Saisons

5 Meilleure attaque et meilleure défense

5 Meilleure attaque et meilleure défense

Meilleure attaque 

  • 9 saisons : AS Saint-Étienne (1957, 1964, 1966, 1967, 1968, 1970, 1972, 1975 et 1982)
  • 8 saisons : Olympique de Marseille (1948, 1971, 1990, 1991, 1992, 1993, 1994 et 2009)

Saisons consécutives Meilleure attaque 

  • 5 saisons : Olympique lyonnais (2004, 2005, 2006, 2007 et 2008)
  • 5 saisons : Olympique de Marseille (1990, 1991, 1992, 1993 et 1994)
  • 5 saisons : RC Paris (1959, 1960, 1961, 1962 et 1963)
  • 5 saisons : Paris Saint-Germain (2012, 2013, 2014, 2015 et 2016)
  • 3 saisons : AS Saint-Étienne (1966, 1967 et 1968)

Meilleure défense 

  • 10 saisons : AS Monaco (1955, 1957, 1958, 1961, 1980, 1982, 1984, 1990, 1997 et 2015)
  • 9 saisons : AS Saint-Étienne (1939, 1967, 1968, 1969, 1970, 1975, 1976, 1977 et 1981)
  • 8 saisons : FC Nantes (1966, 1971, 1973, 1978, 1980, 1983, 1986 et 1995)
  • 7 saisons : Girondins de Bordeaux (1950, 1963, 1966, 1985, 1987, 1993 et 2006)

Saisons consécutives Meilleure défense 

4 saisons : AS Saint-Étienne (1967, 1968, 1969 et 1970)
3 saisons : AS Saint-Étienne (1975, 1976 et 1977)

Meilleure attaque et Meilleure défense la même saison 

  • 4 saisons : AS Saint-Étienne (1967, 1968, 1970 et 1975)
  • 3 saisons : Olympique lyonnais (2004, 2005 et 2007)
  • 3 saisons : Girondins de Bordeaux (1950, 1985 et 1987)
  • 3 saisons :  Paris Saint-Germain (2013, 2014 et 2016)

Saisons consécutives Meilleure attaque et Meilleure défense

  • 2 saisons : Paris Saint-Germain (2013 et 2014)
  • 2 saisons : Olympique lyonnais (2004 et 2005)
  • 2 saisons : Olympique de Marseille (1991 et 1992)
  • 2 saisons : AS Saint-Étienne (1967 et 1968)

Ensemble des clubs Meilleure attaque et Meilleure défense la même saison 

  • FC Sochaux (1938)
  • LOSC Lille (1949)
  • Girondins de Bordeaux (1950)
  • Stade de Reims (1953)
  • AS Saint-Étienne (1967, 1968, 1970 et 1975)
  • FC Nantes (1983), Girondins de Bordeaux (1985 et 1987)
  • Olympique de Marseille (1991 et 1992)
  • FC Nantes (1995), AJ Auxerre (1996)
  • AS Monaco (1997)
  • Olympique lyonnais (2004, 2005 et 2007)
  • Paris Saint-Germain (2013, 2014 et 2016)

Images liées:

Les entraîneurs (depuis 1946)

next-coach-cover

entraineurs

Winner_S_Podium_

Les entraîneurs (depuis 1946)

Quatre victoires

  • André Cheuva (Lille 1947, 1948, 1953, 1955)
  • Guy Roux (Auxerre 1994, 1996, 2003, 2005)

Trois victoires

  • Albert Batteux (Reims 1958, Saint-Etienne 1968, 1970)
  • Robert Herbin (Saint-Etienne 1974, 1975, 1977)

Deux victoires

  • Georges Berry (Lille 1946, Nice 1954)
  • Raynald Denoueix (Nantes 1999, 2000)
  • Louis Dugauguez (Sedan 1956, 1961)
  • Aimé Jacquet (Bordeaux 1986, 1987)
  • Lucien Jasseron (Le Havre 1959, Lyon 1964)
  • Lucien Leduc (Monaco 1960, 1963)
  • Alain Perrin (Sochaux 2007, Lyon 2008),
  • Georges Peyroche (Paris-SG 1982, 1983)
  • Yvon Pouliquen (Strasbourg 2001, Lorient 2002)
  • Jean Prouff (Rennes 1965, 1971)
  • Antoine Redin (Nancy 1978, Bastia 1981)
  • Mario Zatteli (Marseille 1969, 1972).

Images liées:

4.2 Records de Clubs

Record futebol

4.2 Records de Clubs

Saisons

  • Plus grand nombre de saisons disputées en L1 : 66 saisons
  • FC Sochaux-Montbéliard
  • Olympique de Marseille
  • Plus grand nombre de saisons d’affilée en L1 : 44 saisons
  • FC Nantes (entre la saison 1962-1963 et 2006-2007)

Titres

  • Plus grand nombre de titres : 10 titres
  • AS Saint-Etienne
  • Plus grand nombre de titres consécutifs : 7 titres
  • Olympique lyonnais (de 2002 à 2008)

Points

Plus grand nombre de points sur une saison (victoires à 3 points) : 93 points, série en cours

  • Paris Saint-Germain (2015-2016)

Plus grand nombre de points sur une saison (victoires à 2 points) : 60 points (équivalent à 86 pts avec la victoire à 3 pts)

  • Stade de Reims (1959-1960)
  • FC Nantes (1965-1966)

Plus petit nombre de points sur une saison (3 points pour une victoire, 20 clubs) : 17 points

  • Racing Club de Lens (1988-1989)

Plus petit nombre de points sur une saison (2 points pour une victoire, 20 clubs) : 15 points

  • Stade brestois (1979-1980)

Plus grand nombre de points acquis à domicile sur une saison (3 points pour une victoire) : 50 points

  • Montpellier HSC (2011-2012)

Plus grand nombre de points acquis à domicile sur une saison (2 pts pour 1 victoire) : 38 points (équivalent à 57 pts avec la victoire à 3 pts)

  • AS Saint-Étienne (1974-1975)

Plus grand nombre de points acquis à l’extérieur sur une saison : 48 points

  • Paris Saint-Germain (2015-2016)

Plus grand écart de points établi avec le vice-champion (3 points pour une victoire) : 17 points

  • Olympique lyonnais (2006-2007)

Plus grand écart de points établi avec le vice-champion (2 points pour une victoire) : 11 points

  • AS Saint-Étienne (1967-1968 et 1969-1970)

Plus grand nombre de points du vice-champion (victoires à 3 points) : 80 points

  • AS Monaco (2013-2014)

Plus grand nombre de points du vice-champion (victoires à 2 points) : 56 points (équivalent à 80 pts avec la victoire à 3 pts)

  • FC Nantes (1984-1985)

Plus grand nombre de points du dernier club relégable (3 points pour une victoire, 20 clubs et 3 relégués) : 44 points

  • AS Monaco (2010-2011)

Plus grand nombre de points du dernier club relégable (3 points pour une victoire, 18 clubs et 3 relégués) : 42 points

  • AS Nancy (1999-2000)

Plus grand nombre de points à la trêve (3 points pour une victoire) : 51 points

  • Paris Saint-Germain (2015-2016)

Invincibilité

  • Record d’invincibilité : 36 matchs sans défaite
  • Paris Saint-Germain (de la 30e journée saison 2014-2015 à la 27e journée saison 2015-2016)
  • Record d’invincibilité sur une saison : 32 matchs sans défaite
  • FC Nantes (de la 1re à la 32e journée de la saison 1994-1995)
  • Record d’invincibilité à domicile : 92 matchs sans défaite
  • FC Nantes (du 15 mai 1976 au 7 avril 1981)
  • Record d’invincibilité à l’extérieur : 18 matchs sans défaite
  • AS Saint-Étienne (5e journée 1980-81 à 1ère journée 1981-1982).
  • Paris Saint-Germain (31e journ 2014-15 à 25e journée 2015-16)

Victoires, nuls, défaites

Plus grand nombre de victoires sur une saison (Championnat à 20 clubs) : 29 victoires, série en cours

  • Paris Saint-Germain (2015-2016)

Plus grand nombre de victoires sur une saison (Championnat à 18 clubs) : 25 victoires

  • AS Saint-Étienne (1969-1970)

Plus petit nombre de victoires sur une saison pour le champion (Championnat à 20 clubs) : 18 victoires

  •  AS Saint-Étienne (1975-1976)

Plus petit nombre de victoires sur une saison pour le champion (Championnat à 18 clubs) : 16 victoires

  • FC Nantes (1964-1965)

Plus grand nombre de victoires à domicile sur une saison : 19 victoires

  • AS Saint-Étienne (1974-1975)

Plus grand nombre de victoires à l’extérieur sur une saison : 15 victoires

  • Paris Saint-Germain (2015-2016)

Plus grand nombre de victoires consécutives : 14 victoires

  • Girondins de Bordeaux (du 14 mars au 23 août 2009)5

Plus grand nombre de victoires consécutives sur une saison : 11 victoires

  •  Girondins de Bordeaux (2008-2009)

Plus grand nombre de victoires consécutives à domicile : 28 victoires

  • AS Saint-Étienne (du 13 mars 1974 au 27 août 1975)

Plus grand nombre de victoires consécutives à l’extérieur : 9 victoires

  • Olympique de Marseille (du 15 février au 8 août 2009)

Plus grand nombre de victoires consécutives depuis le premier match de la saison : 8 victoires

  •  Olympique lillois (1936-1937)6

Plus grand nombre de nuls sur une saison : 20 matchs nuls

  • Girondins de Bordeaux (2004-2005)

Plus grand nombre de défaites consécutives sur une saison : 12 défaites

  • Cercle Athlétique de Paris (1933-1934)
  •  Grenoble Foot 38 (2009-2010)
  • Plus petit nombre de défaites sur une saison : 1 défaite
  • FC Nantes (1994-1995, face au RC Strasbourg)

Plus petit nombre de défaites sur une saison à domicile : 0 défaite > Réalisé 54 fois

  • 7 fois : FC Nantes (1966,1967,1977,1978,1979,1980,1995)
  • 5 fois : Girondins de Bordeaux (1985,1986,1988,1993,2009),Olympique de Marseille (1938,1948,1971,1989,1999)
  • 4 fois : AS Monaco (1983,1993,1997,2000), AS Saint-Étienne (1974,1975,1976,1978)
  • 3 fois : RC Strasbourg (1975,1978,1979),AJ Auxerre (1985,1989,1992),FC Sète (1934,1935,1937)PSG (1986,1994,2015)
  • 2 fois : Nîmes Olympique (1953,1959),SC Bastia (1973,1977),RC Lens (1977,2002),Olympique lyonnais (1995,2002), FC Sochaux (1937,2003)
  • 1 fois : Olympique lillois (1934),RC Paris (1939),FC Valenciennes (1965),SCO Angers (1972),OGC Nice (1976),FC Toulouse (1987) AS Cannes (1990)

Plus petit nombre de défaites sur une saison à l’extérieur : 1 défaite

  • FC Sochaux-Montbéliard (1934-1935)
  • AS Saint-Étienne (1969-1970)
  • FC Nantes (1994-1995)
  • Olympique de Marseille (2008-2009)
  • Paris Saint-Germain (2015-2016)

Buts

  • Plus grand nombre de buts marqués sur une saison (Championnat à 20 clubs) : 118 buts – RC Paris (1959-1960)
  • Plus grand nombre de buts marqués sur une saison (Championnat à 18 clubs) : 102 buts – LOSC Lille (1948-1949)
  • Plus grand nombre de buts marqués sur une saison, à domicile : 67 buts – RC Paris (1959-1960)
  • Plus grand nombre de buts marqués sur une saison, à l’extérieur : 51 buts – RC Paris (1959-1960)
  • Plus petit nombre de buts marqués sur une saison : 18 buts Stade français (1966-1967)
  • Plus petit nombre de buts marqués sur une saison sans être relégué (Championnat à 20 clubs) : 24 buts – Grenoble Foot 38 (2008-2009
  • Plus petit nombre de buts marqués sur une saison sans être relégué (Championnat à 18 clubs) : 23 buts – Le Havre AC (1998-1999)
  • Plus petit nombre de buts encaissés sur une saison : 21 buts – Olympique de Marseille (1991-1992)
  • Plus petit nombre de buts encaissés sur une saison, à domicile : 4 buts – AS Saint-Étienne (2007-2008)
  • Plus petit nombre de buts encaissés sur une saison, à l’extérieur : 7 buts Paris Saint-Germain (2015-2016)
  • Plus grande différence de buts sur une saison (Championnat à 20 clubs) : +63 – Stade de Reims (1959-1960)
  • Plus grande différence de buts sur une saison (Championnat à 18 clubs) : +62 – LOSC Lille (1948-1949)
  • Plus large victoire à domicile : 12-1 – FC Sochaux-Montbéliard (1935-1936, face au Valenciennes FC)
  • Plus large victoire à l’extérieur : 9-0 – Paris Saint-Germain (2015-2016, face l’ESTAC Troyes)

Discipline

  • Plus grand nombre d’expulsions pour un club sur une saison : 14 expulsions – Montpellier HSC (2013-2014)

Images liées:

2.2.1Clubs

2.2.1 Clubs

Stats

Les dix clubs ayant le plus de participations au début de la saison 2015-2016

Rang LC Clubs Saisons Matchs joués
1 FC Sochaux-Montbéliard FC Sochaux-Montbéliard 66 2368
2 Olympique de Marseille Olympique de Marseille 66 2322
3 Girondins de Bordeaux Girondins de Bordeaux 63 2288
4 AS Saint-Etienne AS Saint-Etienne 63 2276
5 Stade Rennais FC Stade Rennais 59 2080
6 RC Lens RC Lens 58 2120
7 FC Metz FC Metz 58 2080
8 AS Monaco AS Monaco 57 2076
9 Olympique Lyonnais Olympique Lyonnais 57 2072
10 OGC Nice OGC Nice 57 2048

Clubs

Article détaillé : Classement du championnat de France de football toutes saisons confondues

  • Le club ayant disputé le plus grand nombre de saisons en première division depuis la création du championnat est le FC Sochaux-Montbéliard, avec soixante-cinq apparitions au plus haut niveau depuis 1932, alors que le club ayant disputé le plus de saisons d’affilée en première division est le FC Nantes, avec quarante-quatre saisons entre 1962 et 2007.
  • Le plus grand nombre de points récoltés lors d’une même saison est détenu par le Paris SG , avec 89 points en 2013-2014 (victoires à trois points), alors que les records de points récoltés sur une même saison à domicile et à l’extérieur sont respectivement détenus par le Montpellier HSC (avec 50 points lors de la saison 2011-2012) et par l’Olympique de Marseille (avec 42 points lors de la saison 2008-2009, victoires à trois points).
  • Le record d’invincibilité d’un club en première division est détenu par le FC Nantes avec 32 matches sans défaite entre la 1re à la 32e journée la saison 1994-199596. Les Canaris détiennent également le record d’invincibilité à domicile avec 92 matches sans défaite du 15 mai 1976 au 7 avril 1981.
  • Le plus grand nombre de victoires consécutives est détenu par les Girondins de Bordeaux avec quatorze victoires à cheval entre la saison 2008-2009 et la saison 2009-2010.
  • Le plus grand nombre de défaites consécutives est détenu par le Cercle Athlétique de Paris avec douze défaites lors de la saison 1933-193497 et par le Grenoble Foot à cheval entre la saison 2008-2009 et la saison 2009-2010.
  • Le record du plus grand nombre de buts marqués sur une saison est détenu par le RC Paris avec 118 buts lors de la saison 1959-1960 tandis que le record du plus petit nombre de buts encaissés sur une saison est détenu par l’Olympique de Marseille avec 21 buts lors de la saison 1991-1992.
  • Le record de la plus grande différence de buts sur une saison est détenu par le Stade de Reims avec 109 buts marqués pour 46 buts encaissés (soit une différence positive de 63) lors de la saison 1959-1960.
  • La plus large victoire enregistrée lors d’un match de première division est celle du FC Sochaux-Montbéliard face à l’US Valenciennes-Anzin lors de la saison 1935-1936 (12-1).

Images liées:

3ème journée LFA 1913-1914

3ème journée LFA 1913-1914

Dimanche 19 Octobre 1913

Tous les matches débutent à 14h45. Le grand choc de la journée oppose les tenants du titre du CA Paris et les prétendants du FEC Levallois, au jeu très scientifique.

1913-14Levallois

Debouts : Fernand Petitjean, Touzet, Gaston Barreau (capitaine), Paul Romano (I), Pierre Gastiger (I), Lucien Letailleur. Accroupis : Maurice Gastiger (II), Charles Fecht, Surwick (ou Surmick), Felix Romano (II), Marcel Triboulet

Voici l’équipe du Football Étoile Club Levallois vainqueur de son troisième match de championnat consécutif sur le terrain de Charentonneau.

A Charentonneau le 15 Octobre 1913

CA Paris 0-1 FEC Levallois

scheidsrechters

Arbitre : Baumann

lesbuteurs

Triboulet 39′

Spectateurs : 800

Composition des équipes

CA de Paris Cj Cr  E/S FEC Levallois Cj Cr  E/S
 LP Nom, Prénom  Averti après 8 minute(s)  Carton rouge  LP Nom, Prénom  Averti après 8 minute(s)  Carton rouge
France.ping 26px-Righthand.svgScheibenstock France.ping 26px-Righthand.svgTouzel
France.ping  BretilleCaptain_sports.svg France.ping  Letailleur
France.ping Gravier France.ping Romano (I)
France.ping Lhermitte France.ping Gastiger (I)
France.ping Bigué France.ping Barreau
France.ping Robineau France.ping Petitjean
France.ping Morand France.ping Gastiger (II)
France.ping Lescure France.ping Fecht
France.ping Mesnier France.ping Surwick
France.ping Denziger France.ping Romano (II)
France.ping Bard France.ping Triboulet
Remplaçant(s) Remplaçant(s)
France.ping France.ping
France.ping France.ping
France.ping France.ping
Le(s) buteur(s) Le(s) buteur(s) M
France.ping France.ping 20px-ballon Triboulet 39′
France.ping France.ping
Entraîneur Entraîneur
France.ping France.ping

Cercle Athlétique de Paris1913-1914(3ème-journée)

Debout : Robineau, Lhermitte (?), Lescure, Scheibenstock, Ernest Gravier,. Maurice Bigué

Accroupis: Morand, Brétille, Louis Mesnier (capitaine), Bard, Denziger.

Les perdants de la journée, l’équipe du Cercle Athlétique de Paris, championne en titre, battue sur son terrain par Levallois.

A Vitry, rue Faudherbe à 14h45

Cercle Athlétique Vitry  2-0 Jeunesse Athlétique  St-Ouen (Mt 0-0)

scheidsrechters

Arbitre : Gerardin

lesbuteurs

Nassubian (2)

Composition des équipes

CA de Vitry Cj Cr  E/S J.A de St-Ouen Cj Cr  E/S
 LP Nom, Prénom  Averti après 8 minute(s)  Carton rouge  LP Nom, Prénom  Averti après 8 minute(s)  Carton rouge
France.ping 26px-Righthand.svgChasselin France.ping 26px-Righthand.svgVerdier
France.ping Thirion France.ping  Braban
France.ping Fleutot France.ping Meducin
France.ping Deschamps France.ping Prévost
France.ping Captain_sports.svgVascoul France.ping Lina
France.ping Jourda France.ping Guillet
France.ping Poisson France.ping Hubner
France.ping Scherrer France.ping Vernet
France.ping Gardet France.ping Lessmann
France.ping Francis France.ping Darques
France.ping Nassubian France.ping A. Moreau
Remplaçant(s) Remplaçant(s)
France.ping France.ping
France.ping France.ping
France.ping France.ping
Le(s) buteur(s) Le(s) buteur(s)
France.ping 20px-ballon Nassubian France.ping
France.ping 20px-ballon Nassubian (2) France.ping
France.ping France.ping
Entraîneur Entraîneur
France.ping France.ping

A Pantin, rue Delizy à 14h45

Olympique de Pantin 0 – 2 Red Star Amical Club (Mt 0-2)

scheidsrechters

Arbitre : ?

Spectateurs :

lesbuteurs

 0-1 Fenouillère, 0-2 Rouchès

Composition des équipes

Olymp. de Pantin Cj Cr  E/S Red Star AC Cj Cr  E/S
 LP Nom, Prénom  LP Nom, Prénom
France.ping 26px-Righthand.svgCornenflost France.ping 26px-Righthand.svgRichard
France.ping Fiévet France.ping  Bourgeno
France.ping Dupont France.ping Gamblin
France.ping Henry France.ping Richez
France.ping Captain_sports.svgNinot France.ping Deviq
France.ping Rosskam France.ping Ollivan
France.ping Mallay France.ping Morel
France.ping Zaleski France.ping Hanlon
France.ping Picy France.ping Rouchès
France.ping Lansdorp France.ping Turcan
France.ping Lepetit France.ping Fenouillère
Remplaçant(s) Remplaçant(s)
France.ping France.ping
France.ping France.ping
France.ping France.ping
Le(s) buteur(s) Le(s) buteur(s)
France.ping France.ping 20px-ballon Fenouillère
France.ping France.ping 20px-ballon Rouchès
France.ping France.ping
Entraîneur Entraîneur
France.ping France.ping

A Saint-Ouen, Rue du Landy 14h45

CS Athlétiques 1 – 3 Union Sportive Suisse (Mt 1-1)

scheidsrechters

Arbitre : Geo Napier

Spectateurs :

lesbuteurs

0-1 Schaedle, 1-1 Jourde, 1-2 Black, 1-3 Grunig

Composition des équipes

C.S Athlétiques Cj Cr  E/S US Suisse Cj Cr  E/S
 LP Nom, Prénom Averti après 8 minute(s)  Carton rouge  LP Nom, Prénom  Averti après 8 minute(s)  Carton rouge
France.ping 26px-Righthand.svgDeixheimer France.ping 26px-Righthand.svgGermann
France.ping Grancher France.ping  Zullig
France.ping Berthot France.ping Keller
France.ping A. Deixheimer France.ping Eggenschwyller
France.ping Captain_sports.svgWhiteway France.ping Black
France.ping Bourette France.ping Aeschimann
France.ping Vasselin France.ping Niggli
France.ping Landauer France.ping Buss
France.ping Poulain France.ping Grunig
France.ping Ruault France.ping Schaedle
France.ping Jourde France.ping Schmidt
Remplaçant(s) Remplaçant(s)
France.ping France.ping
France.ping France.ping
France.ping France.ping
Le(s) buteur(s) Le(s) buteur(s)
France.ping 20px-ballon Jourde France.ping 20px-ballon Schaedle
France.ping France.ping 20px-ballon Black
France.ping France.ping 20px-ballon Grunig
Entraîneur Entraîneur
France.ping France.ping

Images liées:


Warning: mysqli_query() [function.mysqli-query]: MySQL server has gone away in /home/clients/5a23f8cdefdd6592e4b029a5a3c0df6a/om13fcs/wp-includes/wp-db.php on line 2007

Warning: mysqli_query() [function.mysqli-query]: Error reading result set's header in /home/clients/5a23f8cdefdd6592e4b029a5a3c0df6a/om13fcs/wp-includes/wp-db.php on line 2007
Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football