2.1 Ballon d’or 1956-2011

2.1 Ballon d’or 1956-2011

Palmarès Ballon dor 1956-2011

Ballon d’or France Football

Winner_S_Podium_

 1956-2011

An LP trophyVainqueur LC Club LC icones_2Deuxième LC Club LC icones_00537Troisième LC Club
1956 Angleterre Stanley Matthews Angleterre Blackpool FC Espagne Alfredo Di Stéfano Real Madrid France Raymond Kopa Espagne Real Madrid
1957 Espagne Alfredo Di Stéfano Espagne Real Madrid Angleterre  Billy Wright Angleterre Wolverhampton FC Angleterre Ducan Edwards Angleterre Manchester United
1958 France Raymond Kopa Espagne Real Madrid Allemagne Helmut Rahn Allemagne Rot-weiss- France Just Fontaine France Stade de REims
1959 Espagne Alfredo Di Stéfano(2) Espagne Real Madrid France Raymond Kopa Espagne Real Madrid Angleterre John Charles Italie Juventus FC
1960 Espagne Luis Suarez M. Espagne FC Barcelone Hongrie Ferenc Puskaas Espagne Real Madrid Allemagne Uwe Seeler Allemagne Hamburg SV
1961 Italie Omar Sivori Italie Juventus FC Espagne Luis Suarez M. Italie Inter Milan Angleterre Johnny Haynes Angleterre Fulham FC
1962 TCH Josef Masopust TCH Dukla Prague Portugal Eusébio Portugal Benfica Lisbonne Allemagne Karl-Heinz Schellinger Allemagne FC Cologne
1963 URS Lev Yachine URS Dynamo Moscou Hongrie Gianni Rivera Italie AC Milan Angleterre Jimmy Greaves Angleterre Tottenham Hospur
1964 Écosse Denis Law Angleterre Manchester United Espagne Luis Suarez M. Italie Inter Milan Espagne Amancio Amaro Espagne Real Madrid
1965 Portugal Eusébio Portugal Benfica Lisbonne Italie Giancoto Fachetti Italie Inter Milan Espagne Luis Suarez M. Italie Inter Milan
1966 Angleterre Bobby Charlton Angleterre Manchester United Portugal Eusébio Portugal Benfica Lisbonne Allemagne Franz-Beckenbauer Allemagne Bayern-Munich
1967 Hongrie Florian Albert Hongrie Ferencvaros TC Angleterre Bobby Charlton Angleterre Manchester United Écosse Jimmy Johnstone Écosse Celtic Glasgow
1968 Angleterre George Best Angleterre Manchester United Angleterre Bobby Charlton Angleterre Manchester United YUG Dragan Dzajic YUG Etoile Rouge Belgrade
1969 Italie Gianni Rivera Italie AC Milan Italie Luigi Riva Italie Cagliari Calcio Allemagne Gerd Müller Allemagne Bayern-Munich
1970 Allemagne Gerd Müller Allemagne Bayern-Munich Angleterre Bobby Charlton Angleterre Westham United Italie Luigi Riva Italie Cagliari Calcio
1971 Pays-Bas Johan Cruyff Pays-Bas Ajax Amsterdam Italie Alessandro Mazzola Italie Inter Milan Angleterre Geoge Best Angleterre Manchester United
1972 Allemagne Franz-Beckenbauer Allemagne Bayern-Munich Allemagne Gerd Müller Allemagne Bayern-Munich Allemagne Gunter Netzer Allemagne Borussia M’Gladbach
1973 Pays-Bas Johan Cruyff Espagne FC Barcelone Italie Dino Zoff Italie Juventus Allemagne Gerd Müller Allemagne Bayern-Munich
1974 Pays-Bas Johan Cruyff(2) Espagne FC Barcelone Allemagne Franz-Beckenbauer Allemagne Bayern-Munich Pologne Kazimierz Deyna Pologne Legia Varsovie
1975 URS Oleg Blokhine URS Dynamo Kiev Allemagne Franz-Beckenbauer Allemagne Bayern-Munich Pays-Bas Johan Cruyff Espagne FC Barcelone
1976 Allemagne Franz-Beckenbauer(2) Allemagne Bayern-Munich Pays-Bas Rob Rensenbrick Belgique RSC Anderlecht TCH Ivo Viktor TCH Dukla Prague
1977 Danemark Allan Simonsen Allemagne Borussia M’Gladbach Angleterre Kevin Keegan Allemagne Hambourg SV France Michel Platini France AS Nancy-Lorraine
1978 Angleterre Kevin Keegan Allemagne Hambourg SV Autriche Hans Krankl Espagne FC Barcelone Pays-Bas Rob Rensenbrick Belgique RSC Anderlecht
1979 Angleterre Kevin Keegan(2) Allemagne Bayern-Munich Allemagne Karl-Heinz Rummenigge Allemagne Bayern-Munich Pays-Bas Ruud Krom Pays-Bas Ruud Krom
1980 Allemagne Karl-Heinz Rummenigge Allemagne Bayern-Munich Allemagne Bernd Schuster Espagne FC Barcelone France Michel Platini France AS Saint-Etienne
1981 Allemagne Karl-Heinz Rummenigge(2) Allemagne Bayern-Munich Allemagne Paul Breitner Allemagne Bayern-Munich Allemagne Bernd Schuster Espagne FC Barcelone
1982 Italie Paolo Rossi Italie Juventus France Alain Giresse France Girondins Bordeaux Pologne Zbigniew Boniek Italie Juventus
1983 France Michel Platini Italie Juventus Écosse Kenny Daglish Angleterre Liverpool FC Danemark Allan Simonsen Danemark Vejle BK
1984 France Michel Platini(2) Italie Juventus France Jean Tigana France Girondins Bordeaux Danemark Preben Elkjaer Larsen Italie Hellas Vérone
1985 France Michel Platini(3) Italie Juventus Danemark Preben Elkjaer Larsen Italie Hellas Vérone Allemagne Bernd Schuster Espagne FC Barcelone
1986 URS Igor Belanov URS Dynamo Kiev Angleterre Gary Lineker Espagne FC Barcelone Espagne Emilio Brutagueño Espagne Réal Madrid
1987 Pays-Bas Ruud Gullit Italie AC Milan Portugal Paulo Futre Espagne Atlético adrid Espagne Emilio Brutagueño Espagne Réal Madrid
1988 Pays-Bas Marco Van Basten Italie AC Milan Pays-Bas Ruud Gullit Italie AC Milan Pays-Bas Frank Rijkaard Italie AC Milan
1989 Pays-Bas Marco Van Basten(2) Italie AC Milan Italie Franco Baresi Italie AC Milan Pays-Bas Frank Rijkaard Italie AC Milan
1990 Allemagne Lothar Matthäus Italie Inter Milan Italie Salvatore Shillaci Italie Juventis Allemagne Andréas Brehme Italie Inter Milan
1991 France Jean-Pierre Papin France Olympique Marseille YUG Dejan Savicevic YUG Etoile Rouge Belgrade
YUG Darko Pancev YUG Etoile Rouge Belgrade
Allemagne Lothar Matthäus Italie Inter Milan  –
1992 Pays-Bas Marco Van Basten(3) Italie AC Milan Bulgarie Hristo Stoichkov Espagne FC Barcelone Pays-Bas Dennis Bergkamp Pays-Bas Ajax Amsterdam
1993 Italie Roberto Baggio Italie Juventus Pays-Bas Dennis Bergkamp Italie Inter Milan France Eric Cantona Angleterre Manchester United
1994 Bulgarie Hristo Stoichkov Espagne FC Barcelone Italie Roberto Baggio Italie Juventus Italie Paolo Maldini Italie AC Milan
Meilleur joueur évoluant dans club européen Meilleur joueur évoluant dans un club européen Meilleur joueur évoluant dans un club européen
1995 Liberia George Weah Italie AC Milan Allemagne Jürgen Klinsmann Allemagne Bayern Munich Finlande Jari Litmanen Pays-Bas Ajax Amsterdam
1996 Allemagne Matthias Sammer Allemagne Borussia Dortmund bra Ronaldo Espagne FC Barcelone Angleterre Alan Shearer Angleterre Newcastle United
1997 bra Ronaldo Italie Inter de Milan YUG Predrag Mijatovic Espagne Réal Madrid France Zinédine Zidane Italie Juventus
1998 France Zinédine Zidane Italie Juventus Croatie Davor Suker Espagne Réal Madrid bra Ronaldo Italie Inter milan
1999 bra Rivaldo Espagne FC Barcelone Angleterre David Beckham Angleterre Manchester United Ukraine Andriy Chevtchenko Italie AC Milan
2000 Portugal Luis Figo Espagne Réal Madrid France Zinédine Zidane Italie Juventus Ukraine Andriy Chevtchenko Italie AC Milan
2001 Angleterre Michael Owen Angleterre Liverpool FC Espagne Raul Espagne Réal Madrid Allemagne Oliver Kahn Allemagne Bayern Munich
2002 bra Ronaldo(2) Espagne Réal Madrid bra Roberto Carlos Espagne Réal Madrid Allemagne Oliver Kahn Allemagne Bayern Munich
2003 TCH Pavel Nedved Italie Juventus France Thierry Henry Angleterre Arsenal FC Italie Paolo Maldini Italie AC Milan
2004 Ukraine Andriy Chevtchenko Italie AC Milan Portugal Deco Espagne FC Barcelone bra Ronaldinho Espagne FC Barcelone
2005 bra Ronaldinho Espagne FC Barcelone Angleterre Frank Lampard Angleterre Chelsea FC Angleterre Steven Gerrard Angleterre Arsenal FC
2006 Italie Fabio Cannavaro Espagne Réal Madrid Italie Gianluigi Buffon Italie Juventus France Thierry Henry Angleterre Arsenal FC
Meilleur joueur du Monde Meilleur joueur Monde Meilleur joueur Monde
2007 bra Kaka Italie AC Milan Portugal Crisitiano Ronaldo Angleterre Manchester United arg Lionel Messi Espagne FC Barcelone
2008 Portugal Crisitiano Ronaldo Angleterre Manchester United arg Lionel Messi Espagne FC Barcelone Espagne Fernando Torres Angleterre Liverpool FC
2009 arg Lionel Messi Espagne FC Barcelone Portugal Crisitiano Ronaldo Espagne Réal Madrid Espagne Xavi Espagne FC Barcelone
FIFA Ballon d’or FIFA Ballon d’or FIFA Ballon d’or FIFA Ballon d’or FIFA Ballon d’or FIFA Ballon d’or
2010 arg Lionel Messi(2) Espagne FC Barcelone Espagne Andrés Iniesta Espagne FC Barcelone Espagne Xavi Espagne FC Barcelone
2011 arg Lionel Messi(3) Espagne FC Barcelone Portugal Crisitiano Ronaldo Espagne Réal Madrid Espagne Xavi Espagne FC Barcelone
2012 arg Lionel Messi(4) Espagne FC Barcelone Portugal Crisitiano Ronaldo Espagne Réal Madrid Espagne Andrés Iniesta Espagne FC Barcelone
2013 Portugal Crisitiano Ronaldo(2) Espagne Réal Madrid arg Lionel Messi arg FC Barcelone France Franck Ribéry Allemagne Bayern Munich
2014 Portugal Crisitiano Ronaldo(3) Espagne Réal Madrid arg Lionel Messi arg FC Barcelone Allemagne Manuel Neuer Allemagne Bayern Munich
2015 arg Lionel Messi(5) Espagne FC Barcelone Portugal Crisitiano Ronaldo Espagne Réal Madrid bra Neymar Espagne FC Barcelone
2016 arg Lionel Messi Espagne FC Barcelone

Images liées:

Statistiques et Records Ballon dor

-Real de Madrid/Espanyol Barcelone- Liga - 12.05.2007

statistiques

Depuis 1956, seuls trois défenseurs (Franz Beckenbauer, Matthias Sammer, Fabio Cannavaro) et un gardien (Lev Yachine) ont remporté le Ballon d’Or. Cette année encore les joueurs à vocation offensive sont à l’honneur avec deux attaquants et un milieu de terrain parmi les trois finalistes (Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Andrés Iniesta).

Nombre de ballons d’or consécutifs

  • 4 Ballons d’or consécutifs : Lionel Messi
  • 3 Ballons d’or consécutifs : Michel Platini
  • 2 Ballons d’or consécutifs : Johan Cruyff, Kevin Keegan, Karl-Heinz Rummenigge, Marco van Basten et Cristiano Ronaldo

Nombre de Ballons d’or remportés

  • 5 Ballons d’or: Léo Messi (2009,2010,2011,2012,2015)
  • 3 Ballons d’or: Johan Cruyff (1971,1973 et 1974)
  • Michel Platini: (1983,1984 et 1985)
  • Marco Van Basten: (1988,1989 et 1992)
  • Cristiano Ronaldo: (2008,2013,2014)

Podiums obtenus

  • 9 podiums: Léo Messi
  • 8 podiums: Cristiano Ronaldo
  • 5 podiums: Franz Beckenbauer,Michel Platini
  • 4 podiums: Johan Cruyff, Ronaldo, Gerd Müller, Raymond Kopa et Luis Suárez Miramontes
  • 3 podiums : Bobby Charlton, Xavi, Andriy Shevchenko, Alfredo Di Stéfano, Eusébio, Kevin Keegan, Karl-Heinz Rummenigge, Bernd Schuster, Marco van Basten et Zinédine Zidane

logo_bilan_perf2_medium

Âge des Ballons d’or

  • Le plus jeune élu : 21 ans, Ronaldo en 1997 et Michael Owen en 2001
  • Le plus vieil élu : 41 ans, Stanley Matthews en 1956 Le double vainqueur le plus jeune : 23 ans, Lionel Messi en 2010
  • Le double vainqueur le plus âgé : 29 ans, Franz Beckenbauer en 1976 et Kevin Keegan en 1979
  • Le triple vainqueur le plus jeune : 24 ans, Lionel Messi en 2011
  • Le triple vainqueur le plus âgé : 30 ans, Michel Platini en 1985
  • Le plus jeune joueur présent sur le podium : 20 ans, Eusébio en 1962, Ronaldo en 1996 et Lionel Messi en 2007

Nombre de Ballons d’or remportés par Pays

  • 7 Ballons d’or: Pays-Bas et Allemagne
  • 6 Ballons d’or: France
  • 5 Ballons d’or: Italie,Brésil et Angleterre

Nombre de Ballons d’or remportés par Club

  • 11 Ballons d’or: FC Barcelone (ESP)
  • 8 Ballons d’or: Juventus Turin (ITA) et Milan AC (ITA)
  • 6 Ballons d’or: Real Madrid (ESP)

Nombre de Ballons d’or remportés par Championnat

  • 18 Ballons d’or: Série A (Italie)
  • 16 Ballons d’or: Primera Division (Espagne)
  • 9 Ballons d’or: Bundesliga (Allemagne)

Autres records

  • L’Allemagne (1972et1981) les Pays-Bas (1988) sont les seuls pays à avoir réussi à placer 3 de leurs joueurs sur le podium la même année.
  • L’AC Milan est le premier club à avoir placé trois de ses joueurs sur le podium la même année (en 1988).
  • Le FC Barcelone est le seul club à avoir placé trois de ses joueurs formés au club sur le podium la même année (en 2010).
  • Le FC Barcelone est le seul club à avoir placé au moins un de ses joueurs sur le podium durant neuf éditions consécutives (entre 2007 et 2015) série en cours.

Images liées:

France Football (magazine)

France Footbal

francefootball1
Généralités
Pays : France
Langue : Français
Périodicité du magazine :  Hebdomadaire (bi-hebdomadaire de 1974 à 1978 puis de 1997 à 2013, sous forme de France foot 2 de 1978 à 1982)
Nom précédent : Groupement des clubs autorisés à utiliser des joueurs professionnels (1946-1969)
Groupement du Football Professionnel : (1969-1981)
Ligue Nationale de Football : (1981-2002)
Genre : Presse Sportive (3€)
Date de fondation : 1946
Ville d’édition : Boulogne-Billancourt
Propriétaire : Groupe Amaury
Directeur de publication : François Morinière
Directeur de Rédaction : Gérard Ejnes
Rédacteur en chef : Rémy Lacombe
Siège : 6 Rue Léo Delibes, 75116 Paris
Lieux : France.pingFrance

France Footbal

France Football est un magazine de football français, hebdomadaire, qui sort le mardi. Il a été créé en 1946.

Sommaire
1 Historique
2 Principaux trophées
2.1 Ballon d’or
2.2 Ballon d’or africain
2.3 Étoile d’or
2.4 Joueur français de l’année
2.5 Entraîneur français de l’année
2.6 Équipes nationales de l’année
3 Citations à propos de France Football

1 Historique

« FF » partage un temps son titre et ses colonnes avec le France football officiel, organe officiel de la FFF. « Football » pratiquait déjà ainsi avant-guerre en publiant toutes les décisions prises par la FFF. « FF » prend son indépendance vis-à-vis de la FFF le 25 septembre 1947 (numéro 79).

« FF » est édité sur papier journal noir et blanc jusqu’en février 1977. Par la suite, on trouve une couverture couleur et les pages sont désormais agrafées, mais l’intérieur est toujours en noir en blanc. La couleur rogne progressivement sur les pages intérieures et depuis une dizaine d’années la plupart des pages sont en couleurs. Les ventes progressent régulièrement : environ 120 000 par numéro en 1975, environ 213 000 en 2004[???].

« FF » a expérimenté les éditions décentralisées dès les années 1970, sans succès. France football Afrique fut le titre le plus porteur, mais il périclita comme les autres. Les exemplaires des anciens numéros de FF varient d’une région à l’autre. L’édition parisienne de « FF » proposait ainsi un suivi très pointu sur le football francilien ; ce n’est plus le cas aujourd’hui. Afin de mieux coller à l’actualité du football, l’hebdo du mardi propose désormais une édition du vendredi, comme ce fut déjà le cas entre 1970 (37 numéros du 3 avril au 11 décembre avec une même numérotation que le mardi correspondant) et 1974. Ces numéros étaient verts alors que la couleur dominante des numéros du mardi était l’orange. France foot 2 succéda au supplément du vendredi de « FF », mais fut abandonné en 1982, un peu moins de cinq ans après sa création. Le France Football du vendredi est remis au goût du jour le 7 mars 1997 et se contente d’une numérotation « bis ».

L’hebdomadaire organise depuis 1955 le Ballon d’Or France-Football, également connu sous le nom de Trophée du footballeur européen de l’année à l’étranger. En juillet 2010, il fusionne avec le titre de Meilleur footballeur de l’année FIFA pour devenir le « FIFA Ballon d’or », attribué par tous les capitaines de sélections nationales, les sélectionneurs et par un journaliste de chaque pays. Ce trophée individuel était à l’origine attribué aux jours de nationalité européenne – ce qui explique, par exemple, l’absence de Diego Maradona de la liste de ses récipiendaires.

Depuis 1995, tout joueur évoluant dans un championnat européen est éligible. « FF » a également structuré l’approche des compétitions nationales avec des classements annuels pour chaque catégorie d’acteurs du football français (meilleur club, meilleur arbitre, meilleur entraineur, meilleur joueur de ligue 1 et de ligue 2, meilleur dirigeant, meilleur club de jeunes, meilleur recrutement…), en plus des « Étoiles d’Or » récompensant les meilleurs joueurs des championnats professionnels en fonction de notes attribuées à chaque journée (il existe désormais un classement distinct pour les gardiens et les joueurs de champ). « FF » distingue également le meilleur joueur français de l’année, qui est désormais élu par un jury composé des anciens vainqueurs de ce trophée.

« FF » propose depuis le mardi 20 février 2007 (no 3176), une nouvelle formule en trois rubriques : Magazine, Actualité plus deux pages consacrées aux programmes télés et deux pages dédiées à la « culture foot », sujets jusque-là négligés par FF. Cette formule a de nouveau été modifiée pour le début de saison 2008-2009, le FF vendredi devenant FF week-end avec présentation des matchs en France et dans les grands championnats, et le FF mardi faisant le compte-rendu des matchs dans la lignée de la formule précédente. De 2005 à 2007, trois guides du championnat, faisant suite aux guides déjà parus de 1953 à 1989 à l’exception de 1987, paraissent également.

Le record de vente au numéro (source NMPP) date du 14 juillet 1998, deux jours après la victoire de l’équipe de France en finale de la Coupe du monde, avec 520 000 exemplaires vendus. Concernant le numéro du vendredi, la meilleure vente date du 20 juillet 2001 avec 228 900 exemplaires. Depuis le lundi 3 novembre 2008, le site internet Francefootball.fr a lancé sa newsletter quotidienne. Tous les jours de la semaine, la « Lettre France Football » offre une actualité complète par email sur les clubs du Championnat de France de Ligue 1 et de Ligue 2.

Confrontée à la chute de la diffusion de son titre, le groupe Amaury avait ainsi tenté un repositionnement éditorial de « France Football » en 2007, puis une offre couplée avec le quotidien « L’Équipe » le 23 août 2011. Sans succès, l’édition du vendredi étant aujourd’hui enterrée, après avoir subi une chute de 11,7% de sa diffusion payée en 2012 (71 358 exemplaires vendus en moyenne). Le 9 avril 2013, France Football redevient hebdomadaire avec une sortie le mardi (Du 21 janvier 2015 au 3 février 2016, la sortie en kiosque se fait le mercredi), non couplée avec L’Équipe le 23 avril 2013.

2 Principaux trophées

ballon_dor_france_football

2.1 Ballon d’or

Article détaillé : Ballon d’or

Trophée créé par France Football en 1956, ce trophée est pris en charge par la FIFA depuis 2011. Il est attribué chaque année au terme du vote d’un collège mondial constitué de journalistes spécialisés internationaux, des sélectionneurs de chaque nation affiliée à la FIFA et des capitaines de chaque sélection nationale.

 L`ivoirien Yaya Touré, sacré meilleur joueur africain a reçu son trophée des mains du Président de la CAF Issa AyatouFootball/Ballon d`Or Africain: Yaya Touré sacré pour la 4eme fois consécutive
L`ivoirien Yaya Touré, sacré meilleur joueur africain a reçu son trophée des mains du Président de la CAF Issa Ayatou

2.2 Ballon d’or africain

Article détaillé : Ballon d’or africain

Trophée attribué à chaque fin d’année civile par un vote d’un collège africain (1 vote par pays). Ce trophée est aujourd’hui pris en charge par la Confédération africaine de football.
3306cbc3

2.3 Étoile d’or

Le trophée de l’Étoile d’or récompense le joueur le plus performant et régulier de la saison de première division du championnat de France, sans distinction de nationalité. Il est décerné à la fin de chaque saison au joueur ayant obtenu la meilleure moyenne d’étoiles attribuées à l’occasion de chaque match de championnat. La note d’un joueur est comprise entre 0 (cas d’un joueur expulsé) et 10 (auparavant 6) étoiles (attribuée de façon rarissime). Depuis la saison 1992-1993, un classement spécifique est établi pour les gardiens de but.

Liste des vainqueurs de l’Étoile d’or France Football

1956-1992 : tous postes confondus

1993-2015 : joueur de champ & gardien

2.4 Joueur français de l’année

Le trophée est attribué à chaque fin d’année civile par un vote de la rédaction de France Football. Jusqu’en 1995, seuls les joueurs français évoluant en France étaient éligibles. Depuis 1996, les joueurs français évoluant à l’étranger le sont également. Depuis 2001, ce sont les anciens vainqueurs du trophée qui désignent le joueur de l’année.

Liste des joueurs français de l’année

1958-1995 : championnat de France uniquement

Depuis 1996 : tous championnats

2.5 Entraîneur français de l’année

Liste des entraîneurs français de l’année

1973-2016

2.6 Équipes nationales de l’année

Chaque fin d’année civile France Football établit ses bilans continentaux et désigne la meilleure équipe nationale par continent. Le classement européen est le plus ancien (il a été créé en 1959).

3 Citations à propos de France Football
« C’est un patrimoine national qu’il convient de protéger », Claude Puel
« Quand tu aimes le football, tu ne peux pas faire autrement que de lire France Football », Gervais Martel
« J’ai toujours lu France Football. J’avais neuf ans, au moment de sa création, et je le lisais déjà. », Guy Roux
« C’est un journal que je lis de A à Z. », Michel Denisot
« Ce serait une faute professionnelle de ne pas lire ce magazine. », Jean-Michel Aulas

Source : Numéro anniversaire des 60 ans, publié le 25 septembre 2007

Images liées:

1956-2011 Ballon d’or France Football

france-football-ballon-dor1956-2009 Histoire du Ballon d’or

Le Ballon d’or est une récompense attribuée au meilleur joueur de football de l’année. Créé en 1956 par le magazine France Football, ce titre était, à l’origine, attribué au meilleur joueur disposant d’une nationalité européenne évoluant dans un championnat européen. De 1995 à 2006, le Ballon d’or a été attribué au meilleur joueur évoluant dans un championnat européen sans distinction de nationalité. Depuis 2007, il récompense le meilleur joueur au monde, c’est-à-dire sans distinction de championnat ni de nationalité. Appelé « Ballon d’or France Football » à sa création, le trophée est alors attribué par un jury international composé de journalistes spécialisés. En juillet 2010, il fusionne avec le titre de Meilleur footballeur de l’année FIFA pour devenir le « FIFA Ballon d’or », attribué par des capitaines de sélections nationales, des sélectionneurs et des journalistes. Lionel Messi, actuel lauréat, est le joueur le plus titré depuis la création du Ballon d’or (5 trophées).

 

Historique

Cette récompense est créée en 1956 par le magazine France Football, sous l’impulsion de ses journalistes Gabriel Hanot, Jacques Ferran, Jacques Goddet et Jacques de Ryswick. À l’origine, la récompense est réservée aux joueurs européens. En 1995, le mode d’éligibilité est modifié, permettant à tout footballeur jouant dans un club européen d’obtenir ce trophée tant convoité, à l’image du Libérien George Weah devenu Ballon d’or la même année. En 2007, l’ouverture devient totale : à partir de cette date, le Ballon d’or récompense le meilleur joueur du monde, quelle que soit sa nationalité et quel que soit le club au sein duquel il évolue, même si ce dernier n’est pas européen.

Attribution

Jusqu’en 2009, le classement est établi en fonction du vote d’un panel international de journalistes. Depuis la création du « FIFA Ballon d’or », le système de notation, à la suite d’un accord signé entre Amaury Sport Organisation et la FIFA, prévoit un classement établi en fonction du vote des 208 sélectionneurs des pays membres de la FIFA, des 208 capitaines des sélections ainsi que d’un panel de 208 journalistes représentant les pays qui composent la FIFA. Chaque collège pèse un tiers dans le décompte final. Les membres du jury nomment trois joueurs (parmi une liste de vingt-trois prédéfinie) par ordre décroissant ; le premier reçoit 5 points, le second 3 points et le troisième 1 point.

Le trophée est attribué au joueur ayant recueilli le plus de points. Selon l’article 3 des règles d’attribution : « les distinctions sont accordées pour les performances sur le terrain et pour le comportement d’ensemble, que ce soit sur le terrain ou en dehors5. ». Limité initialement à l’élection d’un seul footballeur, le Ballon d’or récompense également depuis 2010 l’équipe type masculine de l’année, la meilleure joueuse de football féminin, les meilleurs entraîneurs masculin et féminin, l’auteur du plus beau but de l’année, etc. En 2014, un Ballon d’or d’honneur a été attribué à Pelé, lui qui n’avait pas pu être honoré en son temps.

Trophée

Le trophée du Ballon d’or est conçu à Paris par le bijoutier français Mellerio dits Meller, et sa valeur est estimée à 13 000 €. Depuis 1956 le Ballon d’or n’a connu que deux designs. Le trophée d’origine était gravé par deux petites lignes sur chaque hexagone du ballon mais Adidas voulut intenter un procès à France Football pour plagiat. En 2003, le magazine fut dans l’obligation de redessiner le trophée sans ces petites lignes.

 

 

Depuis 1956, le Ballon d’Or est la plus grande récompense individuelle pour un footballeur. Pourtant Pelé et Maradonna ne l’ont jamais reçu. Pour comprendre ce qui semble être l’une grandes énigmes de l’histoire du sport il faut remonter à la création de ce prix. f

Quadragénaire Ballon d’Or

En 1956, le magazine France Football décide de créer un prix récompensant le meilleur joueur européen évoluant dans un championnat de son continent. Le Ballon d’Or. Le premier joueur a recevoir cette distinction fût l’Anglais Stanley Matthews, ailier droit du club de Blackpool. Il était alors âgé de 41 ans!

Après lui, 43 grands du football vont être récompensé par un panel international de journalistes. Entre autres: Di Stefano, Eusebio, Bobby Charlton, Gerd Müller, Johan Cruyff, Franz Beckenbauer et Michel Platini. Le Français est, avec Lionel Messi, le joueur le plus titré avec trois Ballons d’Or entre 1983 et 1985 (Messi: 2009-2011). Il faudra attendre 1995 pour que le règlement change et que le prix puisse être attribué à n’importe quel joueur évoluant dans un championnat européen. Rapidement les Sud-Américains (les Brésiliens Ronaldo, Rivaldo, Ronaldinho et l’Argentin Messi) vont combler leur retard en remportant la moitié des Ballons d’Or décernés depuis.

La FIFA s’associe

Depuis 2007, n’importe quel joueur, peu importe sa nationalité et le continent sur lequel il évolue peut le remporter. Un changement qui a sans doute favorisé le rapprochement avec le « FIFA World Player » (Meilleur joueur du monde désigné par la FIFA). En 2010, les deux prix fusionnent pour devenir le FIFA Ballon d’Or. Lors de cette cérémonie, les joueurs ne sont plus les seuls à l’honneur. Le titre de meilleure joueuse ainsi que de meilleur entraîneur masculin et féminin sont aussi décernés. Les internautes ont même la possibilité de participer en votant pour le prix Puskas récompensant le plus beau but de l’année.

Qui vote et comment?

Depuis le début du partenariat avec la FIFA, ce sont les sélectionneurs et les capitaines des 208 pays membres de la FIFA ainsi qu’un panel de 208 journalistes représentant ces mêmes pays. Tous les votants attribuent cinq, trois, un points à leur trois joueurs favoris dans une liste de 23 prédéfinie.

Par le passé, les critères étaient clairement établis par le règlement France Football (palmarès individuel et collectif pendant l’année considérée, talent, fair-play, personnalité, rayonnement et carrière). Depuis la fusion avec la FIFA, les critères sont plus vagues («performances sportives et comportement général sur Ie terrain comme en dehors», circulaire de la FIFA). Vous pouvez d’ailleurs découvrir le formulaire que capitaines et sélectionneurs doivent remplir pour élire le FIFA Ballon d’Or chaque année.

statistiques

Depuis 1956, seuls trois défenseurs (Franz Beckenbauer, Matthias Sammer, Fabio Cannavaro) et un gardien (Lev Yachine) ont remporté le Ballon d’Or. Cette année encore les joueurs à vocation offensive sont à l’honneur avec deux attaquants et un milieu de terrain parmi les trois finalistes (Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Andrés Iniesta).

Nombre de ballons d’or consécutifs

  • 4 Ballons d’or consécutifs : Lionel Messi
  • 3 Ballons d’or consécutifs : Michel Platini
  • 2 Ballons d’or consécutifs : Johan Cruyff, Kevin Keegan, Karl-Heinz Rummenigge, Marco van Basten et Cristiano Ronaldo

Nombre de Ballons d’or remportés

  • 5 Ballons d’or: Léo Messi (2009,2010,2011,2012,2015)
  • 3 Ballons d’or: Johan Cruyff (1971,1973 et 1974)
  • Michel Platini: (1983,1984 et 1985)
  • Marco Van Basten: (1988,1989 et 1992)
  • Cristiano Ronaldo: (2008,2013,2014)

Podiums obtenus

  • 9 podiums: Léo Messi
  • 8 podiums: Cristiano Ronaldo
  • 5 podiums: Franz Beckenbauer,Michel Platini
  • 4 podiums: Johan Cruyff, Ronaldo, Gerd Müller, Raymond Kopa et Luis Suárez Miramontes
  • 3 podiums : Bobby Charlton, Xavi, Andriy Shevchenko, Alfredo Di Stéfano, Eusébio, Kevin Keegan, Karl-Heinz Rummenigge, Bernd Schuster, Marco van Basten et Zinédine Zidane

logo_bilan_perf2_medium

Âge des Ballons d’or

  • Le plus jeune élu : 21 ans, Ronaldo en 1997 et Michael Owen en 2001
  • Le plus vieil élu : 41 ans, Stanley Matthews en 1956 Le double vainqueur le plus jeune : 23 ans, Lionel Messi en 2010
  • Le double vainqueur le plus âgé : 29 ans, Franz Beckenbauer en 1976 et Kevin Keegan en 1979
  • Le triple vainqueur le plus jeune : 24 ans, Lionel Messi en 2011
  • Le triple vainqueur le plus âgé : 30 ans, Michel Platini en 1985
  • Le plus jeune joueur présent sur le podium : 20 ans, Eusébio en 1962, Ronaldo en 1996 et Lionel Messi en 2007

Nombre de Ballons d’or remportés par Pays

  • 7 Ballons d’or: Pays-Bas et Allemagne
  • 6 Ballons d’or: France
  • 5 Ballons d’or: Italie,Brésil et Angleterre

Nombre de Ballons d’or remportés par Club

  • 11 Ballons d’or: FC Barcelone (ESP)
  • 8 Ballons d’or: Juventus Turin (ITA) et Milan AC (ITA)
  • 6 Ballons d’or: Real Madrid (ESP)

Nombre de Ballons d’or remportés par Championnat

  • 18 Ballons d’or: Série A (Italie)
  • 16 Ballons d’or: Primera Division (Espagne)
  • 9 Ballons d’or: Bundesliga (Allemagne)

Autres records

  • L’Allemagne (1972et1981) les Pays-Bas (1988) sont les seuls pays à avoir réussi à placer 3 de leurs joueurs sur le podium la même année.
  • L’AC Milan est le premier club à avoir placé trois de ses joueurs sur le podium la même année (en 1988).
  • Le FC Barcelone est le seul club à avoir placé trois de ses joueurs formés au club sur le podium la même année (en 2010).
  • Le FC Barcelone est le seul club à avoir placé au moins un de ses joueurs sur le podium durant neuf éditions consécutives (entre 2007 et 2015) série en cours.

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football