trophées

2.2.4 Distinctions individuelles

2.2.4 Distinctions individuelles

Il y a plusieurs distinctions individuelles attribuées au terme d’une saison du championnat de France. Si France Football attribue des récompenses depuis 1956, les trophées UNFP ne leur font concurrence que depuis 1994.

Les récompenses France Football

Article détaillé : 2.3 Étoile d’or
Le trophée de l’Étoile d’or récompense le joueur le plus performant et régulier de la saison de première division du championnat de France, sans distinction de nationalité. Il est décerné à la fin de chaque saison au joueur ayant obtenu la meilleure moyenne d’étoiles attribuées à l’occasion de chaque match de championnat. La note d’un joueur est comprise entre 0 (cas d’un joueur expulsé) et 10 (auparavant 6) étoiles (attribuée de façon rarissime). Depuis la saison 1992-1993, un classement spécifique est établi pour les gardiens de but.

Kees_Rijvers,_George_Knobel_1974

Le premier joueur à avoir remporté cette distinction est le Hollandais Kees Rijvers en 1957. Par la suite deux joueurs de champs et deux gardiens de but se sont illustrés en remportant à trois reprises l’Étoile d’or d’une saison. Il s’agit du Franco-Algérien Rachid Mekhloufi en 1964, 1966 et 1967, du Français Roger Lemerre en 1966, 1968 et 1969, et des gardiens de but Christophe Revault en 1995, 1996 et 1997 et Hugo Lloris en 2008, 2010 et 2011. Les deux derniers lauréats de ce trophée sont le suédois Zlatan Ibrahimović et le gardien français Benoît Costil après leurs performances en 2014.

France Football a attribué également depuis 1973 un trophée au meilleur entraîneur français de l’année.

Les récompenses UNFP

Article détaillé : Trophées UNFP du football

trophees_unfp

Trophées UNFP du football

trophees_unfp_2015_uneCréée en 1988 sous le nom des « Oscars du football », la cérémonie change de nom en 2004. Elle est organisée par l’Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP) en mai à la fin de la saison de football.

Quatre grandes récompenses concernent les acteurs du championnat de France de première division :

  • le « Meilleur joueur de l’année »,
  • le « Meilleur espoir de l’année »
  • le « Meilleur gardien de l’année »Le trophée du meilleur gardien n’est remis que depuis 2002.
  • le « Meilleur entraineur de l’année ».

Depuis 1994, seuls trois joueurs ont remporté à deux reprises le trophée de meilleur joueur :

  • Pedro Miguel Pauleta, en 2002 et 2003
  • Eden Hazard en 2011 et 2012
  • Zlatan Ibrahimović en 2013 et 2014.

Eden Hazard est également le seul joueur à avoir remporté à deux reprises le trophée de meilleur espoir en 2009 et 2010, trophée aujourd’hui détenu par le lyonnais Nabil Fekir.

Grégory Coupet est le seul gardien de but à avoir remporté à quatre reprises le trophée de meilleur gardien entre 2003 et 2006, il est talonné par Hugo Lloris qui a remporté son troisième trophée à l’issue de la saison 2011-2012 et par Steve Mandanda actuel détenteur.

Le seul entraîneur a avoir remporté trois fois  le trophée du meilleur entraîneur est Laurent Blanc, actuel détenteur qui le remporte en 2008 avec les Girondins de Bordeaux et en 2015, 2016 avec le PSG.

Enfin, 2 entraîneurs ont décroché deux fois le trophée du meilleur entraîneur. Il s’agit de Claude Puel, qui le remporte une première fois en 2000 avec l’AS Monaco, puis une deuxième fois en 2006 avec le Lille OSC, de René Girard qui le remporte en 2012 avec le Montpellier HSC et en 2014 avec le Lille OSC

Lors de cette cérémonie, un trophée est remis à l’auteur du plus beau but de la saison selon le vote des supporteurs. De plus, une équipe type de première division est constituée.

Images liées:

Palmarès Ballon dor 1956-2011

Ballon d’or France Football

Winner_S_Podium_

 1956-2011

An LP trophyVainqueur LC Club LC icones_2Deuxième LC Club LC icones_00537Troisième LC Club
1956 Angleterre Stanley Matthews Angleterre Blackpool FC Espagne Alfredo Di Stéfano Real Madrid France Raymond Kopa Espagne Real Madrid
1957 Espagne Alfredo Di Stéfano Espagne Real Madrid Angleterre  Billy Wright Angleterre Wolverhampton FC Angleterre Ducan Edwards Angleterre Manchester United
1958 France Raymond Kopa Espagne Real Madrid Allemagne Helmut Rahn Allemagne Rot-weiss- France Just Fontaine France Stade de REims
1959 Espagne Alfredo Di Stéfano(2) Espagne Real Madrid France Raymond Kopa Espagne Real Madrid Angleterre John Charles Italie Juventus FC
1960 Espagne Luis Suarez M. Espagne FC Barcelone Hongrie Ferenc Puskaas Espagne Real Madrid Allemagne Uwe Seeler Allemagne Hamburg SV
1961 Italie Omar Sivori Italie Juventus FC Espagne Luis Suarez M. Italie Inter Milan Angleterre Johnny Haynes Angleterre Fulham FC
1962 TCH Josef Masopust TCH Dukla Prague Portugal Eusébio Portugal Benfica Lisbonne Allemagne Karl-Heinz Schellinger Allemagne FC Cologne
1963 URS Lev Yachine URS Dynamo Moscou Hongrie Gianni Rivera Italie AC Milan Angleterre Jimmy Greaves Angleterre Tottenham Hospur
1964 Écosse Denis Law Angleterre Manchester United Espagne Luis Suarez M. Italie Inter Milan Espagne Amancio Amaro Espagne Real Madrid
1965 Portugal Eusébio Portugal Benfica Lisbonne Italie Giancoto Fachetti Italie Inter Milan Espagne Luis Suarez M. Italie Inter Milan
1966 Angleterre Bobby Charlton Angleterre Manchester United Portugal Eusébio Portugal Benfica Lisbonne Allemagne Franz-Beckenbauer Allemagne Bayern-Munich
1967 Hongrie Florian Albert Hongrie Ferencvaros TC Angleterre Bobby Charlton Angleterre Manchester United Écosse Jimmy Johnstone Écosse Celtic Glasgow
1968 Angleterre George Best Angleterre Manchester United Angleterre Bobby Charlton Angleterre Manchester United YUG Dragan Dzajic YUG Etoile Rouge Belgrade
1969 Italie Gianni Rivera Italie AC Milan Italie Luigi Riva Italie Cagliari Calcio Allemagne Gerd Müller Allemagne Bayern-Munich
1970 Allemagne Gerd Müller Allemagne Bayern-Munich Angleterre Bobby Charlton Angleterre Westham United Italie Luigi Riva Italie Cagliari Calcio
1971 Pays-Bas Johan Cruyff Pays-Bas Ajax Amsterdam Italie Alessandro Mazzola Italie Inter Milan Angleterre Geoge Best Angleterre Manchester United
1972 Allemagne Franz-Beckenbauer Allemagne Bayern-Munich Allemagne Gerd Müller Allemagne Bayern-Munich Allemagne Gunter Netzer Allemagne Borussia M’Gladbach
1973 Pays-Bas Johan Cruyff Espagne FC Barcelone Italie Dino Zoff Italie Juventus Allemagne Gerd Müller Allemagne Bayern-Munich
1974 Pays-Bas Johan Cruyff(2) Espagne FC Barcelone Allemagne Franz-Beckenbauer Allemagne Bayern-Munich Pologne Kazimierz Deyna Pologne Legia Varsovie
1975 URS Oleg Blokhine URS Dynamo Kiev Allemagne Franz-Beckenbauer Allemagne Bayern-Munich Pays-Bas Johan Cruyff Espagne FC Barcelone
1976 Allemagne Franz-Beckenbauer(2) Allemagne Bayern-Munich Pays-Bas Rob Rensenbrick Belgique RSC Anderlecht TCH Ivo Viktor TCH Dukla Prague
1977 Danemark Allan Simonsen Allemagne Borussia M’Gladbach Angleterre Kevin Keegan Allemagne Hambourg SV France Michel Platini France AS Nancy-Lorraine
1978 Angleterre Kevin Keegan Allemagne Hambourg SV Autriche Hans Krankl Espagne FC Barcelone Pays-Bas Rob Rensenbrick Belgique RSC Anderlecht
1979 Angleterre Kevin Keegan(2) Allemagne Bayern-Munich Allemagne Karl-Heinz Rummenigge Allemagne Bayern-Munich Pays-Bas Ruud Krom Pays-Bas Ruud Krom
1980 Allemagne Karl-Heinz Rummenigge Allemagne Bayern-Munich Allemagne Bernd Schuster Espagne FC Barcelone France Michel Platini France AS Saint-Etienne
1981 Allemagne Karl-Heinz Rummenigge(2) Allemagne Bayern-Munich Allemagne Paul Breitner Allemagne Bayern-Munich Allemagne Bernd Schuster Espagne FC Barcelone
1982 Italie Paolo Rossi Italie Juventus France Alain Giresse France Girondins Bordeaux Pologne Zbigniew Boniek Italie Juventus
1983 France Michel Platini Italie Juventus Écosse Kenny Daglish Angleterre Liverpool FC Danemark Allan Simonsen Danemark Vejle BK
1984 France Michel Platini(2) Italie Juventus France Jean Tigana France Girondins Bordeaux Danemark Preben Elkjaer Larsen Italie Hellas Vérone
1985 France Michel Platini(3) Italie Juventus Danemark Preben Elkjaer Larsen Italie Hellas Vérone Allemagne Bernd Schuster Espagne FC Barcelone
1986 URS Igor Belanov URS Dynamo Kiev Angleterre Gary Lineker Espagne FC Barcelone Espagne Emilio Brutagueño Espagne Réal Madrid
1987 Pays-Bas Ruud Gullit Italie AC Milan Portugal Paulo Futre Espagne Atlético adrid Espagne Emilio Brutagueño Espagne Réal Madrid
1988 Pays-Bas Marco Van Basten Italie AC Milan Pays-Bas Ruud Gullit Italie AC Milan Pays-Bas Frank Rijkaard Italie AC Milan
1989 Pays-Bas Marco Van Basten(2) Italie AC Milan Italie Franco Baresi Italie AC Milan Pays-Bas Frank Rijkaard Italie AC Milan
1990 Allemagne Lothar Matthäus Italie Inter Milan Italie Salvatore Shillaci Italie Juventis Allemagne Andréas Brehme Italie Inter Milan
1991 France Jean-Pierre Papin France Olympique Marseille YUG Dejan Savicevic YUG Etoile Rouge Belgrade
YUG Darko Pancev YUG Etoile Rouge Belgrade
Allemagne Lothar Matthäus Italie Inter Milan  –
1992 Pays-Bas Marco Van Basten(3) Italie AC Milan Bulgarie Hristo Stoichkov Espagne FC Barcelone Pays-Bas Dennis Bergkamp Pays-Bas Ajax Amsterdam
1993 Italie Roberto Baggio Italie Juventus Pays-Bas Dennis Bergkamp Italie Inter Milan France Eric Cantona Angleterre Manchester United
1994 Bulgarie Hristo Stoichkov Espagne FC Barcelone Italie Roberto Baggio Italie Juventus Italie Paolo Maldini Italie AC Milan
Meilleur joueur évoluant dans club européen Meilleur joueur évoluant dans un club européen Meilleur joueur évoluant dans un club européen
1995 Liberia George Weah Italie AC Milan Allemagne Jürgen Klinsmann Allemagne Bayern Munich Finlande Jari Litmanen Pays-Bas Ajax Amsterdam
1996 Allemagne Matthias Sammer Allemagne Borussia Dortmund bra Ronaldo Espagne FC Barcelone Angleterre Alan Shearer Angleterre Newcastle United
1997 bra Ronaldo Italie Inter de Milan YUG Predrag Mijatovic Espagne Réal Madrid France Zinédine Zidane Italie Juventus
1998 France Zinédine Zidane Italie Juventus Croatie Davor Suker Espagne Réal Madrid bra Ronaldo Italie Inter milan
1999 bra Rivaldo Espagne FC Barcelone Angleterre David Beckham Angleterre Manchester United Ukraine Andriy Chevtchenko Italie AC Milan
2000 Portugal Luis Figo Espagne Réal Madrid France Zinédine Zidane Italie Juventus Ukraine Andriy Chevtchenko Italie AC Milan
2001 Angleterre Michael Owen Angleterre Liverpool FC Espagne Raul Espagne Réal Madrid Allemagne Oliver Kahn Allemagne Bayern Munich
2002 bra Ronaldo(2) Espagne Réal Madrid bra Roberto Carlos Espagne Réal Madrid Allemagne Oliver Kahn Allemagne Bayern Munich
2003 TCH Pavel Nedved Italie Juventus France Thierry Henry Angleterre Arsenal FC Italie Paolo Maldini Italie AC Milan
2004 Ukraine Andriy Chevtchenko Italie AC Milan Portugal Deco Espagne FC Barcelone bra Ronaldinho Espagne FC Barcelone
2005 bra Ronaldinho Espagne FC Barcelone Angleterre Frank Lampard Angleterre Chelsea FC Angleterre Steven Gerrard Angleterre Arsenal FC
2006 Italie Fabio Cannavaro Espagne Réal Madrid Italie Gianluigi Buffon Italie Juventus France Thierry Henry Angleterre Arsenal FC
Meilleur joueur du Monde Meilleur joueur Monde Meilleur joueur Monde
2007 bra Kaka Italie AC Milan Portugal Crisitiano Ronaldo Angleterre Manchester United arg Lionel Messi Espagne FC Barcelone
2008 Portugal Crisitiano Ronaldo Angleterre Manchester United arg Lionel Messi Espagne FC Barcelone Espagne Fernando Torres Angleterre Liverpool FC
2009 arg Lionel Messi Espagne FC Barcelone Portugal Crisitiano Ronaldo Espagne Réal Madrid Espagne Xavi Espagne FC Barcelone
FIFA Ballon d’or FIFA Ballon d’or FIFA Ballon d’or FIFA Ballon d’or FIFA Ballon d’or FIFA Ballon d’or
2010 arg Lionel Messi(2) Espagne FC Barcelone Espagne Andrés Iniesta Espagne FC Barcelone Espagne Xavi Espagne FC Barcelone
2011 arg Lionel Messi(3) Espagne FC Barcelone Portugal Crisitiano Ronaldo Espagne Réal Madrid Espagne Xavi Espagne FC Barcelone
2012 arg Lionel Messi(4) Espagne FC Barcelone Portugal Crisitiano Ronaldo Espagne Réal Madrid Espagne Andrés Iniesta Espagne FC Barcelone
2013 Portugal Crisitiano Ronaldo(2) Espagne Réal Madrid arg Lionel Messi arg FC Barcelone France Franck Ribéry Allemagne Bayern Munich
2014 Portugal Crisitiano Ronaldo(3) Espagne Réal Madrid arg Lionel Messi arg FC Barcelone Allemagne Manuel Neuer Allemagne Bayern Munich
2015 arg Lionel Messi(5) Espagne FC Barcelone Portugal Crisitiano Ronaldo Espagne Réal Madrid bra Neymar Espagne FC Barcelone
2016 arg Lionel Messi Espagne FC Barcelone

Images liées:

Trophée des champions arbitres 1955-2020

 

arbitre

tropheechampions

Il est à noter qu’à partir de 2009, les arbitres officiants sont de nationalité étrangère. En mai 2009, la Ligue de football professionnel décida que les matchs se dérouleraient à l’étranger, les arbitres depuis cette date sont généralement de la nationalité du pays d’accueil.

Tableau des Arbitres 1995-2016

Edit. Année LP Arbitre Edit. Année LP Arbitre
1 1995 France.ping Didier Pauchard 21 2016 France.ping gggggggggggggg
2 1997 France.ping Jean-Claude Puyalt 22 2017 France.ping
3 1998 France.ping Gilles Chéron 23 2018 France.ping
4 1999 France.ping Stéphane Bré 24 2019 France.ping
5 2000 France.ping Stéphane Moulin 25 2020 France.ping
6 2001 France.ping Alain Sars 26 France.ping
7 2002 France.ping Bruno Coué 27 France.ping
8 2003 France.ping Laurent Duhamel 28 France.ping
9 2004 France.ping Gilles Veissière 29 France.ping
10 2005 France.ping Pascal Vileo 30 France.ping
11 2006 France.ping *Bertrand Layec -Jérome Auroux 31 France.ping
12 2007 France.ping Sandryk Biton 32 France.ping
13 2008 France.ping Bertrand Layec (2) 33 France.ping
14 2009 Canada.svg Steven Depiero 34 France.ping
15 2010 Tunisie.ping Aouaz Trabelsi 35 France.ping
16 2011 Maroc.ping Bouchaïb El Ahrach 36 France.ping
17 2012 United_States.svg Jorge Gonzalez 37 France.ping
18 2013 Belgique.pingGabon.ping Jérôme Efong Nzolo 38 France.ping
19 2014 France.ping Clément Turpin 39 France.ping
20 2015 Canada.svg Mathieu Bourdeau 40 France.ping

*Indique qu’ un changement  à la mi-temps  de Bertrant Layec remplacé par Jérôme LAuroux

Images liées:

Les grands trophées à travers 10 anecdotes

Les grands trophées à travers 10 anecdotes

Le trophée de Ligue 1

Parmi les 9000 propositions formulées, les internautes ont choisi l'Hexagoal. Les internautes choisissent son nom La "démocratie participative" s'invite dans le monde du football. La LFP (Ligue de Football Professionnel) a trouvé une idée originale pour associer les amateurs de football à l'histoire du trophée de Ligue 1: depuis janvier 2007, les internautes étaient invités à lui donner un nom.

Un site Internet a été créé tout spécialement pour le concours. Sur les 9000 propositions faites, c'est finalement l'Hexagoal qui a été retenu. La remise du trophée est prévue le 26 mai, en clôture de la saison 2006-2007, sur la pelouse du champion lyonnais. L'Hexagoal a été imaginé et fabriqué par l'artiste franco-argentin Pablo Reinoso, déjà créateur de la Coupe de la Ligue.

La Coupe Jules Rimet

En 1966, l'Angleterre accueille la Coupe du monde de football. Le trophée Jules Rimet (du nom de l'instigateur du Mondial, président de la FIFA de 1921 à 1954), remis au vainqueur, est exposé au Central hall de Westminster. Quatre mois avant le début de la compétition, il est volé pendant un office religieux. Les autorités du football anglais reçoivent des demandes de rançon et Scotland Yard est mis sur le coup.

Malgré leurs efforts, les détectives ne parviennent pas à mettre la main sur le précieux trophée. C'est finalement un chien qui retrouve la Coupe Jules Rimet. Pickles, c'est son nom, renifle un morceau de papier caché derrière un buisson. Son maître, David Corbett, découvre le butin à l'intérieur. Une heure plus tard, il remet l'objet volé est entre les mains de la police londonienne.

Les médailles des Jeux Olympiques

Le colisée romain disparaît des médailles à l'occasion des JO d'Athènes en 2004. En 1928, le CIO organise un concours afin de sélectionner l'artiste qui illustrera les médailles des Jeux Olympiques d'été. Le lauréat, l'Italien Giuseppe Cassioli, choisit de représenter la déesse grecque Niké, une couronne de laurier à la main.

En arrière-plan, l'artiste grave le nom d'Amsterdam (hôte des JO 1928) et… un colisée romain ! Si Cassioli avait écouté ses cours d'histoire, il aurait su que les Jeux Olympiques sont nés en Grèce, et non en Italie.

Pendant 72 ans, le colisée reste gravé sur toutes les médailles olympiques. L'erreur est réparée en 2004, quand les Jeux d'été reviennent sur leur terre d'origine, la Grèce. Sur la face de la médaille figurent désormais la déesse Niké (des épis et une couronne en mains) et le stade Panathinaïko, théâtre des premiers Jeux de l'ère moderne en 1896.

La Coupe Davis

 La Coupe Davis et son trophée apparaissent en 1900, sous l'impulsion de Dwight Davis.  Christian Boussus : 4 Saladiers d'argent sans jamais jouer Christian Boussus fait partie des 5 joueurs de tennis français les plus titrés en Coupe Davis. Son nom fut gravé 4 fois sur le célèbre Saladier d'argent, entre 1929 et 1932.

Pourtant, Boussus n'a joué aucune de ces rencontres victorieuses ! Il était en effet remplaçant de l'équipe de France, mais aucun des titulaires ne s'était blessé. Christian Boussus est d'ailleurs surnommé le 5e Mousquetaire, les quatre autres étant Brugnon, Borotra, Cochet et Lacoste.

Boussus n'a joué en Coupe Davis qu'en 1938 seulement, une fois ces derniers retraités des courts. Le saviez-vous ? Le vainqueur du tournoi Messieurs de Roland Garros se voit remettre la Coupe des Mousquetaires, en hommage à ces 5 joueurs de légende.

L'aiguière d'argent

Sir Lipton a participé à 5 éditions de la Coupe de l'America sans jamais conquérir l'aiguière d'argent. Borlenghi Sir Thomas Lipton et l'Auld Mug Il avait fini par l'appeler "Auld Mug", vieux pichet en français. En cinq participations, l'Ecossais Sir Thomas Lipton n'a jamais réussi à remporter l'aiguière d'argent, récompense de la Coupe de l'America, mythique compétition de voile.

Pendant 31 ans, "l'épicier du Roi" a tenté de conquérir le plus vieux trophée sportif du monde. Superstitieux, il avait nommé son bateau Shamrock (trèfle en anglais) ! En 1930, à défaut de soulever le "Saint Graal des régatiers", Lipton avait reçu la Gold Loving Cup (Coupe du courage).

Le commerçant était réputé pour être "le meilleur perdant du monde". Quelques jours après cette cérémonie, Lipton apprenait son intronisation au Royal Yacht Squadron, berceau de la Coupe de l'America. Malheureusement, Sir Thomas Lipton est mort en 1931 sans avoir eu l'occasion de se rendre au Club.

Le Bouclier de Brennus

Sur le trophée figure la mention "offert par le SCUF". Son inventeur ne l'a jamais gagné Le Bouclier de Brennus est le trophée remis au vainqueur du Top 14, le championnat de France de rugby à XV. Il porte le nom de son graveur, Charles Brennus, fondateur du SCUF (Sporting Club Universitaire de France).

Malheureusement pour Brennus, son club n'a jamais remporté son trophée éponyme. Le SCUF a pourtant atteint la finale à deux reprises. En 1911, l'équipe de Brennus s'incline contre le Stade Bordelais (14 à 0). Deux saisons plus tard, le SCUF déchante à nouveau, cette fois face à l'Aviron Bayonnais (31 à 8). Le saviez-vous ? Chaque année, ce sont les jeunes du SCUF qui remettent le fameux "bout de bois" (comme l'appellent les rugbymen) aux champions de France.

La Coupe aux grandes oreilles

L'OM possèdait deux répliques de la Coupe avant le vol. La réplique volée dans les bureaux de l'OM L'Olympique de Marseille est le seul club français à avoir remporté la prestigieuse Ligue des champions.

C'était en 1993, face au Milan AC. Malheureusement pour les Phocéens, une des deux répliques du trophée leur a été volée. Le cambriolage s'est produit dans l'après-midi du 5 mars 2007, sans doute lors d'une visite guidée du stade. La réplique de la "Coupe aux grandes oreilles" était installée dans le bureau du président de l'OM, Pape Diouf, au Stade Vélodrome.

La Ryder Cup

Abe Mitchell manque la 1ère Ryder Cup mais se rattrappe dès 1929. A qui appartient la silhouette qui trône sur le couvercle de la Ryder Cup ? Il ne s'agit pas de Samuel Ryder (le créateur du tournoi) mais d'Abe Mitchell, son professeur particulier. L'histoire du golf ne s'attarde pas sur ce personnage.

Pourtant, c'est lui qui pousse Ryder à parrainer ce qui est aujourd'hui l'un des plus prestigieux tournois de golf. Décidé à créer la future Ryder Cup, Samuel Ryder commande un trophée en or 14 carats à la bijouterie Mappy & Webb de Londres. Au sommet de la Coupe, Ryder fait représenter Abe Mitchell.

La première édition, en 1927, oppose la Grande-Bretagne aux Etats-Unis. Le capitaine anglais, Abe Mitchell, est victime d'une crise d'appendicite qui l'empêche de défendre ses couleurs. Cette année là, l'Europe connaît sa première défaite.

La Coupe du monde de 1950

Jules Rimet a remis à l'Uruguay le trophée qui porte son nom. Les officiels brésiliens oublient la remise du trophée Nous sommes le 16 juillet 1950 et les Brésiliens jouent chez eux face à l'Uruguay. Le vainqueur de ce dernier match du tournoi gagnera la 4e édition de la Coupe du monde.

Cette finale se joue dans le mythique stade du Maracaña, à Rio de Janeiro, devant près de 200 000 spectateurs. Finalement, l'Uruguay inscrit le but de la victoire en fin de match (1-2). Abattus par cette défaite inattendue, les officiels brésiliens oublient la cérémonie qui est censée sacrer le champion.

C'est le président de la FIFA en personne, le Français Jules Rimet, qui descend finalement sur la pelouse pour remettre le trophée à Obdulio Varela, le capitaine uruguayen.

Les trophées des "losers" du football

Le Ballon de Plomb Parodie du Ballon d'Or, le Ballon de Plomb est décerné chaque année par les lecteurs des "Cahiers du football". Le plus mauvais joueur de Ligue 1 est désigné selon 3 critères : sa (mauvaise) qualité de jeu, sa mentalité et ses choix de carrière.

En 2006, c'est le joueur du PSG Bernard Mendy qui a reçu le Ballon de Plomb, avec 23,14% des voix. Les "Marcel d'Or" A la fin de chaque saison, Canal + consacre une émission spéciale à la remise des trophées UNFP (Union Nationale des Footballeurs Professionnels), récompensant les meilleurs joueurs et entraîneurs de L1 et L2.

Durant cette cérémonie sont également décernés des "Marcel d'Or", trophées humoristiques qui "récompensent" les pires boulettes ou records de la Ligue 1. En 2006, toute l'équipe du PSG a reçu un Marcel d'Or pour sa mauvaise saison.

Images liées:

Categories
  • 1914
  • Armand Thibaudeau
  • cdl le trophée du désamour
  • Paul Michaux
  • Statistiques et records du championnat
  • Trophée france football