1.3 âge dor des ligues régionales

1.3 âge dor des ligues régionales

L’âge d’or des ligues régionales 1918-1932

L’âge d’or des ligues régionales ; éclosion et critiques du football féminin (1918-1932)

Les Ligues régionales se créent à l’initiative des clubs, souvent sur les ruines des comités régionaux de l’U.S.F.S.A. La Ligue du Nord est la première fondée (1918). En 1921, 18 ligues régionales se partagent le territoire national. Les championnats de Division d’Honneur qu’elles organisent permettent l’émergence de nombreux clubs cultivant les rivalités locales.

Les clubs à caractère corporatif défrayent rapidement la chronique et les clubs « civils » demandent leur retrait des compétitions. La Fédération tranche en interdisant les noms à caractère corpo. Le Club Athlétique de la Société Générale devient Club Athlétique des Sports Généraux, par exemple. Toutefois, rien n’interdit à une entreprise ou à un groupe d’entreprises de soutenir un club : Peugeot à Sochaux ou Casino à Saint-Étienne, notamment. Pour les clubs refusant cet abandon d’une partie de leur identité, des compétitions corpo sont mises en place.

CA_Paris_1920-cdfCercle athlétique de Paris remportent la finale face au Havre Athletic Club

La Coupe de France s’affirme, surtout de 1920 à 1932, comme la compétition de référence par excellence. Dès cette période, les grands clubs tentent de limiter le nombre des inscrits afin d’en faire une compétition élitiste. C’est pourtant son caractère ouvert qui fait la grandeur de cette Coupe nationale à la réputation sans égale sur tout le continent. Même les poussives tentatives de mise en place d’un championnat de France à la fin des années 1920 ne font que peu d’ombre à la Coupe Charles Simon. Ce championnat de France opposait pourtant les champions régionaux mais intéressa peu joueurs et spectateurs. Le champion, c’était alors le vainqueur de la Coupe de France.

L’amateurisme est toujours de rigueur dans les années 1920 et le débat houleux à son sujet. La Ligue de Paris est particulièrement rigide sur ce point et traque l’amateurisme marron. C’est beaucoup moins vrai en province. Ainsi, en 1922, le tenace Frantz Reichel (Racing club de France) prophétise que « le football professionnel anglais périra s’il reste cantonné sur le sol britannique ».

Le Premier match international féminin a lieu le 29 avril 1920, entre une formation anglaise de Preston, les Dick-Kerr’s Ladies, et une sélection des meilleures joueuses françaises. Ce match déplace plus de 25 000 spectateurs à Deepdale. L’Angleterre gagne 2-0. Toutefois, la pratique du football en public par les femmes fait l’objet de fortes critiques, notamment par un journaliste de l’Auto qui le juge « intolérable ». D’une façon plus générale, la pratique du sport par les femmes est accusée de nuire à leur santé, et déclenche une peur collective de leur « masculinisation » et de leur émancipation. Victime de ces attaques, le championnat de France de football féminin s’arrête en 1933.

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football