Palmarès E1976

Palmarès E1976

Meilleurs buteurs E1976

buteurs

lesbuteurs

mueller_dieter
Dieter Müller AllemagneAllemagne

Meilleurs buteurs de l’Euro 1976

Année LP Pays Joueurs Buts
1976 Allemagne Allemagne de l’Ouest Dieter Müller 4 but.png
Pays-Bas Pays-Bas Ruud Geels but.png
YUG RFS de Yougoslavie Dragan Džajić but.png
TCH Tchécoslovaquie František Veselý but.png
SVK Tchécoslovaquie Ján Švehlík but.png
Allemagne Allemagne de l’Ouest Heinz Flohe but.png
TCH Tchécoslovaquie Zdeněk Nehoda but.png
TCH Tchécoslovaquie Karol Dobiaš but.png
SVK Tchécoslovaquie Anton Ondruš but.png
Pays-Bas Pays-Bas Willy van de Kerkhof but.png

Yougoslavie 1976 : au bout des prolongations

C’est le dernier Championnat d’Europe des nations organisé autour d’une phase finale ne regroupant que quatre équipes. Le tournoi terminal de cette cinquième édition (16-20 juin) oppose la Tchécoslovaquie, les Pays-Bas, l’Allemagne de l’Ouest et la Yougoslavie. La première demi-finale se tient au stade Maksimir de Zagreb. Elle oppose les Pays-Bas à la Tchécoslovaquie qui l’emporte finalement 3 à 1 après prolongations.

La deuxième se tient à Belgrade. Là encore, des prolongations ouvrent aux Allemands la voie de la finale (4-2 devant les Yougoslaves, dont trois buts de Dieter Müller). La finale, haletante, met aux prises les Allemands de Franz Beckenbauer aux Tchécoslovaques qui marquent le but le plus rapide de cet Euro avec Svehlik dès la huitième minute. Mais, au bout du temps réglementaire, tout comme à la fin des prolongations, le score reste bloqué à deux partout (Svehlik 8e, Dobias 25e contre Dieter Müller 28e et Hölzenbein 89e pour les Allemands). Il faut donc recourir aux tirs aux buts, un finish qui n’avait encore jamais été expérimenté à ce niveau de la compétition.

A ce jeu, ce sont les joueurs tchèques qui ne craquent pas et qui l’emportent par 5 tirs à 3 (Uli Hoeness rate pour la RFA). Cette séance de tirs aux buts est doublement historique : l’auteur du tir victorieux après le raté de Hoeness, le Tchèque Antonin Panenka va taper tout en douceur son penalty. Avec un ballon centré et en cloche qui prend complètement à contrepied le gardien de la Mannschaft Sepp Maier, qui s’attendait à un tir violent. Un geste technique époustouflant, qui, depuis, porte le nom de son premier auteur…

Nombre de buts marqués en phase finale : 19.
Meilleure attaque : République fédérale d’Allemagne (6 buts).
Meilleur buteur : Dieter Müller (Allemagne) 4 réalisations.

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football