1976-1982 Platini et Hidalgo sur un nuage

1976 Hidalgo et Platini prennent le pouvoir

1976 : Hidalgo et Platini prennent le pouvoir

platini

Face à la Tchécoslovaquie, la France arrache le nul dans un match qui marque les débuts de Michel Platini en bleu mais aussi de Michel Hidalgo comme sélectionneur.

 » Passe-moi le ballon et tu vas voir.  » C’est avec ce mélange d’insolence et de confiance en soi que Michel Platini s’adresse à son capitaine Henri Michel. En ce 27 mars 1976, la France accueille à Paris la Tchécoslovaquie, future championne d’Europe. Platini, 20 ans, fête sa première sélection. Trois jours plus tôt, il jouait encore avec les amateurs contre la Roumanie.

Mais le nouveau sélectionneur Michel Hidalgo, qui entre en fonctions après avoir été l’adjoint du Roumain Stefan Kovacs, a besoin de sang neuf. Les vedettes stéphanoises préparant une demi-finale européenne il fait appel à cinq nouveaux joueurs, dont Platini et Maxime Bossis. Soixante-treizième minute. La France bénéficie d’un coup franc indirect dans la surface adverse.  » Passe-moi le ballon et tu vas voir.  » Henri Michel pousse légèrement le ballon de l’extérieur du pied droit. Platini se penche en arrière et, d’un tir brossé, soulève le ballon au dessus du mur. Le cuir file sous la barre. Du grand art.

La France mène maintenant 2-0, Soler ayant ouvert le score. Par naïveté, elle concédera finalement le nul en fin de rencontre (2-2). Ce geste audacieux va raviver la flamme vacillante d’une Équipe de France absente des grands rendezvous internationaux depuis 1966.  » On sent pour la première fois depuis des années qu’il y a des jeunes de talent qui montent dans cette équipe de France « , commente Bernard Père. Le journaliste d’Antenne 2 ne s’y trompe pas. Le tandem Hidalgo-Platini va écrire, de 1976 à 1984, quelques-unes des plus belles pages de l’histoire du football français.

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football