Historique E1960-2020

Historique E1960-2020

Ballon Euro 1960-2020

Le Ballon Euro 1960-2016

Le ballon officiel de l’Euro 2016 a été présenté par Adidas.

_ballon-officiel-euro-2016-beau-jeu-

Son nom le « Beau Jeu »

Alors que l’on connaît désormais les vingt-quatre équipes qui disputeront l’Euro 2016 en France, Adidas a présenté le ballon officiel de la compétition sur les réseaux sociaux par le biais de David Guetta, le célèbre DJ français, et de Zinédine Zidane, le vainqueur de la coupe du Monde 1998. La compétition, qui se déroulera du 10 juin au 10 juillet, a désormais son logo, son slogan, sa mascotte Victor et son ballon. Les ballons utilisés lors des éditions précédentes ont été la cible de nombreuses critiques, notamment de la part des gardiens qui leur reprochaient des trajectoires étranges.

Ballon-EURO-2016

Qu’en est-il de celui-ci? Adidas a-t-il réussi à concevoir un ballon homogène? Est-il vraiment différent de ses aînés ? Gros plan sur « Beau jeu », le ballon officiel de l’Euro 2016

Signe de l’évolution des pratiques commerciales, Beau Jeu a été dévoilé sur les réseaux sociaux. C’est David Guetta qui, sur Twitter, s’est affiché le premier avec le ballon de l’Euro 2016 (voir à gauche). La présence de cet ambassadeur n’a rien d’une surprise puisqu’il a été choisi pour composer l’hymne officiel de la compétition et qu’il tiendra un gigantesque concert sur le Champ-de-Mars, la veille du match d’ouverture, le 9 juin 2016. Sur son compte Instagram, Zinédine Zidane a précisé que Beau Jeu était le ballon officiel de la phase de poules (qui auront lieu du 10 au 22 juin, voir ici). Rien ne dit pour l’instant qu’il sera utilisé lors des matchs à élimination directe. Le ballon a un design très français. Outre le bleu, le blanc et le rouge, on y retrouve des touches argentées représentant le trophée. Les quatre couleurs sont discrètement agencées sur un fond blanc. Sur les panneaux, on devine les lettres composant l’abréviation « Euro 2016 ».

D’après les dires de l’équipementier, Beau Jeu a des caractéristiques qui se rapprochent de celles de Brazuca, le ballon utilisé pour la coupe du Monde 2014 au Brésil. Il présente des panneaux asymétriques qui améliorent la trajectoire et l’adhérence du ballon. Le seul joueur à l’avoir pour l’instant testé est Gareth Bale. Dans un communiqué de la marque aux trois bandes, il s’est dit conquis par les performances du futur ballon de l’Euro. Ne nous réjouissons pas trop vite : le Gallois a été payé par Adidas pour en faire la promotion…

ballon-euro

Quels étaient les ballons utilisés pour les précédents Euros ?

S’ils n’ont pas fait la une des journaux, les ballons utilisés lors des championnats d’Europe du siècle dernier n’en sont pas moins rentrés dans la légende du football. Voici une petite infographie qui présente l’évolution du design des ballons utilisés lors de la compétition continentale. Leur apparence a peu changé des années 70 au début des années 2000. Par contre, dès 2004, Adidas a affirmé sa volonté d’innover en matière de design.

Le résultat est parfois surprenant comme l’on peut s’en apercevoir sur le dessin ci-dessus :

Focus sur les précédents ballons utilisés lors de l’Euro Depuis l’Euro 68 et le fameux Telstar Elast, c’est Adidas qui conçoit, fabrique et fournit les ballons utilisés pour le Championnat d’Europe. Zoom sur les modèles les plus récents qui ont fait la une de l’actualité… et du zapping. Roteiro, ballon officiel de l’Euro 2004 au Portugal

Ballon officiel des footballeurs de plage, Roteiro a fait des dégâts lors de l’Euro 2004. Il a fallu quatre ans à Adidas pour développer ce célèbre ballon gris bleu, que la marque a nommé d’après le carnet de bord du célèbre navigateur portugais Vasco de Gama. Adidas a cru bien faire en supprimant les coutures externes sur la surface du ballon. D’après les ingénieurs, sa pénétration dans l’air était très largement améliorée par rapport aux autres ballons. Ceux qui l’ont testé ont eu l’impression de jouer au football avec un ballon de volley. En cause : un poids réduit de 400 grammes, largement inférieur à celui du Tango 12 (430 g) utilisé lors de l’Euro 2012. Les prouesses technologiques des ingénieurs de chez Adidas n’ont dupé personne : les trajectoires trompeuses et flottantes ont été la hantise des gardiens de but pendant la compétition et ont abreuvé le public de buts gags. Ce ballon a comblé les amateurs de spectacle et a fait enrager les joueurs de champ.

Tango 12, ballon officiel de l’Euro 2012 en Pologne et en Ukraine

Tango 12 a été présenté à Kiev par Sergueï Bubka, l’ancien détenteur du record du monde de saut à la perche. Adidas a remis le design des années 80 au goût du jour. Tango 12 ressemble effectivement aux ballons utilisés lors de la coupe du Monde en Argentine (1978) et en Espagne (1982). Adidas a réinterprété de manière moderne les ballons qui ont fait rentrer Maradonna dans la légende. Ce ballon a été le produit le plus testé par la marque. Des joueurs de huit pays ont participé à son élaboration. Adidas a cette fois-ci opté pour un assemblage de panneaux triangulaires afin que la trajectoire soit la plus stable possible. Le contrôle de la balle a été amélioré grâce à une structure d’accroche spécifique. Le problème de trajectoire aléatoire a enfin disparu avec Tango 12. Mais, avec un poids de 430 grammes, la balle avait tendance à aller plus loin que prévu. À l’Euro 2012, les attaquants ont dû adapter leur force de frappe pour éviter de tuer les pigeons.

Europass, ballon officiel de l’Euro 2008 en Autriche et en Suisse

Avec Europass, Adidas a tenté de rectifier le tir. Mais, malgré ses efforts, l’équipementier n’est pas arrivé à corriger son problème de trajectoire. Il est plus lourd que Roteiro (440 grammes environ) et donc a une trajectoire beaucoup plus stable. Grâce à un revêtement intérieur spécial, le poids du ballon est stable, même par temps de pluie. Europass est composé de quatorze panneaux, à la différence de ceux des années 70 qui en comportaient 32. Avec ce modèle, Adidas a cherché à avoir la sphère la plus parfaite possible. L’équipementier allemand a innové en lui apposant une surface en polymère, PCS-Texture, censée améliorer son contrôle et lui donner plus de force. Malheureusement, les gardiens sont une fois de plus montés au créneau. Jens Lehman a jugé qu’il fallait être courageux pour tenter une sortie aérienne pour se saisir du ballon. Avec Europass, la trajectoire du cuir n’était plus flottante, elle était totalement imprévisible.

euro2012-logo

ballon-euro-2012

Pol-Ukr-euro-2012

 

Fabrication du ballon officiel de l’Euro 2008

europass2008

EUROPASS Ballon officiel de l’Euro 2008

 

2008 Ballon de l’Euro Europass

L’Europass est le nom du ballon de football officiel utilisé pour l’Euro 2008 en Suisse et en Autriche. Il est produit par Adidas. Comme le Teamgeist, le ballon de la coupe du monde 2006 dont il est dérivé, sa surface ne possède que 14 pièces de cuir, contrairement aux ballons utilisés depuis les années 1970 qui en comportaient . Le but recherché de cette réduction est d’avoir le ballon le plus rond possible et le plus stable lors de la phase de « vol » grâce à un nombre réduit de coutures, donc moins de perturbations créées lors du déplacement du ballon.

Fabrication

Le ballon est composé d’une vessie en plastique orange, enveloppée par des morceaux de tissus cousus ensemble. La sphère ainsi créée est plongée dans un bain de latex. On y colle après à la surface, par leur arêtes, 14 languettes de cuir alternant forme oblongue et forme d’hélice tripale. Ces formes ont pour but d’obtenir une meilleure rotondité par réduction du nombre de points de jonction. L’ensemble est ensuite placé dans un four thermique qui permet de les fondre dans le latex. Une des innovations de ce ballon est la matière polymérique qui recouvre sa surface appelée PCS-Texture. Selon le fabricant Adidas, elle doit permettre de donner plus de force, d’effet lors de la frappe et un meilleur contrôle (PCS est l’abréviation de power, swerve et control, en français « puissance », « effet » et « contrôle »). Le ballon est ainsi recouvert de minuscules bosses sur toute sa surface augmentant l’adhérence. L’Europass pèse entre 441 à 444 grammes, son poids n’augmentant pas de plus 4,5 %, même par forte pluie. Sa circonférence varie entre 68,5 et 69,5 cm.

Critiques

Comme cela avait été le cas pour le ballon de l’Euro 2004 au Portugal, ce ballon a été critiqué avant les compétitions par des gardiens de but pour sa trajectoire. Ainsi Jens Lehmann, le gardien de l’équipe allemande estime-t-il qu’« il faut être très courageux pour sortir dans les airs et essayer de saisir ce ballon » et que ces trajectoires sont «surprenantes ». Selon lui, le ballon « bouge très vite. Tu penses parfois qu’il va descendre mais non, il continue sa course» Petr Čech a aussi critiqué le ballon avant le début de la compétition, le trouvant « imprévisible » et estimant que l’on « va voir beaucoup de buts de plus de 30 m lors de ce tournoi ». L’ancien gardien de but international allemand des années 1980, Harald Schumacher, a par contre déclaré que « le ballon arrive comme une fusée sur toi, je n’ai jamais vu cela, mais il ne flotte pas » après une séance de tirs au but organisée par une chaîne de télévision allemande.

roteiro2004

ROTEIRO Ballon officiel de l’Euro 2004

Adidas Roteiro Official Match Ball of UEFA EURO 2004

Adidas Communiquéde presse,Tuesday, 8 Juin 2004, Herzogenaurach. Personnalisé pour chaque jeu, ballons UEFA EURO 2004 TM match. Dans ce qui est une première pour un grand tournoi de football, chaque balle de match de simple à l’UEFA EURO 2004 sera personnalisé spécifiquement pour chaque jeu individuel. Les boules Adidas Roteiro ™ utilisés lors de chaque match seront inscrits le nom des équipes, la date, le nom du stade et la longitude et la latitude du point central de la hauteur. Adidas fournira 20 des thermiques liés balles révolutionnaires personnalisés par match.

Adidas Communiqué de presse

Monday, 1 Décembre 2003, Herzogenaurach / Lisbonne,
Adidas présente Roteiro comme le ballon de match officiel de l’UEFA EURO 2004. Les joueurs de l’équipe nationale portugaise a révélé aujourd’hui les adidas Roteiro, Match nouveau ballon officiel de l’UEFA EURO 2004. Le Roteiro est le tout premier ballon de match officiel réalisé avec la technique de production thermique de collage innovante développée au cours des quatre dernières années.
Le jeu de football est plus rapide et plus technique que jamais. Après plusieurs progressions basées sur le développement matériel, la construction de bal traditionnel avait atteint ses limites.

Par conséquent, un nouveau concept de production de balle a été développé – appelé liage thermique – fournir une qualité constante et des performances d’une balle à l’autre. Le nouveau ballon Roteiro par adidas dispose également de la nouvelle balance Power Technology, a une conception de la surface transparente et offre une nouvelle carcasse révolutionnaire.

Capitaine de l’Angleterre David Beckham a déclaré: «La chose la plus importante pour moi est de savoir que je peux compter sur la balle pour aller exactement là où je veux aller. Le nouveau Roteiro réagit très bien à mon pied. Quand je l’ai aidé adidas pour tester la Roteiro à Madrid, je l’ai remarqué que la précision de mes coins, mon passage et, bien sûr, mes coups francs améliorée de l’utilisation de cette balle. Lorsque vous coups de pied, ça sonne encore mieux. Personne n’a jamais rien vu de tel avant. Je pense qu’il est grand à coup et ça va être un grand bal à jouer avec. Gardiens vont avoir une période très difficile « .

Le Roteiro est nommé d’après le journal de bord utilisé par Vasco da Gama, le célèbre découvreur portugais. Le design unique et dynamique d’une couleur de base aqua métallique, qui représente le ciel, une couleur de globe bleu qui rappelle la mer, et les lignes d’argent pour signifier le système de coordonnées utilisé et perfectionné par les Portugais.

De services médias de l’UEFA

Lancement officiel de l’UEFA EURO 2004 ™ ballon de match
Roteiro ™ adidas produit en utilisant une technologie innovante
UEFA et adidas ont présenté le nouveau match ballon officiel de l’UEFA EURO 2004 ™. Nommé Roteiro ™, le nouveau ballon sera utilisé à tous les matches de Championnat d’Europe de football au Portugal.
Roteiro ™ est nommé d’après le journal de bord utilisé par Vasco da Gama, le célèbre découvreur portugais. Le design unique et dynamique d’une couleur de base aqua métallique, qui représente le ciel, une couleur de globe bleu qui rappelle la mer, et les lignes d’argent pour signifier le système de coordonnées utilisé et perfectionné par les Portugais. Son nom, la conception et la référence à des éléments historiques portugaises correspondre parfaitement son inauguration lors du tournoi final.
En développement adidas Roteiro ™ a utilisé un nouveau concept de production. Utilisation de la liaison thermique de cette nouvelle technique dans la production de billes fournit une qualité plus uniforme et plus la performance d’une balle à l’autre. Roteiro ™ est la première officielle balle de match de produit avec cette technique de production innovante. Il dispose également de la New Balance Power Technology, a une conception de la surface transparente et une nouvelle carcasse révolutionnaire.

Essais

La balle a subi par les meilleurs joueurs et les clubs européens et David Beckham du Real Madrid et de l’Angleterre ont dit de la balle:
« La nouvelle Roteiro ™ réagit bien à mon pied. Il semble plonger beaucoup, ce qui est évidemment bon pour moi et d’autres preneurs coup franc. Il a un tout nouveau look et la sensation. Quand vous coups de pied, il a même sonne mieux. Personne n’a jamais rien vu de tel auparavant. je pense qu’il est grand à coup et ça va être un grand bal à jouer avec « . Commentant le lancement de la nouvelle balle, directeur général de l’UEFA Gerhard Aigner, a déclaré:
« EURO 2004 est l’événement le plus prestigieux dans le calendrier du football européen et extrêmement importante pour l’UEFA L’élément fondamental du jeu. – Le ballon – doit correspondre à ce prestige dans la conception et la performance Roteiro ™ a subi des tests rigoureux en laboratoire et il a. surpassé toutes les boules précédents produits « .

Dr Gilberto Madaíl, président de la Fédération portugaise de football et président du conseil de l’Euro 2004, SA, a déclaré:. « Adidas a livré un superbe, moderne et l’état de l’art de football portugais ce qui est très bien comment nous envisageons l’UEFA EURO 2004 événement soit. Nous voulons montrer au monde une Portugal chaud, passionné, authentique et moderne. le Portugal est prêt à être découvert!  »
adidas est aussi un UEFA EURO 2004 ™ Supporter national et le Licencié.

Nouveau ballon de l’Euro 2004 sous le feu des joueurs

LISBONNE (AFP) – Alors que la date de lancement pour la phase finale de l’Euro 2004 approche, la nouvelle balle sans faille qui sera utilisé pendant le tournoi de trois semaines est éreinté par un nombre croissant d’acteurs.

« La balle est étrange

Nous avons tous discuté et nous nous sentons tous de la même façon, » le milieu de terrain grec Vassilis Tsartas a déclaré aux journalistes au camp d’entraînement de l’équipe.
Il se plaignait qu’il était impossible d’atteindre une cible avec une longue passe. Sélectionneur de la République tchèque Karel Brückner a fait écho à ses préoccupations. « Cette balle pourrait être bon seulement pour les joueurs du Real Madrid qui jouent avec des passes courtes. Mais nos joueurs ont des difficultés à contrôler avec de longues passes, » dit-il.

«Nous devrons apprendre de nouvelles habitudes et nous aurons probablement à changer notre système de jeu. »
Allemand d’articles de sport Adidas fabricant a fourni plus de 2300 balles pour les matches et les séances de formation pendant le championnat 16-nation qui commence samedi et se termine le 4 Juillet.

La société affirme la balle d’argent, nommé le « Roteiro » après les journaux de l’explorateur portugais Vasco de Gama, est plus rapide en raison de sa surface sans couture. Il est pas la première fois qu’une balle conçu pour un tournoi majeur est sous le feu par les joueurs. Lors de la Coupe du Monde 2002 a eu lieu au Japon et en Corée du Sud, de nombreux joueurs, en particulier les gardiens, a fustigé le Fevernova, le ballon officiel Adidas, comme étant trop léger et trop dévier. Les joueurs aussi blâmé les balles conçus et fournis par Adidas pour la Coupe du Monde en 1998 et 1994.

Italie gardien Gianluigi Buffon insiste cependant sur le ballon Roteiro est «pire» que celui utilisé lors de la Coupe du Monde 2002. «Les effets sont très étrange et il réagit de manière inattendue. Il a même une couleur étrange, » dit-il. L’équipe italienne est parmi l’un des critiques les plus fortes de la balle. Le milieu de terrain italien Andrea Pirlo a dit que cela lui rappelait de balles en plastique utilisées par les enfants. Attaquant vedette Francesco Totti a ajouté:«Il est très difficile et malgré ce que certains disent, il ne bénéficie pas des attaquants. »

Mais la balle compte que les fans de certains des meilleurs joueurs du monde, y compris David Beckham et Zinedine Zidane de France.
« La chose la plus importante pour moi est de savoir que je peux compter sur la balle pour aller exactement là où je veux aller», dit Beckham après que le ballon a été lancé plus tôt cette année. « Je pense qu’il est bon de coup de pied et ça va être un grand bal à jouer avec.

Gardiens vont avoir une période très difficile, » la star du Real Madrid, qui a un contrat de sponsoring avec Adidas, a ajouté.
L’ailier portugais Cristiano Ronaldo, qui joue pour Manchester United, a déclaré qu’il se laisse pas impressionner par le nouveau ballon. »Il est plus rapide que les autres balles courbes plus, mais je crois qu’il est une question de s’y habituer. Pour moi, toute balle va faire, » at-il dit.

terrestra2000

TERRESTRA SILVERSTREAM Ballon officiel de l’Euro 2000

europa1996QUSETRA Ballon officiel de l’Euro 1996

etrvsco_unico1992ETRVSCO UNICO Ballon officiel de l’Euro 1992

tango-europa1988TANGO EUROPA Ballon officiel de l’Euro 1988

tango1984TANGO MUNDIAL Ballon officiel de l’Euro 1984

Trophée Euro 1960-2008

trophee

Henri Delaunay 1883-1955
Henri-Delaunay-UEFA-FFF-12

Le Trophée 1960-2008

Le « Trophée Henri-Delaunay », qui récompense le vainqueur du championnat d’Europe, a été nommé ainsi en hommage à Henri Delaunay qui avait émis l’idée d’organiser cette compétition, mais est décédé cinq ans avant la première édition en 1960. Ce trophée a été créé par la Maison Arthus-Bertrand à Paris en 1960 et a coûté 20251 francs français (3087.25 €). Il est en argent. Sa valeur est estimée à 35 000 francs suisses (22 500 €).

coupe-championnat-d'europe-football

Il pèse huit kilos, socle compris. Il mesure 42 cm et 50 cm avec le socle. Dessus sont inscrits les noms des vainqueurs, qui reçoivent une réplique réduite. Dans le cas où une nation remporterait le titre trois fois consécutivement ou alors à cinq reprises, elle se verra remettre une réplique identique au trophée.

Le trophée a été conçu en 1960 par Arthur Bertrand, mais la confection a été l’oeuvre de l’orfèvre Chobillon. Il porte le nom d’Henri Delaunay, secrétaire général de l’UEFA de 1954 à 1955 et secrétaire général fondateur de la Fédération Française de Football. C’est lui qui, le premier, a eu l’idée d’un championnat d’Europe des Nations. Cette compétition devait permettre de renforcer l’unité européenne.

Malheureusement, Henri Delaunay est mort avant que l’Euro n’ait pu voir le jour. C’est donc en hommage à ce visionnaire que la coupe porte son nom. Le trophée original a été fabriqué en 1960. Il est estimé, à l’heure actuelle, à 15.400 €. Il pèse huit kilos et mesure 60 cm (socle compris). Ce sont les Soviétiques qui ont été les premiers à soulever cette coupe en argent massif. C’était lors de l’Euro 1960 en France.
euro_60La première édition du championnat d’Europe a eu lieu en 1960 en France. Seules quatre équipes disputent la phase finale et les matches se jouent au Parc des Princes (Paris) et au Stade Vélodrome (Marseille). Les grands pays footballistiques comme l’Italie, l’Allemagne et l’Angleterre, n’ont pas participé à la compétition, ce qui permet à l’URSS de remporter le trophée devant la Yougoslavie, la Tchecoslovaquie et la France.

euro_64En revanche, la seconde édition de l’Euro a été organisée en Espagne. De nombreux pays souhaitaient participer à la compétition qui sera finalement remportée par l’hôte après avoir disputé une finale face aux soviétiques, le 21 juin. A noter, l’absence de l’équipe de RFA.

euro_68La RFA décide enfin de participer au championnat d’Europe pour la première fois de son histoire en 1968. Elle s’arrête, malheureusement, au stade des qualifications. La phase finale voit l’Italie se qualifier en finale via un tirage au sort suite au match nul, 0-0, face à l’URSS. Les italiens affrontent alors la Yougoslavie (vainqueur de l’Angleterre, 1-0) et le match se solde une fois de plus sur un score nul, 1-1 après prolongation. La séance de tirs aux but n’étant pas prévue, les deux équipes joueront un nouveau match, deux jours plus tard. L’Italie s’impose 2-0 mais non sans mal.

euro_72La RFA entre sérieusement dans la compétition après avoir éliminée l’Angleterre sur son terrain (Wembley) en quarts de finale. le 18 juin, la RFA rencontre l’URSS en finale au stade du Heysel, et l’emporte largement sur le score de 3 buts à 0. Müller réalise d’ailleur, un doublé aux 27e et 58e minutes. Une victoire de bonne augure pour des allemands qui organisent la Coupe du monde deux ans plus tard.

euro_76Le 20 juin, la RFA affronte la Tchécoslovaquie en finale à Belgrade. Une finale marquée par la première séance de tirs au but organisée en dernière minute. En effet, les Tchécoslovaques tiennent leur victoire quant Hölzenbein égalise à la 89e minute de jeu. Les deux équipes terminent les prolongations sur le score de 2 buts partout et les responsables se mettent d’accord pour finir la rencontre sur une séance de penalty. Finalement, les allemands perdent le trophée (5-3 TAB) et les joueurs montrent leur mécontentement par rapport à la décision prise par ses responsables. La solution d’un second match aurait peut-être été plus judicieuse…

euro_80Le championnat d’Europe prend enfin de l’ampleur et accueille désormais huit équipes en phase finale. Deux groupes de quatre équipes sont créés et les deux premier de chaque poule s’affrontent en finale. La RFA s’extirpe assez facilement de son groupe mais la Belgique se qualifie grâce à un nombre de buts marqués supérieur à celui de l’Italie. Le 22 juin, la RFA s’impose 2-1 face à la Belgique sur un doublé de Hrubesch (10e et 88e mn).

euro_84Pour la deuxième fois de son histoire, la France est désignée pour organiser le tournoi. Les bleus se distinguent grâce à 3 victoires dans son groupe A et se qualifie pour les demi-finales. Le Portugal est le prochain adversaires des tricolores. Le match se déroule au Stade Vélodrome à Marseille et la France l’emporte 3-2, pendant les prolongations sur un dernier but de Michel Platini, à la 119e minute. En finale, la France dispose de l’Espagne, 2-0, et gagne ainsi son premier trophée.

euro_88En 1988, le champion en titre ne parvient pas a dépasser le stade des qualifications et les bleus sont privés de phase finale. La RFA, pays organisateur, se fait surprendre en demi-finale par une bonne équipe des Pays-Bas, qui remportera quelques jours plus tard la compétiton à l’Olympiastadion de Munich.

euro_92L’Euro 92 est marqué par de nombreux changements politiques au sein de l’Europe. Les pays comme l’URSS, la Yougoslavie et la Tchécoslovaquie se divise et donnent naissance à de plus petites entités. L’URSS conserve tout de même une équipe de football commune et se présente sous le nom C.E.I. De son côté, la Yougoslavie réussit à se qualifier pour la phase finale mais elle se verra subsituer sa place par le Danemark, pour raisons politiques. Ce dernier, que personne attend, va créer l’exploit en s’imposant en finale face à l’Allemagne, 2-0, après avoir battu la France et les Pays-Bas.

euro_96Les éliminatoires compte désormais 14 participants supplémentaires (34 -> 48). La phase finale du championnat d’Europe en Angleterre est organisée avec 16 équipes réparties dans quatre groupes de quatre. Le 30 juin à Wembley, l’Allemagne remporte une nouvelle fois la compétition face à la République Tchèque, 2-1, après prolongations.

euro_2000Pour la première fois, deux pays co-organisent le championnat d’Europe. La Belgique et les Pays-Bas se partagent la gestion d’une compétiton qui compte de plus en plus de participants. En effet, le nombre d’équipes des éliminatoires est passé de 48 à 51 soit 3 équipes supplémentaires. Les faits marquants de la phase finale sont l’élimination de l’Angleterre et de l’Allemagne dès le premier tour. L’équipe de France quant à elle, continue de briller après sa magnifique prestation lors de la Coupe du monde 1998. Les bleus afffrontent l’Italie en finale et il faudra attendre les prolongations et un but en or signé Trezegol à la 103e minute.

Images liées:

Trophée Euro 2008-2020

trophee

Henri Delaunay 1883-1955
Henri-Delaunay-UEFA-FFF-12

Le Trophée 1960

Le « Trophée Henri-Delaunay », qui récompense le vainqueur du championnat d’Europe, a été nommé ainsi en hommage à Henri Delaunay qui avait émis l’idée d’organiser cette compétition, mais est décédé cinq ans avant la première édition en 1960. Ce trophée a été créé par la Maison Arthus-Bertrand à Paris en 1960 et a coûté 20251 francs français (3087.25 €). Il est en argent. Sa valeur est estimée à 35 000 francs suisses (22 500 €).

coupe-championnat-d'europe-football

Il pèse huit kilos, socle compris. Il mesure 42 cm et 50 cm avec le socle. Dessus sont inscrits les noms des vainqueurs, qui reçoivent une réplique réduite. Dans le cas où une nation remporterait le titre trois fois consécutivement ou alors à cinq reprises, elle se verra remettre une réplique identique au trophée.

Lors de l’Euro 2008, une nouvelle version a été présentée au public. Elle pèse deux kilos et mesure 18 cm de plus que l’original. On doit sa fabrication à Asprey, une célèbre maison londonienne. Alors que sur le trophée original, le nom des vainqueurs étaient inscrits sur le socle, ils sont maintenant gravés à même la coupe.

Cette nouvelle version, par son classicisme, rend un hommage appuyé à son aîné. Asprey a utilisé de l’argent fin pour la fabrication. La base est plus large que celle du trophée original, ce qui lui confère plus de stabilité. Par respect pour Delaunay, l’UEFA a décidé de garder le nom historique du trophée.

coupe-euro

Depuis l’édition 2008, une nouvelle version du trophée, plus grande et sans socle, est décernée à chaque vainqueur.Où va le trophée quand une équipe remporte l’Euro ?

D’après le règlement de l’UEFA, l’équipe qui remporte la compétition garde le trophée pendant les quatre ans séparant 2 Championnats d’Europe. La fédération du pays vainqueur en est responsable. Elle est dans l’obligation de le ramener lors du tirage au sort des phases de poules de l’édition suivante. À cette occasion, une réplique réduite du trophée Delaunay lui est remise à titre définitif.

Si une équipe remporte l’Euro trois fois consécutivement, une réplique exacte du trophée lui est remise. C’est aussi le cas si elle remporte l’Euro pour la cinquième fois. Jusqu’à présent, aucun pays n’a réussi cet exploit. L’Espagne, qui remet son titre en jeu pour la deuxième fois, remporterait la réplique exacte en cas de victoire à l’Euro 2016.

L’Espagne a été la dernière nation à avoir soulevé le trophée Henri Delaunay. En 2012 à Varsovie, la Roja l’a reçue des mains du président de l’UEFA Michel Platini. A l’occasion de l’Euro 2016, qui aura lieu du 10 juin au 10 juillet 2016, cette coupe mythique sera remise en jeu et l’on verra peut-être une nouvelle équipe la brandir au stade de France.

Alors que le ballon change à chaque édition du Championnat d’Europe de football, le trophée n’a été redessiné qu’une seule fois au cours des quarante-cinq dernières années. Mais pourquoi porte-t-il ce nom? L’équipe qui remporte la compétition a-t-elle le droit de le garder ? Voici quelques éclaircissements sur cette mystérieuse coupe convoitée par l’Europe entière.

Où va le trophée quand une équipe remporte l’Euro ?

D’après le règlement de l’UEFA, l’équipe qui remporte la compétition garde le trophée pendant les quatre ans séparant 2 Championnats d’Europe. La fédération du pays vainqueur en est responsable. Elle est dans l’obligation de le ramener lors du tirage au sort des phases de poules de l’édition suivante. À cette occasion, une réplique réduite du trophée Delaunay lui est remise à titre définitif.

Si une équipe remporte l’Euro trois fois consécutivement, une réplique exacte du trophée lui est remise. C’est aussi le cas si elle remporte l’Euro pour la cinquième fois. Jusqu’à présent, aucun pays n’a réussi cet exploit. L’Espagne, qui remet son titre en jeu pour la deuxième fois, remporterait la réplique exacte en cas de victoire à l’Euro 2016.

Les chiffres de l’Euro

Les chiffres de l'Euro

Cinquante-deux ans d'existence, quatorzième édition, seize participants, deux pays organisateurs et une flopée de chiffres qui ne servent qu'à faire croire qu'on s'y connaît…

  • Les neuf anciens vainqueurs seront présents à l'Euro 2012 : la Russie et l'Ukraine (pour l'URSS de 1960), l'Espagne (1964, 2008), l'Italie (68), l'Allemagne (RFA 72, 80 + 96), la République tchèque (Tchécoslovaquie 76), la France (84, 2000), les Pays-Bas (88), le Danemark (92) et la Grèce (2004).
  • L'Espagne et les Pays-Bas comptent le plus de participations : huit. L'Ukraine aucune, sauf à considérer la présence massive de ses joueurs dans les ex-équipes soviétiques. La Pologne a connu son baptême du feu il y a quatre ans et l'Eire n'a plus été à pareille fête depuis 1988. L'équipe de Trapattoni rejoint la France (1960-1984) et la Grèce (1980/2004) pour les disparitions au long cours. 
  • Les quatre pays les plus présents quand le tournoi ne comptait qu'un carré d'as, entre 1960 et 1976, n'existent plus : l'URSS (cinq participations entre 60 et 88), la RFA (cinq présences entre 1972 et 1988), la Yougoslavie (quatre phases finales entre 1960 et 1984), la Tchécoslovaquie (trois entre 1960 et 1980). Sans compter la CEI en 1992… 
  • Deuxième organisation dans un pays de l'Est après l'Euro à quatre dans l'ex-Yougoslavie de Tito en 1976, même si le pays du maréchal n'appartenait pas au pacte de Varsovie. Troisième tournoi (sur les quatre derniers) à se dérouler dans deux pays après Pays-Bas-Belgique en 2000 et Suisse-Autriche (2008). Proposition pour 2020 : Andorre-San Marin.
  • Après le final four (entre 1960 et 1976), le grand huit (1980-1992) et le top 16 (1996-2012), l'édition française de 2016 comprendra vingt-quatre équipes. Six groupes de quatre et des huitièmes de finale avec les quatre meilleurs troisièmes. Les Pays-Bas sont l'équipe la plus expérimentée en termes de sélection (42 capes par joueur). La France et la Pologne sont à l'opposé du spectre (21).
  • Iker Casillas (129 entailles) est le joueur le plus capé de l'Euro. 
  • En éliminatoires, les Oranje hollandais ont inscrit le plus de buts (37) tandis que la Grèce est l'équipe la plus frugale (14). Klaas-Jan Huntelaar est le meilleur scoreur, avec un total gargantuesque (12).
  • Le gardien grec Kostas Chalkias est le joueur le plus âgé (37 ans) de l'édition 2012 et le Néerlandais Jetro Willems deviendra le joueur le plus jeune de l'histoire de l'Euro s'il entre en jeu. Une marque qui appartient à Enzo Scifo (18 ans et 115 jours) depuis l'édition 84. L'Allemagne est l'équipe la plus jeune du tournoi (24 ans sur les vingt-trois) ; l'Italie, la Russie, la Suède et la République d'Irlande sont les doyennes (28 ans).
  • L'Italie-Espagne du 10 juin sera le cinquième du nom, le classique absolu.

Lilian Thuram et Erwin van der Saar sont les deux joueurs à avoir disputé le plus de matchs en phase finale (16 de 1996 à 2008).

  • Lothar Matthäus, sur vingt ans, a également disputé quatre éditions (1980, 1988, 1992, 2000) tout comme Peter Schmeichel (88/00), Aron Winter (88/00) et Alessandro Del Piero (96/08).
  • Michel Platini est le meilleur buteur du championnat d'Europe. Sur un tournoi, comme dans l'absolu (9 pions en cinq matchs en 1984). Un record à la Fontaine. Alan Shearer suit avec sept pions en deux tournois. La France des 80's possède la meilleure attaque sur un tournoi (14) devant la Hollande et les Bleus de l'an 2000 (13) qui avaient un match de plus.

Huit joueurs ont inscrit trois buts dans le même match depuis 1960 :

  • Dieter Müller (76)
  • Klaus Allofs (80)
  • Platini  deux fois – (84)
  • Van Basten (88), Conceição (00), Kluivert (00) et Villa (08).

Durant les phases finales, ce sont :

  • les Pays-Bas (55 buts)
  • la France (46)
  • l'Espagne (38) qui se sont montrés les plus prolifiques.

Le France-Yougoslavie (4-5), demi-finale de la Coupe Henri-Delaunay 1960, est la rencontre la plus prolifique de l'histoire des phases finales.

  • L'URSS (1964, 1972, 1988) et l'Allemagne (1976, 1992, 1996) sont les deux équipes à avoir perdu trois finales. Sans parler de la demi-finale perdue par les Soviétiques contre l'Italie en 1968 au tirage au sort. L'Allemagne Fédérale est la seule équipe à avoir joué trois finales de suite (72, 76, 80). Rainer Bonhof faisait partie des trois squads, mais il n'a joué que la finale de 1976, celle que la Mannschaft perd… 
  • Championne d'Europe en titre et championne du monde, l'Espagne jouera pour un troisième sacre consécutif. Une performance approchée par la RFA, vainqueur de l'Euro 72 et du Mondial 74, avant d'échouer aux penalties en finale de l'Euro 76. La faute à Panenka et à ses frères…
  • C'est l'édition de 1976 (4,75 buts/rencontre pour quatre matchs) qui est la plus prolifique. Le set infligé par les Néerlandais aux Yougoslaves (6-1), le 25 juin 2000 (quart de finale) est la meilleure raclée de l'Histoire. Pour l'instant.
  • Quarante-et-un penalties ont été marqués durant un Euro (11 en première période, 28 en deuxième et deux en prolongations). Seule une finale s'est terminée aux tirs au but (RFA-Tchécoslovaquie 76, la seule défaite des Allemands dans l'exercice dans un tournoi international), contre deux en Coupe du monde (Italie-Brésil 94 et France-Italie 2006). Les Pays-Bas sont allés quatre fois aux pénos, ils n'ont gagné qu'une fois (Suède 2004).
  • Le Trophée Henri-Delaunay, du nom du gars qui a créé la compétition, a été façonné en 1960 par la maison Arthus-Bertrand (qui ne vend pas d'hélicoptères par ailleurs). Il a été remodelé par un joaillier anglais en 2008, plus large et sans ce socle qui se barrait tout le temps.

Trophée de l’Euro 2008

Trophée Henri Delaunay

Trophée-Henri-delaunay-

L'Espagnol Iker Casillas a eu l'honneur de devenir le premier capitaine à soulever la nouvelle version du Trophée Henri Delaunay en juin 2008 pour avoir remporté le Championnat d'Europe de l'UEFA.

Iker Casillas a eu l'honneur de devenir le premier capitaine à soulever la nouvelle version

La nouvelle version du trophée repose en grande partie sur l'original conçu par Arthus-Bertrand en 1960 et nommé d'après Henri Delaunay, l'ancien président de la Fédération française de football et premier secrétaire génral de l'UEFA, de la fondation de l'instance dirigeante, le 15 juin 1954, au 9 novembre 1955.

Il mesure 18 cm de plus et pèse 2 kg de plus que l'original, il est fabriqué en argent fin et a conservé son nom historique. Le trophée a été modifié pour illustrer la grandeur de la compétition internationale la plus prestigieuse d'Europe.

La création de l'original revient à Pierre Delaunay, le fils d'Henri, le visionnaire derrière la compétition. Henri Delaunay décède en 1955 avant de voir son idée d'un championnat d'Europe devenir réalité mais le trophée, nouvelle version, est un hommage à cet homme de par son style classique.

L'original et la nouvelle version présentent quelques petites différences. Par exemple, la base en argent a été élargie pour rendre le trophée plus stable. Par ailleurs, les noms des vainqueurs qui apparaissait sur le socle sont désormais gravés au dos du trophée, qui pèse 8 kg et mesure 60 cm de haut. Contrairement à l'original, qui fut l'œuvre de l'orfèvre Chobillon avant d'être acheté par Arthus-Bertrand à Paris, la fabrication de son équivalent moderne est remise entre les mains d'Asprey Londres.

Asprey, orfèvre et bijoutier de renom, jouit d'une très grande expérience en matière de fabrication de trophée, qui remonte à la Coupe de l'America, que sa filiale Garrard créait en 1848. L'UEFA souhaitait renforcer la qualité mais également l'ampleur du trophée afin qu'il devienne un des grands points d'intérêt du tournoi. Les organisateurs avaient en effet l'impression que l'original était trop petit.

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football