2.1 Athlétisme

2.1 Athlétisme

Athlétisme(USFSA)

Athlétisme

Logo-athletisme

Jeux Olympique de Paris en 1900

paris_1900

Michel Théato, champion olympique du marathon à Paris en 1900

Michel Théato, champion olympique du marathon à Paris en 1900.Sur la ligne de départ au Pré-Catelan.
A droite : Daunis-Touquet (1), Champion (2), Théato (3), Newton (4)….
A gauche : Fast (14), Marchais (13)…

Dès sa création l’USFSA se distingue dans la lutte contre le professionnalisme sportif, particulièrement en athlétisme, et impose sa vision comme modèle pour longtemps.Elle organise les premiers championnats de France en 1888 avec quatre épreuves au programme : 100 m, 400 m, 1 500 m et 110 m haies. Le Racingman René Cavally y remporte le 100 et le 400 m. Les épreuves se déroulent ensuite pendant 20 ans à la Croix-Catelan, sauf en 1890 (aux Tuileries), 1906 et 1908 (au Parc de Saint-Cloud).

À partir de 1909, les championnats ont lieu au Stade du Matin à Colombes, propriété du journal Le matin et consacré également au football et au rugby. Les premiers grands champions et championnes français d’athlétisme sont de cette époque : Frantz Reichel, Michel Théato, Henri Deloge, Jean Bouin, Géo André, Violette Morris, Lucie Bréard ; Pierre Lewden dont le record de France de saut en hauteur n’est battu qu’en 1945 commence sa carrière sous les couleurs de l’USFSA. Le 17 juillet 1912, à la suite des Jeux olympiques de Stockholm, l’USFSA participe avec 17 autres fédérations nationales à la création de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF).

Henri Deloge, champion de France de 1899 à 1902 et médaille d'argent aux Jeux de Paris sur 1 500 mètres
Henri Deloge, champion de France de 1899 à 1902 et médaille d’argent aux Jeux de Paris sur 1 500 mètres

 Année  Lieu LP   Stades
1888 Paris France.ping Croix-Catelan
1889 Paris France.ping Croix-Catelan
1890 Paris France.ping Tuileries
1891 Paris France.ping Croix-Catelan
1892 Paris France.ping Croix-Catelan
1893 Paris France.ping Croix-Catelan
1894 Paris France.ping Croix-Catelan
1895 Paris France.ping Croix-Catelan
1896 Paris France.ping Croix-Catelan
1897 Paris France.ping Croix-Catelan
1898 Paris France.ping Croix-Catelan
1899 Paris France.ping Croix-Catelan
1900 Paris France.ping Croix-Catelan
1901 Paris France.ping Croix-Catelan
1902 Paris France.ping Croix-Catelan
1903 Paris France.ping Croix-Catelan
1904 Paris France.ping Croix-Catelan
1905 Paris France.ping Croix-Catelan
1906 Paris France.ping Parc de Saint-Cloud
1907 Paris France.ping Croix-Catelan
1908 Paris France.ping Parc de Saint-Cloud
1909 Colombes France.ping Stade du Matin
1910 Paris France.ping Croix-Catelan
1911 Colombes France.ping Stade du Matin
1912 Colombes France.ping Stade du Matin
1913 Colombes France.ping Stade du Matin
1914 Colombes France.ping Stade du Matin
1er guerre Championnats USFSA  Première Guerre mondiale
1917 Paris France.ping Croix-Catelan
1918 Saint-Cloud France.ping Parc de Saint-Cloud
1919 Colombes France.ping Stade du Matin
1920 Paris France.ping Stade Pershing

Athletics pictogram.svg Georges AndréGéo_André
Plaque commémorative à Géo André

Plaque commémorative à Géo André, athlète, rugbyman et pilote de chasse français
athlète, rugbyman et pilote de chasse français

Dès 1917 les compétitions d’athlétisme de l’USFSA s’ouvrent aux féminines, en dépit des réserves de la Faculté de médecine et des positions tranchées prises par Pierre de Coubertin sur le sujet. La Fédération française d’athlétisme (FFA) est créée le 20 novembre 1920 avec Joseph Genet, ancien champion de cross-country, à la présidence (1920-1937). Cependant les sections féminines se regroupent d’abord début 1921 au sein d’une Fédération féminine française des sports athlétiques (FFFSA) avant de fusionner avec l’Union française de gymnastique féminine au sein d’une non moins éphémère Fédération féminine française de gymnastique et sports (FFFGS) qui devient dans l’année même Fédération féminine française de gymnastique et d’éducation physique (FFFGEP).

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football