ES Troyes AC 0-1(a.p) Girondins de Bordeaux FC
France.ping Red Star 4-2(a.p) Nîmes Olympique
France.ping Olympique Lyonnais 3-1 Amiens SC
France.ping RC Strasbourg 0-0(2-0tab) FC Metz
France.ping Toulouse FC 3-2(a.p) RC Lens
France.ping Le Mans UC 1-1(5-6tab) LB Châteauroux
France.ping Paris Saint-Germain 4-3 US Créteil-Lusitanos
France.ping Chamois Niortais FC 0-1 FC Gueugnon
France.ping CS Louhans-Cuiseaux 0-1 AS Nancy-Lorraine
France.ping FC Sochaux-Montbéliard 2-0 Stade Rennais

 

Match disputé le 9 Janvier

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping AS Saint-Etienne 3-1 FC Nantes
France.ping EA Guingamp 1-3 Montpellier HSC
France.ping OGC Nice 0-1 CS Sedan-Ardennes
France.ping SC Bastia 3-0 Olympique de Marseille

Huitièmes de finale

À partir de ce stade de la compétition, il n’y a plus de tirage au sort et les équipes savent déjà contre qui elles vont jouer si elles passent le tour.

Match disputé le 29 janvier

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping   LB Châteauroux 0-1   Paris Saint-Germain
Olympique Lyonnais 1-0 Girondins de Bordeaux FC
AS Beauvais 0-1 CS Sedan-Ardennes
AS Saint-Etienne 1-3 Red Star 93
AS Monaco 2-3 RC Strasbourg

Match disputé le 30 Janvier

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping   SC Bastia  1-0 Montpellier HSC

Match disputé le 10 Février au Stade Marcel-Picot

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping   AS Nancy-Lorraine 2-1 FC Sochaux-Montbéliard

Quarts de finale

Match disputé le 19 Février

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping   Olympique Lyonnais 0-1   SC Bastia
France.ping FC Gueugnon 2-0 RC Strasbourg

 

Match disputé le 20 Février

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping   Paris Saint-Germain 3-0   AS Nancy-Lorraine
France.ping CS Sedan-Ardennes 0-1 Red Star 93

 

Demi-finales

Match disputé le 1er Avril

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping   Paris Saint-Germain 4-2 SC Bastia

Match disputé le 3 Avril

LP LC Equipe Score LC Equipe
France.ping Red Star 93 2-2(8-9tab) FC Gueugnon

finalecdl

La finale a eu lieu le 22 avril au Stade de France devant 77 000 spectateurs. Le Football Club de Gueugnon l’a emporté 2 à 0 contre le Paris Saint-Germain Football Club.

À la 65e minute, un mouvement venu de la droite, qui se concluait par une frappe des trente mètres de Nicolas Esceth-N’Zi heurtait le poteau gauche de Dominique Casagrande et Marcelo Trapasso surgissait pour ouvrir le score. Le match devint alors à sens unique, et les Gueugnonnais ne furent jamais inquiétés outre mesure. Dans le temps additionnel de la rencontre, un but marqué grâce à une course solitaire de 40 mètres de Sylvain Flauto, qui prit de vitesse cinq défenseurs Parisiens, permettait à Gueugnon de doubler la mise.

le 8 Mai 1999 au Stade du Parc des Princes, Paris France.ping(France)

LP LC Equipe 1 Score LC Equipe2
France.ping   FC Gueugnon 2-0(0-0) Paris Saint-Germain

arbitre

Arbitre(s) LP Nom, Prénom
Arbitre officiel France.ping Éric Poulat
1er Arbitre Assistant France.ping Daniel Bequignat
2ème Arbitre Assistant France.ping Jean-Claude Lefranc
4ème Arbitre France.ping Philippe Kalt
Délégué Principal France.ping Roger Rives
Délégué Assistant France.ping René Brugger
Délégué Assistant France.ping Jean-Claude Crouzit
Délégué Assistant France.ping Michel Dubot

Spectateurs : 78180

lesbuteurs

Nbre de but(s) : but.png 2 buts
FC Gueugnon : Argentina.pingMarcelo Trapasso but.png65′, Sylvain Flauto but.png90′

Composition des équipes

RC Strasbourg Cj Cr E/S FC Girondins Bdx Cj Cr E/S
 LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
France.ping 16 26px-Righthand.svgRichard Trivino France.ping 16 26px-Righthand.svgDominique Casagrande
France.ping  2 Yohan Bouzin Maroc.ping  4 Talal El Karkouri
France.ping  4 Éric Boniface France.ping 15 Éric Rabésandratana
France.ping 15 Sylvain Distin Russie.ping 22 Igor Yanovski
France.ping 22 Daniel Fanzel Senegal.ping 26 Aliou Cissé 20px-Yellow_card.svg 53′
France.ping  6 Didier Neuman20px-Sub_off.svg Algerie.ping  9 Captain_sports.svgAli Benarbia
France.ping  5 20px-Sub_on.svgFabien Weber 80′ Nigeria.ping 10 Jay Jay Okocha
France.ping 25 Cédric Chabert France.ping 23 Pierre Ducrocq
Côte_d'Ivoire.ping 10 Nicolas Esceth-N’Zi20px-Sub_off.svg Bresil.ping  7 Christian Correa Dionisio
France.ping 24 20px-Sub_on.svgSylvain Flauto 76′ France.ping 11 Laurent Robert20px-Sub_off.svg
Senegal.ping 11 Captain_sports.svgAmara Traore Albanie.ping 18 20px-Sub_on.svgEdwin Murati 76′
France.ping 21 Stéphane Roda20px-Sub_off.svg France.ping 19 Laurent Leroy20px-Sub_off.svg
France.ping 14 20px-Sub_on.svgXavier Collin 85′ Guinee.ping  8 20px-Sub_on.svgKaba Diawara 72′
Argentina.ping 28 Marcelo Luis Trapasso
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping  1 26px-Righthand.svgPhilippe Schuth France.ping  1 26px-Righthand.svgBernard Lama
France.ping 14 20px-Sub_on.svgXavier Collin 85′ Nigeria.ping  6 Godwin Okpara
France.ping  5 20px-Sub_on.svgFabien Weber 80′ Albanie.ping 18 20px-Sub_on.svgEdwin Murati 76′
France.ping 24 20px-Sub_on.svgSylvain Flauto 76′ France.ping 20 Edouard Cissé
France.ping 13 David Andreani Guinee.ping  8 20px-Sub_on.svgKaba Diawara 72′
Le(s) buteur(s) M Le(s) buteur(s) M
Argentina.ping matchMarcelo Luis Trapasso 65′
France.ping matchSylvain Flauto 90′
Entraîneur Entraîneur
France.ping Alex Dupont France.ping Philippe Bergeroo

Résumé

FC-Gueugnon

Nous sommes le 22 avril 2000, le Stade de France qui sent encore le neuf s’apprête à accueillir la 6ème finale de la Coupe de la Ligue. Une compétition toute jeune créée cinq ans plus tôt dans laquelle le PSG s’est déjà illustré à deux reprises (1995 et 1998). Dans le camp d’en face c’est beaucoup moins glamour, ça sent la province et la sueur.

Les Forgerons de Gueugnon, petite ville de Bourgogne qui peine à atteindre les 10 000 âmes, sont pensionnaires de deuxième division et n’ont a priori aucune chance de soulever le trophée face aux Lama, Okocha, Benarbia et consorts. Pourtant depuis plusieurs jours il flotte dans les airs du football français un doux parfum de fraîcheur. Dix jours plus tôt, en Coupe de France, le club amateur de Calais (CFA) s’est épinglé Bordeaux pour s’offrir une finale historique face à Nantes. Ce match a tout d’un piège pour le PSG qui va forcément tomber dedans.

On ne peut rien contre le Distin

Sous les yeux de 77 000 spectacteurs, Eric Poulat lance les deux équipes dans la bataille. En se penchant sur les feuilles de match, on se dit quand même que si le PSG ne déconne pas trop il devrait repartir avec le trophée sous le bras. Après tout que valent les anonymes Bouzin, Fanzel, Chabert ou Neumann face aux stars Okocha, Benarbia, Robert et Christian ?

Kaba-Diawara-200-cdl-finale-paris

Si le doute n’habitait pas l’esprit des pronostiqueurs avant le match, il va pourtant rapidement occuper celui des hommes de Philippe Bergeroo au bout de quelques minutes. Le temps pour Marcelo Trapasso et surtout Stéphane Roda d’inquiéter Casagrande. Un peu plus tard dans cette première mi-temps, les Parisiens échappent de peu à la correctionnelle quand le vétéran Traoré se manque à son tour devant le gardien du PSG. Trop timides et pour la plupart invisibles, les protégés de Bergeroo se heurtent à une défense Bourguignonne solide incarnée par le jeune Sylvain Distin intraitable ce soir-là. Beau pied de nez pour ce défenseur dont les portes du monde professionnel s’étaient resserrées trois ans plus tôt, non conservé par le centre de formation du … Paris-Saint-Germain !

Deux coups de marteau sur la tête

Certainement bougés par Philippe Bergeroo dans les vestiaires à la pause, les Parisiens se montrent plus remuants mais pas plus dangereux que ça. Christian n’allume que des feux de paille qui n’inquiètent pas spécialement Richard Trivino le portier Jaune et Bleu. Inoffensifs et désorganisés, les franciliens ne renvoient pas l’image d’une équipe qui pointe à la 3ème place du championnat de D1 et qui vient de fouetter Lens (4-1) une semaine plus tôt.

2000-cdl-finale-FC-Gueugnon-vainqueur

Les Bourguignons poussés par 13 000 supporters qui garnissent le virage nord de l’enceinte de Saint-Denis ne se posent pas autant de questions quand il s’agit d’attaquer. En remontant rapidement le ballon, Gueugnon fait souffrir Yanovski, Aliou Cissé et El-Karkouri qui a force de plier vont finir par rompre. A la 66ème minute de la finale, le meneur de jeu Argentin Marcelo Trapasso fait basculer le match du côté des Forgerons en reprenant à bout portant un ballon relâché par Casagrande. Amorphes et incapable de se révolter, les coequipiers d’Eric Rabesandratana accusent le coup et frôlent la catastrophe deux minutes plus tard quand Amara Traoré parfaitement servi par Trapasso se rate inexplicablement dans une position pourtant idéale.

Trop c’est trop pour Bergeroo qui fait rentrer Kaba Diawara pour apporter un peu de sang frais. Et c’est bien un remplaçant qui va se montrer à son avantage dans les dernières minutes, le jeune Sylvain Flauto dans son maillot trop large se joue de Ducrocq et Cissé pour terminer le PSG d’un tir croisé du gauche. Alex Dupont explose, le FC Gueugnon peut fêter l’apparition d’une deuxième ligne sur son palmarès et filer en Coupe UEFA la saison prochaine. Laurent Perpère, président d’un PSG suffisant refuse de serrer la main de ses joueurs lors de la remise des médailles. Philippe Bergeroo avait pourtant prévenu la veille : « L’important, c’est le trophée, le palmarès. On ne garde que le nom du vainqueur, on oublie celui du finaliste. »

Ironie de l’histoire, 15 ans plus tard après de multiples déboires et notamment une liquidation judiciaire et une relégation en DH, le FC Gueugnon se reconstruit en CFA 2 tandis que le PSG a fait son entrée dans les très hautes sphères du football mondial. Sylvain Distin lui court toujours à 37 ans à Everton où il est le premier joueur de champ étranger à atteindre les 400 matchs en Premier League.

16e de finale de Coupe de la Ligue 1999-2000

2000-cdl-programme_nantes_asseLe Dimanche 9 janvier 2000 au Stade Geoffroy-Guichard – Saint-Etienne(France)

Date LC Equipe Score LC Equipe
9/1/2000 AS Saint-Etienne 3-1 FC Nantes

La feuille de match

Spectateurs: 17.953

Arbitre: Stéphane Bré

Buteur(s): S. Pédron (9e), Alex (19e), P. Revelles (36e) pour l’ASSE. L. Potillon (CSC 11e) pour Nantes

AS Saint-Etienne: J. Alonzo, F. Llacer, L. Mettomo, B.T. Kvarme, L. Potillon, J. Sablé (S. Hernandez 87e), F. Boudarène, T. Guel, S. Pédron (K. Ferhaoui 81e), Alex, P. Revelles (L. Chavériat 81e)

Entraîneur: Robert Nouzaret

cdl1999-2000-equipe-fcnantes-16è-finale

FC Nantes: M. Landreau, J.M. Chanelet, N. Savinaud, N. Fabbri, N. Gillet, H. Ahamada (D. Bustos 67e), E. Carrière, S. Piocelle, F. Da Rocha, A. Sibierski, A. Caveglia.

Entraîneur: Raynald Denoueix

Les faits du match

Pour cette rencontre diffusée en direct sur France 3, Robert Nouzaret doit se passer des services de Jean-Guy Wallemme, blessé, et de Pape Sarr, suspendu. Il décide aussi de ne pas retenir dans le groupe José Aloisio et Patrick Guillou à court de forme. Du coup, Patrick Revelles et Fabien Boudarène sont titularisés, Bjorn Tore Kvarme se glisse dans l’axe où il avait été plus que performant face à l’OM quelques semaines auparavant, et les habituels seconds choix Loïc Chavériat, Stéphane Hernandez et Kader Ferhaoui prennent place sur le banc.

2000-cdl-16è-asse-fcnantesSablé et Guel donnent le tournis aux joueurs nantais

Plus fringuants et volontaires que leurs adversaires, les Verts trouvent la faille dès la 10 minute de jeu, sur un centre venant de la droite de Guel, repris victorieusement de volée au second poteau par Pédron (1-0). Joie de très courte durée puisqu’à peine 50 secondes plus tard, Potillon passe tranquillement le ballon en retrait à Jérôme Alonzo, sans qu’aucun Nantais ne se décide à aller le presser mais celui-ci glisse sur ses appuis et voit le ballon rouler au fond de ses filets (1-1).

Heureusement, ce coup du sort n’a pas grande incidence. Les chants reprennent de plus belle et la réaction stéphanoise ne tarde pas: à la 20e minute, Revelles centre en direction d’Alex, dont la reprise au bout portant ne laisse aucune chance à Landreau (2-1). Un quart d’heure plus tard, le Brésilien de l’ASSE rend la politesse à son coéquipier après s’être débarassé de Savinaud. Légèrement décalé à gauche, Patrick Revelles lobe astucieusement Landreau et fait chavirer le stade comme les commentateurs TV (3-1).

2000-cdl-16è-alex_revelles_nantes_asse

Revelles est félicité par ses partenaires après son splendide but

Ce score acquis à la mi-temps ne bougera pas, malgré quelques assauts nantais, orchestrés notamment par l’ancien Lyonnais, Alain Cavéglia. Les Verts s’imposent logiquement et se qualifient pour les 8e de finales. L’année commence sous les meilleurs auspices !

Le Saviez-Vous ?

  • Malheureusement, l’ASSE déchantera vite dans cette Coupe de la Ligue: opposés au Red Star (National) trois semaines plus tard, les Verts se font inexplicablement éliminer 3-1 à Geoffroy-Guichard. Parmi leurs bourreaux ce soir-là, on retrouve Eric Obinna et les futurs Stéphanois Karim Fellahi et Fousseni Diawara.
  • Nul besoin de plaindre ces pauvres Nantais: ils profiteront de cette saison pour remporter la Coupe de France, en battant 1-0 en finale le CS Sedan des futurs Verts Eduardo Oliveira et Alex Di Rocco
  • Ce match est la 3e opposition entre les deux clubs lors de cette saison 1999-00. Si les Canaris s’étaient injustement imposés à Geoffroy-Guichard lors de la 2e journée du championnat (0-2), les Verts avaient pris leur revanche en décembre en l’emportant 1-0 à la Beaujoire. La belle aura donc été favorable aux Stéphanois.
  • C’est la première fois que Lionel Potillon marque contre son camp sous le maillot vert. Et ce sera également la dernière. Le défenseur formé au club portera ensuite les couleurs du PSG, de la Real Sociedad et de Sochaux. Il reviendra à l’ASSE durant les années 2000 pour s’occuper du marketing puis de l’Association Coeur-Vert
  • Ce match voit Patrick Revelles marquer son premier but de la saison. Mais également son 16e et dernier pour l’ASSE. Barré par José Aloisio, le héros de la remontée en D1 quittera le club à l’issue de la saison pour terminer sa carrière au Havre.
  • Un certain Alain Michel, entraîneur de Grenoble, assiste à la rencontre depuis les tribunes pour superviser les Verts, en vue du 32e de finale de la Coupe de France à venir entre les 2 clubs. Il sera nommé coach de l’ASSE après sa relégation en D2 à l’été 2001.

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football