Pierre Mauroy Lille E2016

Pierre Mauroy Lille E2016

Stade Pierre Mauroy à Lille

Stade Pierre Mauroy à Lille

losc-lille-mtropole

Le stade Pierre Mauroy a été inauguré en 2012 et bénéficie d'un toit amovible

stade-pierre-mauroy-gifs-

Stade Pierre Mauroy

  • Capacité UEFA : 50 000 places
  • Club : LOSC Lille
  • Inauguration : août 2012

Les rencontres prévues au Stade Pierre-Mauroy pour l'Euro 2016

stade-pierre-mauroy-euro-2016

 

Entraîneur actuel :

Fréderic-anthonetyFrédéric Antonetti, entraîneur du LOSC Avant de rejoindre le LOSC, j’avais décidé de suivre beaucoup de matches de l’EURO. Mais depuis, le programme a un peu changé pour moi. Donc pour le moment, je ne me suis pas réorganisé. Mais si l’occasion se présente, bien sûr que je vais essayer de voir beaucoup de matches. En tout cas, à Lille, nous avons été gâtés. Le tirage au sort nous a réservé trois belles affiches. Maintenant, si je devais en sélectionner une, je prendrais France-Suisse sans hésiter. Après, je ne ferai pas non plus la fine bouche pour assister à un huitième de finale avec l’Allemagne. Cela reste une référence dans le football mondial. Et puis assister à un match dans ce petit bijou de stade qu’est Pierre-Mauroy, c’est forcément un régal assuré. J’espère tout de même que pour l’EURO, la pelouse sera digne des tribunes.

En ce qui concerne la phase de poules, l’équipe de France devra se méfier. C’est toujours dangereux d’avoir un groupe d’apparence trop facile. Après, Didier Deschamps et les joueurs savent pertinemment qu’il n y a jamais de match facile… Pour juger de sa valeur réelle, on attendra les matches plus compliqués face à des formations plus huppées. Mais peut-être aussi que l’équipe de France pourra se révéler à ce moment-là. C’est une équipe jeune, en devenir. Moi je trouve qu’en Coupe du Monde (quart de finale au Brésil), elle avait déjà la bonne attitude. Elle pourra se servir de cela pour cet EURO. Deux ans après, elle sera forcément meilleure. Chez nous, ils seront dignes. Enfin, même si j’aime tous les footballs, j’aimerais assister à la rencontre Angleterre – Pays-de-Galles à Lens, ne serait-ce que pour la passion des tribunes.

Florent Ladeyn (restaurant le Bloempot à Lille, finaliste Top Chef 2013) Je suis un vrai passionné de football. Je me régale à l’idée d’aller voir des matches au stade Pierre-Mauroy. En tout cas, si mon activité professionnelle me le permet. En revanche, il va falloir être réactif sur la billetterie. Il n’y a vraiment que des belles affiches. Je vais tout faire pour assister à la rencontre entre la France et la Suisse. Forcément. Ce match a toute ma priorité au niveau intérêt. Mais les trois me semblent pas mal. En tout cas, ce sera une fierté pour nous et pour toute la région de recevoir, et certainement même deux fois, l’Allemagne championne du monde.

Et puis je rappellerais que nous les avons quand même battus dernièrement en match amical. Et même s’ils nous avaient dominés lors de la dernière Coupe du Monde. Après, j’aimerais bien aller voir Angleterre – Pays-de-Galles. C’est comme un derby. Personnellement, j’aime le foot mais je n’y ai jamais joué. J’ai joué au rugby. Alors ce genre d’affiche me remémore plein de choses dans ma mémoire de rugbyman… Déjà au rugby, ça sonne bien.

Alors au foot, ça va bien sonner aussi. Enfin, une chose est sûre. C’est une bonne chose d’avoir deux stades de l’EURO dans notre région. Cela va attirer beaucoup de touristes. Et le Nord – Pas-de-Calais le mérite amplement. Durant la période de l’EURO, on prendra le minimum de réservations au restaurant, afin d’offrir un maximum de places disponibles pour les touristes de passages.

La carte des stades de l'Euro 2016 en France

10-stade-euro2016

EURO 2016, quelle distance entre les stades ?

euro-2016-distances-entre-les-stades-france

x

Les 10 stades de l’Euro 2016

Les 10 stades de l'Euro 2016

Logo_UEFA_Euro_2016

Les 10 Stades de l'Euro

Sport : Football
Organisateur : UEFA
Compétition : du 10 juin 2016 au 10 juillet 2016
Edition : 15ème
Lieux : France.pingFrance
Villes hôtes : Saint-Denis, Paris, Marseille, Lens, Lille, Lyon, Saint-Etienne, Lille, Bordeaux, Nice

Saint-Denis – Stade de France

o-EURO-2016-100-JOURS-900
le 10 juillet 2016, se déroulera la finale de EURO2016 au Stade de France

Paris – Parc des Princes

o-EURO-2016-100-JOURS-9006
paris-parc-des-princes-panoramaParc des Princes

Marseille – Stade Vélodrome

stade-du-velodrome-marseille-euro-2016
om4Stade Vélodrome

Lyon – Stade des Lumières

o-EURO-2016-100-JOURS-9004
stade-des-lumieres-euro-2016Stade des Lumières

Lille – Métropole (Villeneuve d'Ascq) – Stade Pierre Mauroy

stade-pierre-mauroy-euro-2016
stade-pierre-mauroy-gifs-
lille-sate-pierre-maroy-euro-2016Stade Pierre Mauroy

Bordeaux – Stade Matmut Atlantique

o-EURO-2016-100-JOURS-9007
Bordeaux-ville-hote-stade-euro-2016Stade Matmut Atlantique

Lens – Stade Bollaert Delelis

Stade-Félix-Boelart-Delelis-euro-2016 (2)
Stade-Félix-Boelart-Delelis-euro-2016Stade Bollaert-Delelis

Nice – Stade Allianz Riviera

o-EURO-2016-100-JOURS-9003
Nice-Stade-Allianz-Riviera-euro-2016 (2)Stade Allianz Riviera

Saint-Etienne – Stade Geoffroy-Guichard

o-EURO-2016-100-JOURS-9002
Saint-Etienne-ville-hote-euro-2016Stade Geoffroy-Guichard

Toulouse – Stadium Municipal

o-EURO-2016-100-JOURS-90011
Toulouse-stadium-municipal-euro-2016Stadium Municipal de toulouse

Villes et stades retenus

12 stades candidats ont été retenus pour l'Euro 2016. Il n'en reste plus que 11 à la date du 29 juillet 2010 du fait du retrait de Strasbourg. Le club étant descendu en National au terme de la saison 2010, le maire a décrété que la ville n'avait pas les fonds suffisants pour pouvoir rénover le Stade de la Meinau. Rennes, qui avait envisagé une candidature, se retire avant la clôture des inscriptions. Le Conseil fédéral de la Fédération française de football annonce le 20 mai 2011 les neuf stades retenus pour la compétition (Saint-Denis, Paris, Marseille, Villeneuve d'Ascq, Décines-Charpieu, Lens, Bordeaux, Nice et Nancy). Le Stadium de Toulouse et le stade Geoffroy-Guichard de Saint-Étienne sont désignés comme stades de réserve.

Le 16 juin 2011, le comité exécutif de l'UEFA repêche ces deux stades, justifiant cette décision par l'augmentation du nombre d'équipes participantes5, portant à 11 le nombre de stades, et validant ainsi toutes les candidatures. Le 2 décembre 2011, la ville de Nancy, n'ayant pas pu trouver le financement pour l'extension du stade Marcel-Picot, ne peut pas proposer de stade pour l'organisation de l'Euro 2016. À la suite du retrait des villes de Nancy et Strasbourg, Metz retenta sa chance une seconde fois. La deuxième candidature était en passe d'être la bonne, mais à quelques jours de la décision, le maire de la ville de Metz, Dominique Gros, enterra tout espoir en annonçant son retrait du projet et le rendant financièrement irréalisable. Le conseil général de Moselle ainsi que le FC Metz ne pouvant assumer la partie financière de la municipalité. Après le refus de la coupe du monde 1998, c'est la deuxième fois que le FC Metz perd l'occasion de rénover son stade Saint-Symphorien.

Le 7 juin 2012, un communiqué du Paris SG et de la Ville de Paris indique que la rénovation du Parc des Princes s'effectuera en deux temps ; contrairement à ce qui était attendu, l'augmentation de la capacité du stade interviendra après l'Euro 2016 7. Alain Juppé, maire de Bordeaux, est désigné président du club des villes d'accueil le 28 mai 20148. Cette association a pour objectif de « coordonner les activités des dix villes françaises qui vont accueillir des matches du prochain [Euro] ».

Le bureau est constitué de Jean-François Martins, adjoint aux sports et au tourisme de la mairie de Paris, Georges Kepenekian (1er adjoint au maire de Lyon), José Cobos (ancien joueur de l'OGC Nice et actuellement délégué auprès du maire de Nice chargé des grands évènements), Richard Miron (adjoint au maire de Marseille chargé des sports) et de Fabienne Soulas (adjointe au maire de Saint-Denis chargé de l'Euro 2016).

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football