2013 Trophée des Champions

2013 Trophée des Champions

Trophée des Champions 2013

tropheechampions

gabon_lwb

Trophée des Champions

1213_TDC_Libreville_Logo

Généralités
Sport : Football
Organisateur(s) : F.F.F. et L.F.P. (Ligue Française Professionnel)
Edition(s) : 18ème
Périodicité : Annuelle entre (Juillet et Août)
Saison : 2013
Lieux : Libreville, Gabon.pingGabon
Nbre de participants : 2
Participants : Champion de France en titre L1 au Vainqueur de la Coupe de France.
Date : le 3 Août 2013
Stade : Finale jouée au Stade d’Angondjé, Libreville, Gabon.pingGabon
1213_stade_gabon_tdc
Trophée

2013-tdc-trophee

Palmarès
Vainqueur : Paris Saint-Germain FC (3) titres
Finaliste : FC Girondins de Bordeaux
joueur__kfadth
Les Buteur(s)
Nbre de but(s) : match  3 buts
Paris Saint-Germain : France.pingHervin Ongenda match 81′  Bresil.pingAlex Rodrigo Dias Costa match 90’+3′
FC Girondins de Bordeaux : Senegal.pingHenri Saivet match 38′
Acteurs majeurs
Homme du match : Gabon.pingAndré Biyogo Poko

Trophée des Champions 2014

gabon_wv_mw

Le Trophée des champions 2013 est la 18e édition du Trophée des champions et a lieu au Gabon le , dans le stade d’Angondjé (ou stade de l’Amitié) situé à Libreville. Il s’agit de la cinquième édition consécutive disputée hors de France et de la première en Afrique subsaharienne. Le match oppose le Paris SG aux Girondins de Bordeaux.

Les règles du match sont les suivantes : la durée de la rencontre est de 90 minutes puis en cas de match nul, une séance de tirs au but est réalisée pour départager les équipes. Trois remplacements sont autorisés pour chaque équipe.

Outre le Gabon, le Brésil ou encore la Chine étaient candidates à cette organisation. Le transport et l’hébergement des équipes et de la délégation de la Ligue de football professionnel sont à la charge du pays hôte, les recettes du stade lui sont par contre reversées. Le 9 juillet 2013, la LFP annonce avoir désigné Jérôme Efong Nzolo comme arbitre de la rencontre. Le Paris Saint-Germain s’impose par 2 buts à 1, remportant ainsi son troisième titre dans cette compétition. Le Bordelais André Biyogo Poko est élu homme du match.

Paris Saint-Germain Vainqueur 2013 Trrophée des Champions

Paris Saint-Germain's players celebrate with the trophy after winning the French L1 Champions Trophy football match by defeating Bordeaux 2-1 on August 3, 2013 at the Stade de l'Amitie in Libreville, Gabon. AFP PHOTO / FRANCK FIFE

finale

Finale le 03 Août 2013 Stade d’Angondjé, Libreville, Gabon.pingGabon

Année LC Equipe  Score LC Equipe
2013 Paris Saint-Germain Paris SG  2-1 (0-1Mt) Girondins de Bordeaux FC Girondins Bordeaux

arbitre

LP Officiels LP Nom, Prémon
soccer_whistle_icon Arbitre Principale  France.ping Clément Turpin

Spectateurs : 39752

lesbuteurs

LC LP Nom, Prénom But / Min
Girondins de Bordeaux Senegal.ping Henri Saivet match 38′
Paris Saint-Germain France.ping Hervin Ongenda match 8′ match 20′(péno)
Paris Saint-Germain Bresil.ping Alex Rodrigo Dias Costa match 90’+3

Composition des équipes

Paris SG Cj Cr E/S Girondins Bdx Cj Cr E/S
 LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg  LP D Titulaires 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_off.svg
Italie.svg 30 gardiens de butSalvatore Sirigu France.ping 16 gardiens de butC.Carrasso
Bresil.ping  2 Captain_sports.svgTiago Silva Senegal.ping  6 Lamine Sane
Bresil.ping 13 Alex Bresil.ping 25 Mariano
Bresil.ping 17 Maxwell France.ping 29 M.Poundje
France.ping 26 Christophe Jallet Pologne.ping  4 L.Obraniak
Italie.svg  8 Tiago Motta20px-Sub_off.svg carton jaune 46′ 72′ Cameroun.ping  7 L.N’Guemo carton jaune 45′
Italie.svg 24 20px-Sub_on.svgMarco Verratti Gabon.ping 17 A. B.Poko
France.ping 14 Blaise Matuidi carton jaune 79′ Republic_tcheque_svg 18 Captain_sports.svgJ. Plasil20px-Sub_off.svg 92′
Argentina.ping 27 Javier Pastore20px-Sub_off.svg 73′ France.ping 20 20px-Sub_on.svgJussie
France.ping 35 20px-Sub_on.svgHervin Ongenda Danemark.svg 26 Grégory Sertic
Bresil.ping 29 Lucas Moura Algerie.ping 10 Henri Saivet 20px-Sub_off.svg 91′
suede_svg 10 Zlatan Ibrahimovic Mali.ping  8 20px-Sub_on.svgF. Khalfallah
Argentina.ping 22 Ezequiel  Lavezzi20px-Sub_off.svg 74′ France.ping 19 N.M. Belay 20px-Sub_off.svg 93′
France.ping 38 20px-Sub_on.svgKingsley Coman 12 20px-Sub_on.svgHadi Sacko 93′
Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg Remplaçant(s) 20px-Yellow_card.svg 20px-Red_card.svg 20px-Sub_on.svg
France.ping  1 gardiens de butNicolas Douchez Slovenie.ping 1 gardiens de butAzbe Jug
France.ping  3  Mamadou Sakho France.ping 30 Kévin Olimpa
France.ping 21 Lucas Digne serbie_svg  2 Vujadin Savic
hollande.svg 23 Grégory Van der Wiel France.ping 21 Mathieu Chalme
Italie.svg 24 Marco Verratti20px-Sub_on.svg 72′ Tunisie.ping  8 Fahid Khalfallah20px-Sub_on.svg 91′
France.ping 38 Kingsley Coman20px-Sub_on.svg 74′ France.ping 12 Hadi Sacko20px-Sub_on.svg 93′
France.ping 35 Hervin Ongenda20px-Sub_on.svg 73′ Bresil.ping 20 Jussie20px-Sub_on.svg 92′
Le(s) buteur(s) M Le(s) buteur(s)  M
France.ping 35 match Hervin Ongenda 81′ Senegal.ping 10 match Henri Saivet 38′
Bresil.ping 13 match Alex 93′
Entraîneur Entraîneur
France.ping Laurent Blanc France.ping Françis Gillot

historique

gabon-tdc-2013

Alex offre le Trophée au Paris SG !

Paris Saint-Germain's players celebrate with the trophy after winning the French L1 Champions Trophy football match by defeating Bordeaux 2-1 on August 3, 2013 at the Stade de l'Amitie in Libreville, Gabon. AFP PHOTO / FRANCK FIFE

Au Stade de l’Amitié de Libreville, le Paris SG a remporté le Trophée des Champions 2013 en faisant la différence en fin de match face aux Girondins de Bordeaux (2-1).

Pour la 18e édition du Trophée des Champions, le Paris Saint-Germain, champion de France en titre, affrontait le FC Girondins de Bordeaux, dernier vainqueur de la Coupe de France. Le public gabonais donnait de la voix et assistait à un début de match intense et équilibré.

Les Parisiens étaient les premiers à se montrer menaçants. Lavezzi s’emparait du ballon devant L. Sané et tentait sa chance du gauche, dans la surface. Carrasso déviait en corner d’une main ferme (13e). Après quelques minutes difficiles, dues au bon pressing francilien, les bordelais desserraient peu à peu l’étau. Le club de la capitale contrôlait le ballon mais restait sous la menace d’un contre aquitain. Sertic sauvait son camp à la demi-heure de jeu. Pastore lançait idéalement Lavezzi, qui se présentait seul devant Carrasso.

Le milieu bordelais, aligné en défense centrale ce samedi, contrait in extremis le tir de l’international argentin (27e). Les Girondins faisaient preuve de réalisme. Ils ouvraient le score onze minutes plus tard. Très actif sur son côté gauche, Maurice-Belay échappait à Thiago Motta et déclenchait un bon centre enroulé. Intercalé entre Jallet et Thiago Silva, Saivet réalisait une tête piquée parfaite qui allait heurter le poteau avant de franchir la ligne de but (0-1, 38e).

Les hommes de Francis Gillot quadrillaient bien le terrain. Leur organisation défensive gênait considérablement le Paris SG. La pression parisienne s’intensifiait au fil des minutes. En face, les Girondins plaçaient des contres meurtriers. Sur l’un d’entre eux, Biyogo Poko perçait la défense du PSG, dans l’axe, et venait défier Sirigu. Le portier transalpin remportait son duel face au jeune Gabonais (59e). Le bloc bordelais n’était pas surpris par des Parisiens en manque d’inspiration.

Laurent Blanc décidait de donner un coup de fouet à son équipe en faisant ses trois changements à la 73e minute (entrées de Verratti et des jeunes Coman et Ongenda). Ces changements portaient leurs fruits. Ongenda égalisait neuf minutes plus tard. Le jeune parisien se trouvait à la conclusion d’un beau mouvement collectif. Il s’appliquait, sur un centre d’Ibrahimovic, et plaçait le ballon entre les jambes de Carrasso (1-1, 81e).

Le champion de France en titre étouffait son adversaire et arrachait finalement la victoire. Au bout du temps additionnel, Alex s’élevait dans les airs et reprenait victorieusement, de la tête, un coup franc de Lucas (2-1, 90e+3). Le Paris SG s’adjugeait donc le premier titre de la saison, le troisième Trophée des Champions de son histoire après ceux de 1995 et 1998. La formation de la capitale devient ainsi le 2e club le plus titré dans la compétition, derrière l’OL et ses sept titres.

Arrivées du Paris Saint-Germain et des Girondins de Bordeaux

1314_gabon_tdc

Arrivées du Paris Saint-Germain et des Girondins de Bordeaux ce jeudi à Libreville

Les habitants de Libreville sont venus nombreux ce jeudi soir à l’aéroport pour accueillir les deux équipes, qui disputeront samedi le Trophée des Champions au stade de l’Amitié. Arrivé à 18h30, le Paris Saint-Germain a été acclamé par de nombreux supporters, qui avaient sorti les drapeaux du club champion de France de Ligue 1 pour l’occasion. Trois quart d’heure plus tard, c’était au tour de la délégation girondine de se poser sur le tarmac de l’aéroport et d’être accueilli dans la fête par les Librevillois. Vendredi, les deux équipes s’entraîneront au Stade de l’Amitié.

La saison du football français démarre au Gabon

Pour la cinquième année consécutive, le Trophée des Champions s’exporte. Après Montréal, Tunis, Tanger et New-York, le premier match officiel de la saison opposant le champion de France de Ligue 1 (Paris Saint-Germain) au vainqueur de la Coupe de France (FC Girondins de Bordeaux) aura lieu le 3 août au Stade de l’Amitié de Libreville. Le coup d’envoi du match sera donné à 20h45 CET.

Dans le cadre de son accord sur les droits internationaux de la Ligue 1, Al Jazeera Sport est en charge de la commercialisation des droits de diffusion de la rencontre à l’étranger pour la deuxième année. A l’occasion de cette édition 2013, le Trophée des Champions sera repris par plus de 50 diffuseurs dans plus de 200 territoires. BeIN Sport retransmettra la rencontre en France, aux Etats-Unis et en Indonésie. Al Jazeera Sport retransmettra également le match en direct au Moyen Orient et en Afrique du Nord.

En Afrique sub-saharienne, le Trophée des Champions bénéficiera d’une forte exposition. Au Gabon, le match sera diffusé sur Gabon TV et TéléAfrica. Par ailleurs, dans le cadre des accords passés avec le Gabon, la rencontre a été proposée aux chaînes hertziennes dans 39 pays de l’Afrique subsaharienne. Toujours en Afrique, TV5Afrique et Supersport compléteront la couverture de cet événement.

L’arbitre international FIFA belgo-gabonais

Jérôme Efong Nzolo

L’arbitre international FIFA belgo-gabonais a été choisi pour le Trophée des Champions 2013.Comme à chaque édition depuis 2009, un quatuor arbitral du pays hôte a été désigné pour le Trophée des Champions, qui se déroulera le 3 août prochain à Libreville.

Jérôme Efong Nzolo désigné Arbitre international FIFA depuis 2008, l’arbitre belgo-gabonais Jérôme Efong Nzolo a été désigné arbitre central du Trophée des Champions 2013 par la Fédération gabonaise de football. Elu meilleur arbitre du championnat belge en 2007, 2008, 2009 et 2013, Jérôme Efong Nzolo arbitre des rencontres d’Europa League depuis 2009.

En 2012, il a notamment arbitré la finale de la Coupe de Belgique et celle du Tournoi de Toulon. Pour le Trophée des Champions 2013, Jérôme Efong Nzolo sera accompagné de Théophile Vinga, arbitre assistant gabonais international FIFA depuis 2008, et de Sylvain Mouala, arbitre assistant gabonais international FIFA depuis 2012. Arbitre international depuis 2011, Eric Otogo sera le quatrième arbitre du match.

Top 10 : Ils ont joué à Bordeaux et au PSG

PSG-BORDEAUX-L1

Pedro Miguel Pauleta, bordelais de 2000 à 2003 et parisien de 2003 à 2008

  • 91 buts en 103 rencontres avec Bordeaux,
  • 109 en 211 matchs sous les couleurs du PSG.

L’Aigle des Açores le dit lui-même, c’est avec les Girondins qu’il a joué son meilleur football. Mais avec une Coupe de la Ligue et deux Coupes de France remportées avec le club de la capitale, l’Histoire se souvient de lui comme d’un homme du Paris Saint-Germain, dont il est le meilleur buteur. Les Bordelais, eux, avancent qu’en Gironde, leur numéro 22 a été sacré deux fois meilleur joueur de L1.

Une chose est certaine : de tous les joueurs qui ont fréquenté les deux clubs, le Portugais est celui qui aura le mieux réussi avec les deux équipes. Sans jamais avoir été sacré champion de France.

alain-roche_2

Alain Roche, bordelais de 1985 à 1989 puis de 2000 à 2002 et parisien de 1992 à 1998

Formé aux Girondins époque Claude Bez, il débute sa carrière en remportant deux Coupes de France d’affilée, réalisant le doublé Coupe-Championnat dès sa deuxième saison. Ce qu’on appelle des débuts prometteurs. Le Briviste sentant le vent tourner, il quitte le club juste avant la chute de Bez et, après des passages réussis à Auxerre et Marseille, il part gagner trois Coupes de France, deux Coupes de la Ligue et un nouveau titre de champion à Paris. Son troisième, après celui remporté avec l’OM de Tapie.

En fin de carrière, l’élégant stoppeur vient se finir à Bordeaux, histoire de boucler la boucle. Et accessoirement, remporter une nouvelle Coupe de la Ligue. Si vous voyez une armoire à trophées à quinze étagères traîner sur Le Bon Coin, c’est la sienne.

ali-benarbia

Ali Benarbia, bordelais en 1998-1999 et parisien de 1999 à 2001

Lors de sa seule saison aux Girondins, le meneur algérien remporte un championnat dont il est sacré meilleur joueur malgré une belle suspension de six matchs pour avoir piétiné un juge de touche. À peine rentré du match historique remporté au Parc des Princes, l’actuel consultant pour RMC annonce son départ entre deux pas de samba. Si la destination n’est pas encore officielle, tout le monde sait que Benarbia sera parisien dans les semaines qui viennent. Dans la capitale, il ne marque aucun but et n’ajoute aucun trophée à son palmarès, le PSG terminant dauphin de Monaco en 2000.

christian5

Christian, parisien de 1999 à 2001 et bordelais en 2001

En deux saisons et demie passées en France, Christian Corrêa Dionisio n’aura brillé que six mois, ceux de la seconde partie de sa première saison au PSG. Oui, aux côtés de Laurent Leroy. Outre son quadruplé face à Strasbourg, le Brésilien inscrit 16 buts et permet à son club de terminer deuxième de L1. La saison suivante, il retombe dans ses travers et finit sur le banc.

Bordeaux pense flairer le bon coup et fracasse sa tirelire pour le recruter 12,2 millions d’euros. Après 2 petits buts en 18 matchs, l’attaquant est prêté au Palmeiras, puis au Galatasaray et enfin au Grêmio jusqu’à partir libre au Japon en 2005. Cet homme a créé le déficit chronique des Girondins. Une légende.

Bernard Pardo

Bernard Pardo, bordelais en 1989-1990 et parisien en 1991-1992

Il était là, Nanard, pour pousser ses célèbres gueulantes au milieu de terrain du Bordeaux de Raymond Goethals. Ce Bordeaux pré-apocalypse de Bez qui voit Den Boer et Allofs claquer but sur but jusqu’à échouer à la seconde place derrière l’OM de l’infâme Tapie. Un Olympique de Marseille qu’il rejoint dans la foulée avant d’être échangé la suivante au PSG contre Jocelyn Angloma. Pourri par une rupture des ligaments croisés et la perte de sa crinière de hardeur, il ne s’impose jamais dans l’équipe d’Artur Jorge.

fournier_psg_2005

Laurent Fournier, parisien de 1991 à 1994 et de 1995 à 1998, bordelais en 1994-1995

L’épi le plus indomptable du foot français s’est payé un intermède girondin au milieu de ses six saisons passées au PSG. Une escapade lors de laquelle les Bordelais terminent à une anonyme septième place en championnat, avec Toni puis Guérit sur le banc, pendant que Paris remporte la Coupe de France. Mais ça, l’actuel entraîneur du Red Star s’en fiche. Des Coupes de France, Paris lui en offre deux, en 1993 et 1998. Et puis surtout, il y a ce titre de champion en 1994 et cette Coupe des coupes en 1996. Alors passer une année avec Anthony Bancarel dans un maillot Panzani, hein…

william_ayache

William Ayache, parisien en 1986-1987 et bordelais en 1989

C’est un Paris Saint-Germain champion de France plein d’ambitions que William Ayache rejoint en 1986, au sortir d’un Mondial mexicain réussi. Le latéral gauche n’y reste pourtant qu’une saison, vexé par la piteuse septième place décrochée en championnat et se tire à Marseille où il ne fera guère mieux. Après un retour au bercail nantais, il s’engage à Bordeaux et assiste, impuissant, à l’éclosion de Bixente Lizarazu qui ne lui laisse qu’un match pour s’exprimer. Las, il est prêté à Montpellier dès janvier.

Peter Luccin

Peter Luccin, bordelais en 1997-1998 et parisien en 2000-2001

Attiré à Bordeaux par Rolland Courbis, Peter Luccin n’a que 17 ans lorsqu’il pose son sac en Gironde. Ce qui n’empêche par Élie Baup, qui a entre-temps remplacé Courbis, de lui faire disputer 53 rencontres, en championnat comme en Coupe d’Europe. La saison suivante, Courbis revient à la charge et a enfin le loisir de le diriger, cette fois-ci à Marseille.

L’expérience ne dure encore une fois qu’une saison et le milieu relayeur file au PSG et son fameux projet de « PSG banlieue » , dont il fait partie en compagnie d’Anelka, Dalmat, Domi et Distin. Un projet bien foireux qui voit Fernandez succéder à Bergeroo en milieu de saison et Paris se qualifier pour la Coupe Intertoto.

Nambatingue Toko

Nambatingue Toko, bordelais en 1978 et parisien de 1980 à 1985

Avant de planter 43 buts en 171 matchs et remporter deux Coupes de France en cinq saisons avec Paris, Nambatingue Tokomon Dieudonné est passé par les Girondins de Bordeaux. C’était en 1978 et ce fut bref, entre une finale de Coupe de France perdue avec Nice et un titre de champion gagné avec Strasbourg. Quatre ans plus tard, le Tchadien marque l’histoire du PSG en qualifiant le club d’un superbe retourné acrobatique face au Lokomotiv Sofia à l’occasion de la première participation du club à une Coupe d’Europe.

pa90vujovic

Zlatko Vujović, bordelais de 1986 à 1988 et parisien de 1989 à 1991

Deux saisons dans chaque club et des statistiques quasiment équivalentes pour le jumeau de Zoran : 20 buts en 65 matchs pour Bordeaux, autant en 62 matchs pour Paris. La différence ? Un doublé Coupe-Championnat avec Bordeaux en 1987, avec un but au Parc offert par Thouvenel en finale face à l’OM de Tapie. Ça compte.

Ils ont également joué au Paris Saint-Germain et à Bordeaux : Patrick Colleter, Raymond Domenech, Jean-Louis Leonetti, Jean-Paul Rostagni, Roland Mitoraj, Philippe Redon, Jean-Pierre Tokoto, Vikash Dhorasoo, Mauricio Pochettino.

Paris Saint-Germain-Girondins de Bordeaux, toute une histoire!

2015.09.11-psg-poko

Historique des clubs et des joueurs dans le Trophée des Champions, historique des confrontations toutes compétitions confondues, retour en stats avant la 18e édition du Trophée des Champions. Avec respectivement 6 et 4 participations, le Paris SG et le FC Girondins de Bordeaux sont des habitués du Trophée des Champions. Si le dernier titre du Paris SG remonte à 1998, le FCGB a remporté l’édition 2009, la première qui se disputait à l’étranger à Montréal.

historique

Retour en stats sur l’historique des deux clubs dans cette épreuve.

Le Paris SG dans le Trophée des Champions

  • 6 participation (1995, 1998, 2004, 2006, 2010 et 2013)
  • 2 titres (1995 et 1998)
  • 20% de victoire aux tirs au but (1 gagnée sur 5 jouées)
  • 5 buts inscrits et 4 but encaissés

lesbuteurs

Les 5 Buteurs sont :

  • Pascal Nouma (1)
  • Youri Djorkaeff (1)
  • Yann Lachuer (1)
  • Fabrice Fiorèse (1)
  • Jérôme Rothen (1)
  • Sylvain Armand, le plus capé Parti au Stade Rennais au mercato, Sylvain Armand est le joueur qui compte le plus de participations au Trophée des Champions avec le Paris SG avec 3 matchs joués (2004, 2006, 2010) et le temps de jeu le plus important (300 minutes). En carrière, le défenseur compte 5 participations (2000 et 2001 avec le FC Nantes, 2004-2006-2010 avec le Paris SG), un titre (2001) et un but marqué (2001).
  • Dans l’effectif parisien champion de France 2012/2013, Mamadou Sakho, Zoumana Camara, Sylvain Armand, Christophe Jallet, Clément Chantôme et Mathieu Bodmer ont participé au dernier Trophée des Champions joué par le Paris SG en 2010.

Maxwell-Ibra

Un septième succès pour Maxwell et Ibrahimovic ? Au sein de l’effectif Parisien, le nombre de victoires enregistrées par les joueurs dans l’équivalent du Trophée des Champions dans les autres championnats européens est de 17 avec :

Sherrer Maxwell (6 victoires) :

  • Supercoupe des Pays-Bas en 2002 et 2005 avec l’Ajax Amsterdam,
  • Supercoupe d’Italie en 2006 et 2008 avec l’Inter Milan,
  • Supercoupe d’Espagne en 2009 et 2010 avec le FC Barcelone

Zlatan Ibrahimovic (6 victoires) :

  • Supercoupe des Pays-Bas en 2002 avec l’Ajax Amsterdam,
  • Supercoupe d’Italie en 2006 et 2008 avec l’Inter Milan, en 2011 avec le Milan AC, Supercoupe d’Espagne en 2009 et 2010 avec le FC Barcelone

Thiago Motta (2 victoires) :

  • Supercoupe d’Espagne en 2006 avec le FC Barcelone
  • Supercoupe d’Italie en 2010 avec l’Inter Milan

Thiago Silva (1 victoire) :

  • Supercoupe d’Italie en 2011 avec le Milan AC

Grégory Van Der Wiel (1 victoire) :

  • Supercoupe des Pays-Bas en 2007 avec l’Ajax Amsterdam

Alex (1 victoire) : Community Shield avec Chelsea en 2009

Zlatan Ibrahimovic et Sherrer Maxwell ont remporté ensemble le match des Champions à cinq reprises avec trois clubs différents : l’Ajax Amsterdam (1), l’Inter Milan (2) et le FC Barcelone (2). Zlatan Ibrahimovic va prendre part à son dixième match entre le champion et le vainqueur de la coupe nationale de sa carrière. L’attaquant du Paris SG compte deux participations aux Pays-Bas (Ajax Amsterdam), cinq en Italie (Inter et AC Milan) et deux en Espagne (FC Barcelone).

A son bilan, le Suédois compte six succès pour deux buts inscrits. Thiago Silva et Zlatan Ibrahimovic ont remporté ensemble la Supercoupe d’Italie en 2011 avec l’AC Milan (2-1). Le Suédois avait même marqué le premier but contre l’Inter. Alors à l’AS Roma (2010), Jérémy Ménez a déjà disputé la Supercoupe d’Italie. Un trophée perdu contre l’Inter Milan. Vainqueur du Community Shield en 2009 (Chelsea), Alex disputera un match des champions dans un troisième championnat européen différent après les Pays-Bas (PSV Eindhoven) et donc l’Angleterre.

2009.07.25_trophee_champions_montreal

Les Girondins de Bordeaux dans le Trophée des Champions

  • 4 participations (1999, 2008, 2009 et 2013)
  • 2 titres (2008 et 2009)
  • 100% de victoire aux tirs au but (1 séance jouée)
  • 2 buts inscrits et 1 but encaissé

Buteurs (2) :

  • Fernando Cavenaghi (1)
  • Fernando (1).

tropheedeschampions_25

Une première victorieuse à Montréal Les Girondins de Bordeaux ont remporté le premier Trophée des Champions disputé à l’étranger en 2009 à Montréal (Canada). Yoann Gourcuff, Mathieu Chalmé et Henrique sont les trois joueurs à avoir disputé la totalité des deux Trophées des Champions remportés par le club bordelais.

L’actuel meneur de l’OL compte pour sa part une 3e participation à un Trophée des Champions, celui de l’an passé à New York. Dans l’effectif bordelais vainqueur de la Coupe de France 2013, Benoît Trémoulinas, Cédric Carrasso, Henrique, Marc Planus, Grégory Sertic et David Bellion étaient présents lors de la dernière victoire du FCGB dans le Trophée des Champions en 2009.

Ludovic Obraniak compte déjà une participation à un Trophée des Champions, celui de 2011, le plus prolifique. Alors au LOSC (battu par l’OM 5-4), l’international polonais était entré en jeu après 68 minutes de jeu. Avec Manchester United en 2003, David Bellion a remporté le Community Shield.

historique

Historique des confrontations :

– En janvier 1987, le Paris SG (champion de France 1986) et les Girondins de Bordeaux (vainqueur de la Coupe de France 1986) s’étaient affrontés en Guadeloupe dans l’ancêtre du Trophée des Champions. La victoire était revenue aux Girondins sur un but de Zoran Vujovic. Le Paris Saint-Germain et les Girondins de Bordeaux ont disputé la première finale de Coupe de la Ligue au Stade de France en 1998.

– Lors de leur dernière confrontation, le Paris SG s’est imposé chez les Girondins de Bordeaux (1-0), sur un but de Zlatan Ibrahimovic, le 20 janvier dernier (21e journée de Ligue 1).

1

78 matchs :

  • 34 victoires des Girondins (44% de victoires)
  • 20 matchs nuls
  • 24 victoires du PARIS SG (31% de victoires)

188 buts :

  • 106 buts des Girondins
  • 82 buts du Paris SG 2,4 buts inscrits par confrontation

coupe de france

5 confrontations (7 matchs) :

– 4 victoires du PSG ,1 match nul et 2 victoires des Girondins pour 4 qualifications du PSG  et 1 qualification des Girondins 12 buts du Paris SG – 5 buts des Girondins

  • 2004/2005 (16es de finale) : Paris SG-Girondins 3-1
  • 2002/2003 (1/2 finales) : Paris SG-Girondins 2-0
  • 1992/1993 (1/4 de finale) : Paris SG-Girondins 2-0
  • 1985/1986 (1/2 finales) : Girondins-PARIS SG 1-1 et 2-1
  • 1981/1982 (1/4 de finale) : Paris SG-Girondins 1-2 et 2-0

cdl2

3 confrontations :

  • 2 victoires des Girondins,
  • 1 match nul pour 2 qualifications des Girondins
  • 1 qualification du Paris SG
  • 6 buts des Girondins – 2 du Paris SG
  • 2008/2009 (1/2 finales) : Paris SG-Girondins de Bordeaux 0-3
  • 2001/2002 (1/2 finales) : Paris SG-Girondins de Bordeaux 0-1
  • 1997/1998 (Finale) : Paris SG-Girondins de Bordeaux 2-2 a.p. (4-2 tab)

Bilan

Bilan historique des confrontations : (Ligue 1, Coupe de France et Coupe de la Ligue)

88 Matchs

  • Paris SG : 28 victoires et 96 buts inscrits
  • Girondins : 38 victoires et 117 buts inscrits 22 matchs nuls

19

La Ligue 1 à l’heure du Gabon

Illustration_Football_Gabon_aubame_yang

De Daniel Cousin à Pierre-Emerick Aubameyang, les liens entre la Ligue 1 et le football gabonais ont toujours été très forts. Gros plan avant le Trophée des Champions 2013 qui se déroulera le 3 août prochain à Libreville. La 18e édition du Trophée des Champions se déroulera le samedi 3 août à Libreville au Gabon dans le stade de l’Amitié Sino-gabonaise, théâtre de la finale de la CAN 2012.

Organisé depuis 2009 à l’étranger, le match opposant le champion de France de Ligue 1 au vainqueur de la Coupe de France s’exporte ainsi pour la troisième fois en Afrique (Tunis 2010 et Tanger 2011) et pour la toute première fois vers l’Afrique subsaharienne, une région qui suit tout particulièrement la Ligue 1.

Skoblar-Salif-Keita-300x225Skoblar, Keita, Magnusson

Sept joueurs du Gabon en Ligue 1 en 2012/2013 Championnat le mieux représenté lors des CAN 2010, 2012 et 2013, la Ligue 1 possède une longue histoire avec l’Afrique. Depuis 1970, de Salif Keita à El Hadji Diouf en passant par Georges Weah, Abedi Pelé et Victor Ikpeba, 12 «Ballons d’Or» africains ont été décernés à des joueurs évoluant en Ligue 1. Lors de la saison 2012/2013, on comptait ainsi 111 joueurs africains en Ligue 1 dont sept joueurs gabonais. Deuxième meilleur buteur de Ligue 1 avec 19 réalisations et quatrième du classement des passeurs avec 8 passes décisives, Pierre-Emerick Aubameyang a brillé sous le maillot de l’AS Saint-Etienne.

can2012-gabon-biyogo-pokoAbdou Traoré – Cheick Diabaté -(Can 2015)

Avec les Girondins de Bordeaux, André Biyogo Poko a remporté la Coupe de France. Sur la Côte d’Azur, Lloyd Palun a décroché une qualification pour l’Europa League avec l’OGC Nice. En Bretagne, Bruno Ecuele Manga et Mario Lemina ont évolué ensemble au FC Lorient tandis que Didier Ovono portait le maillot du FC Sochaux-Montbéliard.

En Ligue 2, le Gabon était également représenté par :

  • Fabrice Do Marcolino (Stade Lavallois)
  • Rémy Ebanega et Henry Ndong (AJ Auxerre)
  • Johan Obiang (LB Châteauroux)
  • Yrondu Musavu-King (SM Caen).

Shiva N’Zigou, plus jeune buteur de l’histoire de la CANShiva N’Zigou, plus jeune buteur de l’histoire de la CAN

Tous ces joueurs s’inscrivent dans une longue tradition.

Depuis les années 1990, dix-sept joueurs gabonais ont évolué dans les championnats de France de Ligue 1 ou de Ligue 2.

Cette liste regroupe :

  • Eric Mouloungui (RC Strasbourg, FC Gueugnon, OGC Nice),
  • Daniel Cousin (Le Mans FC, RC Lens)
  • Frédéric Bulot (AS Monaco, SM Caen)
  • Moïse Brou Apanga (Stade Brestois 29)
  • Georges Ambourouet (CS Sedan),
  • Ernest Akouassaga (Angers SCO, FC Nantes)
  • Hervé Batoménila (Dijon FCO)
  • Stéphane N’Guéma (Stade Rennais FC, FC Lorient, FC Istres)
  • Paul Ulrich Kessany (FC Istres)
  • Merlin Tanjigora (FC Metz)
  • Selim Haroun Nzé (Valenciennes FC)
  • Arsène Do Marcolino Rogombe (RC Lens)
  • Landry Poulangoye (FC Mulhouse)
  • Théodore Zue N’Guema (Angers SCO)
  • Armand Ossey (ASOA Valence)
  • Guy N’Zamba (AJ Auxerre
  • FC Mulhouse, Angers SCO)
  • Shiva N’Zigou (FC Nantes, FC Gueugnon, Stade de Reims).

Avec la sélection du Gabon, Shiva N’Zigou possède la particularité d’être le plus jeune buteur de l’histoire de la CAN. En 2000, contre l’Afrique du Sud, l’attaquant gabonais avait ouvert le score à la 21e minute de jeu alors qu’il était âgé de 16 ans et 93 jours.

La sélection du Gabon et la Ligue 1

Deux fois quarts de finaliste de la CAN (1996, 2012) en cinq participations, le Gabon comptait dans son équipe nationale 48% de joueurs évoluant en Ligue 1 lors de la CAN 2012, dont le meilleur buteur de l’épreuve, Pierre-Emerick Aubameyang. La sélection gabonaise est actuellement sous la direction de Paulo Duarte, ancien entraîneur du Mans en 2009.

Avant lui, deux anciens sélectionneurs des Panthères, Alain Giresse (2006-2010) et Gernot Rohr (2010-2012), avaient également officié en Ligue 1.

Avant eux, Jairzinho, arrivé en star mondiale à l’OM après la Coupe du Monde de la FIFA 1974, a été le sélectionneur du Gabon de 2003 à 2005. Autre Marseillais (1994/1995), Michel De Wolf, milieu international belge, a dirigé l’équipe du Gabon en 2002 et 2003.

Des Français champion du Gabon

Robert Pintenat (ancien meilleur buteur de Ligue 2 avec le Toulouse FC en 1980 et 1981) est le premier entraîneur à avoir connu le succès dans le championnat du Gabon avec un titre de champion en 1988 et deux coupes nationales (1987 et 1991), à la tête de l’US Mbila Nzambi. En 1991, la Fédération gabonaise lui confie l’équipe nationale jusqu’en 1992. Alain de Martigny, sélectionneur de l’équipe du Gabon (1985-1987), lui a succédé au palmarès en étant à son tour sacré champion du Gabon avec le club de l’AS Sogara (1989). Le technicien français avait auparavant remporté le titre de champion de Ligue 2 avec le Stade Brestois 29 (1981).

Paris Saint-Germain FC – FC Girondins de Bordeaux à Libreville !

1213_psg_bdx_tdc_libreville_2013

La 18e édition du Trophée des Champions opposera le Paris Saint-Germain, champion de Ligue 1, au FC Girondins de Bordeaux, vainqueur de la Coupe de France, le 3 août prochain à Libreville. Le Trophée des Champions pour la première fois en Afrique Subsaharienne Depuis 1995, le Trophée des Champions est l’événement qui marque l’ouverture d’une nouvelle saison du football français. Le 3 août 2013, cette rencontre opposera le Champion de France 2013, le Paris Saint-Germain, au FC Girondins de Bordeaux, vainqueur de la Coupe de France.

Pour la cinquième année consécutive, le Trophée des Champions organisé par la Ligue de Football Professionnel (LFP), qui oppose le Champion de France en titre de Ligue 1 au vainqueur de la Coupe de France, se jouera à l’étranger. Le but : continuer à promouvoir le football français en poursuivant son développement à l’international. Après le Canada, la Tunisie, le Maroc et les Etats-Unis, le Trophée des Champions poursuit son objectif de faire rayonner la Ligue 1 à l’international, en se tournant pour la première fois vers l’Afrique subsaharienne et le Gabon – une rencontre « hommage » au football africain, réservoir de talent international.

Le Stade de l’Amitié de Libreville prêt à recevoir les joueurs du PSG et du FCGB Inauguré en novembre 2011 et d’une capacité de 40.000 places, le Stade de l’Amitié, situé à Libreville, a notamment accueilli l’édition 2012 de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), dont le Gabon était le pays co-organisateur avec la Guinée Equatoriale.

A cette occasion, le Stade de l’Amitié a été le théâtre de tous les matchs du groupe C, d’un quart de finale, d’une demi-finale et de la finale. Outre la CAN, la sélection nationale du Gabon – les Panthères – y a notamment joué en match amical face au Brésil et au Portugal. Aussi, pour la cinquième année consécutive, le ballon officiel de la saison de Ligue 1 2013/2014 sera utilisé pour la première fois lors de cette compétition.

Le Gabon, terre d’accueil des grands événements sportifs internationaux. Le sport, vitrine d’un Gabon dynamique et tourné vers l’avenir, est au cœur des grands projets de développement du pays. Rompu à l’exercice, le Gabon accueille de nombreux grands événements sportifs tels que la CAN en 2012, la Tropicale Amissa Bongo – course cycliste de premier rang organisée depuis 2006 – ou la Coupe du Monde de Taekwondo par équipes, qui aura lieu en novembre 2013 à Libreville.

Un an et demi après le succès de la CAN 2012, unanimement salué pour la qualité de son organisation et de ses infrastructures, le Gabon confirme sa volonté de devenir une grande nation sportive. Soutenu par un peuple passionné et mobilisé, grâce à son savoir-faire en matière d’organisation d’événements internationaux et en s’appuyant sur des infrastructures de qualité, le Gabon est fier d’accueillir une nouvelle fois une compétition sportive majeure.

Dans une dynamique nouvelle, le pays met en œuvre un ambitieux programme de développement et de modernisation du Gabon : « Gabon Emergent ». Instauré par le Président Ali Bongo Ondimba, ce nouveau modèle de développement prend appui sur trois piliers économiques : le Gabon Vert et Gabon Bleu, le Gabon Industriel, le Gabon des Services. Objectifs : redéployer la gestion des ressources du pays et diversifier son économie, pour devenir un pays émergent à l’horizon 2025 et émerger sur la scène internationale. Le Trophée des Champions représente, pour le pays, une nouvelle occasion de rayonner à l’international, en cohérence avec la politique du Gabon Emergent.

Le Trophée des Champions 2013 au Gabon

1213_stade_gabon_tdc

La 18e édition du trophée des Champions se déroulera le 3 août prochain à Libreville au stade de l’Amitié Sino gabonaise, théâtre de la finale de la CAN 2012. Après Montréal, Tunis, Tanger et New-York, le Trophée des Champions poursuit sa stratégie de développement de la Ligue 1 à l’international et se tourne vers l’Afrique subsaharienne.

La 18e édition du Trophée des Champions se déroulera ainsi le samedi 3 août au Gabon. Cette rencontre qui oppose le champion de France au vainqueur de la Coupe de France aura lieu dans le Stade de l’Amitié Sino gabonaise de Libreville.

1213_Stade_nuit_amitie_1

Inauguré en novembre 2011 et d’une capacité de 40.000, le Stade de l’Amitié Sino Gabonaise a notamment accueilli l’édition 2012 de la Coupe d’Afrique des Nations, dont le Gabon était le pays co-organisateur avec la Guinée Equatoriale. A cette occasion, le Stade de l’Amitié Sino Gabonaise a été le théâtre de tous les matchs du groupe C, d’un quart de finale, d’une demi-finale et de la finale (photo). Outre la CAN, la sélection nationale du Gabon y a joué en match amical face au Brésil et au Portugal.

Stade-de-lamitie_CAN2012_

Le Gabon accueillera le Trophée des Champions 2013

Libreville, 25 janvier – Le Gabon exprime sa grande satisfaction après l’annonce par la Ligue française de football professionnel (LFP) de sa décision d’organiser le Trophée des Champions 2013 le 3 août prochain à Libreville. La 18e édition de ce Trophée, traditionnellement disputé hors de France depuis 2009, offrira à la capitale gabonaise un éclat médiatique international. Après le Canada, la Tunisie, le Maroc et les États-Unis, le Gabon est le premier pays d’Afrique sub-saharienne à ouvrir ses pelouses aux champions de la Coupe et de la Ligue 1.

Avec le soutien total des autorités gabonaises, et l’assurance de trouver à Libreville le cadre idéal pour une grande fête du ballon rond, la Ligue de football professionnel (France) poursuit ainsi un développement à l’international qui fit étape à Montréal, Radès, Tanger et New-York. « Ce choix constitue une opportunité, commente la Ligue, d’intensifier les échanges entre le football français et le football africain. Organiser le Trophée des Champions au Gabon est ainsi un moyen de rendre à l’Afrique, dont plus de 110 joueurs évoluent en Ligue 1 cette saison, ce qu’elle apporte au football français ».

Un an et demi après le succès de la CAN – au terme de laquelle le Gabon a été unanimement salué pour la qualité de son organisation et de ses infrastructures – la perspective de ce sommet des champions opposant les vainqueurs du championnat de L1 et de la Coupe de France vient à point nommé s’inscrire dans la dynamique de relance du football gabonais symbolisée par le coup d’envoi d’un championnat professionnel.

« Redorer le blason de notre football revêt un certain nombre d’objectifs stratégiques pour notre pays, indique Joël Anicet Birinda, président de la LINAF : d’une part offrir un football spectacle à la société gabonaise via le développement d’un championnat hautement compétitif ; d’autre part, mettre en place une industrie footballistique solide et capable de croître sur le long terme ; et en dernier lieu consolider une gouvernance, un professionnalisme et une image du football gabonais au niveau international ».

Le dispositif médiatique exceptionnel qui accompagne le Trophée des Champions, renforcé par le nouveau partenariat à l’international de la LFP avec Al Jazeera Sports, permettra une diffusion de l’événement du 3 août dans plus de 70 pays et offrira au Gabon une occasion particulière de faire mieux connaître ses installations de premier plan. Naturellement chaleureux, brillant par son esprit sportif, amateur de beau jeu, le public gabonais aura à coeur de fêter ce jour-là le vainqueur et de saluer la ténacité du perdant.

Le choix du Gabon comme premier pays d’accueil du Trophée en Afrique sub-saharienne fait également écho aux engagements et aux ambitions du président Ali Bongo Ondimba. S’exprimant à la tribune du forum mondial sur le sport « Doha Goals » en décembre 2012, le chef de l’État soulignait les vertus du sport, « un fédérateur des coeurs, un moment fort d’espoirs, de rêves, d’émulation, de performances et d’accomplissement individuel et collectif ».

Ajoutant : « Les championnats de football du monde entier accueillent leur légion de joueurs africains de haut niveau depuis des décennies ». Ainsi, fort de l’énergie et de l’unité de son peuple, fier de ses propres vedettes et confiant dans ses capacités à héberger ou à organiser des événements sportifs d’ampleur internationale, le Gabon se prépare à célébrer les champions du ballon rond.

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football