1923 Nos Bleus, Red Star et la Cpe France

1921-1923 L’étoile de la Coupe de France

1921-1923 : L’étoile de la Coupe de France

1921-1923 L'étoile de la Coupe de France

Vainqueur d’un triplé historique en 1921, 1922 et 1923, le Red Star est la première vedette de la Coupe de France. Le club audonien et ses personnalités lui offrent une belle publicité.

Au début des Années folles, une étoile veille sur la Coupe. Le Red Star, fondé par Jules Rimet en 1897, écrit à l’encre d’or la première belle histoire de la compétition. Elle débute en 1921 avec une finale de légende face à l’Olympique de Paris, champion en titre; 18 000 Parisiens se sont déplacés à Pershing pour apercevoir la brochette d’internationaux des deux équipes (13 au total).

Au coup d’envoi, une clameur s’envole des tribunes. Stupeur dans le camp olympien. Son fidèle chandail sur les épaules, Pierrot Chayriguès sort des vestiaires. Absent des terrains depuis deux ans, le gardien de l’Équipe de France prend place dans la cage du Red Star. Le secret bien gardé, la surprise est totale. Décontenancés, les Vert et Blanc abordent le match dans leurs petits souliers. Casquette vissée sur les oreilles et chevillères bien ajustées, la grande star du football français fait des prouesses face à la redoutable attaque olympienne. Le Red Star s’impose (2-1).

Rebelote l’année suivante. Le club de Saint-Ouen assume son rôle de favori en dominant en finale (2-0) la surprenante équipe de Rennes. Lucien Gamblin, capitaine des Bleus, surnommé « Lulu la matraque », fait le ménage en défense et soulève un autre trophée. Pour la première fois, une équipe conserve son titre. Elle fait encore mieux en 1923 avec un nouveau succès face au FC Cette (4-2). Avec ce triplé (seul Lille a fait aussi bien en 1946, 1947 et 1948), ses vedettes et son folklore, le Red Star est une magnifique locomotive pour l’épreuve créée cinq ans plus tôt par Henri Delaunay. Le secrétaire général de la FFFA ne pouvait rêver plus belle étoile.

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football