1.4 Président SAFE

1.4 Président SAFE

Président du Syndicat des Arbitres du Football d’Elite

img11

Interview d’Olivier Lamarre, Président du Syndicat des Arbitres du Football d’Elite

photoofficielle2012olivier_lamarreOlivier Lamarre, ancien arbitre Fédéral 1 et membre de la Haute Autorité du Football Français où il représente les arbitres d’élite, a été nommé à la présidence du SAFE (Syndicat des Arbitres du Football d’Elite) le 25 septembre dernier où il succède à Stéphane Lannoy, démissionnaire. Il revient sur cette nomination et les projets qu’il souhaite mener avec le SAFE.

Olivier Lamarre, nouveau président du SAFE. (source photo : www.safe-arbitres.fr)

– Olivier Lamarre, vous avez été élu président du SAFE suite au retrait de Stéphane Lannoy. Quelle fût votre première réaction ?

– « C’est un honneur de succéder à d’illustres présidents depuis la création du SAFE. La sécurité et la protection de l’image des arbitres, le statut de nos adhérents, la reconversion sont des sujets importants qui nous préoccupent. Il faut permettre à nos arbitres d’élite de pouvoir exercer leur activité dans les meilleures conditions. Aujourd’hui par exemple, un arbitre assistant Fédéral 2 gagne un peu plus que le SMIC par mois. Nous souhaitons faire évoluer cela et contribuer, par nos propositions, à ce que l’arbitrage continue de progresser et soit toujours plus respecté. »

– Etait-ce une volonté du SAFE d’élire un président n’étant plus en activité arbitrale ?

– « Suite aux difficultés qu’un président en activité peut rencontrer avec la Fédération s’il est amené à exprimer publiquement des désaccords, le SAFE a pensé préférable d’opter pour cette solution. Nous allons poursuivre le travail réalisé jusqu’ici et, pour cela, le bureau du SAFE reste inchangé après le départ de Stéphane, comme Stéphane l’a souhaité lui-même du reste. »

– Vous succédez à Stéphane Lannoy qui a démissionné suite à sa suspension. Un mot sur cette affaire ?

– « Le syndicat a fait savoir qu’il n’acceptait pas la sanction de son Président. Le SAFE a également rappelé qu’il restera attentif à sa capacité de libre expression, car la liberté d’expression syndicale est un droit fondamental. »

Le statut de l’arbitre a beaucoup évolué ces dernières années. Quels sont les projets qui vous tiennent à coeur ?

– « La première intervention du nouveau bureau auprès de nos instances, FFF et LFP, a été pour rappeler l’absolue nécessité de garantir la sécurité de nos arbitres de L1 et L2 lorsqu’ils vont officier. Il doit en être de même pour les arbitres des championnats amateurs. Et dès début novembre, nous présenterons à nos instances les propositions de notre syndicat, travaillées depuis plusieurs mois, pour continuer à faire progresser l’arbitrage et permettre une reconnaissance des arbitres à la hauteur de leur investissement. »

Le Sporting Club de Bastia a récemment publié un communiqué dénonçant les décisions arbitrales dont seraient victimes les Bastiais. Quelle fût votre réaction ?

– « Nous ne focalisons pas sur tel ou tel club et suite à des déclarations et comportements relevés dans plusieurs clubs en septembre, nous avons alerté la FFF et la LFP. De nombreux clubs ont en effet fait des déclarations qui nuisent au climat de sérénité dans lequel doivent évoluer les arbitres, et au-delà qui portent atteinte aux valeurs que doit véhiculer le football. »

– La commission de visionnage n’existe plus. Le regrettez-vous ?

– « Cette commission présentait le risque de ré-arbitrer les matchs, comme l’ont fait savoir de manière unie les acteurs du football. L’essentiel reste que les commissions puissent se saisir des faits qui se produisent sur les terrains de L1 et L2, pour les traiter à leur juste niveau. »

Olivier LAMARRE

  • Né le 16 novembre 1970 à Bourges
  • Profession : Directeur adjoint de la Production Nucléaire EDF
  • Arbitre de la Fédération de 1995 à 2009.
  • Arbitre Fédéral 1 durant la saison 2007/2008
  • Un modèle dans l’arbitrage : « Tous, qu’ils soient amateurs ou professionnels méritent beaucoup de respect et d’admiration dans la difficile tâche qu’ils accomplissent chaque week-end. »

Merci à Olivier Lamarre d’avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Lionel SCHNEIDER

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football