Européens

Bilan des clubs Français

1955-1992

clubfrancais

 Bilan des clubs Français

1992-present Ligue des Champions

Class. LC Clubs N/P J V N D Bp BC  Diff. %V Meilleur résultat
1 lc-ol- Olympique Lyonnais 15 125 58  26 40  200 145 +55 46,77% Demi-finale 2010
2 lc-om Olympique de Marseille 14 102 43 18 41 153 118 +35 42,16% Victoire 1993
3 lc-Monaco_AS AS Monaco 13 84 35 17 32 138 97 +41 41,57% Finale 2004
4 lc-as-st-etienne AS Saint-Etienne 10 41 19 7 15 50 44 +6 46,34% Finale 1976
5 lc-PSG Paris Saint-Germain 9 79 42 15 22  138  88  +50  53,16% Demi-finale 1995
6 lc-fc-nantes FC Nantes 8 40 12 14 14 52 54 -2 30% Demi-finale 1996
7 lc-girondins-bordeaux Girondins de Bordeaux 7 50 22 15 13 54 54 0 44,00% Demi-finale 1985
8 lc-losc Lille OSC 6 42 11 13 18 37 41 -4 26,19% 1/8 finale 2007
9 lc-stade-de-reims Stade de Reims 4 24 14 3 7 63 +30 +33 58,33% Finales 1956 et 1959
10 lc-aja AJ Auxerre 3 24 9 2 13 19 31 -12  37,50% 1/4 finale 1997
11 lc-ogc-nice OGC Nice 2 14 7 2 5 29 25 +4 50% 1/4 finale 1957 et 1960
12 lc-rc-lens RC Lens 2 12 4 4 4 16 17 -1  33,33% Phase de groupe 1999 et 2003
13 lc-rc-strasbourg RC Strasbourg 1 6 3 1 2 8 6 +2  50,00% 1/4 finale 1980
14 lc-montpelier-hsc Montpellier HSC 1 6 0 2 4 6 12 -6 0,00% Phase de groupe  2013
15 FC-Metz (2) FC Metz 1 2 0 1 1 1 2 -1  0,00% Tour Qualif. 1999
16 Logo_Toulouse_FC.svg Toulouse FC 1 2 0 0 2 0 5 -5 0,00% 3è Tour Qualif. 2008
  • N/P= Nombre de participation

Images liées:

Parcours européen des clubs français

Parcours européen des clubs français

Cet article retrace et présente les différentes performances européennes des clubs français de football en faisant référence aux parcours des clubs dans les compétitions UEFA et non-UEFA qui déterminent ainsi leur classement vis-à-vis de leurs concurrents européens et le rang européen du championnat de France.

Introduction

Depuis 1955, trente-six clubs français ont évolué en Coupe d’Europe. Ils peuvent y participer chaque année suivant leurs résultats de la saison précédente en championnat ou dans les différentes coupes nationales.

Jusqu’aux années 1980, peu de clubs français vont au-delà de simple premier ou second tour et la participation à une demi-finale ou une finale est vécue comme une « épopée », telle que l’« épopée des Verts » de Saint-Étienne en 19762. Avec les performances de l’équipe nationale, victorieuse de l’Euro 1984 et demi-finaliste des Coupe du monde de football de 1982 et 1986, les clubs atteignent plus régulièrement le dernier carré et la période faste se déroule dans les années 1990 avec les victoires de l’Olympique de Marseille et du Paris SG ainsi que la participation à cinq autres finales. La décennie 2000 fournit chaque année un nombre important de club français participants, mais là aussi, peu sont ceux qui brillent malgré l’hégémonie nationale de l’Olympique lyonnais sur cette période, qui ne le concrétise par aucun succès européen.

Ainsi le bilan en trophées remportés montre un décalage entre le niveau théorique du football français et de son application sur le terrain (5e nation UEFA en 2011, pour une 10e place en nombre de trophées UEFA remportés), ceci malgré les périodes de succès sportif de certains de ses clubs tel que le Stade de Reims, l’AS Saint-Étienne, l’Olympique de Marseille ou l’AS Monaco. Dès 2001, la Ligue nationale de football explique ce décalage par un manque de moyen économique, financier ou juridique vis-à-vis de ses concurrents5. L’argument d’un manque de « culture de la gagne » est aussi parfois avancée pour tenter d’expliquer ce phénomène.

Images liées:

Coupe des clubs champions arbitres 1955-1992

arbitre

27Arbitres ayant officié dans 2 éditions 

Sélect LP Arbitre
2 hollande.svg Leo Horn
hongrie_svg Károly Palotai
suisse-ping-2 Gottfried Dienst
Italie.svg   Concetto Lo Bello

sifflet-cartons-arbitresLes arbitres 1955-1992

Année LP Arbitre Année LP Arbitre
1955-1956 angleterre_svg Arthur Ellis 1974-1975 France.ping Michel Kitabdjian
1956-1957 hollande.svg Leo Horn 1975-1976 hongrie_svg Károly Palotai
1957-1958 Belgique.ping Albert Alsteen 1976-1977 France.ping Robert Wurtz
1958-1959 allemagne_.svg Albert Dusch 1977-1978 hollande.svg Charles Corver
1959-1960 Ecosse.ping John Mowat 1978-1979 Autriche.ping Erich Linemayr
1960-1961 suisse-ping-2 Gottfried Dienst 1979-1980 Portugal.svg António José Garrido
1961-1962 hollande.svg Leo Horn(2) 1980-1981 hongrie_svg Károly Palotai(2)
1962-1963 angleterre_svg Arthur Holland 1981-1982 France.ping Georges Konrath
1963-1964 Autriche.ping Josef Stoll 1982-1983 Roumanie.ping Nicolae Rainea
1964-1965 suisse-ping-2 Gottfried Dienst(2) 1983-1984 suede_svg Erik Fredriksson
1965-1966 allemagne_.svg Rudolf Kreitlein 1984-1985 suisse-ping-2 André Daina
1966-1967 allemagne_.svg Kurt Tschenscher 1985-1986 France.ping Michel Vautrot
1967-1968 Italie.svg Concetto Lo Bello 1986-1987 Belgique.ping Alexis Ponnet
1968-1969 espagne.svg José María Ortiz de Mendíbil 1987-1988 Italie.svg Luigi Agnolin
1969-1970 Italie.svg Concetto Lo Bello(2)  1988-1989 allemagne_.svg Karl-Heinz Tritschler
1970-1971 angleterre_svg Jack Taylor 1989-1990 Autriche.ping Helmut Kohl
1971-1972 France.ping Robert Héliès 1990-1991 Italie.svg Tullio Lanese
1972-1973 Yougoslavie.ping Milivoje Gugulović 1991-1992 allemagne_.svg Aron Schmidhuber
1973-1974 Belgique.ping Vital Loraux
* Belgique.ping Alfred Delcourt

* Finale rejouée

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football