2.1.5 Années 1990

2.1.5 Années 1990

Année 1990 des clubs français

UEFA

Compétitions UEFA

clubfrancais

Historique des clubs Français

Années 1990

Les clubs français disputent la Coupe d’Europe des clubs champions puis la Ligue des champions à partir de la saison 1992-1993, la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe, la Coupe UEFA et la Coupe Intertoto qui est créée en 1995. Les meilleurs performances sont les deux victoires de l’Olympique de Marseille en C1 1993 et du Paris Saint-Germain en C2 1996. Ces campagnes victorieuses atténuent cinq performances qui auraient fait partie des meilleures dans toutes les autres décennies (finale C1 1991 de l’OM, finale C2 1992 de Monaco, finale C3 1996 de Bordeaux, finale C2 1997 du PSG et finale C3 1999 de l’OM).

En 1990, deux clubs français atteignent des demi-finales. En C1, l’OM sort les Danois du Brøndby IF, l’AEK Athènes puis le CFKA Sredets Sofia avant de tomber contre le Benfica Lisbonne en demi (score cumulé 2-2, Benfica qualifié au nombre de buts inscrit à l’extérieur). En C2, l’AS Monaco dispute six matchs et sort contre la Sampdoria à l’avant-dernière marche. En C3, l’AJ Auxerre réalise la meilleure performance avec une place de quart de finaliste contre la Fiorentina; le FC Sochaux est éliminé deux tours plus tôt par ces mêmes florentins. Le Paris SG est sorti par la Juventus en seizième.

En 1991, l’Olympique de Marseille atteint la finale de Coupe d’Europe des clubs champions. Pour cela, ils sortent notamment le Milan AC en quart dont le match retour est gagné par 3-0 sur tapis vert. Les Marseillais s’inclinent aux tirs au but contre l’Étoile rouge de Belgrade après un score de 0-0 à la fin des prolongations. En Coupe des coupes, Montpellier est sorti en quart de finale par Manchester United. En Coupe UEFA, Bordeaux et Monaco sortent respectivement huitième de finaliste contre l’AS Rome (score cumulé 0-7) et le Torpedo Moscou.

En 1992, Monaco signe une finale de Coupe des coupes contre le Werder Brême qu’il perde 0-2. Lors des tours précédents, il élimine l’AS Rome et le Feyenoord Rotterdam. L’OM est sorti en huitième de C1 par le Sparta Prague. Auxerre, Cannes et Lyon sont les représentants français en Coupe UEFA et les trois clubs sortent en seizième contre Liverpool, le Dynamo Moscou et Trabzonspor (4-8 score cumulé pour l’élimination lyonnaise).

En 1993, l’Olympique de Marseille gagne la Ligue des champions. Après deux tours à élimination directe, le club joue un tour de poules dont il finit premier aux dépens des Glasgow Rangers, du Club Bruges et du CSKA Moscou et se qualifie pour la finale où il rencontre le Milan AC. Les olympiens gagnent 1-0 sur un but de Basile Boli devant quelque 65 000 spectateurs du Stade olympique de Munich. En C2, Monaco est sorti par l’Olympiakos en huitième. La campagne UEFA livre aussi deux belles performances de l’AJ Auxerre et du Paris SG qui finissent en demi-finale. Les premiers cités perdent contre le Borussia Dortmund aux tir aux but après avoir éliminé l’Ajax Amsterdam au tour précédent; les seconds cités éliminent le Real Madrid en quart puis tombent contre la Juventus. En huitième, les deux clubs français sortent victorieux d’une double confrontation franco-belge aux dépens du Standard de liège et de la RSC Anderlecht. Le SM Caen est éliminé en trente-deuxième par le club espagnol du Real Saragosse

En 1994, l’AS Monaco se qualifie pour le tour de groupe de C1 et sort qualifié pour les demis avec le FC Barcelone aux dépens du Spartak Moscou et de Galatasaray. Le club affronte le Milan AC et s’incline 0-3. En C2, le Paris SG sort de nouveau le Real Madrid en quart dont une victoire 0-1 à l’aller à Madrid. Le club anglais d’Arsenal les élimine aux portes de la finale. En Coupe UEFA, le 1er tour offre une double confrontation franco-espagnole dont Auxerre et Nantes sortent vaincus par le CD Tenerife et par le Valence CF. Bordeaux se hisse en huitième de finale et sort contre le Karlsruher SC.

En 1995, le Paris SG sort vainqueur de son groupe (Bayern Munich, Dinamo Kiev, Spartak Moscou) avec six matchs et six victoires et affronte le FC Barcelone en quart de finale de C1 qu’il élimine sur un score cumulé de 3-2. Le Milan AC sort les parisiens sur un score cumulé de 0-3 en demi-finale. En Coupe des coupes, l’AJ Auxerre sort contre Arsenal en quart. En coupe UEFA, trois clubs français sont éliminés en seizième (l’OM par le FC Sion, l’AS Cannes par l’Admira Wacker et les Girondins de Bordeaux par le GKS Katowice). Le FC Nantes est sorti en quart de finale par le Bayer Leverkusen.

En 1996, deux clubs disputent une finale européenne. Le Paris Saint-Germain gagne la Coupe des coupes. Après avoir sorti les norvégiens du Molde FK, les écossais du Celtic Glasgow, les italiens du Parme FC et les espagnols du Deportivo la Corogne, ils se qualifie pour la finale où il rencontre le Rapid Vienne. Les parisiens gagnent 1-0 sur un but de Bruno N’Gotty devant quelque 38 000 spectateurs du Stade du Roi Baudouin de Bruxelles. Le FC Nantes sort deuxième de son groupe de C1 (Panathinaïkos, FC Porto, AaB Ålborg) avec deux victoires, trois nuls, une défaite et affronte le Spartak Moscou en quart de finale qu’il élimine sur un score cumulé de 4-2. La Juve sort les Nantais sur un score cumulé de 3-4 en demi-finale. En C3, les Girondins de Bordeaux atteignent eux aussi la finale mais qui connait un sort plus malheureux que celle de Paris (défaite 1-5 en score cumulé contre le Bayern Munich). Pour parvenir à ce stade, le club bordelais passe cinq tours et élimine les équipes du FK Vardar Skopje, du Rotor Volgograd, du Betis Séville, du Milan AC et du Slavia Prague. Les autres clubs français participants sont éliminées en 1/32 : Monaco par Leeds United; puis en 1/16 : Auxerre et Strasbourg par Nottingham Forest et le Milan AC; puis en 1/8 : Lyon et Lens par Nottingham Forest et le Slavia Prague. Auparavant, quatre clubs participent à la Coupe Intertoto; Metz est éliminé par Strasbourg et l’AS Cannes ne sort pas de son groupe. Bordeaux et Strasbourg remportent la Coupe et se qualifie pour la C3. Ainsi Bordeaux cumule dix-huit matchs pour atteindre sa finale de Coupe UEFA.

En 1997, l’AJ Auxerre se qualifie pour les quarts de finale de C1 au terme de la phase de poules puis tombent contre le Borussia Dortmund (score cumulé 1-4). Paris se qualifie de nouveau en finale de la Coupe des coupes et y affronte le FC Barcelone qui les bat 0-1. Aux tours précédents, les parisiens éliminent le FC Vaduz, le Galatasaray, l’AEK Athènes et Liverpool. Le Nîmes Olympique est sorti en huitième de C2 par l’AIK Solna. En Coupe UEFA, Lens, Guingamp et Montpellier sont sortis en trente-deuxième de finale par la Lazio, l’Inter Milan et le Sporting Portugal. Metz tombe contre Newcastle United en huitième. Monaco sort le Hambourg SV et Newcastle sur des scores cumulés de 5-0 et 4-0 avant d’être éliminé par l’Inter en demi-finale. La Coupe Intertoto est joué précédemment par Nantes (élimination en 1/2), Rennes et Strasbourg (élimination en phase de poules) et par Guingamp qui la remporte et se qualifie pour la Coupe UEFA.

En 1998, deux clubs français joue la Ligue des champions. Le Paris SG termine sa phase de poules avec un bilan de quatre victoires et deux défaites mais est tout de même éliminé. L’AS Monaco se qualifie pour les quarts de finale où il dispose de Manchester United et sort le tour suivant contre la Juventus sur un score cumulé de 4-6. En Coupe des coupes, l’OGC Nice sort en huitième de finale contre le Slavia Prague. Sept clubs participent à la C3. En 32e, le double duel franco-danois voit l’élimination du FC Nantes par l’AGF Århus et la qualification de l’Olympique lyonnais; les Girondins tombent contre Aston Villa. En 16e, l’Inter Milan, le Karlsruher SC et le Steaua Bucarest sortent Lyon, Metz et Bastia, l’AJ Auxerre sort Liverpool. En 8e, les milanais sortent les strasbourgeois malgré à l’aller du Racing (2-0 à Strasbourg, 3-0 à Milan). En quart, l’AJ Auxerre est sorti par la Lazio. Auxerre et Bastia remportent préalablement la Coupe Intertoto ainsi que l’Olympique lyonnais aux dépens du Montpellier HSC en finale aller-retour et accèdent tous les trois à la C.

En 1999, l’Olympique de Marseille atteint la finale de Coupe UEFA. Le FC Metz est éliminé en tour préliminaire de la C1 par le HJK Helsinki tandis que le RC Lens ne sort pas de son groupe composé du Dinamo Kiev, d’Arsenal et du Panathinaïkos. En C2, le Paris SG est éliminé dès son 1er tour par le Maccabi Haïfa. En Coupe Intertoto, Auxerre et Bastia sont respectivement sortis par le RCD Espanyol et le Vojvodina donc seul cinq clubs français disputent la Coupe UEFA. L’Étoile rouge de Belgrade élimine Metz en 32e. Les huitième de finale voit un confrontation OM-Monaco dont les marseillais sortent vainqueurs. Lyon et Bordeaux termine leur parcours en quart de finale, respectivement contre le Bologne FC et le Parme FC; que l’OM affronte en demi puis en finale où le club s’incline par 0-3 à la dernière marche au Stade Loujniki de Moscou contre les parmesans.

Performance des clubs dans les années 1990

Saison LC Clubs participants 1992-presentLigue des Champions c-d-c-uefaCoupe des coupes 1971-2009Coupe UEFA intertotocupCoupe Intertoto
1989-90 Olympique de Marseille 1/2 finale
AS Monaco 1/2 finale
AJ Auxerre 1/4 finale
FC Sochaux-Montbéliard 1/16 finale
Paris Saint-Germain  – 1/16 finale  –
1990-91 Olympique Marseille icones_2Finale  –
Montpellier HSC  – 1/4 finale
AS Monaco  – 1/8 finale
Girondins de Bordeaux  – 1/8 finale  –
1991-92 Olympique de Marseille 1/8 finale  –
AS Monaco icones_2Finale
AS Cannes 1/16 finale
AJ Auxerre 1/16 finale
Olympique Lyonnais  – 1/16 finale
1992-93 Olympique Marseille trophyVainqueur
AS Monaco 1/8 finale
Paris Saint-Germain  – 1/2 finale
AJ Auxerre 1/2 finale
SM Caen 1/32 finale
1993-94 AS Monaco 1/2 finale
Paris Saint-Germain 1/2 finale 1/32 finale
AJ Auxerre 1/16 finale
FC Nantes 1/32 finale  –
Girondins de Bordeaux  –
1994-95 Paris Saint-Germain 1/2 finale  –
AJ Auxerre 1/4 finale  –
Olympique de Marseille  – 1/16 finale
AS Cannes  – 1/16 finale
Girondins de Bordeaux 1/16 finale
AJ Auxerre 1/4 finale  –
1995-96 FC Nantes 1/2 finale 1/32 finale  –
Paris Saint-Germain trophyVainqueur  –
Girondins Bordeaux icones_2Finale trophyVainqueur
AJ Auxerre 1/16 finale
Olympique Lyonnais 1/8 finale
RC Strasbourg 1/16 finale trophyVainqueur
RC Lens  – 1/8 finale
FC Metz 1/4 finale
AS Cannes 2ème Gr. 8
1996-97 AJ Auxerre 1/4 finale
Paris Saint-Germain icones_2Finale
Nîmes Olympique 1/16 finale
EA Guingamp 1/4 finale 1/32 finale trophyVainqueur
Montpellier HSC 1/16 finale 1/32 finale
RC Lens 1/32 finale
FC Metz 1/8 finale
AS Monaco  – 1/2 finale
RC Strasbourg  – 3ème Gr. 11
FC Nantes  – 1/2 finale
Stade Rennais 4ème Gr. 6
1997-98 Paris Saint-Germain 2ème Gr. E  –
AS Monaco  1/2 finale  –
OGC Nice 1/8 finale  –
FC Nantes 1/32 finale  –
Girondins de Bordeaux 1/32 finale
Olympique Lyonnais 1/16 finale trophyVainqueur
FC Metz 1/16 finale  –
SC Bastia  – 1/16 finale trophyVainqueur
RC Strasbourg  – 1/8 finale  –
AJ Auxerre 1/4 finale trophyVainqueur
Montpellier HSC  –  icones_2Finale
1998-99 FC Metz Tour Préliminaire  –
RC Lens 2ème Gr. E
Paris Saint-Germain 1/16 finale  –  –
Olympique Marseille  –  icones_2Finale  –
AS Monaco  – 1/8 finale  –
FC Metz  – 1/32 finale  –
Girondins de Bordeaux  – 1/4 finale  –
Olympique Lyonnais  – 1/4 finale  –
AJ Auxerre  –  –  – 1/4 finale
SC Bastia  –  – 1/2 finale

Les performances notées dans le tableau sont standardisées sur le modèle N-ième de finaliste.

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football