Ukraine EN E2012

Ukraine EN E2012

Equ.Nat.Ukraine E2012

Euro 2012 – Fiches équipes – Groupe D – Ukraine

ukraine-E2012

Ukraine : première !

La première qualification de sa (jeune) histoire pour un Euro, l’Ukraine ne l’a pas obtenu sur le terrain mais en coulisses le 18 avril 2007 lorsque l’UEFA lui a confié, avec la Pologne, l’organisation de cet Euro 2012. Un choix encore contesté aujourd’hui à quelques jours du début de la compétition Quart de finaliste de la Coupe du Monde 2006 pour sa première participation à une phase finale, l’Ukraine aborde cet Euro avec beaucoup d’interrogations et une équipe en majorité composée de joueurs locaux issus d’un championnat moyennement relevé mais en plein essor. À domicile, poussé par son public et emmenée par la légende Oleh Blokhine (qui entrainait déjà cette équipe en 2006), l’Ukraine saura t-elle renverser des montagnes ?

Fiche pays :

  • Nom original : Україна (Oukraïna)
  • Capitale : Kiev (Київ : Kyïv)
  • Superficie : 603.700 km²
  • Population : 45,1 millions d’habitants
  • Langue officielle : ukrainien (українська : oukraïns’ka)
  • Hymne national : Ще не вмерла Українa (Chtche ne vmerla
  • Oukraïna : L’Ukraine n’est pas encore morte)

Historique à l’Euro :

(1960 – 1988 : URSS et 1992 : CEI) (voir Russie)

Même remarque que pour la Croatie et la Yougoslavie. Bien que la FIFA ait accordé à la Russie la succession du palmarès et du passé de la sélection soviétique, il serait injuste de marginaliser la contribution ukrainienne. Le Dynamo Kiev n’est-il pas le club le plus titré du pays ? La génération dorée de 1986 – 1988 n’était-elle pas majoritairement constituée de joueurs issus du glorieux Dynamo Kiev de Valery Lobanovski ?

  • depuis 1996 : Ukraine (1ère participation)
  • 1996 à 2008 : non qualifiée
  • Euro 2012 : Parcours éliminatoire : qualifiée d’office en tant que pays organisateur

Calendrier du premier tour :

  • 11 juin : 20h45 (Kiev) : Ukraine – Suède
  • 15 juin : 20h45 (Donetsk) : Ukraine – France
  • 19 juin : 20h45 (Donetsk) : Angleterre – Ukraine

UKREffectifs joueurs Ukraine Euro 2012

gardie10

Aucun des trois sélectionnés n’aurait du être là. L’Ukraine a en effet subi ces derniers mois une véritable hécatombe chez ses gardiens. En janvier dernier, Olexandr Rybka a été suspendu deux ans pour dopage après avoir pris un produit illicite pour perdre du poids sans l’avis des médecins de son club, le Chakhtar Donetsk. Puis c’était au tour d’Andriy Dykan, le gardien du Spartak Moscou, de devoir déclarer forfait, victime de plusieurs fractures au visage. Et enfin, c’est le vétéran Olexandr Chovkovsky qui devait renoncer après une blessure à l’épaule. Résultat : l’Ukraine part à l’Euro avec trois gardiens sans expérience internationale. Koval et Piatov sont même souvent remplaçants dans leurs clubs respectifs.

  • (1) Maxym Koval : Zaporijia, 9/12/1992 (19ans),                      Dynamo Kiev 0/0
  • (12) Andriy Piatov : Kirovohrad, 28/6/1984 (27 ans),              Chakhtar Donetsk ; 25/0)
  • (23) Olexandr Horiainov: Kharkiv, 29/06/1975 (36 ans),           Metalist Kharkiv ; 1/0)

dafens10

L’Ukraine comptera sur beaucoup de jeunes joueurs inexpérimentés dans ce secteur de jeu. Les « vétérans » Chevtchouk, Koutcher et Mykhalyk devraient encadrer la jeune garde symbolisée par Iaroslav Rakitskiy, le prometteur défenseur du Chakhtar Donetsk. À noter l’absence de l’ancien joueur du Barça Dmytro Tchyhrynsky (plus souvent orthographié « Chygrynskiy »).

  • (2) Ievhen Seline : Novoaidar, 09/05/1988 (24 ans),                Vorskla Poltava ; 6/1)
  • (3) Ievhen Khatcheridi : Melitopol, 28/07/1987 (24 ans),  Dynamo Kiev ; 9/0)
  • (5) Olexandr Koutcher : Kiev, 22/10/1982 (29 ans),            Chakhtar Donetsk ; 28/1)
  • (13) Viatcheslav Chevtchouk : Loutsk, 13/05/1979 (33 ans), Chakhtar Donetsk ; 20/0)
  • (17) Taras Mykhalyk : Lioubechiv, 28/10/1983 (28 ans),    Dynamo Kiev ; 26/0)
  • (20) Iaroslav Rakitskiy : Perchotravensk, 03/08/1989 (22 ans), Chakhtar Donetsk ; 15/3)
  • (21) Bohdan Boutko : Donetsk, 13/01/1991 (21 ans),       Illichivets Marioupol ; 8/0)

milieu10

L’autre symbole de la sélection ukrainienne, c’est lui. À 33 ans, Anatoliy Tymochtchouk sera au rendez-vous. Il sera accompagné de joueurs au profil plutôt technique, à l’image du redoutable tireur de coup francs Aliiev ou encore de joueurs comme les jeunes espoirs Harmach et Konoplianka ou les expérimentés Narazenko et Rotan.

  • (4) Anatoliy Tymochtchouk : (Loutsk, 30/3/1979 (33 ans),  Bayern Munich (Allemagne) ; 115/4)
  • (6) Denys Harmach : Milove, 19/4/1990 (22ans),                     Dynamo Kiev 4/0
  • (8) Olexandr Aliiev : (Khabarovsk (Russie), 3/2/1985 (27ans), Dynamo Kiev ; 26/6)
  • (9) Oleh Houssiev : Stepanivka, 25/4/1983 (29ans),                  Dynamo Kiev 70/10)
  • (14) Rouslan Rotan : Poltava, 29/10/1981 (30 ans),                     Dnipro Dnipropetrovsk ; 56/6)
  • (18) Serhiy Nazarenko : Kirovohrad, 16/02/1980 (32 ans), Tavriya Simferopol ; 48/12)
  • (19) Ievhen Konoplianka : Kirovohrad, 29/09/1989 (22 ans), Dnipro Dnipropetrovsk ; 17/5)

attaqu10

Bien que gêné par des blessures à répétition ces derniers mois, le légendaire Andriy Chevtchenko a tenu à être au rendez-vous pour sa dernière compétition internationale, à domicile qui plus est, lui qui a annoncé vouloir mettre un terme à sa carrière en sélection après l’Euro. L’incontournable Voronine l’accompagne sur le front de l’attaque, aux côtés de joueurs au talent reconnu dans le championnat ukrainien comme l’attaquant serbe naturalisé ukrainien Marko Devytch ou encore Milevskiy et Selezniov, meilleur buteur des deux derniers championnats, ainsi que le jeune Iarmolenko.

  • (7) Andriy Chevtchenko : Dvirkivchtchyna, 29/09/1976 (35 ans), Dynamo Kiev ; 106/46)
  • (10) Andriy Voronine : Odessa, 21/07/1979 (32 ans),            Dynamo Moscou (Russie) ; 71/8)
  • (11) Andriy Iarmolenko : St-Pétersbourg (Russie), 23/10/1989 (22 ans), Dynamo Kiev ; 19/8)
  • (15) Artem Milevskiy : Minsk (Biélorussie), 12/01/1985 (27 ans), Dynamo Kiev ; 44/8)
  • (16) Ievhen Selezniov : Makiivka, 20/07/1985 (26 ans),   Chakhtar Donetsk ; 28/5)
  • (22) Marko Devytch : Belgrade (Serbie), 27/10/1983 (28 ans), Metalist Kharkiv ; 19/2)

 Le groupe Ukrainien

En défense : Bohdan Butko (FC Illychivets Mariupil), Olexandr Kucher (FC Shakhtar Donetsk), Taras Mikhalik (FC Dynamo Kyiv), Yaroslav Rakitskiy (FC Shakhtar Donetsk), Yevhen Selin (FC Vorskla Poltava), Yevhen Khacheridi (FC Dynamo Kyiv), Vyacheslav Shevchuk (FC Shakhtar Donetsk).

Au milieu : Olexandr Aliyev (FC Dynamo Kyiv), Denys Garmash (FC Dynamo Kyiv), Oleh Gusev (FC Dynamo Kyiv), Yevhen Konoplyanka (FC Dnipro Dnipropetrovsk), Serhiy Nazarenko (SC Tavriya Simferopol), Ruslan Rotan (FC Dnipro Dnipropetrovsk), Anatoliy Tymoshchuk (FC Bayern München), Andriy Yarmolenko (FC Dynamo Kyiv).

En attaque : Andriy Voronin (FC Dinamo Moskva), Marko Dević (FC Metalist Kharkiv), Artem Milevskiy (FC Dynamo Kyiv), Yevhen Seleznyov (FC Shakhtar Donetsk), Andriy Shevchenko (FC Dynamo Kyiv).

URSOleh Blokhine
Oleh Blokhin0
Sélectionneur Ukraine
Né à Kiev, le 5/11/1952

Sélectionneur :

Oleh Blokhine : 05/11/1952  agé de 59 ans

En chiffres :

  • Âge moyen : 27,3 ans
  • Nombre moyen de sélections par joueur : 33,1
  • Joueurs évoluant dans le championnat national : 21 (91,3 %)
  • À l’étranger : 2, dont 1 en Allemagne et Russie

Clubs représentés : 8

À l’étranger : (2)

  • AllemagneAllemagne : Bayern Munich (1 joueur)
  • RussieRussie : Dynamo Moscou (1 joueur)

En Ukraine :

  • UkraineDynamo Kiev (9 )
  • UkraineChakhtar Donetsk (5)
  • UkraineDnipro Dnipropetrovsk et Metalist Kharkiv (2)
  • UkraineIllichivets Marioupol,Tavriya Simferopol et Vorskla Poltava (1)

Le Dynamo Kiev fournit à lui seul neuf joueurs à cette sélection. Aucun autre club n’est autant représenté au sein des équipes nationales.

  • L’élite est très resserrée en Ukraine. Ainsi, seules huit équipes sont représentées dans la liste : aucune autre sélection ne fait aussi peu.
  • Huit joueurs parmi les sélectionnés ont participé à la Coupe du Monde 2006, lors de laquelle l’Ukraine a atteint les quarts de finale. À l’époque, le sélectionneur s’appelait déjà Oleh Blokhine.
  • Marko Devytch n’est pas le seul joueur naturalisé dans cette sélection. Né en Biélorussie, Artem Milevskiy a évolué dans sa jeunesse au sein des équipes de jeunes de la sélection de son pays natal mais il a finalement opté pour la nationalité ukrainienne après avoir rejoint, très jeune, les rangs du Dynamo Kiev.
  • Un autre joueur naturalisé aurait pu participer à cet Euro : le joueur du Metalist Kharkiv Edmar, né au Brésil et qui a récemment acquis la nationalité ukrainienne. Il compte une sélection et était présent dans la liste de réserve.
    Blokhin confirme la liste de l’Ukraine
Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football