1.2 Difficultés et déclin

1.2 Difficultés et déclin

Difficultés et déclin

Difficultés et déclin

Comité français interfédéral et Comité national des sports.

Pierre de Coubertin, secrétaire général puis trublion de l'USFSAPierre de Coubertin, secrétaire général puis trublion de l’USFSA Le besoin d’être reconnue comme telle l’amène à sanctionner ses associations qui se déplacent à Rome en 1906 pour un grand rassemblement sportif à l’invitation du pape Pie X, avec pour conséquence une fuite massive et immédiate d’effectifs importants vers la toute jeune Fédération gymnastique et sportive des patronages de France (FGSPF) de Paul Michaux qui s’en trouve fortement confortée.

Le secrétaire général de celle-ci Charles Simon profite de la situation pour regrouper les fédérations attachées au football au sein d’un Comité français interfédéral (CFI) le 23 mars 1907 et Pierre de Coubertin marque aussi son désaccord en se retirant définitivement des instances dirigeantes de l’USFSA en décembre 1906. Il revient à Frantz Reichel de contrôler au mieux la situation par la création le 3 mai 1908 d’un Comité national des sports (CNS) qui finit par accueillir et absorber plus ou moins le Comité olympique français (COF) en créant au sein des fédérations le consensus nécessaire pour participer aux jeux de 1908 et 1912.

Le 17 juillet 1912 à Stockholm, deux jours après les Jeux olympiques d’été, l’USFSA est au nombre des 17 fédérations nationales qui fondent l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF). L’influence de l’USFSA sur le football est cependant définitivement compromise et celui-ci prend son autonomie au lendemain de la Première Guerre mondiale, en 1919, préludant à l’éclatement de l’USFSA : sous la présidence de Gaston Vidal (1919-1920) la grande fédération omnisports se dissout en multiples fédérations sportives spécialisées. Si la section football est la première à la quitter21 avec la création de la Fédération française de football association (FFFA) le 7 avril 1919, la FFH suit en 1920.

Le 11 octobre de la même année, c’est au tour de la Fédération française de rugby à XV (FFR) d’être officiellement créée pour remplacer l’USFSA en tant qu’organe dirigeant du rugby à XV en France, Octave Léry en devient le premier président. La Fédération française d’athlétisme (FFA) voit le jour le 20 novembre et la commission natation de l’Union devient Fédération française de natation et de sauvetage, future Fédération française de natation (FFN), en 1921. Le basket-ball est géré jusqu’en 1932 par une commission de la FFA.

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football