2013 Cpe Gambardella Girondins de Bordeaux

2013 Cpe Gambardella Girondins de Bordeaux

2013 Coupe Gambardella

coupegambardella

cpe-gambardella-2013

2013 Coupe Gambardella " Les Girondins de Bordeaux "

 La Coupe est à nous ! (1-0)

2013-girondins-de-bordeaux

Les Girondins décrochent la 2ème Gambardella du Club ! Les U19 ouvraient le bal en ce jour de finale pour notre club. Nos U19 étaient opposés à Sedan en finale de la Coupe Gambardella. En première période, les Girondins ont débuté timidement mais ont su monter en puissance. Ils se sont créé plusieurs occasions sans trouver la faille. Lors du second acte, les Bordelais ont poussé puis résisté à la fatigue. Gaëtan Laborde a délivré l’équipe d’une tête en lucarne (87’). Les jeunes entrent dans l’histoire en décrochant la 2ème Coupe Gambardella de l’histoire des Girondins, la première depuis 1976 !

L’avant-match

Les U19 bordelais ouvrent le bal des finales cet après-midi au Stade de France. Les Marine et Blanc affrontent Sedan. En jeu, la prestigieuse Coupe Gambardella. Il s’agit de la première finale depuis 2008 mais Bordeaux court après le trophée depuis 1976. Pour cette finale, Philippe Lucas a choisi une composition classique avec : Prior – Joubert, P. Laborde, Sanchez, Pellenard – Sacko, D'Almeida, Kaabouni (c.), G. Laborde – Nouamria, Crivelli. En face, Sébastien Tambouret, le coach du CS Sedan Ardennes, met en place l’équipe suivante : Bastien, Traoré, Sefil, Touré, Matukondolo – Njike, Bijimine – Randriambololona (cap.), Androuet, Bamba – Jacob.

Sedan trouve le poteau !

La rencontre démarre dans un stade vide mais sur une belle action. Les Sangliers monopolisent le ballon dans la première minute. Après une belle construction, Jacob est trouvé aux abords de la surface de réparation et frappe. Prior est battu mais sauvé par son poteau (1’). Les Marine et Blanc paraissent intimidés dans les cinq premières minutes. La pelouse est grande, les repères différents. Les joueurs des deux équipes courent partout et perdent de nombreux ballons. Néanmoins, au fil des minutes, Bordeaux trouve la bonne carburation et fait jeu égal.

Bordeaux dans le coup

Après un quart d’heure, nos jeunes sont complètement dans le match. Ils se procurent leur première occasion. Alerté plein axe, Kaabouni perce et sert Laborde. Ce dernier centre pour Crivelli qui manque sa talonnade de peu (15’). Mieux en place et plus déterminés dans les duels, les Girondins prennent la possession du ballon. Ils doivent néanmoins faire face à une belle équipe sedanaise dont le potentiel physique est impressionnant. Avec les virevoltants Androuet et Jacob, il y a aussi de la vitesse. Ces dernières amènent le danger et obtiennent des corners. Sur l’un d’eux, Sefil place une tête au-dessus (22’).

Les occasions Bordelaises

Si Sedan est dangereux, les Girondins passent à la vitesse supérieure autour de la demi-heure de jeu. Le moment choisi par les Ultramarines pour lancer leurs chants. Crivelli se procure trois belles occasions. Il y a d’abord deux volées à côté de la cage (30’ et 32’). Enzo marque de la tête sur la troisième mais son but est refusé pour hors-jeu (35’). Bordeaux ne s’arrête pas là et domine. Sur une nouvelle montée de Joubert, Sacko est alerté. Il donne à Nouamria qui le retrouve superbement. Hadi, face au gardien, tente une frappe difficile qui passe de peu à côté (37’). Bordeaux finit plus fort cette mi-temps mais se fait peur. Sur une nouvelle inspiration d’Androuet, Bamba fait face au but mais tergiverse. Pierre Laborde sauve Bordeaux en s’opposant à la frappe sedanaise (43’). La mi-temps est sifflée après une dernière frappe de Laborde captée difficilement par le gardien (45’). Bordeaux aura débuté timidement mais a su monter en puissance pour dominer sans trouver la faille.

Bordeaux pousse, Sedan résiste

La deuxième période démarre sur un rythme supérieur. Les Girondins dominent toujours. Ils occupent le camp des Sangliers qui évoluent désormais en contre. Sur l’un d’eux, Jacob part sur le côté et centre fort devant le but. Aucun sedanais n’est là pour reprendre (49’). La grosse occasion de ce premier quart d’heure, elle est bordelaise. Sur la gauche, Laborde fait la différence et place un centre vicieux. Le gardien est lobé mais Nouamria ne peut reprendre (55’).

Le coup de mou bordelais

L’heure de jeu passée, le match s’équilibre à nouveau. Des deux côtés, la fatigue se fait sentir. Sacko et Nouamria souffrent de crampes côté bordelais. Sedan profite de ce coup de mou pour se montrer dangereux. Randriam frappe par deux fois sans surprendre le gardien bordelais (61’ et 67’). Boudiba, entré à la place d’Androuet (60’), se montre aussi. Lancé en profondeur, il se présente devant Prior qui sort la parade (64’). Les minutes passent et Bordeaux est de plus en plus menacé. Même un centre anodin fait passer un frisson dans la défense bordelaise. Philippe Lucas décide alors d’un premier changement avec l’entrée d’Albert Makiadi pour Batiste Nouamria (71’). Le jeune bordelais se montre à son avantage en apportant son énergie au milieu de terrain.

Gaëtan Laborde, ce héros

Les deux équipes entrent, crispées, dans le dernier quart d’heure. La fatigue est désormais manifeste dans les deux camps. Les joueurs des deux formations donnent tout pour faire la différence. Njike, à Sedan, s’essaye de loin sans succès (78’), tout comme Kaabouni côté bordelais (81’). Les Sangliers sont néanmoins plus incisifs mais tombent sur un très bon Prior. Le portier bordelais capte une tête de Bamba (81’) et réalise une très belle parade devant Boudiba sur une frappe en coin (83’). Au départ, le contre sedanais était allé à 100 à l’heure.

Côté bordelais, la tension monte. Enzo Crivelli et Sessi D’Almeida prennent des avertissements pour des gestes d’humeur (80’ et 85’). Cette tension, Bordeaux va la transformer en joie. Suite à un bon travail côté gauche, les Girondins obtiennent un corner. Makiadi le frappe. Le gardien est lobé et Laborde place un coup de tête imparable dans la lucarne (1-0, 87’). Ivres de joie, les jeunes bordelais vont communier avec le public marine et blanc ! Sedan lance alors ses dernières cartouches. Gonel entre pour Bamba.

Les Sedanais poussent mais les joueurs de Philippe Lucas ne paniquent pas. Ils gèrent même les dernières minutes avec beaucoup de maturité. L’arbitre délivre enfin les Girondins après trois minutes de temps additionnel. Les joueurs courent vers la tribune, s’embrassent, se congratulent… Ils le peuvent. Ils viennent de décrocher la 2ème Coupe Gambardella de l’histoire des Girondins, la première depuis 1976. Après un tour d'honneur, Younès Kaabouni, capitaine, lève la Coupe Gambardella dans le ciel du Stade de France. Désormais, quelque soit la suite de votre carrière, vous êtes dans le grand livre des Girondins… à tout jamais !

image25

Le SM Caen poursuit sa route

Les joueurs de François Rodrigues ont vaincu le signe rennais : éliminés deux fois par le club breton, les U19 du SMC ont cette fois bouté Rennes hors de la Gambard' (1-1, 3-2 tab)

CG-CAEN-poursuit sa rte

Le héros, c’est Paul Reulet.

Auteur de trois parades au cours de la séance de tirs au but, le gardien malherbiste a envoyé son équipe en 1/8e de finale de la Coupe Gambardella, la coupe de France des U19. Les Caennais ont dû patienter jusqu’à cette loterie pour savourer leur bonheur, mais ils l’avaient bien mérité en se montrant plus consistants que les Rennais dans le jeu. Ils croyaient d’ailleurs avoir fait le plus dur en ouvrant le score à la 70e minute, grâce à Vancaeyezeele, qui reprenait de la tête un corner de Lemar. Mais un petit relâchement permettait à Furtado d’égaliser dans la foulée (76e) et contraignait les deux équipes à la fatidique séance. Le moment choisi par Paul Reulet pour faire son show…

tirage-8ème

Le tirage au sort des 1/8èmes de finale de la Coupe Gambardella-Crédit Agricole

Le Tirage a  lieu ce jeudi midi, au siège de la FFF. Il a été effectué par Jean-Claude Hillion et Patrick Gonfalone (photo). Pour rappel, les matches auront lieu le dimanche 22 mars.

Découvrez le tirage complet.

  • SC Tours Nord (2) ou EA Guingamp (1) – FC Nantes (1)
  • LOSC (1) – SM Caen (1)
  • Paris Saint-Germain (1) – AS Nancy Lorraine (1)
  • AC Ajaccio (1) – Stade Rennais (1)
  • Olympique Lyonnais (1) – AS Saint-Etienne (1)
  • Olympique de Marseille (1) – LB Châteauroux (1)
  • AJ Auxerre (1) – AS Monaco (1)
  • Fleury Mérogis US (2) ou Dijon FCO (1) – FC Sochaux Montbéliard (1)

 

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football