3.1 Coupe Peugeot 1930-1931

3.1 Coupe Peugeot 1930-1931

Coupe Peugeot 1930-1931

peugeot

La Coupe Peugeot dite « Coupe de Sochaux »

FCSM-1930
Généralités
Sport : Football
Organisateur(s) : Peugeot
Edition(s) : 1ère
Création : 1930
Disparition : 1932
Périodicité : 1930-1931
Lieux : France.pingFrance
Statuts des participants : Amateurs
Formule et Nombre : 8 équipes sont réparties en deux groupes de quatre Elles se rencontrent par matchs aller/retour. Les 2 vainqueurs de poule se disputent la finale
Nbre de participants : 8 clubs
Finale jouée : au Parc des Princes, Paris
Le Trophée

peugeot

Palmarès
Vainqueur : FC Sochaux-Montbéliard
Finaliste : Olympique Lillois
joueur__kfadth
Les buteur(s)
Nbre de but(s) : but.png 7 buts
 FC Sochaux Montbéliard : France.pingCropper(20px-ballon20px-ballon), France.pingL.Laurent (20px-ballon20px-ballon), France.pingMaschinot(20px-ballon), France.pingMiller(20px-ballon)
Olympique Lillois : (20px-ballon)
Meilleur(s) buteurs :

 

De 1894 à 1929 furent organisés divers Championnats de France Amateur. Les différents systèmes employés ne firent pas l’unanimité (en fait il s’agissait de matchs par éliminations entre les différents champions régionaux). Aussi après l’interruption en 1929, à l’initiative de M. Jean-Pierre Peugeot (les Automobiles Peugeot, basées à Sochaux, sont à l’origine de l’essor du football dans la région) le Football Club Sochaux-Montbéliard va organiser, par invitations, un championnat officieux avec des rencontres aller-retour.

Deux groupes de 4 sont constitués et les vainqueurs de chaque groupe se rencontreront pour une « finale ». La Fédération Française de Football Association (FFFA), donne son accord et c’est le comité du FCSM qui se chargera de l’organisation. Le 30 août 1930 la compétition débute et l’Olympique Lillois bat 2-0 le Football Club de Mulhouse. La Coupe Peugeot, connue également sous le nom de Coupe Sochaux, est une compétition française de football créée à l’initiative de Jean-Pierre Peugeot.Il souhaite organiser une compétition réservée aux meilleurs clubs de France.

En effet, il n’existe pas de championnat de football à caractère national depuis 1914, si l’on excepte les poussives tentatives fédérales de 1927 à 1929, boudées par les clubs, le public et les médias. Le statut professionnel fut voté par la FFF dès l’été 1930 avec mise en application prévue en 1932, et la question du maintien des ligues régionales ou de la création d’un championnat à caractère national fait débat.

La première édition eu lieu en 1930 et réunit douze équipes. Cette épreuve durera deux saisons avec pour vainqueurs Sochaux en 1931 et Mulhouse en 1932. Le championnat de France professionnel lui succédera en 1932-1933.

Palmarès

Année LC Equipe Score LC Equipe
1930-1931 FCSM-1930 FC Sochaux Montbéliard 6-1 o-lillois Olympique Lillois
1931-1932 FC Mulhouse FC Mulhouse 4-2 LeStadeFrançais-logo Stade Français

Première édition (1930-1931)

Formule les huit équipes se rencontrent par matches aller-et-retour dans une poule unique. Les deux premiers de la poule se disputent la finale. France (Coupe Sochaux) 1930-1931 Le Football Club de Sochaux a été fondée en 1928 et a fusionné avec l’Association Sportive de Montbéliard en 1930 Le nouveau club, le Football Club de Sochaux-Montbéliard parrainé par les Automobiles Peugeot et son patron Jean-Pierre Peugeot, a décidé de créer un championnat unofficail .  En fait, tous les joueurs du FC Sochaux-Montbéliard a travaillé pour le constructeur automobile.

 

C’était comme de nombreux clubs en France à cette époque une sorte de shamateurism. Ainsi, la création d’une ligue était nécessaire notamment en raison de la fin de la Championnnat de France amateur (CFA) en 1929 qui a duré seulement trois saisons. Dans l’espoir de lancer un groupe de pression et influencer le changement à l’intérieur de la Fédération Française de Football, le club a créé ce concours sur invitation.

Après deux éditions, la Coupe Sochaux a été interrompu en raison de la création d’une véritable ligue professionnelle en France a annoncé le 7 Janvier 1932 c’est pourquoi la concurrence est considéré comme le précurseur direct de la Ligue française.

Les participants (8) 

LC Equipe
FCSM-1930 FC Sochaux-Montbéliard
Roubaix RC RC Roubaix
logoom03 Olympique de Marseille
175px-Logo_RED_STAR_OA Red Star Olympique
o-lillois Olympique Lillois
Ancien_logo_fc_sète Club de Sète
FC Mulhouse FC Mulhouse
LeStadeFrançais-logo Club Français

L’OM participa en 1930/1931 mais ne poursuivit pas la saison suivante car l’opération fut déficitaire sur le plan financier. Les huit équipes se rencontrérent par matches aller-et-retour dans deux poules de quatre.

Les deux premiers de la poule se disputent la finale.

Poule 1 et Poule 2

LC Equipe – Poule 1
FCSM-1930 FC Sochaux-Montbéliard
Roubaix RC RC Roubaix
logoom03 Olympique de Marseille
175px-Logo_RED_STAR_OA Red Star Olympique
LC Equipe – Poule 2
o-lillois Olympique Lillois
Ancien_logo_fc_sète Club de Sète
FC Mulhouse FC Mulhouse
LeStadeFrançais-logo Club Français

 

1921: Le club devient AS Montbéliard-Sochaux, tenant ainsi compte du développement économique et démographique de la ville sochalienne.

FC Sochaux 1929 1928: Jean-Pierre Peugeot, patron des Automobiles Peugeot décide de construire un club de haut niveau. Le Football Club de Sochaux est né.

1929: Il recrute les meilleurs joueurs, des vedettes françaises et étrangères qu’il avoue officiellement payer à l’heure. Le club de Peugeot est le premier à afficher ouvertement cette méthode et devient le premier club professionnel français.

1929fcsochaux

1930: Après une fusion avec l’A.S. Montbéliard, le club devient Football Club Sochaux-Montbéliard et innove à nouveau en proposant aux meilleurs clubs nationaux une compétition préfigurant le Championnat de France.

1931: L’épreuve, qui prend le nom de Coupe Peugeot est remportée par Sochaux la première année. Au terme de la seconde épreuve en 1932: La FFF décide d’officialiser le professionnalisme et de mettre en place un championnat unifié.

Coupe Sochaux 1930-1931

Matchs aller de l’Olympique de Marseille

LC Equipe Score LC Equipe
logoom03 Olympique de Marseille 2-0 175px-Logo_RED_STAR_OA Red Star Olympique

arbitre

Arbitre :

Spectateurs :

lesbuteurs

Nbre de but(s) : 2 but(s)
Olympique de Marseille : France.pingVernicke 20px-ballon20′, France.pingJean Boyer 20px-ballon60′

Equipe de l’Olympique de Marseille

LC LP Nom, prénom Position But(s)
logoom03 France.ping Auguste AQUARON Milieu
logoom03 France.ping Robert JACOB Milieu
logoom03 France.ping André LEFEVRE Milieu
logoom03 angleterre_svg David William HARRISON Milieu
logoom03 France.ping Jean BOYER Attaquant 20px-ballon
logoom03 France.ping Jean JACQUIER dit « Séraphin » Attaquant
logoom03 France.ping Henri CABASSU Milieu
logoom03 France.ping Charles ALLE Gardien
logoom03 France.ping Vincent GUIEU Défenseur
logoom03 France.ping Pierre ALLIES Attaquant
logoom03 allemagne_.svg Franz-Erich VERNICKE Milieu 20px-ballon
logoom03 angleterre_svg Charlie Oliver BELL Entraîneur

Résultat du match de l’OM

LC Equipe Score LC Equipe
logoom03 Olympique de Marseille 2-1 Roubaix RC Racing Club de Roubaix

arbitre

Arbitre :

Spectateurs : 4000

lesbuteurs

Nbre de but(s) : 3 but(s)
Olympique de Marseille : France.pingVernicke 20px-ballon20′, France.pingJean Boyer 20px-ballon60′
RC Roubaix : France.pingLeveugle 20px-ballon17′

Equipe de l’Olympique de Marseille

LC LP Nom, prénom Position But(s)
logoom03 France.ping Raymond DURAND Milieu
logoom03 France.ping Robert JACOB Milieu
logoom03 France.ping Marius GALLAY Milieu
logoom03 angleterre_svg David William HARRISON Milieu
logoom03 France.ping Jean BOYER Attaquant
logoom03 France.ping Jean JACQUIER dit « Séraphin » Attaquant
logoom03 France.ping Samuel LOMBARD Milieu
logoom03 France.ping Robert BASTIANI Gardien
logoom03 France.ping Aimé DURBEC Défenseur
logoom03 Algerie.pingFrance.ping Joseph ALCAZAR Attaquant
logoom03 France.ping André LEFEVRE Milieu 20px-ballon20px-ballon
logoom03 angleterre_svg Charlie Oliver BELL Entraîneur

Résultat du match de l’OM

LC Equipe Score LC Equipe
logoom03 Olympique de Marseille 0-4 FCSM-1930 FC Sochaux Montbéliard

arbitre

Arbitre :

Spectateurs : 3000

lesbuteurs

Nbre de but(s) : 4 but(s)
FC Sochaux Montbéliard : France.pingLeslie 20px-ballon3′, Cooper 20px-ballon25′, France.pingBastiani (20px-balloncsc), France.pingEastmann 20px-ballon85′

Equipe de l’Olympique de Marseille

Année LC LP Nom, prénom Position But(s)
1930-1931 logoom03 France.ping André LEFEVRE Milieu
1930-1931 logoom03 France.ping Aimé DURBEC Défenseur
1930-1931 logoom03 France.ping Samuel LOMBARD Milieu
1930-1931 logoom03 France.ping Noël SERRES Milieu
1930-1931 logoom03 angleterre_svg David William HARRISON Milieu
1930-1931 logoom03 France.ping Raymond DURAND Milieu
1930-1931 logoom03 France.ping Marius GALLAY dit « Maurice » Milieu
1930-1931 logoom03 France.ping Robert BASTIANI Gardien 20px-balloncsc
1930-1931 logoom03 France.ping Vincent GUIEU Défenseur
1930-1931 logoom03 France.ping Pierre ALLIES Attaquant
1930-1931 logoom03 France.pingAlgerie.ping Joseph ALCAZAR Attaquant
1930-1931 logoom03 angleterre_svg Charlie Oliver BELL Entraîneur

 L’O.M. doit jouer deux rencontres en deux jours en raison de la série de matchs disputés en Coupe de France.

Match retour de l’OM

LC Equipe Score LC Equipe
175px-Logo_RED_STAR_OA Red Star Olympique 4-3 logoom03 Olympique de Marseille

arbitreArbitre :

Spectateurs : 5.000

lesbuteurs

Nbre de but(s) : 7 but(s)
 France.pingBourbotte (20px-balloncsc), France.pingAlcazar(20px-ballon20px-ballon), France.pingWagner (20px-ballon20px-ballon), France.pingHouilles 20px-ballon, France.pingDerdour20px-ballon

 

Match de l’OM

LC Equipe Score LC Equipe
FCSM-1930 FC Sochaux Montbéliard 3-0 logoom03 Olympique de Marseille

arbitre

Arbitre :

Spectateurs :

lesbuteurs

Nbre de but(s) : 3 but(s)
FC Sochaux Montbéliard : France.pingLeslie 20px-ballon1′, Laurent 20px-ballon23′,  France.pingCrooper 20px-ballon88′

Equipe de l’Olympique de Marseille

LC LP Nom, prénom Position But(s)
logoom03 France.ping Marcel PELLEGRIN Défenseur
logoom03 suisse_svg Robert GOITSCHEL dit « Maurice » Défenseur
logoom03 France.ping Samuel LOMBARD Milieu
logoom03 France.ping Auguste AQUARON Milieu
logoom03 France.ping Raymond DURAND Milieu
logoom03 France.ping Emile ZERMANI Milieu
logoom03 France.ping Marius GALLAY dit « Maurice » Milieu
logoom03 France.ping Charles ALLE Gardien
logoom03 France.ping André LEFEVRE Milieu
logoom03 France.ping Pierre ALLIES Attaquant
logoom03 France.pingAlgerie.ping Joseph ALCAZAR Attaquant
logoom03 angleterre_svg Charlie Oliver BELL Entraîneur

finale

Année LC Equipe Score LC Equipe
1931 Roubaix RC RC Roubaix 0-0 logoom03 Olympique de Marseille

arbitreArbitre :

Spectateurs : 4000

lesbuteurs

Nbre de but : but(s)
Olympique de Marseille

Equipe de l’Olympique de Marseille : 3eme rencontre de l’OM en quatre jours.

Equipe de l’Olympique de Marseille

LC LP Nom, prénom Position But(s)
logoom03 France.ping Marcel PELLEGRIN Défenseur
logoom03 suisse_svg Robert GOITSCHEL dit « Maurice » Défenseur
logoom03 France.ping Samuel LOMBARD Milieu
logoom03 France.ping Raymond DURAND Milieu
logoom03 France.ping Emile ZERMANI Milieu
logoom03 France.ping Marius GALLAY dit « Maurice » Milieu
logoom03 France.ping FORNAISON
logoom03 France.ping Charles ALLE Gardien
logoom03 France.ping André LEFEVRE Milieu
logoom03 France.ping COLOMBANI Milieu
logoom03 France.pingAlgerie.ping Joseph ALCAZAR Attaquant
logoom03 angleterre_svg Charlie Oliver BELL Entraîneur

Résultats Poule 1

R LC Club  Pts   J   G  N  P  Bp  Bc Diff
1 FCSM-1930 FC Sochaux-Montbéliard 6
2 Roubaix RC RC Roubaix 6
3 logoom03 Olympique de Marseille 6 2 1 3 5 12 -7
4 175px-Logo_RED_STAR_OA Red Star Olympique 6

Classement Poule 1

R LC Club FCSM  RCR   OM  RSO
1 FCSM-1930 FC Sochaux-Montbéliard 3-0
2 Roubaix RC RC Roubaix 0-0
3 logoom03 Olympique de Marseille 0-4 2-1 2-0
4 175px-Logo_RED_STAR_OA Red Star Olympique 4-3

Résultats Poule 2

R LC Club   Pts   J  P  G  N  P  Bp  Bc  Diff
1 o-lillois Olympique Lillois
2 Ancien_logo_fc_sète FC Sète
3 FC Mulhouse FC Mulhouse
4 LeStadeFrançais-logo Club Français

Classement Poule 2

R LC Club   OL  FCS  FCM   CF
1 o-lillois Olympique Lillois
2 Ancien_logo_fc_sète FC Sète
3 FC Mulhouse FC Mulhouse
4 LeStadeFrançais-logo Club Français

finale

FCSM-1930

Finale le 17 mai 1931 au Parc des Princes, Paris (France)

LC Equipe Score LC Equipe
FCSM-1930 FC Sochaux Montbéliard 6-1 o-lillois Olympique Lillois

arbitre

Arbitre :

Spectateurs : 10000

lesbuteurs

Nbre de but : 7 but(s)
  FC Sochaux Montbéliard : France.pingCropper(20px-ballon20px-ballon), France.pingL.Laurent (20px-ballon20px-ballon), France.pingMaschinot(20px-ballon), France.pingMiller(20px-ballon)
Olympique Lillois : (20px-ballon)

Composition des équipes

FC Sochaux-Montbéliard Cj Cr E/S Olympique Lillois Cj Cr E/S
 LP Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP Nom, Prénom 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
France.ping 26px-Righthand.svgLopez France.ping 26px-Righthand.svgVan Deputte
France.ping Hillier France.ping Duponchel
France.ping J. Laurent France.ping Van Dooren
France.ping Eastmann France.ping Berry
France.ping Etienne Mattler France.ping Varga
France.ping Lehmann France.ping Cheuva
France.ping Captain_sports.svgCottin France.ping Delanoy
France.ping Cropper France.ping Barret
France.ping Maschinot France.ping Captain_sports.svgVinkelmans
France.ping L. Laurent France.ping Vandeveide
France.ping Miller France.ping Delos
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping France.ping
France.ping France.ping
France.ping France.ping
Le(s) buteur(s) M Le(s) buteur(s) M
France.ping 20px-ballon Cropper France.ping 20px-ballon
France.ping 20px-ballon L.Laurent
France.ping 20px-ballon Maschinot
France.ping 20px-ballon Miller
France.ping 20px-ballon L.Laurent
France.ping 20px-ballon Cropper
Entraîneur Entraîneur
France.ping Victor GIBSON France.ping

1932FC Sochaux 1931

Le coup d’envoi du premier championnat de France professionnel a été donné il y a tout juste 80 ans, le 11 septembre 1932. Le FCSM, qui en a été l’un des initiateurs, comptait parmi les clubs pionniers. Le FC Sochaux est né en 1928. Moins d’un an plus tard, le club de Jean-Pierre Peugeot embauche ses premières « vedettes » sans cacher qu’il les rémunère alors que l’amateurisme marron est la règle. L’objectif est de porter les couleurs de Peugeot à travers la France et de proposer un spectacle de qualité aux ouvriers de la firme automobile.

La Coupe Peugeot, préfiguration du championnat de France

En 1930, le club fusionne avec l’AS Montbéliard pour donner naissance au FC Sochaux-Montbéliard tandis qu’il lance une compétition, la Coupe Peugeot, réunissant les meilleurs clubs français. Un championnat de France professionnel avant l’heure que le FCSM remporte le 17 mai 1931.

Coupe-Peugeot-1931FC Sochaux 1931

Une autre victoire avait été obtenue dès janvier 1931, lorsque la FFFA (Fédération Française de Football Association) avait adopté le principe d’une rémunération des joueurs. La « commission pour la mise en place du professionnalisme » alors mise en place compte comme vice-président, Sam Wyler, le bras droit de Jean-Pierre Peugeot.

Une défaite lors du premier rendez-vous

Le principe du professionnalisme est définitivement adopté le 17 janvier 1932. Il est nécessaire à l’organisation d’un championnat de France, notamment parce que les déplacements sont trop longs pour permettre une autre activité aux joueurs. Le premier championnat de France, calqué sur la Coupe Peugeot, débute quelques mois plus tard.

Le FCSM en est l’un des favoris lorsque se dispute la première journée programmée le 11 septembre 1932. Le FC Sochaux-Montbéliard va rater son rendez-vous avec l’histoire. Devant son public, au Stade de la Forge, l’équipe entraînée par l’Écossais Gibson voit le CA Paris marquer trois fois avec notamment un doublé sur penalty de son gardien Ferenc Mayer. Les Francs-Comtois réduisent le score en seconde période par leur ailier anglais Leslie Miller. Les Sochaliens se rattraperont de leurs débuts hésitants dès la semaine suivante en atomisant (5-0) le FC Metz.

Le championnat propose deux groupes de dix équipes et se dispute en dix-huit journées régulières, de septembre à mai. Date à laquelle les Sochaliens seront classés deuxièmes. Insuffisant pour disputer la finale que l’Olympique Lillois remporte le 14 mai 1933. L’équipe sochalienne le 11 septembre 1932 Il n’y a alors pas de limitation de joueurs étrangers dans le championnat qui vient de naître et le FCSM a pu aligner trois éléments anglais et un Suisse pour ses débuts. Limberger – Hillier, Mattler (c) – Gérin, Lehmann, Wartel – Bazin, Cottin, Kenner, Maschinot, Miller.

Peugeot : Mai 1937- A l’origine du foot moderne

peugeot_201_largeDébut des années 1930, le lion crée et finance sa propre équipe de foot, à l’instar de Fiat avec la Juventus. La légende du FC Sochaux commence…Le 9 mai 1937, la finale de la Coupe de France de football est électrique : deux équipes de l’Est s’affrontent,

Sochaux contre Strasbourg. Joué au Stade Yves-du-Manoir, à Colombes, devant 45.000 spectateurs, le match est longtemps indécis. Mais à un souffle du coup de sifflet final, Williams inscrit le second but pour Sochaux.

Mattler, le capitaine du FC Sochaux, peut avec ses équipiers aller chercher la Coupe… et les clés d’un coupé Peugeot 201 promis à chaque joueur par Jean-Pierre Peugeot ! Il y a belle lurette que le football est le sport roi au pays de Montbéliard.

Plusieurs clubs se sont succédé depuis 1904, avec une équipe qui a même atteint, en 1926, la finale de la Coupe de France, l’AS Valentigney, soutenue par les cycles Peugeot qui s’offraient alors une danseuse, puisque l’entreprise était bien plus habituée à financer son équipe cycliste.

À Sochaux, l’idée de lancer un club de haut niveau naît de deux hommes de l’usine de Carrosserie des automobiles Peugeot, Louis Maillard-Salin et Maurice Bailly. Ils deviennent, en 1928, président et entraîneur du nouveau football club de Sochaux, qui entame sa première saison en division de district, soit au plus bas de l’échelle. Le premier match se joue le 2 septembre, face à l’équipe de réserve de Montbéliard.

C’est le galop d’essai pour cette équipe qui vit sans moyen et sans stade, obligée d’utiliser celui du champ de foire à Montbéliard. Cette tentative se fait sous l’œil très attentif de Jean-Pierre Peugeot, fils et bras droit de Robert Peugeot, le patron des automobiles Peugeot. Jean-Pierre souhaite depuis longtemps créer une équipe d’excellence, à l’image de ce que font Fiat, Bayer ou Philips, avec la Juventus de Turin, Leverkusen ou le PSV Eindhoven.

En octobre 1929, Jean-Pierre charge Robert Dargein, un inspecteur commercial de Bordeaux, mordu de football, d’étudier la faisabilité d’une grande équipe Peugeot autour du FC Sochaux. Grâce à une union des trois clubs locaux, Sochaux, Montbéliard et Valentigney, le FC Sochaux-Montbéliard naît le 24 mai 1930. Le 11 novembre 1931, un stade flambant neuf est inauguré, à proximité même des usines Peugeot. C’est le stade de la Forge doté de gradins et d’une pelouse faite de semences anglaises !

Mais il n’est pas facile d’instituer en France une équipe professionnelle, quand la fédération sportive ne parle que d’amateurisme et défend une Coupe de France accessible à tous. L’hypocrisie est évidente : les milieux sportifs savent que tous les grands clubs français – le Racing, le Red Star, l’Olympique de Marseille, le RC Strasbourg… – sont tous aidés par des mécènes. Mais de façon occulte. Jean-Pierre Peugeot refuse ce non-dit, et affirme publiquement l’intérêt d’une équipe sportive à Sochaux, procédant de la politique sociale des Automobiles Peugeot et financée par l’entreprise. Le FC Sochaux participera à la Coupe de France, mais lancera un championnat qui n’existe pas, la Coupe Peugeot.

Pour la saison 1930-31, cette épreuve démarre avec les huit meilleures équipes françaises. Le succès est tel que la fédération française ne peut plus se dérober. Le 31 janvier 1931, elle accepte l’idée de la rémunération des joueurs.  Le 11 septembre 1932, elle crée le premier Championnat de France professionnel. À l’évidence, Peugeot est à l’origine du football moderne !

L’esprit d’équipe

Habillé de ses couleurs emblématiques bleu et jaune, le FC Sochaux se construit. Il choisit d’abord un  » football exhibition », où la démonstration prime sur les résultats, engageant des talents étrangers pour garantir le spectacle. Des matches sont organisés contre les équipes nationales belge et suisse, l’OM ou le Red Star.

Mais en 1934, le club se restructure, dans l’idée de conquérir un palmarès. Robert Dargein laisse la place à Étienne Gredy, directeur du personnel des usines Peugeot. Celui-ci recrute Conrad Ross, un international suisse qui devient entraîneur. Sochaux invente alors un jeu d’attaque qui s’appuie sur une défense de roc. Les succès s’enchaînent, à un moment où le professionnalisme hausse le niveau de jeu. Sochaux remporte le Championnat de France en 1935 et 1938, et la Coupe de France en 1936-37.

En moins de dix ans, le FC Sochaux a rejoint l’élite, à la plus grande joie de ses supporteurs qui, dans des cars affrétés dans tout le pays de Montbéliard, viennent soutenir leur équipe au stade de la Forge qui, en 1945, sera baptisé stade Auguste-Bonal (en hommage au directeur de l’emboutissage, déporté en mars 1944 et fusillé en avril 1945).

Images liées:


Warning: mysqli_query() [function.mysqli-query]: MySQL server has gone away in /home/clients/5a23f8cdefdd6592e4b029a5a3c0df6a/om13fcs/wp-includes/wp-db.php on line 2007

Warning: mysqli_query() [function.mysqli-query]: Error reading result set's header in /home/clients/5a23f8cdefdd6592e4b029a5a3c0df6a/om13fcs/wp-includes/wp-db.php on line 2007
Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football