OM Histoire 1950/1960

OM Histoire 1950/1960

OM Histoire 1950-1960

Olympique de Marseille 1950-1960

1950-1951 Olympique de Marseille

Olympique-Marseille-1950-1951

Debout de g.à dr. : Johansson, Salem, Libérati, Scoti, Hadad, Rodriguez

Accroupis de g. à dr. : Sboralski, Flamion, Andersson, Ekner, Dard

 

1953-1954 Olympique Marseille

Olympique-Marseille-1953-1954

Debout : Pierre Angel,Maurice Gransart,Salem Ben Miloud,Gunnar Johansson, Gabriel Rossi,Barthélémy Mesas, Henri Roessler (Entraîneur).

Accroupis : Jean Palluch, Larbi Ben Barek, Gunnar Andersson, Roger Scotti, François Mercurio.

1950/1960 Histoire de l’OM

100px-1935.1972

Années 1950-1960 et premières descentes

En 1952

L'OM échappe de peu à la relégation en deuxième division, notamment grâce à son buteur suédois Gunnar Andersson (meilleur buteur de ce championnat), et réussit à sauver sa place au plus haut niveau lors des barrages contre le Valenciennes FC : l'OM perd 3-1 au match aller avant de s'imposer 4-0 au match retour. Cette saison est ponctuée d'une lourde défaite face à l'AS Saint-Étienne, venu s'imposer à Marseille 10 buts à 3.

En 1953

Gunnar Andersson conserve son titre de meilleur buteur en inscrivant 35 buts, soit 56 % des buts marseillais. L'OM parvient en finale de deux compétitions : la Coupe de France en 1954, perdue 2-1 contre l'OGC Nice avec le retour de Benbarek, et la Coupe Charles Drago en 1957, gagnée 3-1 contre le Racing Club de Lens. Malgré ces coups d'éclats en coupes, l'OM n'arrive pas à concrétiser sa valeur en championnat.

 Après un maintien obtenu à la dernière journée en 1958, L'OM descend pour la première fois de son histoire en deuxième division en 1959. Même la Coupe ne réussit plus à l'OM : il tombe au premier tour face au Perpignan Canet Football Club (2-1), alors lanterne rouge de la deuxième division. Les Marseillais font péniblement leurs débuts en 2ème division en terminant 10èmes.Après une première tentative en 1961, ils remontent en première division en 1962, mais redescendent de nouveau en 1963, se classant derniers, malgré une première participation européenne en Coupe des villes de foires qui voit leur élimination dès le premier tour en matchs aller-retour face aux Belges de l'Union Saint-Gilloise, sur un score cumulé de 4 buts à 3

Images liées:

1940/1950 Histoire de l’OM

100px-1935.1972 

Années 1940-1950

En 1940

Le football continue malgré la Seconde Guerre mondiale et en 1941 Marseille termine premier du championnat de la zone Sud ; ce titre n'est pas comptabilisé dans le palmarès olympien. En 1942-1943, l'OM fait parler la poudre ; 100 buts sont inscrits en championnat dont 20 au cours d'un match contre Avignon sur le score de 20-2 et où Emmanuel Aznar inscrit 8 buts.  Dans le même temps, le club remporte, après un échec en 1940 face au RC Paris (2-1), pour la cinquième fois la Coupe de France contre les Girondins de Bordeaux (4-0), ceci grâce à une bonne génération de footballeurs comme Roger Scotti ou encore Georges Dard.

En 1941

L'OM est champion de France de la zone libre ; néanmoins, ce titre n'est pas comptabilisé dans le palmarès olympien.

En 1942-1943

l'attaque olympienne se montre prolifique : 100 buts sont inscrits en championnat, dont 20 au cours d'un unique match contre Avignon, qui s'achève sur le score de 20-2 ; Emmanuel Aznar inscrit neuf buts25 . Dans le même temps, le club remporte sa cinquième Coupe de France contre les Girondins de Bordeaux (4-0), ceci grâce à une nouvelle génération de footballeurs de valeur comme Roger Scotti ou encore Georges Dard.

En 1943-1944

L'OM voit l'apparition d'équipes fédérales mises en place par le régime de Vichy, qui remplacent les clubs dans le championnat de France ; plusieurs Olympiens évoluent alors dans l'Équipe fédérale Marseille-Provence. Ces équipes fédérales sont dissoutes à la Libération.

En 1945

L'OM dispute la Coupe de la Libération (renommée ensuite Coupe de la Victoire) et perd en finale au Stade de l'Huveaune face au FC Metz. Après une neuvième puis une sixième place, l'OM redevient champion de France en 1948, onze ans après son dernier titre, grâce à un match nul obtenu dans les derniers instants d'un match contre le FC Sochaux et deux succès contre le CO Roubaix-Tourcoing (6-0) et le FC Metz (6-3). Les Phocéens prennent la troisième place l'année suivante.

En 1948

l'OM redevient champion de France, onze ans après le dernier titre, grâce à un match nul obtenu dans les derniers instants d'un match contre le FC Sochaux et deux succès contre le CO Roubaix-Tourcoing (6-0) et le FC Metz (6-3).

En 1949

Le président olympien Louis-Bernard Dancausse, lance un second club professionnel, le Groupe Sporting Club Marseillais, surnommé « Marseille II », qui devient rapidement une simple réserve de l'OM, et qui disparaît dans l'anonymat en 1951 Fin des années 1950, première descente en Seconde division.

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football