Nations

Le championnat d’Europe des Nations

Le championnat d'Europe des Nations

  • Pour l'édition 1968, l'UEFA renomme sa compétition en Championnat d'Europe des Nations et décide de modifier le format. En effet, les qualifications pour la phase finale sont réparties en huit groupes, les nations arrivant en tête de chaque groupe s'affrontant en quarts de finale (par matchs aller-retour) pour déterminer les quatre nations qui disputent les demi-finales en Italie.
  • C'est le pays organisateur, qui remporte l'épreuve 2-0 contre la Yougoslavie, après un match rejoué à la suite d'un premier match nul 1-1. Cette victoire permet aux Italiens d'oublier leur surprenante élimination à la coupe du monde 1966 contre la Corée du Nord. La Squadra Azzurra passa néanmoins à un côté de pièce de l'élimination puisqu'elle se qualifia lors de sa demi-finale face à l'URSS par… tirage au sort ! Les deux équipes ayant fait nul, la séance de tirs au but n'existant pas encore (elle ne sera instaurée que pour la coupe du monde 1970, deux ans plus tard) et les délais ne permettant pas de rejouer le match, l'arbitre procèda à un « pile ou face » à l'issue de la prolongation qui tourna à l'avantage des italiens.
  • Pour l'épreuve de 1972, le même schéma est retenu, et c'est au tour de la Belgique d'organiser la phase finale. L'Allemagne de l'Ouest avec Gerd Müller remporte l'édition en battant l'URSS 3-0.
  • Au cours de l'édition de 1976, le format est de nouveau reconduit, la phase finale ayant lieu en Yougoslavie. La compétition est remportée par la Tchécoslovaquie contre l'Allemagne de l'Ouest aux tirs aux buts, à l'issue d'un match au cours duquel le tchécoslovaque Antonin Panenka réussit son penalty avec une pichenette en plein centre de la cage tenue par Sepp Maier, geste qui depuis porte son nom.

La coupe d’Europe des nations

La coupe d'Europe des nations

  • En 1927, le secrétaire général de la Fédération française de football, Henri Delaunay, émet l'idée d'organiser une compétition continentale sur le territoire européen, mais l'idée n'aboutit pas en l'absence d'une organisation européenne.
  • En 1954, l'UEFA voit le jour et décide d'étudier ce projet. Elle annonce que la première édition aura lieu en 1960.
  • La première coupe d'Europe des nations débute dans un format original où les équipes s'affrontent par tours et par matchs aller-retour et ceci jusqu'en demi-finale où les quatre demi-finalistes décident d'un pays hôte pour y disputer leurs demi-finales (sur un match cette fois-ci), le match de la troisième place (entre les deux demi-finalistes éliminés) et la finale.
  • En 1960, la première édition s'achève en France. 17 nations seulement prennent part aux qualifications (aucune nation britannique n'y prit part). La finale, jouée à Paris, est remportée 2-1 par l'URSS emmenée par Lev Yachine face à la Yougoslavie durant les prolongations. L'URSS devient ainsi la première nation à inscrire son nom sur le trophée. On note que le quart de finale entre l'Espagne et l'URSS fut controversé. Les Espagnols, par l'intermédiaire de Franco, refusèrent de laisser entrer leurs adversaires sur leur territoire. De ce fait, l'URSS remporta ce match sur tapis vert.
  • Lors de l'édition suivante, en 1964, la compétition est de nouveau perturbée par des enjeux politiques, en effet, la Grèce refuse d'affronter l'Albanie en raison d'un conflit entre les deux nations. La phase finale a lieu en Espagne où la sélection ibérique bat les tenants du titre soviétiques 2-1 à Madrid devant 125 000 spectateurs.

Gavriil Kachalin, Sélectionneur, biographie

ussr_logo

entraineurs

URSS

URSGavriil Kachalin
gavril_kachalinGavriil Dmitriyevich Kachalin 1911-1995
Généralités
Nationalité : URSSoviètique/GéorgieGéorgien
Naissance : Né le 12 Janvier 1937
Lieu/Pays : Tbilissi URSUnion Soviètique
Décèdé le : 22 Avril 1991 (55 ans)
Lieu/Pays : Tbilissi GéorgieGéorgie
Période Pro : 1954-1970
Poste : Attaquant/Ailier Gauche
Parcours Professionnel
1954-1969 : URSFC Dinamo Tbilissi -M/- but.pngB
1970 : URSLokomotiv Tbilissi-M/-but.pngB
Sélection en Equipe Nationale
1959-1966 : URSUnion Soviètique  35M/-4but.png

* M = Matchs joués, B= buts inscrit

Carrière de Joueur

Kachalin commence sa carrière en passant par les petits clubs de Volny Trud et du Dynamo Homel de 1928 à 1936. Kachalin s’engage en 1936 avec le Dynamo Moscou; Kachalin ne joue aucun match pendant le championnat de primptemps 1936 mais fera ses débuts lors du second championnat 1936 en jouant 2 matchs. Kachalin gagne sa place dans l’équipe du Dynamo et disputera 11 matchs et fera le doublé coupe-championnat après la victoire en coupe du Dynamo sur le Dynamo Tbilissi sur un score de 5-2.

La saison 1938 n’est pas bonne pour le Dynamo, le club termine 5e du championnat et la saison 1939 voit l’effondrement du Dynamo qui termine à une très décevante 7e place. La saison 1940 voit le Dynamo remporté le Championnat d’Union soviétique de football permettant à Kachalin de remporter son 2e championnat. La saison 1941 démarre mais est arrêtée le 24 juin 1941 à cause de la Seconde Guerre mondiale, dommage pour Kachalin et le Dynamo qui étaient premiers quand le championnat fut annulé. Kachalin décide de se retirer des terrains en 1942.

Début comme entraineur

Kachalin débute sa carrière d’entraineur en 1945, après la fin de la guerre. Il entraine le club de Trudovye Rezervy Moscou jusqu’en 1948 où à partir de 1949 entrainera le club du Lokomotiv Moscou. Les débuts sont difficiles, le club prend la 11e place au championnat; l’année suivante, le club est relégué en First League en se classant 15e mais le « Loko » remonte en finissant 3e et revient lors de la saison 1952 où le Lokomotiv se classera 9e. Kachalin quitte Moscou et se retrouve pendant 3 ans sans club.

Sélectionneur de l’équipe nationale

Kachalin est choisi en 1955 pour entrainer l’équipe d’Union Soviétique de football. Le premier test pour Kachalin est les Jeux olympiques de 1956 à Melbourne, Kachalin réussit son pari et rapporte la médaille d’or en URSS. Kachalin qualifie l’Union Soviétique pour la phase finale de la Coupe du monde de football 1958, l’équipe passe les groupes après sa victoire sur l’Angleterre 1-0 mais est éliminée par la Suède sur un score de 2-0.

Après cette élimination, Kachalin laisse le poste de sélectionneur vacant. Mais Kachalin revient en 1960 pour remplacer Mikhaïl Yakouchine au poste d’entraineur. Kachalin fait un parcours de légende avec l’URSS au Championnat d’Europe 1960 en battant la Tchécoslovaquie en demi-finale sur un score sans appel de 3-0 et remporte le championnat en battant la Yougoslavie 2-1. Après cette victoire, l’URSS part favori pour la Coupe du monde de football 1962 mais est éliminé en quart de finale par le Chili 2-1 en partie à cause de deux erreurs de Lev Yashin. Une nouvelle fois, Kachalin quitte le poste après la compétition.

Détour au Pakhtakor TachkentPakhtakor Tachkent Flag_of_Uzbekistan.svgOuzbékistan

Après son départ de la sélection soviétique, Kachalin entraine le temps de la saison 1963 l’équipe du Pakhtakor Tachkent. Malgré la présence de l’ancien sélectionneur, le club termine dernier de la saison 1963 et Kachalin n’est pas reconduit dans ses fonctions. Kachalin sera élu président du conseil d’administration des entraineurs de la Fédération soviétique de football.

Dinamo Tbilissi Georgie.svgGéorgie

Kachalin entraine le Dinamo Tbilissi lors de la saison 1964 et fait oublier sa contre-performance de l’année dernière en coiffant au poteau le Torpedo Moscou et en remportant ainsi le championnat. La saison 1965 est baclée par le Dinamo Tbilissi en terminant 6e ; Kachalin quitte le club après cette saison.

Retour au poste de sélectionneur

team_udssr_katschalinKachalin fait un brève passage à la tête de l’équipe des moins de 21 ans de l’URSS en 1965, il n’y remportera rien et entrainera l’équipe olympique de l’Union Soviétique à partir de 1966 mais il n’arrivera pas à qualifier ses joueurs aux Jeux olympiques de 1968. Kachalin revient à la tête de l’équipe, envoie une nouvelle fois l’équipe en coupe du monde en 1970 au Mexique, coupe qui sera la dernière du géant Lev Yashin, mais l’URSS est éliminée par l’Uruguay dans les ultimes minutes du match des quarts-de-finale. Kachalin est remplacé après cette compétition par Valentin Nikolaev.

Retour au Dinamo Tbilissi

Kachalin retourne au Dinamo Tbilissi en 1971. L’équipe prend la 3e place lors des saisons 1971 et 1972. Kachalin se voit proposer un poste au Spartak Moscou, ce qu’il accepte.

Dynamo Moscou

Kachalin entraine le Dynamo dès le début de la saison 1973, saison qui vera l’équipe prendre une 3e place, cela fera 3 saisons que Kachalin finit à cette place dans le championnat. Kachalin reste une année de plus au Dynamo mais prend la 6e place du championnat.

Fin de Carrière au Pakhtakor TachkentPakhtakor Tachkent Flag_of_Uzbekistan.svgOuzbékistan

Kachalin dispute sa dernière saison en 1975 avec le Pakhtakor Tachkent, il ne réussira pas à faire mieux que la 15e (et avant-dernière) place synonyme de relégation. Kachalin n’entrainera plus aucun équipe après cet échec.

Accomplissement

Kachalin travailla à la fin de sa carrière dans l’académie des jeunes du Spartak Moscou et fut notamment un membre du comité technique de la FIFA.

  • Maître honoraire du sport de l’URSS Entraineur honoraire de l’URSS
  • Gold_medal_olympic.svgMédaillé d’or aux Jeux olympiques d’été de 1956
  • Champion d’Europe lors du Championnat d’Europe de football 1960
  • Champion d’URSS (en tant que joueur) : 1937,1940
  • Vainqueur de la Coupe d’URSS de football (en tant que joueur) : 1937
  • Champion d’URSS (en tant qu’entraineur) : 1964

Mikhaïl Meskhi, biographie

ussr_logo

joueur

URSS

URSMikhaïl Meskhi

Valentin Bubukin

Mikhaïl Chalvovitch Meskhi 1937-1991

Biographie

Nationalité : Union-Sovietique.pingSoviètique/Georgie.svgGéorgien
Naissance : Né le 12 Janvier 1937
Lieu/Pays : Tbilissi Union-Sovietique.pingUnion Soviètique
Décèdé le : 22 Avril 1991 (55 ans)
Lieu/Pays : Tbilissi Georgie.svgGéorgie
Période Pro : 1954-1970
Poste : Attaquant/Ailier Gauche

Parcours Professionnel

1954-1969 : Union-Sovietique.pingFC Dinamo Tbilissi -M/- but.pngB
1970 : Union-Sovietique.pingLokomotiv Tbilissi-M/-but.pngB

Sélection en Equipe Nationale

1959-1966 : Union-Sovietique.pingUnion Soviètique  35M/-4but.pngB

* M = Matchs joués, B= buts inscrit

Biographie

Carrière

  • 1954 – 1969 : Dinamo Tbilissi Union-Sovietique.pingUnion Soviétique Georgie.svgGéorgie
  • 1970 : Lokomotiv Tbilissi Union-Sovietique.pingUnion Soviétique Georgie.svgGéorgie

Palmarès

  • En sélection Champion d'Europe : 1960 Union-Sovietique.pingUnion soviétique.
  • International soviétique (35 sélections, 4 buts) entre 1959 et 1966, dont 3 matchs en Coupe du monde.

En club

  • Champion d'URSS : 1964 Union-Sovietique.pingDinamo Tbilissi

Valentin Bubukin, biographie

ussr_logo

joueur

URSS

URSValentin Bubukin

Valentin Bubukin

Valentin Borisovich Bubukin 1933-2008

Biographie

Nationalité : Union-Sovietique.pingSoviètique/Russie.pingRussie
Naissance : Né le 23 Avril 1933
Lieu/Pays : Moscou, RSFS de Russie Union-Sovietique.pingUnion Soviètique
Décèdé le : 30 Octobre 2008 (75 ans)
Lieu/Pays : Moscou, Russie.pingRussie
Période Pro : 1952-1965
Poste : Attaquant, puis Entraîneur

Parcours Professionnel

1952 : Union-Sovietique.pingVVS MVO Moscou -M/- but.pngB (Réserve)
1953-1960 : Union-Sovietique.pingLokomotiv Moscou-150M/-49but.pngB
1961-1962 : Union-Sovietique.pingFK CSKA Moscou-20M/-3 but.pngB
1962-1963 : Union-Sovietique.pingLokomotiv Moscou-118M/-31 but.pngB

Sélection en Equipe Nationale

1959-1961 : Union-Sovietique.pingUnion Soviètique  11M/-4but.pngB
Equipes Entraînées
1966-1968 : Union-Sovietique.pingLokomotiv Moscou-
1970-1972 : Union-Sovietique.pingTavria Simferopol
1972-1974 : Union-Sovietique.pingKarpaty Lviv
1975-1977 Union-Sovietique.pingFK CSKA Moscou (adjoint)
1978 : Vietnam.svgCau lac bo Quan doi
1979 Union-Sovietique.pingFK CSKA Moscou (adjoint)
1980 Union-Sovietique.pingFK CSKA Moscou (Directeur)
1981-1983 Union-Sovietique.pingFK CSKA Moscou (adjoint)
1985-1987Union-Sovietique.pingFK CSKA Moscou (adjoint)

* M = Matchs joués, B= buts inscrit

Valentin Bouboukine

Valentin Borisovich Bubukin (en russe : Бубукин, Валентин Борисович — en français Valentin Borissovitch Bouboukine), né le 23 avril 1933 à Moscou (Union soviétique) et mort le 30 octobre 2008, est un joueur de football soviétique. Il représenta l'Union soviétique lors de la Coupe du monde de football 1958 et l'Euro 1960.

Débuts

Bubukin commence sa carrière au VVS Moscou en faisant partie de la réserve lors de la saison 1952, il n'intégrera jamais l'équipe première puisqu'il ira au Lokomotiv Moscou en 1953 où il évoluera à l'attaque avec Georgi Borzenko sa première saison se termine avec une 6e place. La saison 1954 débute mais Bubukin n'arrive pas à s'imposer parmi l'équipe-type, le club rate sa saison et termine 10e. Le Lokomotiv tente de faire oublier cette contre performance mais termine la saison 1955 avec une 5e place et une élimination en demi-finale de la Coupe d'URSS de football. La saison 1956 ne réussit pas au Lokomotiv, il prenne la 10e et se maintienne de justesse parmi l'élite, preuve du fiasco le meilleur buteur de l'équipe est Viktor Sokolov avec seulement 9 buts inscrits. Bubukin ne réussit toujours pas à gagner sa place.

Premier trophée et découverte

Après la catastrophe de 1956, le Lokomotiv réagit en 1957 et prend la 4e du Championnat d'Union soviétique de football et remporte la Coupe d'URSS en s'imposant 1-0 face au Spartak Moscou. La saison 1958 est une grande saison pour Bubukin, il s'invite dans l'équipe type du Lokomotiv et ne déçoit pas en marquant à 9 reprises terminant ainsi 6e juste derrière son coéquipier Viktor Voroshilov auteur de 10 buts. Il est sélectionné par Kachalin pour jouer la Coupe du monde de football de 1958 mais il verra l'ensemble des matchs de son pays depuis le banc n'étant aligné aucune fois pendant cet événement planétaire.

La saison 1959 est un renouveau pour Bubukin et son équipe, il termine second du championnat à 2 petits points du Dinamo Moscou et termine à la 4e place du classement des buteurs avec 10 buts. Bubukin voit un coup d'arrêt lors de la saison 1960 où il ne terminera pas dans les premiers du classement des buteurs, classement où s'illustre son coéquipier Viktor Sokolov qui affichera le score de 17 buts et prendra la 3e place. Le club termine 5e et Bubukin décide de faire ses valises et de partir au CSKA Moscou. Kachalin le sélectionne pour l'Euro 1960 en France, à la différence de la Coupe du monde, il est titulaire pendant les éliminatoires jusqu'à la finale où il remportera avec son équipe le Championnat d'Europe de football au Parc des Princes.

CSKA Moscou

Bubukin fraîchement champion débarque au CSKA Moscou au début de la saison 1961, le club termine pourtant premier de la phase A mais finit 4e sur le tableau final, Bubukin ne participera à peu de match, à cause de l'efficacité devant le but du buteur Aleksei Mamykin. La saison 1962 n'est guère mieux, Bubukin ne trouve que rarement le chemin des filets et le club termine 4e, Valentin retourne au Lokomotiv après la fin de la saison.

Retour au Lokomotiv

Valentin Bubukin retourne au Lokomotiv pour commencer la saison 1963, mais il vit une saison cauchemardesque avec le Lokomotiv qui prend la 17e et qui est relégué en deuxième division. La saison 1964, voit Bubukin terminer meilleur buteur de l'équipe et permettre au club de remonter en Soviet Top League. La saison 1965 est la dernière pour Bubukin, le Lokomotiv termine 15e et échappe de justesse à la relégation. Bubukin raccroche les crampons à l'âge de 32 ans.

Carrière d’entraîneur

Dès l'annonce de la fin de sa carrière, Bubukin prend les devants du Lokomotiv pour la saison 1966, mais il ne réussit pas à redorer la blason de l'équipe et le Lokomotiv termine 17e. La saison 1967 ne voit aucun changement dans le jeu et le Lokomotiv termine une nouvelle fois 17e. La saison 1968 est un peu meilleure : le Lokomotiv termine 10e. Bubukin quitte le poste d’entraîneur.

De 1970 à 1972, Bubukin entraîne l'équipe du Tavria Simferopol, en Crimée, qui évolue en seconde division, mais il ne parvient pas à faire monter le club au haut niveau. Bubukin entraîne à partir de 1973, le club du Karpaty Lviv. Il termine 14e avec son club évitant de peu un nouveau séjour pour Valentin en seconde division. Bubukin ne peut faire mieux que la 11e place avec le club lors de la saison 1974. Il alors le club pour être adjoint d'Anatoli Tarassov et d'Aleksei Mamykin au CSKA Moscou de 1975 à 1977.

En 1978, il fait un passage au Championnat du Vietnam de football où il entraîne le Cau lac bo Quan doi et décroche le titre de champion. Bubukin revient en URSS lors de la saison 1979 et reste jusqu'à 1987 dans la liste des entraîneurs du CSKA ou dans l'administration.

Palmarès

  • Champion d'Europe : 1960
  • Coupe d'URSS de football : 1957
  • V-League (Championnat du Vietnam de football) : 1978 (comme entraineur)
Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football