1.1.1 Début au nord d’une ligne Caen-Paris-Laon

1.1.1 Début au nord d’une ligne Caen-Paris-Laon

Genèse-les Anglais de France 1880-1914

Histoire du football en France

Genèse : les Anglais de France (1880-1914)

Début au nord d’une ligne Caen-Paris-Laon (fin du XIXe siècle)

Inventé par les Britanniques, le football codifié à Londres en 1863 est d’abord pratiqué en France au nord d’une ligne Caen – Paris – Laon, principalement en milieu scolaire. L’un des premiers cas est signalé en décembre 1867 dans un article du Monde illustré qui mentionne la pratique à l’institution internationale de Chatou, banlieue ouest de Paris, sur l’initiative d’élèves du collège international de Londres. Dès les années 1880, le football est l’un des jeux préférés des écoliers et lycéens. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce ne sont que très rarement les professeurs de gymnastique qui introduisent le jeu dans les cours de récréation. Les professeurs d’anglais, en revanche, rapportent ballons et règles du jeu de leurs voyages linguistiques au Royaume-Uni.

Parallèlement à cette introduction en milieu scolaire, quelques Anglais font démonstration de leur sport au cours de rencontres qui marquent parfois longtemps les mémoires. Ainsi, les ports et les villes de passage connaissent ces rencontres précoces. Les Français sont rarement conviés à jouer et les Anglais repartent toujours avec leur ballon. Les retombées locales sur la diffusion du jeu sont quasi nulles.

Le football s’organisant rapidement en Angleterre (professionnalisme dès 1885), la France ne peut rester longtemps à l’écart de ce nouveau phénomène. D’autant qu’un large mouvement très anglophile marquant la bourgeoisie depuis le Second Empire aide activement à l’introduction en France de la pratique sportive (aviron, athlétisme…). Toutefois, ces premiers sportifs français sont exclusivement recrutés parmi les meilleures familles du pays. La pratique du sport est alors perçue comme une forme de privilège. Or le professionnalisme bouleverse les habitudes de cette élite guindée.

Ainsi, en 1914, l’Angleterre compte plus de 400 clubs professionnels et 6 000 joueurs opèrent sous ce statut. 4 740 sont même syndiqués. L’opposition très farouche des dirigeants du sport français face à ces dérives britanniques pèse très lourdement sur l’expansion du football en France. L’Union des sociétés françaises de sports athlétiques (USFSA), fédération omnisports fondée en 1887, a vocation à gérer l’ensemble du sport français.

Le football est clairement boycotté par l’USFSA en raison de la peur panique du professionnalisme, des transferts et des paris (perçus alors en France comme le pire des défauts anglais) que génère ce sport outre-Manche. En revanche, le premier championnat de France USFSA de « football-rugby » a lieu dès 1891. Plusieurs dizaines de formations de rugby sont alors recensées à Paris, surtout en milieu scolaire. Le 12 décembre 1888, se tient au Bois de Boulogne (Paris) en présence du président de la République, Sadi Carnot, un match opposant deux équipes de l’Association athlétique des élèves de l’école de Monge, fondée un mois plus tôt.

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football