Meilleurs buteurs E1984

Meilleurs buteurs E1984

Meilleurs buteurs E1984

buteurs

lesbuteursLe plus grand buteur de l’Euro (but.png 9 buts)

euro1984_platini
Euro 1984,Michel Platini, France.pingFrance

Meilleurs buteurs de l’Euro 1984

Année LP Pays Joueurs Buts
1984 France France Michel Platini but.png
Danemark Danemark Frank Arnesen but.png
Allemagne Allemagne de l’Ouest Rudi Völler but.png
Portugal Portugal Rui Jordão but.png
Danemark Danemark Preben Elkjær but.png
Espagne Espagne Antonio Maceda but.png
France France Jean-François Domergue but.png
Danemark Danemark Kenneth Brylle Larsen but.png
Danemark Danemark Jan M Lauridsen but.png
Portugal Portugal Nené but.png

1960-: Michel Platini, meilleur «canonnier» de l’Euro

Le titre de meilleur buteur des phases finales de l’Euro, toutes années confondues, échoit au Français Michel Platini, qui a trompé neuf fois les gardiens adverses lors du Championnat d’Europe 1984. Une réussite encore inégalée à ce jour.

Michel Platini est la grande star de cet Euro 84 organisé par la France. Le joueur, qui est passé par plusieurs clubs hexagonaux (AS Nancy-Lorraine et Saint-Etienne) a signé à la Juventus de Turin. Cette année-là, le club italien gagne le championnat et la Coupe des coupes face à Porto par 2 à 1. Platini, qui se prépare à rejoindre les Bleus pour l’aventure du championnat européen des nations est alors le meilleur buteur du Calcio, avec 20 buts marqués. Les supporters hexagonaux attendent beaucoup du n°10 tricolore…

Dans le groupe préliminaire (A), les Bleus font face au Danemark, à la Belgique et à la Yougoslavie. Le joueur, tout juste Ballon d’Or européen 1983 va quasiment offrir à l’Hexagone son premier trophée, attendu impatiemment depuis les débuts du championnat d’Europe en 1960. Platini réussit à marquer lors de chaque rencontre des Bleus (9 buts en 5 matchs), depuis les matchs de poules jusqu’à la finale et réussit même deux triplés face à la Belgique (victoire 5-0) et à la Yougoslavie (victoire 3-2) dans la poule de son équipe. Lors de ces deux dernières rencontres, Platini marque successivement un but du pied droit, un but du pied gauche et un but de la tête…

Triple Ballon d’Or

Plus tard, en demi-finale au Stade-Vélodrome de Marseille, il donne la victoire à son équipe face au Portugal à la 119e minute des prolongations (score final 3-2). Le 27 juin en finale, dans un Parc des Princes en ébullition, Michel Platini trompe le portier Luis Arconada et ouvre le score face à l’Espagne sur coup franc. Un deuxième but de Bruno Bellone à la 90e minute consacrera définitivement la victoire des Bleus de Michel Hidalgo. Meilleur joueur de l’Euro, Michel Platini brandit le trophée attendu par tout un pays et accède dès lors au rang de superstar du football mondial. Il reçoit encore le Ballon d’Or européen en 1984 et 1985.

Après un dernier match contre l’Islande, Platini prend sa retraite internationale en juin1987. Il devient sélectionneur de l’équipe nationale un an plus tard en remplacement d’Henri Michel. Avec huit victoires en huit matchs, la bande à Platini réalise le grand chelem lors des éliminatoires de l’Euro 92 et poursuit 19 matchs sans défaite. Le tournoi final en Suède est cependant complètement manqué. Les Bleus de Platini rentrent prématurément à la maison, éliminés au premier tour, sans aucune victoire. Le sélectionneur démissionne dans la foulée en juillet 1992. Plus tard, il est coorganisateur de la Coupe du monde de football de 1998 en France avec Fernand Sastre (président de la Fédération française de football entre 1972 et 1984).

Consécration supplémentaire pour cette personnalité d’exception : en 1999, Michel Platini est désigné par le magazine France Football meilleur footballeur français du XXe siècle. Enfin, l’ancien n°10 français est élu président de l’UEFA le vendredi 26 janvier 2007 succédant ainsi au Suédois Lennart Johansson, à la tête de cette institution depuis 1990.

Palmarès de Michel Platini

Outre l’Euro 84 avec la France, son palmarès comporte, avec la Juventus de Turin, une Coupe des coupes en 1984, une Coupe d’Europe des champions en 1985 et parallèlement deux titres de champion d’Italie (1984, 1986) ; mais également auparavant un titre de champion de France (Saint-Etienne 1981) et une Coupe de France (AS Nancy-Lorraine 1978). Platini a été sélectionné 72 fois en équipe de France entre 1976 et 1987, il a été à cinquante reprises le capitaine des Bleus.

Tous les meilleurs buteurs de l’Euro (phases finales 1960-2004)

  • 9 buts : Michel Platini, France (1984)
  • 6 buts : Patrick Kluivert, Pays-Bas (2000) ; Savo Milosevic, Serbie-et-Monténégro (2000)
  • 5 buts : Marco van Basten, Pays-Bas (1988) ; Alan Shearer, Angleterre (1996); Milan Baros, République tchèque (2004)
  • 4 buts : Gerd Müller, RFA (1972) ; Dieter Müller, RFA (1976)
  • 3 buts : Klaus Allofs, RFA (1980) ; Dennis Bergkamp, Pays-bas (1992); Tomas Brolin, Suède (1992) ; Henrik larsen, Danemark (1992) ; Karl-Heinz Riedle, Allemagne (1992)
  • 2 buts : Valentin Ivanov, URSS (1960) ; Drazan Jerkovic, Yougoslavie (1960) ; Ferenc Bene, Yougoslavie (1964) ; Deszö Novak, Yougoslavie (1964) ; José Maria Pereda, Espagne (1964)

A savoir : de 1960 à 1976, les pays qualifiés pour la phase finale de l’Euro ne disputaient que deux matchs. A partir de la compétition 1980, les équipes peuvent jouer plus de deux rencontres. Et le titre de meilleur buteur prend de plus en plus d’importance.

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football